Le vert d'Apple sied mal à Dell

Florian Innocente |
Dell s'agace de la dernière bravade d'Apple qui proclame ses derniers MacBook comme les ordinateurs portables les plus écologiques du monde. Son concurrent juge qu'Apple manque d'ouverture et de transparence dans sa manière d'aborder les questions environnementales. Avec parfois un peu de mauvaise foi… C'est depuis le site communautaire de Dell, qu'est venue l'appréciation des efforts écologique d'Apple, par la voie de Bob Pearson, vice-président Communities & Conversations. Sur ce forum, il dit son étonnement devant la dernière campagne d'Apple qui proclame avoir les portables "les plus verts au monde". Avec un usage accru du verre et de l'aluminium et la suppression de plusieurs matières toxiques.

MacGreenNotebooks


Déficit de communication
Sous le titre "Ce qu'être écologique veut vraiment dire " Bob Pearson fustige d'abord l'absence de communication d'Apple et le véto mis à l'expression de ses salariés. "Je ne me rappelle pas avoir vu Apple participer au débat sur l'environnement, que ce soit au travers de conférences, au sein de la blogosphère ou auprès de la presse.". Apparemment l'homme a manqué la dernière conférence de presse de Steve Jobs en octobre et loupé les pages environnement du site Apple.

iTunesjobsvertecolo


Pire, selon lui, Apple interdit à ses employés de bloguer et de participer ainsi à ces échanges ouverts autour des questions environnementales. "Si vous voulez faire des grandes déclarations, vous devriez être disposés à partager de grandes expériences dans un environnement ouvert et laisser les autres critiquer vos efforts." Dell anime un site, ReGeneration, où les contributeurs y vont de leur conseil écolo. Un blog avec un côté passablement fourre-tout puisqu'on y parle aussi bien d'informatique (l'apport des écrans LED) que de fermes d'élevage bovin alimentées par l'énergie solaire.

Déficit d'ambition
Deuxième charge, Apple manque d'ambition "Nous avons plusieurs fois répété que nous souhaitons devenir l'entreprise la plus écologique au monde. C'est notre aspiration. C'est une vraie motivation pour nous au sein de Dell de parvenir à cet objectif. C'est autre chose que de dire, comme l'a fait Apple : Nous avons les portables les plus verts" puis de citer les propres efforts de Dell autour de la conception de ses machines.

Greeanpeace dans son dernier rapport trimestriel avait accordé un satisfécit à Apple pour sa dernière gamme de portables et de baladeurs, débarrassés de certains composants polluants. Mais un coup de bâton avait suivi. En cause, un manque de transparence dans l'obtention de certains résultats (le taux de recyclage de ses produits) et l'absence d'affichage précis de ses objectifs à terme. Apple obtenait ainsi une note en deçà de la moyenne (4,3/10), tout comme un autre fabricant informatique… Dell (4,7/10). Une appréciation de la part de l'organisation écologique qui nulle part n'apparaît dans les propos de Bob Pearson.

GreenerElectronicsranking


Déficit d'action
Dernier conseil donné à Apple : agir concrètement plutôt que faire de la pub. Pearson liste plusieurs initiatives entreprises par Dell sous l'impulsion de Michael Dell. Oubliant là aussi que le patron d'Apple s'est engagé au travers d'une lettre ouverte. Et certaines des initiatives données en exemple font justement écho à celles engagées par Apple, parfois depuis quelques années. Comme la réduction du volume des emballages, démarrée avec ceux d'iWork, d'iLife, de Leopard, des iPod et encore récemment des MacBook. Dell ensuite a instauré un programme de recyclage mondial gratuit pour ses produits. Il invite Apple à faire de même. Laquelle le fait déjà pour ses baladeurs et ses téléphones (ou ceux d'autres marques). En revanche, elle le délègue à un tiers pour ses ordinateurs et ses écrans.

