Fermer le menu
 

iPad : entre l'iPhone et le Mac

Christophe Laporte | | 20:33 |  371
Jamais, Apple n'avait créé autant d'engouement autour d'un keynote. Tous les médias, même ceux qui en temps normal se moquent de l'actualité high-tech ont évoqué cette fameuse tablette, dont on ne savait rien ou presque pourtant. Trois ans après l'iPhone, Apple a donc décidé de se lancer sur un nouveau marché avec iPad, un appareil à mi-chemin entre l'ordinateur et le smartphone. Une révolution est en cours…

Comme souvent, Steve Jobs a réussi à ménager la surprise. Il a pris le temps tout d'abord de livrer quelques statistiques étonnantes : 284 Apple Store ouverts qui ont accueilli durant les trois derniers mois de l'année 50 millions de visiteurs, 140 000 applications disponibles sur l'App Store, plus de 250 millions d'iPod vendus, un chiffre d'affaires trimestriel de 15,6 milliards de dollars ! Et de conclure que la firme de Cupertino est devenue en l'espace de quelques années la première entreprise de produits mobile(s) au monde.

L'iPad : le chaînon manquant entre l'iPhone et le Mac

Le management d'Apple l'a souvent laissé entendre ces dernières années : il y a sans doute un marché entre le smartphone et l'ordinateur portable. Mais pour Steve Jobs, la solution n'est pas un netbook "qui ne sont bons à rien" selon lui, mais une tablette.

Pour le cofondateur d'Apple, la solution se nomme iPad. Pas de surprise au niveau du design de l'objet, on a affaire à un gros iPod touch. Son interface est à mi-chemin entre le Mac et l'iPhone : un dock et des menus d'une part, un clavier virtuel et des logiciels qui se rapprochent du second.



L'iPad embarque une toute nouvelle version d'iTunes qui a été totalement repensée pour l'iPad.



Les logiciels auxquels nous sommes habitués sur l'iPhone comme Safari Mobile, iCal ou Mail ont été repensés pour l'iPad, mais conservent la même philosophie d'utilisation. L'objet a véritablement été pensé et conçu pour profiter au mieux d'Internet.

Catégories: 
Tags : 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


371 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar silos 29/01/2010 - 10:13

L'écran a l'air très salissant. Il va falloir prévoir un petit chiffon à portée de main, surtout avec cet satané d'écran glossy.

avatar Manueel 27/01/2010 - 21:35

ah les commentaires idiots des personnes dont les désirs ne correspondent pas à l'objet... En dehors de l'écosystème Apple, les Netbooks ont prix une part de marché importante car il correspondent à une attente du marchée réelle et importante Cet Ipad ne correspond pas à mes attentes mais est à des années lumières des Netbooks qu'il va concurrencer Bravo apple quitte à ce que plus tard, un jour... apple fasse Le produit qui corresponde à MES attentes ;-) Sans rancune Apple Le beurre, l'argent du beurre... et surtout la crémière Tout à la fois

avatar fde 29/01/2010 - 10:13

@ majipoor : Quand je disais OSX, je pensais evidemment à OSX avec une interface adaptée, ou à iPhoneOS avec des libertés étendues. Ca aurait été la moindre des choses. Et quand dans mon exemple "non pertinent" je parle de iWork, j'aurais très bien pu choisir n'importe quelle autre application textuelle (mail, chat...). Supputter que "iWork sera bien implémenté" pour argumenter que, en gros, finalement le multitâche ne servirait à rien, c'est un peu fort de café à mon goût. Puis on peut se demander si le choix "philosophique" d'Apple de faire du monotâche sur une machine de ce type alors que le multitâche est possible ne cache pas quelque difficulté technique, peut-être liée au processeur -- j'attends d'ailleurs impatiemment les tests, même si j'imagine que pour tester ça en profondeur, il faudra s'arranger pour installer un autre OS que le Playschool OS préinstallé.


