Les premières écoles Steve Jobs viennent d’ouvrir

Christophe Laporte |
C’est la rentrée pour les enfants (de 4 à 12 ans) inscrits à l’une des sept écoles Steve Jobs. Cette initiative en gestation depuis plus d’un an aux Pays-Bas (lire : Bientôt des écoles "Steve Jobs" aux Pays-Bas) a beaucoup fait parler d’elle.



L’une des spécificités de ces “écoles Steve Jobs” vient du fait que le principal compagnon de l’élève, c’est son iPad. Les enfants utilisent la tablette d’Apple pour apprendre les matières de leurs choix et à leurs rythmes. Si la salle de classe existe bel et bien, les élèves travaillent où et quand ils le veulent (lire : Une école Steve Jobs avec plein d’iPad).



A l’occasion de la rentrée des classes, The Education for a New Era Foundation (O4NT) qui est à l’origine de cette initiative, a donné davantage d’informations sur le fonctionnement de ses écoles. La méthode d’enseignement mise en œuvre dans ces écoles doit permettre d’atteindre les objectifs pédagogiques fixés par le ministère de l’Éducation. De plus, elle a été pensée pour développer les talents individuels de chaque enfant ainsi que de développer des compétences “du XXIe siècle”. Derrière ce terme un peu pompeux, l’O4NT évoque entre autres le traitement de l’information, le travail d’équipe ou encore développer un esprit critique et créatif capable de faire face à des problèmes.

Si l’iPad est souvent évoqué pour caractériser ces écoles, c’est loin d’être le seul élément “novateur”. Le professeur a un rôle bien différent. L’enseignant est présenté comme un “coach” qui n’est plus censé faire la leçon, mais aider l’élève lorsqu’il est en difficulté. Il doit également superviser et animer des projets qui sont soit individuels soit collectifs.



Les écoles Steve Jobs sont ouvertes de 7h30 à 18h30 avec comme obligation d’être présent de 10h30 à 15h. L’enfant gère son planning comme il l’entend. Il y a par contre beaucoup moins de vacances imposées. L’établissement est fermé uniquement pendant les fêtes de fin d’année. En ce qui concerne les vacances, rien n’est imposé. Ce sont les parents et les enfants qui décident.

La structure de l’école est également assez en rupture avec ce qui se fait habituellement. Adieu la salle de classe traditionnelle. A la place, des espaces dédiés à chaque matière : une salle consacrée aux mathématiques, une salle de langues, une à la technologie, une autre aux activités créatives…



L’O4NT a mis au point un certain nombre d’outils spécifiques pour l’enseignement. L’un d’eux s’appelle sCoolProjects. Comme son nom l’indique, c’est cette application qui est utilisée par les enfants lors d’un projet. Elle prend tous les aspects en compte : recherche documentaire, notes, objectifs du projet, planning, outils de création… sCoolProjects comprend également une base de données avec tous les projets déjà réalisés. Les élèves peuvent s’en servir afin notamment de s’en inspirer durant leurs travaux.



Elle a également mis au point iDisk Learning Tracker, une application qui permet de savoir ce que l’élève a fait avec son iPad, son niveau pour chaque activité et les problèmes sur lesquels il bute. A l’aide de ces informations, “le coach” peut ainsi l’assister plus efficacement. Toutes ces données sont accessibles aux parents.

Les sept établissements sont situées à Sneek, Breda, Almere, Emmen, Heenvliet et Amsterdam. Un peu plus d’une dizaine devrait ouvrir d’ici un an. Enfin, l’O4NT prévoit de lancer des écoles dans d’autres pays l’année prochaine.

avatar sekhmet | 
pour en revenir à la pédagogie alternative les principes de M. Freinet c'est durant les années 1930... rien de nouveau. et ça a largement fait ses preuves. Mais quand je lis les réactions ici, ça me rappelle tous les préjugés dont j'ai fait l'objet au collège, ou dès que je faisais une faute d'orthographe, forcement ça venait du fait que j'avais fait ma primaire dans un milieu déstructuré, et autres conneries. Au final, ça n'a pas du être mauvais pédagogiquement pour mon frère et moi-même, vu que j'ai 2 maitrises et mon frère un doctorat. Pas mal pour des enfants d'une école, sans classe, sans cours, sans devoirs et sans notes... Accessoirement c'est parmi mes meilleurs souvenirs à vie. la seule période enfant ou on me regardais comme un être humain, pas comme un mouton qui doit produire des bonnes notes et bien entrer dans le moule.
avatar stiflou | 
@sekhmet : L'amour du savoir est une chose, de grande importance, je ne le nie pas, mais il ne doit pas être déconnecté d'un certain principe de réalité, ou comme le dit mon père : c'est beau de toujours réfléchir, mais un moment, faut bouffer et rapporter à bouffer ! Il ne faut pas oublier que si les Grecs ont commencer à philosopher à grande vitesse, c'était parce que plus du quart de la population d'Athènes était des esclaves, et que les citoyens avaient bien moins de préoccupation matérielles ! Dans notre monde impitoyable, on doit certes enseigner au futures générations un aperçu de la beauté du monde le goût de la recherche de cette beauté, mais on doit aussi leur apprendre à survivre, ce qui peut leur sembler moins intéressant, mais leur sera très utile !
avatar sekhmet | 
Ceci étant dit, je m'élève aussi contre les réactions qui jette tout le système scolaire français aux orties. Le système scolaire français est le plus étendu dans le monde et le plus réputé. Allez voir le nombre d'école de l'alliance française dans le monde c'est énorme. Le système est loin d'être parfait mais les français ont une excellente culture générale et merci Descartes, sont excellent en analyse et esprit critique. ça fait 8 ans que j'ai émigré alors je peux comparer.