AppleEnvironnementRecyclage


Pearson déplore aussi qu'Apple ne se fasse pas preuve de plus volontarisme pour réduire sa propre empreinte carbone, par exemple dans le fonctionnement de ses bâtiments ou en exigeant des efforts de la part de ses sous-traitants. Google par exemple, gros dévoreur d'électricité avec ses fermes de serveurs, développe l'utilisation d'énergies renouvelables, comme le solaire. Un employé d'Apple à Cupertino nous confirmé qu'aucune politique particulière n'avait été mise en place en interne pour inciter les employés à dépenser mieux.

Sur ce point, Jobs avait donné la position d'Apple dans sa lettre "La plupart des sociétés se concentrent sur les émissions générées par leurs bureaux ou peut-être leurs usines, mais nous avons constaté que cela ne représente qu'une petite fraction - moins de 5% - de la contribution aux gaz à effets de serre associés aux produits électroniques." Apple, par conséquent, de préférer mesurer ses dépenses carbone sur les produits qu'elle conçoit, fabrique et distribue.

Ce commentaire d'un responsable de Dell montre au moins deux choses. En terme d'écologie, chacun a ses propres instruments de mesure et cette thématique commence à devenir un facteur différenciateur entre concurrents.

AppleEnvironnementConception


Sur le même sujet :
Les efforts pour l'environnement pas si convaincants
Greenpeace recale Apple
Nouveaux MacBook : Greenpeace félicite Apple