avatar ptiboubou 27/01/2010 - 21:36

Joli mais ne sert a rien pour quelqu un qui comme moi a un iMac, un macbook et un iPhone... Ca marchera jamais ;-)

avatar majipoor 29/01/2010 - 10:29

@medmed Je suis sûr que les éditeurs de presse vont tout simplement se précipiter sur l'iPad et s'y accrocher comme on s'accroche à une bouée. Cela fait un bout de temps qu'ils essaient tous de pousser une version online de leurs journaux ou livres, mais le problème est qu'ils n'arrivent pas à convaincre les gens de payer pour ça. Amazone a réussi avec le Kindle à donner envie aux gens de payer pour des livres électroniques. Mais ils ne pourront pas aller plus loin: leur business se limite aux livres et le succès du Kindle est pour moi plus lié au fait qu'il n'y a pas vraiment d'alternative qu'autre chose (comme pour les netbooks). L'iPad change la donne: l'iPhone a démontré que les gens sont prêt à payer pour du contenu et la plateforme iTunes est d'une efficacité redoutable pour pousser à la consommation impulsive. Alors nul doute pour moi que les acteurs de la presse écrite vont y voir l'occasion de donner envie aux gens de payer pour la version électronique de leur journaux/livres. Un point intéressant à relever: il n'est pas nécessaire qu'il y ait un accord de distribution à travers le BookStore: la présentation du New-York Times à la keynote était très convaincante pour moi et c'était une application. Il est donc tout à fait possible de distribuer des journaux à travers une application (et c'est probablement préférable pour les journaux) et le système d'achat intégré est super efficace pour proposer des modes de paiements aussi variés que souhaité (abonnement mensuel, achat au numéro, achat de crédit etc.) Les livres pourraient aussi être distribués via des applications si nécessaire (voit Stanza sur l'iPhone). D'ailleurs on ne compte plus le nombre de journaux disponibles sur l'iPhone et je crois que Libération offre du contenu payant. Seule la petite taille de l'écran de l'iPhone limite l'intérêt de la chose pour moi: l'iPad vient résoudre ce problème.

avatar Anonyme (non vérifié) 27/01/2010 - 21:45

Steve joue un peu à quitte ou double, lui qui n'avait rien raté. Cet objet n'apporte rien aux technophiles et ne peut amener les refractaires à l'informatique du fait de l'absence d'une cam ou de ports usb.

avatar fde 29/01/2010 - 10:34

[quote]L'iPad change la donne: l'iPhone a démontré que les gens sont prêt à payer pour du contenu et la plateforme iTunes est d'une efficacité redoutable pour pousser à la consommation impulsive.[/quote] Reste que l'autonomie est trop courte et l'écran est lumineux... L'écran des ereaders genre kindle est LA raison de leur existence, je vois mal une machine avec un LCD classique les supplanter totalement.

avatar xsecretx 27/01/2010 - 22:09

Je m'attendais à nettement mieux...

avatar dvd 29/01/2010 - 10:56

Ce qui est effrayant c'est de voir des médias traditionnels titrer sur "l'iSlate" alors que ce nom n'était qu'une rumeur du web. Ou est passé le journalisme qui ne s'attarde que sur les faits et non pas les ragots??

avatar xsecretx 27/01/2010 - 22:12

Enfin c'est vrai que si ça coûte 350 euros ca concurrence les netbooks mais a 450 tchao tchao

avatar shimrode 29/01/2010 - 10:57

Etonnament plus je me penche sur le bignou plus je modere mes propos. Il y'a juste une chose qui me chagrine quand même fortement c'est l'absence de multitache/multifenetre. Avec un ecran pareil c'est bizzard. Cela m'ai apparu clairement sur la video d'apple ou la personne réalisant la démo lance une application iphone qui occupe une petite parti de l'ecran et ou le reste est noir. Allez un Iphon OS 4.0 qui gomme tout ca et on auras un bon périphérique. Shim'

avatar Nico 27/01/2010 - 22:21

Ca marchera car ça correspond à l'utilisation de 90% des gens qui ont besoin d'un netbook et / ou iPod Touch, mais avec grand écran.

avatar medmed 29/01/2010 - 11:01

Pour la luminosité de l'écran le problème se résout très facilement en baissant cette dernière dans les réglages. De plus je suppose qu'il y a un capteur de lumière, et ce dernier est très efficace sur mon MacBook Air. Pour l'autonomie faut voir en utilisation réelle, mais de nos jours qui a besoin d'un appareil qui tienne sans être rechargé 48h continues? En tout cas perso avec l'iPhone j'ai pris l'habitude de lui mettre une recharge/jour. Reste que sur ce point précis de l'autonomie, on ne peut effectivement rien dire pour l'instant, il faut dans tous les jours et comment ça se comporte au bout de quelques semaines/mois d'utilisation

avatar corrs78 27/01/2010 - 22:23

Ce qui minquiete le plus : pas de gestion du Flash (pas top pour le surf)

avatar pwetpwet 29/01/2010 - 11:18

[quote]Pour l'autonomie faut voir en utilisation réelle, mais de nos jours qui a besoin d'un appareil qui tienne sans être rechargé 48h continues? En tout cas perso avec l'iPhone j'ai pris l'habitude de lui mettre une recharge/jour.[/quote] A part pour certains BB, tout possesseur de smartphone en a malheureusement pris l'habitude. Mais se poser la question de savoir qui a besoin d'un appareil ayant une bonne autonomie ? Bah... euh... tout le monde ?