avatar Moumou92 (non vérifié) | 
@Jetel : '@Highmac Pas sur ! Le problème dans ce type d'enseignement est l'accès facilité à l'information par l'outil informatique et le lien que l'on peut faire avec la mémorisation. Lorsque l'accès aux infos est trop simple, le cerveau semble retenir la démarche qui nous permet de retrouver l'info en priorité et pas l'info elle même.' C'est justement une grande qualité: savoir trouver l'info, la traiter et l'utiliser... Apprendre comme un robot, c'est juste inutile... C'est la démarche intellectuelle qui compte, pas les connaissances "par cœur" sans comprendre... Une fois que le système scolaire aura compris que l'école doit servir a apprendre a apprendre, et pas seulement a apprendre (la plupart de choses inutile que l'on ne retient pas ensuite), on aura tout compris...
avatar stiflou | 
@Stech72 : Bien dit ! Je rajouterai aussi qu'il ne faut pas oublier qu'en plus de l'école, les enfants ont du temps libre, ce temps qu'il pourraient utiliser pour développer leur créativité, leur imaginations, leur autonomie etc… et toute ces valeurs importantes qu'on veut leur donner en oubliant les autres importantes, que vous avez rappelé, et qu'on peut difficilement enseigner en dehors d'un cadre tel que l'école.
avatar sekhmet | 
@stiflou ce genre d'école n'est pas pour tous le monde. ça convient parfaitement par contre à des enfants naturellement autonomes et surtout, surtout à des familles ou les parents s'impliquent BEAUCOUP. On n'apprend pas tout à l'école, le rôle des parents est énorme. Quand à l'apprentissage à la 'survie' dans une école ou tu dois t'organiser par toi-même et aussi négocier en permanence avec le groupe, c'est une véritable préparation à la vie, plus que être passif sur un banc à apprendre ce que dit le prof...
avatar Obi-Wan | 
@FMC94 L'éducation française laisse à désirer... Plus que le système scolaire... Je suis enseignant et j'ai la fierté et l'honneur (trouveront cela orgueilleux ceux qui le souhaitent !) de dire que je fais bien mon travail. Et je peux vous jurer qu'aujourd'hui encore, on peut apprendre avec 3 fois rien si on sait observer et écouter. Là, le souci, c'est que dans les propos, c'est tout l'un ou tout l'autre... Et pourquoi ne pas mixer le tout ? C'est bien de voir une belle baleine bleue sur Google Image. Mais n'est-il pas aussi beau de fouiner dans les bois avec nos jeunes pousses afin de leur faire découvrir ce par quoi ils sont entourés ? J'utilise l'iPad dans ma classe. Mais à l'occasion, pas tout le temps... Je crois qu'on est encore mal barrés !
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@en ballade "Moi qui pensais que steve jobs avait enfin été généreux avec des dons aux enfants nécessiteux ...." T'en a pas marre sans déconner ?
avatar sekhmet | 
@Obi-Wan tout à fait d'accord avec toi, la pédagogie est un art délicat, pas une science exacte. Et un équilibre doit être atteint. Ce qui est pas facile, puisque ça peut changer avec chaque groupe d'élève. de mon point de vue l'informatique est un outil génial, bravo pour l'intégrer dès le plus jeune âge, mais ça fait pas tout.
avatar sekhmet | 
Pour ceux que ça intéresse la pédagogie alternative, allez lire le paragraphe sur 'les invariants pédagogiques' c'est les grands principes qu'il me semble qu'on retrouve pas mal ici... http://fr.wikipedia.org/wiki/Pédagogie_Freinet
avatar pacou | 
J'aime le concept de "ce qu'ils veulent comme ils veulent et quand ils veulent". En gros ils jouent (ce qu'ils veulent) en foutant un gros merdier ( comme ils veulent) tout le temps (quand ils veulent). Vive l'éducation libertaire qui donne des enfants sans limite, qui les cherchent, et chient au lit à 8 ans pour enfin se faire engueuler.
avatar ericb2 | 
Je suis très surpris que personne n'ait fait le rapprochement avec le projet OLPC : one laptop per child. Parce que d'après les photos, les ordinateurs donnés aux enfants, ressemblent (mis à part la couleur) aux machines de type OLPC que j'utilise depuis quelques années.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@hartgers "Les outils technologiques sont comme des armes. Les livrer dans les mains des enfants, c'est irresponsable. En perspective : aliénation, conditionnement, fatigue oculaire, inadaptabilité. Les outils informatiques comme l'iPad sont trop fermés, trop restreints. Ils ne permettent pas de développer l'imagination, qui ELLE SEULE doit être stimulée. " T'as pas l'impression d'en faire un peu trop la ? Tu as des enfants ou c'est juste de la théorie de comptoir ? Chaque enfant est différent et il n'y a pas de règles comme tu sembles le dire. Mon aîné à 11 ans et n'as donc jamais touché à une tablette petit . Ce qui n'est pas le cas du dernier qui a 5 ans et qui s'est servir tout seul , il découvre tout tout seul. Angry birds est son jeu préféré . Grace à ça il sait même compter jusqu'à 100 dans les 2 sens et s'en sert pour vérifier le pourcentage de charge de la batterie :-) Mais ça ne l'empêche pas de jouer dehors avec ses petites voitures , avec de cailloux , des bouts de bois et à s'inventer des histoires tout seul . Ce que l'aîné n'a jamais fait à son âge , même sans tablettes . J'en conclu quoi ? Priver un enfant de quelque chose n'a pour conséquence que de lui donner l'envie, plus tard, de rattraper le temps perdu et de justement tomber dans l'excès . Tout n'est que question d'équilibre . Avec les tablettes comme avec le reste . Pour moi , un enfant qui lit du matin au soir sans sortir avec ses copains , alors oui ça fait mieux , mais c'est pas pour autant qu'il sera équilibré plus tard . Mais ça ne veut pas dire qu'il ne faut pas lire bien sur ..