Tags
avatar Hurrican | 
N'empêche que... C'est Apple elle même qui définit ces critères "verts", et c'est donc on ne peut moins sujet à polémique, et surtout à questions... Je pense que ce genre de publicité ne devrait pas être autorisée sans qu'une société totalement indépendante et impartiale, valide un tel critère.
avatar Le Vendangeur Masqué | 
@Hurrican C'est le cas, les derniers portables d'Apple ont reçu la certification EPEAT Gold, et consomme très peu de courant (ce qui compte beaucoup quand, comme Dell, on met l'emprunte carbone en avant).
avatar flette | 
A quand un Mac en bois ? à l'instar du 1er microordinateur Apple il y a plus de 30 ans.
avatar alargeau (non vérifié) | 
Ma conclusion : personne n'a raison, personne n'a tort ! Mais quand même, chez Dell ils sont pas trop futés. On décriait Apple lorsqu'ils ne respectaient rien et aujourd'hui qu'ils font un semblant d'avancée en matière écologique on continue à leur tomber dessus. Personne n'est parfait et est-ce que Dell fait des ordinateurs 100% propres. Ca m'étonnerait !
avatar Oh la belle Pomme | 
@Hurrican : Pourquoi interdire à Apple ce que toutes les marques font? La publicité et le marketing sont un tissu de conneries qui servent à appâter des clients, c'est tout. L'écologie n'est qu'un argument de vente pour la plupart des sociétés. Si tu ne réfléchit pas, tu achèteras ton paquet de lessive avec un arbre dessiné de couleur verte et marqué en gros [b]ECOLOGIQUE*[/b] en croyant acheter un produit bio. Alors que la lessive bio est dans un flacon blanc avec le logo AB... (* emballage biodégradable à 60% en moins de 300 ans)
avatar Tibal | 
Je ne suis pas tout à fait d'accord avec le ton de l'article. certe je concois que Dell n'est pas un exemple, et qu'il est loin d'etre le mieux placé pour faire ce genre de remarque mais je n'en trouve pas moins que certaines sont pertinentes. Personne ne peut nier le manque de transparence d'Apple dans sa communication. ca fait son charme pour les produits, mais c'est totalement à contre courant en matière d'écologie. Apple sait faire de la com et aurait du depuis longtemps mesurer l'importance des annonces écologiques. Les nouveaux macbook, les emballage, ok, c'est un progrès indniable, mais dans le même temps proposer des téléphones et des ipods sans batterie amovible est pour moi scandaleux, tout comme de ne pas prendre en charge le recyclage d'anciens macs. La communication d'apple sur l'écologie est très disparate malheureusement et l'on va facilement d'un extreme a un autre. Et pour ce qui est de la mauvaise foi d'Apple de déclarer qu'il n'est pas nécessaire de diminuer l'empreinte carbone de l'entreprise, je trouve ca trop facile. At apple devrait savoir que ce ne sont pas forcment les actes les plus spectaculaire qui marque l'opinion publique, mais également les choses concrêtes du quotidien. Et puis mince, la boite s'appelle apple quand même !
avatar Tibal | 
Et vous avez remarqué sur le graph de greenpeace que en dessous de 5/10 ce ne sont quasiment que des entreprises américaines et qu'au dessus de 5/10 se sont des entreprises asiatique (sauf nokia) Apple condamnée a être mauvais élève de par son pays de naissance ?
avatar Orpioo | 
Et oui Tibal, la consommation à la sauce US, ce n'est pas un mythe. Le gaspillage est une notion partagée par tous, mais les Etats-Unis en sont de loin les champions.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Apple et Dell polluent beaucoup trop. Les usines en Chine, ça sert à polluer sans trop que ça se voit.. Et les transport en avion, évitable si on avait des usines en occident.. Bref, c'est un vrai concours de mauvaise foi!
avatar Atlante | 
@Bens: Ah, et combien consomme ton écran, et ta webcam, tes hauts-parleurs?
avatar Hurrican | 
@Oh la belle Pomme ! : J'ai jamais écris que je voulais limiter cette interdiction à Apple. Elle devrait être générale, et étendu à tous les domaines. On a des lois pour les pubs mensongères, et elles ne sont jamais appliquées (comme la moitié des lois d'ailleurs...). Un exemple simple ? Il y a quelques années, une loi a été promulguée pour faire le ménage dans le gros bordel que les fabricants de chaine hi-fi avaient foutu en inventant des mesures de puissance différents. Tout le monde devait parler en Watts efficaces (les seuls "vrais"), point-barre. Çà à marcher pendant 1 an. Et petit à petit les watts musicaux, crêtes, l'ajout mathématique des puissances des enceintes, à repris de plus belle. Que peut le consommateur ? Surtout quand il n'a pas et c'est bien compréhensible, tous les moyens pour vérifier les dires des constructeurs ?
avatar revol | 
Ce que Samsung et Toshiba savent faire, les autres devraient le faire aussi.... Je me félicite d'avoir du Samsung...(qui en plus d'être léger et performant est le seul ultra portable 12" de sa génération à avoir une geForce 8400gs pour 700€)
avatar lillegubben | 
Il fut un temps où quand Apple communiquait personne du coté obscur ne prenait la peine de répondre. Aujourd'hui, on voit bien que détrôné de son piédestal Dell prend la mouche à la moindre pique d'Apple. Apple est la société à abattre, car tant que Windows ne sortira pas un OS à la hauteur de leopard, il y aura du switch. Il ne faut pas oublier non plus que c'est du marketing, il y a autant de vérité dans une accroche publicitaire que dans les promesses d'un homme politique.
avatar hairquatercut | 