avatar SupermariOSX 27/01/2010 - 22:24

Punaise ! ça va faire un gros GPS dans une voiture ! Vite... un support bien costaud !!!

avatar majipoor 29/01/2010 - 11:23

[quote]Reste que l'autonomie est trop courte et l'écran est lumineux... L'écran des ereaders genre kindle est LA raison de leur existence, je vois mal une machine avec un LCD classique les supplanter totalement.[/quote] Premier point: tu parles là de l'iPad 1. Apple a très certainement une vision plus long terme et il y aura des iPad 2, 3, 4 etc. : toute chose a un commencement et le commencement est rarement le sommet de la qualité du produit. Ensuite, 10h d'autonomie, je ne vois vraiment pas le problème: je lis le journal du jour en 30 minutes et rarement plus d'une ou deux heure d'affilée un livre. Avec l'iPad posé sur son joli dock pour faire office de cadre photo ou de réveil matin, je crois que la charge sera tout à fait adaptés. Et pour l'écran, je passe 9h par jour au boulôt à lire sur un écran LCD et quelque heure de plus à la maison à regarder la TV ou à être devant mon iMac. Je ne doute pas que l'E-Ink soit un peu plus adaptée à la lecture d'un livre sur une longue durée, mais de là à dire que l'on ne pourra pas utiliser l'iPad pour lire un journal ou un livre... Note en passant que l'iPad a un écran un peu particulier qui utilises une technologie de Fujitsu je crois pour améliorer l'angle de vision. Je ne sais pas quel impact ceci a sur le confort de lecture, mais au moins ça démontre que Apple attache de l'importance à ce point.

avatar Anonyme (non vérifié) 27/01/2010 - 22:24

[quote]Le netbook marche pourquoi? Parce que c'est un VRAI ordinateur avec lequel on peut presque tout faire, parce que c'est petit et parce que c'est pas cher.[/quote] Non, parce que c'est pas cher uniquement ;-) Parce que je ne sais pas combien de netbooks tu as touché, mais à part les tous derniers en 11 pouces qui commencent à être utilisables (et ne sont donc pas franchement petits), l'écran comme le clavier sont trop petits pour quelqu'un comme moi qui voit moyennement, à de grosses paluches, et écrit au kilomètre. C'est pour ça que j'ai un MacBook Air, faut dire… Et je ne crois pas que la comparaison entre les netbooks et la tablette tienne, en fait : deux objets différents, pour deux marchés différents, et des besoins différents. Lesquels, ça, je vous laisse en juger, hein…

avatar medmed 29/01/2010 - 11:23

Je me suis peut être mal exprimé, mais ce que je voulais dire c'est que ce n'est pas un besoin d'avoir une autonomie super longue, ça reste un confort non négligeable. Il n'y a que les randonneurs ou alpinistes ou ceux qui aiment être loin de tout à qui ce serait utile. Il se passe combien de temps entre 2 moments de ta journée où tu as la possibilité de recharger un équipement électronique? Moi je rentre tous les soirs chez moi (ou chez ma copine ou des amis), au pire si j'ai une galère j'ai des prises de courant au boulot. Mais bien entendu je ne suis pas contre une plus grande autonomie pour mon confort, mais j'en n'ai pas besoin à proprement parler.

avatar Anonyme (non vérifié) 27/01/2010 - 22:25

Totalement inutile pourquoi ne pas avoir proposé un iphone 4G avec débridage enfin du bluetooth pour brancher son iphone sur un écran et utiliser un clavier et une souris ? Le tout avec iworks. J'ai rien contre le concept mais effet doublon avec l'iphone selon moi. C'est pas une révolution juste un gros ipod touch. Enfin j'en ai un peu marre du marketing Apple où on se fait assaisonner d'une version 1 sans webcam etc.... pour finir d'ici trois ou quatre ans par avoir un matériel abouti (juste pour vendre plus de produits). Le seul point positif c'est pour l'utiliser comme cartable electronique pour les gamins là c'est sure qu'Apple pourrait se faire de l'argent. Les cours+les livres le tout dans une tablette. Ca va partir comme des ptits pains surtout si en plus on peut mater des videos ou écouter de la musique. Mais je reste déçu.