avatar USB09 | 
Pour avoir connu beaucoup d'enfant à très fort potentiel , gâché et détruit par les parents... Je trouve cette initiative génial. On aura sans doute une vague de jeune plus ambitieux et moins cons (moi faisant parti de cette seconde catégorie).
avatar rikki finefleur | 
Est que quelqu'un a essayé de travailler 6 heures sur une tablette, puis remettre cela le lendemain, puis le surlendemain ? Bon courage à eux... Comme il est dit on accède à de l'info, mais apprend-t-on vraiment, ou est ce une distraction ? Ces tablettes sont elles prévues pour travailler si longtemps dessus ? Bon courage à eux..
avatar dkostro | 
Perso je trouve la demarche plus sincere quand c'est khan academy qui met en place ce genre de programme
avatar thauron | 
Flippant... On apprend comment à écrire ?
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@thauron "Flippant... On apprend comment à écrire ?" Qui a dit que les cahier et stylos n'étaient plus utilisés ?
avatar Vigorex | 
Outre les nouvelles technologies, ce fonctionnement existe avec la méthode Montessori. Une vraie avancée. http://fr.wikipedia.org/wiki/Pédagogie_Montessori
avatar stiflou | 
@ nogui : @ nogui : @ nogui : @ nogui : @ nogui : Désolé, mais je ne peux m'empêcher de ne pas être d'accord avec toi ^^ Je m'explique : En premier lieu, tu as mal interpréter mon propos, notamment sur les jeux vidéo. Je n'ai jamais émis un lien entre jeux vidéo violence et violence, sans pour autant réfuter son existence, mais en accordant que son importance doit être moindre ; mais il n'était pas question de ce lien. Je veux dire que le jugement d'ancienne génération sur nos passe-temps peut nous aider. C'est vrai que quand on est petit, on joue à faire la guerre (des boutons), et on finit par grandir, et arrêter. Sauf que les jeux vidéo nous incitent à continuer, malgré que nos vertus d'enfants, comme l'innocence, aient disparues. On est plus à même de comprendre la porté de nos actes, et on continue à les perpétrer de manière virtuelle, certes, mais il y a quand même un consentement. À faible dose, je dirais que c'est dans notre nature, surtout chez les garçons (j'enchose le gender), mais à trop forte dose, il est sensé d'envisager une influence sur notre psychisme, non pas sur une perpétration de la violence, mais déjà plus sur une acceptation, dans la vie quotidienne par exemple. Le médias, en quête de sensations pour manipuler, par la persuasion, les spectateurs, renforce ce phénomène (oui, les média nous manipule au passage, il n'y a qu'à voir le cas de Bachar Al-Assad …). Alors, oui, les jeux vidéos sont peut-être en lien avec la violence, mais surtout, et c'était ça le sujet, il peuvent nous enfermer dans un univers virtuel, au conséquence néfaste sur notre psychisme (par exemple au niveau de la violence). Effectivement, il ne faut pas encourager par la simple raison du respect, je suis plus que d'accord, j'aimerai bien que certaines vieilleries changent, mais il faut réfléchir de manière approfondie, par respect, sur les causes des divergences. En ce qui concernent l'école, je l'ai déjà dit, je crois que le réel problème vient de sa destruction progressive, et aussi de son utilisation au service de l'embrigadement, contre laquelle la nature humaine (je suis optimiste) réagit, de manière imprévisible. Je ne pense pas que le problème vienne surtout des méthodes d'enseignement, qui peuvent, il est vrai, manquer d'adaptation. Concernant ce que vous dites sur les homosexuels, je ne suis hélas pas vraiment d'accord. Avez-vous des sources pour étayer vos statistiques sur leur nombre. Pour ce qui est de ce sujet, je vous conseille de vous renseigner sur M. Philippe Ariño, homosexuel, qui est pour moi un grand spécialiste. Entre autre, il dénonce l'importance de la pornographie dans la blessure qu'est l'homosexualité, et on sait bien que la pornographie a connu son essor par la technologie (aujourd'hui, il semblerait que cela représente 70% du trafic, pas du contenu, internet). La faute à la dépravation de la société ne revient absolument pas aux homosexuels, elle revient à ceux qui utilisent l'homosexualité comme une mode, et rien que ça (la dernière étape sera la pédophilie, l'UNESCO y veille, d'ailleurs, la majorité sexuelle universelle sera bientôt abaissée à 13ans si on les suit), de manière abusive. Demandez aux homosexuels que vous connaissez s'ils de sentent représentés, même écoutés par le gouvernement et surtout la LGBT (qui ose projeter un drapeau arc-en-ciel sur la Tour Eiffel le 14 juillet), s'ils veulent se marier etc… Ce n'est que manipulation médiatique, de la part de ce cher M. Bergé, qui a bien plus de pouvoir que le président dont il a financé sa campagne. Cette société avait des œillères, mais heureusement que mai 68 nous a libéré … c'est un peu plus complexe. Depuis, l'éducation se perd, les musées sont vides, l'individualisme se renforce etc… mais on appelle ça le progrès, on fait tout passer sous le terme de progrès au lieu de parler d'évolution, pour ne pas dire régression. Mais pour la fin, je suis d'accord avec vous ;)
avatar stiflou | 
@sekhmet :
avatar stiflou | 
@sekhmet : Le rôle des parents est énorme, tout à fait d'accord ! C'est ce qui se perd le plus aujourd'hui d'ailleurs … Des jeunes livrés à eux même dans un monde pourri ne sont pas avantagés. Les parents sont très important, mais les parents ne savent pas tout, et n'ont pas forcément les compétences pédagogiques nécessaires pour apprendre les sciences à leurs enfants, ou le français, si les parents ont par exemple des difficultés à écrire sans faute. Cette école se rapprocherai plus d'une éducation à domicile, cependant, quoi qu'on en dise, je pense qu'un enseignant est nécessaire aux enfants, contrairement à un iPad. L'autonomie a ses limites, même si on peut toujours trouver des exception, quoi que j'ai des doutes. Surtout quand un enfant est très intelligent, il peut avoir tendance à s'enfermer dans ses certitudes, qui peuvent être fausse. Un surdoué, quand il s'adresse à un prof tu le reconnais ^^ Bref, je pense qu'un iPad ne peut remplacer un prof et je ne crois pas que des profs honnêtes et professionnels peuvent me contredire. Quand on doit s'organiser tout seul, on apprend pas forcément la survie, regardez les facultés, livrés à eux même, certains étudiants n'arrivent pas à se cadrer. Ce n'est pas parce que l'élève est inactive sur les bancs d'une école qu'il sera actif devant un iPad. Il faut aussi aux enfants à l'école "traditionnelle" de l'autonomie et de la volonté pour suivre en cours, ce n'est pas une mauvaise école (^^) pour cela.