Heureusement que mon portefeuille bien garni me permet encore de payer ma facture EDF, alors quelques Watts de plus ou de moins...
avatar R1x_Fr1x | 
Voila enfin un domaine dans lequel je suis bien content de voir autant de prises de bec... allez-y messieurs continuez à réduire le poids de vos machines, emballages, réduisez vos composants toxiques, à travers de lettres ouvertes, fermées, mail, fax, minitel, conférences ou même dans l'ombre qu'importe, tant que la planète s'en porte mieux
avatar Hak | 
@Tibal "tout comme de ne pas prendre en charge le recyclage d'anciens macs." Pourtant Apple est relativement clair sur ce point car sur sa page dédiée à l'environnement, il est dit: "L'approche globale d'Apple en matière de recyclage, qui intègre le cycle de vie entier des produits, repose notamment sur des programmes de reprise qui permettent aux particuliers et aux professionnels de se débarrasser de leur équipement Apple usagé d'une manière écologiquement responsable. Nous avons lancé notre premier programme de reprise en Allemagne en 1996, puis nous nous sommes attaqués aux États-Unis, au Canada, au Japon et à toute l'Europe, évitant ainsi la mise en décharge de plus de 15 500 tonnes d'équipement électronique dans le monde entier." Donc comme le type de Dell, tu sembles pas être très au courant sur de quoi il s'agit, par contre tu fais preuve, toujours comme lui, d'une belle mauvaise foi. Dell, non seulement n'a aucune leçon a donner à Apple sur les questions d'environnement, mais en plus Dell ne communique que très peu, voir pas du tout, sur ses actions environnementales, et l'évolution de la qualité environnementale de conception de ses produits n'a évolué que très peu. Et après, on peut toujours citer par exemple que Dell vend encore des machines équipées de disquettes (sur certains de ses stores, les lecteurs sont en série sur leurs machines Pecision), quel model pour l'industrie.
avatar Le docteur | 
Apple a décidé de faire un coup de pub sur l'écologie. Au prochain coup de pub sur l'économico-social (comment appeler ça, le fait de produire en respectant ses salariés ?) je leur achète une machine. Sinon, je ne suis pas sûr...
avatar Le docteur | 
Enfin, suis-je bête, l'éthique d'entreprise, c'est comme l'écologie d'entreprise : de la poudre aux yeux bricolée par une boîte de com', ces sophistes modernes.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Bonjour Le problème avec les préoccupations écologiques de nos jours, c'est qu'elles comportent un intérêt marketing non négligeable. C'est avant tout un moyen de faire vendre des produits. La réelle préoccupation écologique des entreprises est à mon avis difficile à évaluer, il n'y a pas de base commune quant à la réelle mesure de l'impact sur l'environnement des activités des sociétés. Peut être que les gouvernements pourraient envisager enfin s'occuper correctement du problème au lieu de taxer les particuliers à tout va pour ce qu'ils ont besoin (carburants,...) imaginer des systèmes qui permettraient aux entreprises et particuliers d'avoir certains avantages sur le plan budgétaires, mais ce n'est pas la question posée directement par l'article. Je pense que Dell et toute autre entreprise devrait utiliser ses ressources pour s'améliorer, et non pas pour critiquer les efforts d'autres sociétés... ah... on se croirait au jardin d'enfants.
avatar Mac1978__old | 
Chez Dell ils ont de l'ambition car ils déclarent qu'ils veulent être l'entreprise la plus écolo du monde (selon quels critères?), alors qu'Apple manque d'ambition car ils ne vendent que les portables les plus verts (actuellement) selon la norme EPEAT. Donc Dell c'est bien, Apple c'est nul ! Moi, j'ai de l'ambition car je veux être le meilleur homme du monde (selon quels critères?) alors que mon voisin manque d'ambition, il est seulement premier à l'Uni, a donné plus d'argent à des oeuvres charitables, n'engueule pas sa femme, etc... Donc moi je suis bien, lui est nul !! Vraiment, il y des crétins qui sont vice-présidents, qu'est-ce que ce sera quand ils seront présidents !!
avatar Brewenn | 
Hak Tu n'en connais pas plus que le reste de la "tribu", alors tais toi donc plutôt que de dire des conneries.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Bonjour, ce type de positionnement me pose question, je vais faire une disgression concernant la fabrication des produits, à priori l'usinage d'un mac book procède d'une débauche de: -Temps (cycle de réalisation) -Matière (perte) -Coût (de finition, de recyclage de la matière perdue, de son stockage/transport/refonte...sur d'autres sîtes de production..) La finition anodisée s'il y a lieu (genre ipod nano) est elle fort polluante, (présence de bains d'acide et de métaloides) ce type de process est trés surveillé par les drires en France afin qu'il n'y ait pas d'infiltrations dans le sol.Ailleurs je ne sais pas.. Si le process d'usinage à commande numérique est parfait pour faire de petites séries, la bascule vers la grande série devient une hérésie en rapport à de l'injection plastique ou Alu. Certes il y a des avantages, sur le plan du design car le process permet de nouvelles expressions formelles, et sur le plan Marketing, nous sommes dans le luxe..Dans la différenciation..Dans un système économique transitoire pas forcément convainquant..Mais sur lequel on peut greffer un positionnement vertueux..

CONNEXION UTILISATEUR