avatar fde 29/01/2010 - 11:25

@medmed : Non. Pour un ereader, il faut un écran SANS rétro-éclairage, qui peut être éclairé par une source extérieure, sinon la lecture d'un livre est un vrai calvaire. S'ils avaient utilisé un écran PixelQI, l'autonomie aurait quadruplé en désactivant la luminosité.

avatar Abmac 27/01/2010 - 22:25

Je rejoint Florian Innocente, on ne manipule pas de la même façon une tablette de moins de 700g et un Mac Book de 2kg et plus (ne parlez pas du Air, on n'est pas dans les mêmes tarifs). De là découle de nombreuses utilisations : . le cadre qui veut consulter ses catalogues, travailler sur le web confortablement et légèrement (du genre attente entre deux rdv ou à l'aéroport). . le travailleur (quelque soit le secteur) qui doit faire des présentations avec le keynote intégré (beaucoup moins cher qu'un PowerPoint) . l'étudiant bien contant de transporter une tablette légère avec un clavier dans son sac . le médecin qui pourrait passer de chambre en chambre avec les dossiers des malades sous les yeux … Vous pouvez continuer la liste si vous le souhaitez, elle est longue.

avatar fde 29/01/2010 - 11:36

[quote]Premier point: tu parles là de l'iPad 1. Apple a très certainement une vision plus long terme et il y aura des iPad 2, 3, 4 etc. : toute chose a un commencement et le commencement est rarement le sommet de la qualité du produit.[/quote] Ah oui j'oubliais que toutes les critiques peuvent se taire, car ce produit EST sans défaut, le problème c'est qu'on regarde juste le produit, et pas ses futures potentielles hypothétiques versions génialissimes -- qui ne verront d'ailleurs pas le jour si l'iPad est un flop. [quote]Ensuite, 10h d'autonomie, je ne vois vraiment pas le problème: je lis le journal du jour en 30 minutes et rarement plus d'une ou deux heure d'affilée un livre. Avec l'iPad posé sur son joli dock pour faire office de cadre photo ou de réveil matin, je crois que la charge sera tout à fait adaptés. Et pour l'écran, je passe 9h par jour au boulôt à lire sur un écran LCD et quelque heure de plus à la maison à regarder la TV ou à être devant mon iMac. Je ne doute pas que l'E-Ink soit un peu plus adaptée à la lecture d'un livre sur une longue durée, mais de là à dire que l'on ne pourra pas utiliser l'iPad pour lire un journal ou un livre...[/quote] C'est pas qu'on ne pourra pas, c'est qu'on ne voudra pas. Le succès des eReaders est entièrement et uniquement basé sur ce type d'écran ; ils leur manque toujours un bon store, c'est vrai. L'iPad éventuellement pour la presse, mais pas pour un bouquin. Le but est le remplacement du papier, et seuls les écrans sans rétro-éclairage peuvent s'approcher de ce confort de lecture. [quote]Note en passant que l'iPad a un écran un peu particulier qui utilises une technologie de Fujitsu je crois pour améliorer l'angle de vision. Je ne sais pas quel impact ceci a sur le confort de lecture, mais au moins ça démontre que Apple attache de l'importance à ce point.[/quote] S'ils attachaient un peu plus d'importance au confort de lecture et un peu moins à leur marge, ils auraient mis un écran PixelQI (etl'autonomie suivrait)

avatar BlueShell 27/01/2010 - 22:25

roh putaing ! le pied ! exactement le truc qu'il me faut pour remplacer mon vénérable iBook en moins cher en plus ! Steve vraiment t'assure grave :-) bon pour les aigris qui n'aiment pas la marge noir autour z'ont qu'a prendre un "Kindle" :p

avatar Brewenn 29/01/2010 - 11:43

Il ne faut pas tuer le marché tout de suite en présentant un produit complet qui n'a plus d'évolutions possibles surtout chez Apple ou le passionné est prêt à renouveler régulièrement ses achats. Il est préférable de "fidéliser" le consommateur sur le long terme à coup de petites nouveautés par ci par la sur les différentes générations

Pages