avatar stiflou | 
@HyperBallad : Merci ^^
avatar tbr | 
L'enfant décide de son horaire... Avec mon fils de 10 ans, ce serait simple : Minecraft, Minecraft, Minecraft et encore Minecraft. Et durant sa pause : Minecraft, pour changer. ... Si je ne m'occupais pas de l'obliger à faire autre chose. Bref, si je reste plus que dubitatif, en tout cas je demande à voir les résultats (que jamais personne ne fournira... Ou qui seront biaisés, comme toujours quand on veut faire avaler des couleuvres). En France, on essaie de sortir de l'âge de pierre mais les mammouths nous en empêchent : c'est finalement une façon de dire à nous autres de nous bouger le cul.
avatar New SJ  | 
@comvis : Tu sais que l'importance du nom d'une école dans le développement des élèves est si faible qu'il ne peut même pas être quantifié ? Bon, je passe sur les commentaires des habituels Apple Basher qui sont toujours contre tout ce qui viens d'Apple de près ou de loin comme ici mais c'est à chaque fois une nouvelle occasion de cracher leurs fiels. À croire que ça leur fait du bien ? D'ailleurs j'aimerai bien voir leur tête quand ils postent leurs commentaires : • "Ginette, fait péter le champagne (plutôt le Champomy ?) Je viens encore de dire du mal d'Apple ça fait du bien ! Je les ai tués !" Bon après, je sais pas si ils se rendent comptent que ceux qu'ils font ne sert à rien et qu'ils perdent leurs temps ici mais comme ils ne doivent pas avoir grand chose à faire de toute manière c'est peine perdue !
avatar tyga tiger | 
@macoupc Oui assez....
avatar stiflou | 
@tbr : Minecraft est un vrai phénomène de mode, et ce jeu m'épate toujours. Et en plus, c'est un piège, qui enferme les enfants dans un monde virtuel assez vaste pour les retenir très longtemps … "Mais c'est de la création ! T'as vu le château que je me suis construit, les carrières en sous sol, les portes automatiques (vive la RedStone) etc…" mais LOL quoi ! C'est que du virtuel, faut pas en abuser, va plutôt construire une cabane dans un arbre, ça sera sûrement plus dur que de cliquer, mais c'est aussi de la création et de l'ingénierie, qui te seras surmènent plus utile !
avatar stiflou | 
@usb09 : Il y aura toujours des enfants dont le potentiel sera gâché par les parents, ou par des professeurs peu professionels, mais le fait de les livrer à eux même les rendra-t-ils meilleurs ! Ils seront plus forts, mais pas forcément mieux éduqués, plus charitables etc… j'ai même tendance à penser que le contraire serait assez probable, le self-made child, inscrit dans cet individualisme sociétale, qui monte en écrasant les autres, ou à la manière du héros dans Le Rouge Et Le Noir … Livrer un enfant à soi même dans un monde corrompu ne tendra peut-être pas à l'affranchir de la corruption du monde.
avatar maleole | 
Ce que je retiens, c'est que visiblement le sujet de l'éducation et de nos enfants fait naitre de très belles contributions sur ce forum. Cela tend à démonter l'implication et la maturité de chacun concernant nos minots. Ils sont apparemment entree de bonnes mains responsables. Merci pour ces échanges
avatar Max1000du35 | 
Il faut comparer ce qui est comparable... Sans en connaître plus sur la société des Pays-Bas, les enfants n'ont pas l'air d'être livrés à leurs propres sorts, les parents sont présents pour les éduquer, je peux quand même me tromper En France, il n'y aurait déjà plus d'iPad dans les salles
avatar rikki finefleur | 
New SJ Je regrette que vous n'ayez pas passé toute votre enfance devant votre tablette. C'est vrai, c’est si épatant d'avoir une tablette devant les yeux toute la journée. Ainsi, j'aimerai bien voir votre tête, au bout de 5 jours avec le nez continuellement dans une tablette. Je vous rassure, le problème n'est pas vraiment que la tablette soit apple ou autre marque. Une désintoxication vous ferait le plus grand bien, car vous êtes sensible à une grande paranoïa, il me semble. Le plus drôle, c'est que bon nombre d'adultes n'arrivent même pas gérer le temps passé devant l'ordi ou la télé, et on demande a des enfants de 5 ans de le faire.. @stiflou : J'ai lu et c'est vrai que Minecraft est une version numerique du jeu de lego. On y retrouve a peu près les mêmes ingrédients (empilement, inventivité, construction, monde imaginaire, et parfois robotisé (redstone). jaime bp ce jeu.
avatar platj21 | 
Waouhh... Impressionné par tous ces commentaires tous plus intéressant les uns que les autres ;) je ne pensais pas qu'un simple article comme ça sur des écoles pouvait avoir un tel impact ! :-) Pour une fois que les commentaires sont très instructifs et pas pour une fois, se moquant ou rempli de conneries de bas goût ;-)
avatar Lennart | 
"Ainsi, j'aimerai bien voir votre tête, au bout de 5 jours avec le nez continuellement dans une tablette" On a déjà une idée, puisqu'on voit de plus en souvent des "zombies" complètement déconnectés de la vie réelle passant leur temps les yeux rivés sur leur iBidule
avatar Adrien13 | 
Excellente initiative ! Après de nombreuses années de bourrage de crâne pro Microsoft, et pro Windows, dans les écoles, les enfants vont enfin pouvoir apprendre sur des produits Apple ! Faire croire à tous les enfants et adolescents, surtout européens, qu'il n'existe QUE les produits Microsoft était une pure débilité !
avatar FMC94 | 
@Adrien13 : +1
avatar stiflou | 
@rikki finefleur : Un rapprochement est en effet possible entre Minecraft et Lego, dans le principe de construction. Mais il y a quand même des différences essentielles : Minecraft est un RPG, Lego est plus que ça, et notamment, il peut y avoir plusieurs personnages, donc des histoires, que les enfants s'inventent ! On peut aussi jouer à plusieurs au Lego, et jouer ses histoires ensemble … pas avec Minecraft. Minecraft est purement individuel, Lego l'est moins. Lego SG plus ouvert, on domine le monde qu'on crée, les possibilités sont infinies, alors que dans Minecraft, on est insérer dans un monde virtuel, d'ailleurs, on revient au danger des excès de la virtualité, notamment l'enfermement et l'individualisme. Quand on regarde quelqu'un jouer à Minecraft, tout ce qu'on voit, c'est l'écran qui change et la personne qui clique (plus appuie sur les flèche). Bref, Minecraft, c'est presque que du clic, j'appelle moins ça de la construction. Il n'y a aucun effort physique, aucun vrai mouvement, seulement des clics, par lesquels les enfants y jouant se croient tout puissant ! (Ça me fait halluciner quand je vois mes petits cousins y jouer, je désespère …). Lego ce n'est pas ça, c'est plus que des clics. "- Va plutôt construire une cabane dehors (ça t'aéreras) ! - Mais maman, j'ai pas de souris, comment tu veux que construise quoi que ce soit si je peux pas cliquer ?" C'est carricatural, mais on s'en approche parfois … Bref, je pourrais continuer si vous le voulez, mais à les futurs enfants (j'en ai pas encore), je donnerai plutôt des Legos que Minecraft !
avatar thauron | 
@ nogui Il y a déjà eu une expérimentation : les enfants ne voient plus l'utilité d'écrire à l'ancienne avec ce genre d'engin omniprésent et omnipotent... L'apprentissage de l'écriture classique se fait dès lors plus laborieusement. Un programme européen expérimental de mise en place de e-classe a ainsi été un échec. Il y a certes le savoir écrire (formation des lettres) et le bien écrire (pouvoir écrire un mot avec chaque lettre à la bonne place). Cela demande un double travail de mémorisation. Le second peut aussi être entravé par de tels outils si des outils d'assistance à l'écriture des mots sont utilisés même à petite dose. On a vu ce que donne l'usage trop précoce de la calculatrice... Les enfants n'apprennent plus leurs tables et n'ont plus en tête la cohérence des ordres de grandeur... On aura un schéma aussi dramatique pour l'écriture. Les pédiatres recommandent un usage tardif de l'écran... Il faudrait les écouter.
avatar stiflou | 
@ nogui : Bel argument d'autorité, en nous parlant de vos enfants, sur ce que vous avez dit à leur propos, il n'y a bien sûr rien à redire ! Chaque enfants est différent, nous ne pouvons qu'être d'accord :) En revanche, votre vision sur la privation mérite d'être précisée. Il est vrai que la réaction probable suite à une privation est l'excès, mais, n'est-ce pas aux parents d'empêcher cela ? Je pense qu'il y a des privations nécessaires, comme les téléphones portables, Facebook (c'est "censé" être interdis avant 13ans, mais ça n'arrête pas certains), les sorties, une virtualité excessive et exclusivement technologique etc… n'est ce pas au parents de diminuer progressivement ces privations, pour accompagner leurs enfants et empêcher l'excès ? M'ont petit cousin n'a pas 4ans, cela fait 2ans qu'il sait piquer un iPhone pour lancer Tap The Frog. Maintenant, le seul jeu de société qu'il veut faire, c'est jouer à la Wii, il regarde ses grands frères jouer à Minecraft et veut les imiter (il ne va pas tarder à s'y mettre d'ailleurs), et ne touche plus à ses Lego, n'y à grand chose qui ne soit pas technologique … Il ne faut pas oublier que, particulièrement chez les plus jeunes, la technologie et la virtualité ont un pouvoir fascinateur immense. L'apparente facilité, la simplicité les attirent et ils s'enferment dedans. La technologie et la science fascine l'homme et celui-ci doit faire attention à ne pas tomber dedans, tout comme les parents doivent veiller sur leurs enfants pour qu'ils ne connaissent pas cet excès. Les privations sont essentielles, et les parents sont aussi là pour les retirer avec douceur et pédagogie. Le vrai équilibre est là selon moi, pas dans le tout tout de suite mais pas beaucoup. Après, je ne critique absolument pas votre éducation, il n'y a pas de contradiction avec ce que vous faites, juste une précision sur un point qui me paraissait facilement mal interprétable. Mais je vous souhaite une bonne continuation dans ce dur métier ^^
avatar thauron | 
@stiflou +1000000000
avatar Moebius42 | 
Je suis très choqué par certain propos . Ce n'est pas parce qu'ils disposent d'une tablette qu'ils n'ont pas accès à un support papier crayon, l'un n'empêche pas l'autre.. J'ai l'impression qu'une bonne partie des commentaire est rédigée par des personne pour qui l'outil informatique reste 'un engin', generateur de 'choses' négatives, on croirait entendre une grand mère superstitieuse ... " le nez continuellement dans une tablette." C'est assez impressionnant en ces quelque mot mis ensembles de manière inappropriée de sentir un mépris nourrit par de l'ignorance. Regarder un écran n'est pas plus mauvais pour l'oeil que de regarder des images dans un livre... On sent le besoin de diaboliser l'écran en question par incompréhension de l'intérêt qu'il suscite. @Stiflou Pardon, mais vous vous trompez lourdement: le savoir que les grecs nous ont transmit quant à l'éducation est justement un idéal qui se rapproche de celui des humaniste. Chez les grecs nous parlons de maïeutique et de dialectique socratique, alors que le point de vu humaniste , comme le pensait Coménius, se rapproche de ce que font ces écoles : 'un atelier de l'humanité'. A savoir, un contexte ou l'enfant évoluerai librement, et ou il serait aidé de l'adulte afin de prendre du recule et gagner en sens critique par le savoir. A la lumière de cela, et même à son obscurité, comment pouvez vous imaginer que quelqu'un devienne un robot si l'on lui indique de manière autonome de se cultiver au travers de l'outil qu'est internet ? "quelqu'un qu'on met devant un ordinateur en lui disant : tout le savoir est sur internet, à toi de chercher la vérité, tout seul. Qui parie qu'on obtient un beau petit robot ?" Il en va de même pour le reste du commentaire. Il est inéluctable à l'homme de vouloir évoluer, et aux ainés de s'en obfusquer: « Les jeunes d'aujourd'hui aiment le confort, l'argent et la paresse par-dessus le marché[...] Polybe, vers 200-120 av. J.C.
avatar Moebius42 | 
Ils aiment le luxe, ont de mauvaises manières, se moquent de l'autorité et n'ont aucun respect pour ce qui est ancien. - Socrate
avatar Highmac | 
@moumou92: tout à fait d'accord avec toi. Notre système est quand même entièrement à revoir. Mais pour faire bouger les mammouths de l'éducation nationale, y-a du boulot !
avatar hartgers | 
@nogui : l'exemple de vos deux fils montre bien qu'une même éducation génère des enfants différents. Je ne prétends pas avoir la science infuse sur ce que doit être un enfant et comment doit être son éducation. Simplement, il me semble douteux d'imaginer que coller un enfant devant un écran (d'un iPad ou même d'une TV ou console de jeu ! C'est – presque – pareil) va lui permettre de développer sa curiosité ou son imagination. Que votre jeune fils se développe en parallèle de la tablette, c'est très bien, mais ce n'est pas non plus la généralité. Il saurait faire bon usage de ces écoles "Steve Jobs". Maintenant, pensez aux enfants non stimulés qui passent déjà leur temps devant un écran, hébétés et hypnotisés. Croyez-vous que l'éducation par l'iPad puisse les aider ? Dans l'animation, je fais ainsi le triste constat que les enfants les plus à la ramasse sont ceux, dont le seul apport culturel sont la télévision ou les jeux vidéos. J'ai même eu des frères qui, à 6 et 9 ans, passent leurs journées sur Call of Duty !!! J'en ai vu les dégâts. Avec une utilisation raisonnée, ces écoles Steve Jobs sont de bonnes idées, du moment qu'elles restent maitrisées par les parents qui mettent leurs gosses dedans. Ce type de modèle ne me parait pas adapté à la grande majorité des enfants qui ne reçoivent aujourd'hui comme stimulant que de la téloche, du facebook et de la console de jeu.
avatar stiflou | 
@thauron : Vous avez raison, je me sens particulièrement concerné par ce que vous dites sur les maths (les maths et moi …
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Perso ce sont vos commentaires qui me font peur... Quelle frilosité.. que de replis sur soi... sur la pseudo-réalité franchouillarde... On sent poindre le racisme et l'homophobie (cf les commentaires sur l'UNESCO...) sans tenir compte d'une réalité mondiale... où les enfants sont exploités dès leur plus jeune âge (et pas seulement sexuellement... Sic..) Je pense personnellement que l'on a besoin d'expériences audacieuses surtout en matière d'éducation... Quant à l'utilisation de l'iPad, je pense que ça peut être un excellent outil supplémentaire, il faudrait avoir plus de détails quant à leur réelle utilisation pour affirmer certains propos par rapport à l'écriture... Y a t il aussi sur ce forum des sous marins de l'extreme ... ???
avatar stiflou | 
@Moebius42 : Du papier et du crayon : voyez-vous encore beaucoup de jeunes s'écrire des lettres ? Plutôt que de chatter sur Facebook ? Non pas qu'il y ait du mal à ça (je n'ai d'ailleurs que trop rarement écrit de lettres, ce n'est pas trop mon style …), mais on peut s'apercevoir facilement que la technologie tend à nous faire délaisser l'écriture réelle. Non mais regardez les photos de cette école ! Voyez-vous un seul cahier et un seul stylo ? Regarder un écran n'est pas plus mauvais pour un œil que regarder des images dans un livre ? Tout dépend de l'écran, alors avant de parler d'ignorance, il faut éviter de faire de telles généralités. De manière plus générale, un livre est plus reposant qu'un écran à l'interaction continue. J'avais pour mon oral de Telecom un texte sur les problèmes de compréhension et de lecture sur internet à cause des liens hypertextes, qui cassent la lecture. Même si je n'étais pas d'accord avec une grande partie ce que disait l'auteur, qui n'y connaissais pas grand chose (l'encyclopédie imprimée existait avant l'hypertexte, et ces liens se désactivent), je le rejoignait quand même sur cet assaut d'information que subit l'homme au quotidien, notamment les plus jeunes, et qui perturbe son développement. Comme le dit Orelsan : "si on mort à l'hameçon, c'est qu'on reçoit trop d'information à la seconde !" (Je trouve les textes de ce rappeur très censés) Donc non, je maintiens, un ordi et un livre sont deux choses différentes. De plus, comme je maintiens qu'un iPad ne peut pas suffire à l'éducation scolaire d'un enfant, je suis aussi d'avis que des livres ne peuvent pas suffire eux non plus. Mon exemple d'un enfant livré à lui même devant internet est aussi valable en remplaçant internet par une encyclopédie, même si c'est moins fort parce qu'internet est bien plus rempli avec de la mer**. J'en arrive au point philosophique. Vous dites que je me trompe lourdement, mais ce n'est pas ce que vous avez écrit qui va m'en convaincre, au contraire. Votre rapprochement entre les philosophies grecques et humanistes est légèrement douteux. Il n'y a pas de correspondance entre la maïeutique et l'auto-construction individualiste. Les Grecs mettaient justement en avant l'importance du professeur, il n'y a qu'à voir tout les cercles philosophiques, platoniciens, aristotéliciens, sceptiques/pyrhonociens, cyniques (avec Diogènes), Eraclitéens et j'en passe. La maïeutique dont vous parlez … avez-vous déjà lu du Platon ? Il y a un professeur, presque omniscient, Socrate, et il enseigne, certes par des questions, mais qu'il provoque souvent, et ce n'est pas ces pauvres Phèdre, Médon ou Phédon qui se construisent tout seuls. L'Humanisme … on y prône un culte de l'individu, chaque vie est un retour à zéro … on est dans du post-modernisme avant l'heure. Chaque homme se bâtit soit même, il est vrai que les professeurs deviennent inutiles si l'on suit cela. Mais quand on à plus rien pour s'assoir, on finit par se casser la gueule ! C'est exactement ce qui arrive dans notre société post-modernisme avec la destruction de la culture, des racines, des civilisations … on est plus que des moutons qui tiennent debout parce qu'on est serré les uns contre les autres. L'Humanisme … qui après découle sur Descartes … un sale prétentieux (presque autant que ce *** de Voltaire), qui a achevé la tendance ! Par sa dichotomie du corps et de l'esprit, on est tombé dans le matérialisme forcené, où l'esprit ne signifie plus rien, et on a maintenant les Femens ! --' Certes, "mieux vaut une tête bien faite qu'une tête bien pleine !" disait Montaigne (je suis plus sûr au mot près, mais c'est l'idée). Il est vrai, mais la tête bien faite, serait-on obliger de se la construire tout seul ? D'ailleurs, peut-on réellement y parvenir ? Il y a des professeurs pour cela, je pense que c'est la meilleure solution, et comme je le disais, je m'en réfère à la philosophie grecque, et si vous voulez, je peux rajouter d'autres références. L'enfant doit être aidé de l'adulte, tout à fait d'accord, pour moi, c'est tout à fait le rôle d'un professeur ! Quand à son évolution libre … que sais un enfant de la liberté, quand on lui apprend dans la société que c'est de faire ce qu'il veut --' je suis désolé, mais quand j'aurais des enfants, je leur demanderai de mettre la table, de ranger leur chambre etc… penseraient-ils à le faire d'eux-même ? On pourrait me répondre que je suis bien pessimiste, je dirais plutôt observateur. Un enfant qui débarque dans un monde aussi cruel et corrompu doit être bien guider (ce qu'on appelle de l'enseignement/éducation), car le plus grand risque est qu'il de fonde dans la corruption du monde par son auto-apprentissage. Oui mais le professeur et les parents sont là pour le corriger ! … mieux vaut prévenir que guérir, un point c'est tout ! Ça résume pas mal tout ce que je viens de dire. Quand à votre citation finale, je l'aime beaucoup, je n'arrive plus à me rappeler d'une dans le même genre de Sénèque … la jeunesse n'a pas beaucoup changée durant ces millénaires, et c'est bien là qu'on voit que l'être humain est plus qu'une époque, qu'il y a des principes qui transcendent notre société. L'homme, le jeune surtout, veut évoluer, aux anciens de l'aider à évoluer dans le bon sens, à progresser, non pas au sens d'aujourd'hui où progrès remplace abusivement évolution (au lieu d'ailleurs de parler de régression, ce n'est que manipulation). C'est exactement ce qui s'est passé en mai68 … dans l'autre sens. La jeunesse a été manipulé par des vieux salauds, qui voulaient l'avènement du post-modernisme, et maintenant qu'on est dedans … moi j'ai parfois du mal à en dormir.
avatar stiflou | 
@Groliv : Que de pseudo-réalités ? Pouvez vous développer ? Vous parlez de frilosité ? Sachant que la suite de votre commentaire me vise directement, j'imagine que cette partie aussi, donc où y a-t-il de la frilosité dans une argumentation ? Je refuse le progrès que j'ose appeler régression, en expliquant pourquoi, tout en étant pas le seul, et vous parlez de frilosité !? Je suis désolé, si je veux pas fumer, c'est pas parce que je suis un peureux ! Non mais la blague !! "On sent poindre le racisme et l'homophobie" … moi je sens plutôt un gentil petit mouton qui point sur ce forum ! Non mais sérieusement ! Vous m'affligez. Racisme !? Mais d'où vous sortez de pareilles idioties !? L'homophobie que vous employer, c'est du même acabit, une pure débilité ! Vous vous sentez intelligent ? Je suis désolé, quoique, mais là je m'énerve un peu ! Du racisme !? Non mais allo quoi !? Dés qu'on parle de manière sérieuse dans ce pays à la con, on se fait tout de suite traiter de raciste d'homophobe, d'antisémite et même, vu que c'est la mode, de fasciste ! (D'ailleurs, ces cons de la manifestation contre le "facisme" ferait mieux d'apprendre comment on écrit ce mot, et de savoir que Meric avait un casier judiciaire pour violence et qu'il a essayé de poignarder dans le dos le mec qui l'a tué d'une droite défensive ! Ce qui est un réel outrage, c'est que des salauds récupèrent cette mort pour manipule la masse de moutons français !). Oh tiens, tous ces mots, on les retrouve sur le Twitter de cette conne de Schevschenko suite à son timbre. Que des moutons ! Tenez, je vais peut-être vous apprendre un truc : il y a des races parmi l'espèce humaine ! Ah tiens, c'est vraiment dingue, les noirs et les blancs ne sont pas de la même race ! Suis-je un raciste ? Si vous me le dites, c'est que vous êtes un abruti. Le racisme, c'est de porter jugement de valeur non pas physique, qui sont des critères raciaux scientifiques (les noirs ont une peau plus résistante au soleil), mais moraux par exemple. Donc revoyez vos définition avant de sortir des insanités ! Homophobie … savez-vous au moins de quoi vous parlez ? Avez-vous déjà discuté, fréquenté au moins un homosexuel avant de sortir des conneries. Renseignez-vous sur Philippe Ariño avant d'écrire. Lisez ses livres, et vous pourrez enfin parler d'homophobie, pour la dénoncer dans le camps du mariage pour tous. Avez-vous lu le rapport de l'UNESCO au moins ? Rassurez vous, les rapports homosexuels seront abordé à partir de 13ans il me semble, le triolisme à partie de 15 … Tenez-vous compte vous-même des réalité mondiale ? Le Bohemian Groove, vous connaissez ? Bon, on peut parler de la Syrie pendant qu'on y est, car les enfants, ils ne sont pas dans l'armée de Bachar, mais chez les "rebelles" qui les enrôle ! Ouvrez les yeux ! Avez-vous par exemple la moindre idée de ce qui se jouent en Syrie, la dernière plateforme russe du Moyen-Orient, que les USA essayent de détruire ! (Regardez qui fournit les armes à qui) renseignez vous au moins sur les crimes de guerres perpétrés par les "rebelles" qui ont déjà commencé leur purge ethnique là où ils passent, purge qu'empêche Bachar Al-Assad depuis qu'il est au pouvoir. Discutez avec des syriens, pour apprendre que le peuple soutient son dirigeant, contrairement à ce qu'on voit à la télé, où la traduction des banderoles sont faussent ! Bref, je m'emballe, mais j'attends votre réaction "quoi ? Vous soutenez un boucher ? - Oui le monsieur qui croit aveuglément toute la merde qu'on dit à la télévision !" … Oser parler de racisme et d'homophobie … avez-vous une idée de la souffrances d'homosexuels qui sont affligé qu'on ne puissent pas parler avec franchise d'eux sans se faire taxer d'homophobe ? Votre intervention était pitoyable. Quant à l'iPad à l'école, n'attendez pas bêtement que les médias vous fasse avaler leur débilité habituelle, renseignez vous de votre côté ! "Il faudrait avoir plus de détails" vous en parlez, cherchez les !
avatar thebiglebowsky | 
L'importance de ce sujet, la qualité des intervenants et de leurs commentaires mériteraient un sujet dédié dans la partie "comptoir" du forum MacGé afin que chacun puisse venir en discuter plus confortablement.
avatar Gepat | 
Ce genre d'apprentissage différencié où l'usage de l'ordinateur dans la classe occupe une place très importante existe depuis depuis des années dans une ville comme Luxembourg ... avec un grand succès pédagogique. Là-bas, une communauté de professeurs se coordonne pour mettre à la disposition de chacun du matériel pédagogique disponible pour chaque enseignant qui le souhaite. Lorsque des travaux de math, par ex, sont distribués sur les ordinateurs, certains élèves plus faibles ou plus forts reçoivent des exercices adaptés à leur niveau. On pourrait en parler pendant des heures. La France n'est pas prête pour ce genre d'évolution ... dans quelques années peut-être ;)
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@Stiflou Abruti, mouton, pitoyable.. Que d'insultes, quelle belle argumentation !!! Bien que me faire injurier par quelqu'un qui insulte Voltaire et Descartes ... Cela me parait plutôt flatteur... Ceci nous renvoie à une époque que je pensais révolue... En termes de régression, vous faites très fort... J'en appelle aux modérateurs du site car il me semble que toutes ces digressions sont en fait une excuse pour promouvoir des idées nauséabondes (cf vos différents post... je confirme racisme, homophobie...) A propos de Descartes et pour revenir au sujet de la news, il serait peut être intéressant d'appliquer "le discours de la méthode". A savoir, quelle éducation promouvoir "aujourd'hui" pour permettre à plusieurs millions d'élèves d'acquérir les connaissances et les aptitudes qui leur permettront de s'épanouir dans un monde où les révolutions technologiques se succèdent à un rythme toujours plus rapide...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR