Apple n’a pas payé d’impôts en Angleterre en 2012

Christophe Laporte |


Il n’y a pas qu’en France où la question sur la manière dont les grands groupes s’acquittent de l’impôt fait débat. Le sujet est bien parti pour faire polémique outre-Manche. Le Financial Times révèle qu’en 2012 aucune des filiales d’Apple n’était imposable, malgré des profits s’élevant à 68 millions de livres, soit 79,4 millions d’euros. En Angleterre, Apple a trois filiales : Apple UK, Apple Europe et Apple Retail UK. Pour les trois entités, l’exercice fiscal s’achevait le 30 septembre.

L’année précédente, les filiales d’Apple avaient payé pour 11,4 millions de livres d’impôts soit environ 13,3 millions d’euros. Pour n’avoir rien à reverser au fisc britannique, Apple a tout simplement accordé des millions de livres d’actions à des salariés.

Apple n’est pas la seule société à être particulièrement surveillée sur ce point. Comme le rappelle ZDnet, le fait que Google ne paie que 6 millions de livres d’impôts n’était pas non plus passé inaperçu.

À ce sujet, Aurélie Filippetti a fait une nouvelle fois une sortie qui n’est pas passée inaperçue. Dans un entretien au Républicain Lorrain, elle s’en est pris une nouvelle fois à Amazon : “Aujourd'hui, ils nous disent: 'ah mais nous on respecte la loi'. Sauf qu'aujourd'hui on voit bien que l'ensemble du chiffre d'affaires réalisé par Amazon sur le sol français ne correspond pas à l'impôt sur les sociétés qu'ils payent, […] ils payent un impôt sur les sociétés qui est dérisoire par rapport à l'importance du commerce qu'ils génèrent”. La Ministre a rappelé son intention de mettre en place de nouvelles règles pour les acteurs du numérique. À suivre.
avatar fosterj | 
I'm an Apple Fan .. mais le fait que comme google ou Amazon, elle ne paie pas ni TVA (sur l'Itune Store), Ni d'IS est proprement scandaleux .. Je me pose de plus en plus la question de revoir mes achats ou du moins leur fréquences chez ces Compagnies .. pas vous ?
avatar Mark Twang | 
Et ensuite, faute de revenus fiscaux suffisants, les derniers services publics seront fermés. Ils seront confiés à des prestataires privés, qui exploiteront des travailleurs à des salaires de misère tout en touchant des aides pour leur précieuse contribution à la création d'emplois.
avatar iSisyphe | 
Mark Twang ==> ha non, ça, ça n'a rien à voir avec les revenus fiscaux. Peu importe les revenus fiscaux, la privatisation des services, c'est d'une part pour faire plaisir à l'Europe et leur foutue libre concurrence, et d'autre part pour faire plaisir aux petits copains du privé !
avatar bambou55 | 
C'est tout le système international qui est à revoir...
avatar phantoom | 
Franchement, je l'avais prévu (j'avais fait un commentaire il y a un moment pour le dire) En résumé, j'avais dit: Après Microsoft c'est le tour de Google de passer à la caisse Après Google se sera forcement le tour d'Apple. Et voilà on y est : Apple est dans le viseur et c'est procédure sur procédure ces derniers temps. Quand à Google, c'est pas encore fini. PS: et vu comme les américains se foutent de la gueule de nos gouvernement en surveillant les ambassades Européenne (PRISM) ainsi que nos élus. Mons avis est qu'il vont leurs faire payer de cette manière... (j'entend par là en s'attaquant directement aux flagships économiques US: Google, Apple)
avatar patrick86 | 
@Mark Twang : Non, puisque les impôts servent à payer les intérêts des dettes publiques…
avatar Wolf | 
@Mark Twang : La plupart des soit disant services publiques sont inutiles et couterait beaucoup moins cher si des entreprises prives s'en occupaient.
avatar fosterj | 
On devrait organiser un Boycott de ces compagnies jusqu'à obtenir gain de cause .. même si on est que 10% ce sera une perte énorme pour eux ..
avatar gel_hydroalcoolique | 
@wolf ah ah... Le problème est qu'on détricote le service public pour le rendre non compétitif face au privé (règle des 4P... bien connus). Prenons l'éducation nationale, si une loi fixe le max d'élève à 16. Que ce soit dans le privé ou le public, même nombre de professeurs... Donc si le privé est plus compétitif c'est uniquement parce que les salaires y sont moindres non ? Mais non l'école publique doit se farcir les reliquats/rebuts/boulets de la société que les autres rejettent, donc oui l'école publique est plus cher car elle rend un service public universelle que les sociétés privées ne voudraient assurer. C'est valable pour tous les services publics. Après là ou je rejoins c'est qu'il y a des services publics inutiles genre FranceTelevisions... qui par exemple contrairement à ARTE/BBS fait honte à la notion de service public audiovisuelle. D'autres domaines qui ne sont pas soumis à compétitions mais non public --> les sociétés d'autoroute. Pour faire un Paris-Lyon, elle est ou la concurrence entre sociétés d'autoroute. Excuser ma digression
avatar @MathieuChabod | 
"Le numérique". Dites, des autres géants, tels que les pétroliers, niveau impôts ça donne quoi ? On en attend jamais parler d'eux, pourtant ils doivent bien s'amuser.
avatar Wolf | 
@gel_hydroalcoolique : L'école publique est plus cher que celle du privé car dans le privé les profs bossent, c'est tout. Le nombre d'élèves est quasiment le même, mais la discipline et l'attention y sont largement supérieur. De toutes manières le débat n'est pas ici . Mais notre ministre de la culture qui s'en prend a Amazon pas tant sur les impôts que sur les ventes pas assez chères effectuées par cette entreprise, ne semble pas avoir compris comment fonctionnait le monde. D'ailleurs madame LE ministre de la culture devrait peut être en avoir un échantillon sur elle avant de sortir des conneries dans le genre. Au passage, si Amazon, Google et les autres ne payent pas les impôts qu'ils devraient c'est que la loi leur permet de le faire
avatar Wolf | 
Dans ce ça s'il faut changer la loi et le tour est joue
avatar Neyres | 
Si Apple ne paie pas d'impôts en GB c'est que le système ( loi ) le permet. Apple ne fait que se faufiler dans les failles du système , mis en place par les politiques … des politiques qui eux même possède certainement des sociétés … qui ne paient pas d'impôts … CQFD
avatar patrick86 | 
Résident à la tête d'Apple des connaisseurs du monde financiers et de l'économie… Ces gens savent pertinemment comment l'argent circule dans ce système — qui n'est pas la manière dont il devrait circuler —, et ce à quoi servent les impôts. Il est donc logique que ces entreprises n'en paient pas.
avatar havox79 | 
@wolf : Je ne connait pas tout les ministères mais la plupart des externalisations dans la défense sont des catastrophes. On a vu les résultats du changement de logiciel de payement développé par une boite privée ! Vachement mieux que celui développé par l'armée ! Et c'est pareil pour les véhicules, la bouffe, l'informatique qui commence à être externalisé aussi... C'est moins efficace ou beaucoup plus chère, voir les deux dans l'informatique, des logiciels java tout bête ( qui ne marche pas en plus ) à quelques millions ( sisi infos sure ) ou bien des déverrouillage de port de switch ( 3 lignes de commande ) à 200€... Avant y il avait des sergents pour ça, 1400€ par mois et ils peuvent déverrouillé 3000 ports dans le mois ou alors à 5/6 sergents dev ils te sortent un programme stable et pas besoin de raquer pour les bugfix. Mais ça c'était avant l'époque géniale de l'externalisation !
avatar macbookeur75 | 
sur le droit du travail aussi Apple exploite les failles Apple est très fort pour ce genre de chose en interne, il y avait une expression qu'on adorait nous dire "dealing with ambiguity", ça s'applique à tout dans l'entreprise... l'an dernier quand ils nous ont filé un crédit à déduire d'un mac ou d'un ipad, on pensait que c'était un "cadeau" en fait, le crédit a été ajouté à la fiche de paie comme un revenu imposable...
avatar Sylow | 
Le siège de dell ou je travail ne paye pas la taxe d'habitation non plus. Normal avec le boulot que ça amène ... Aux dernière news ils ont voulu faire payer et du coup dell à menacer de se barrer en Espagne. Ils sont tous pareil
avatar didier31 | 
@wolf Je suis d'accord avec toi, l'hôpital ne sert à rien, pas plus que la police ou la justice, de plus, pourquoi payer des routes où on ne passe jamais, pourquoi former des chirurgiens, pourquoi créer des écoles et des facultés .... tout ça ne sert à rien. Pourquoi entretenir des musées ou des théâtres, pourquoi ne pas privatiser l'armée ..... Si les gens veulent aller bosser, c'est à eux a payer les routes ... Si en plus il faut les payer pour bosser...... La vie est dure
avatar didier31 | 
@didier31 En Chine il font pas tant de manières
avatar Wolf | 
@macbookeur75 : 'en fait, le crédit a été ajouté à la fiche de paie comme un revenu imposable...' C'est obligatoire sinon c'est un avantage en naturz
avatar Hideyasu | 
Avant quand on était pas dans la merde au niveau financier on s'en foutait, maintenant non, plus facile de remettre en cause les autres que soit même ! Tout sa car les incapables qui ont créé l'UE n'ont pas été foutu de limiter les transferts pour être imposer dans les paradis fiscaux, même de les les faire entré dans l'UE a été une grosse connerie ! Au moins Apple en Angleterre les a reversé aux salariés, c'est pas si mal ...
avatar Orus | 
Et pendant ce temps là, à nous les imbéciles, on nous raconte que c'est la crise et qu'il faut faire des efforts ! Les politiciens de tout bords, me font vomir, ils sont tout autant complices de ce système.
avatar curly bear | 
C'est tout de même incroyable que l'Europe ne nettoie pas devant sa porte. Ils ont laissé au coeur du marché commun s'installer des paradis fiscaux et ils s'étonnent que certains s'en servent ? Montrer du doigt la Suisse, c'est facile. Mais pointer le Luxembourg ou l'Irlande c'est une autre affaire visiblement...
avatar Silverscreen | 
@ wolf j'ai des enfants dans le public et le privé. Les profs sont les mêmes, les programmes aussi. Ce qui change c'est les parents : dans un cas, il paient et, donc, ça suppose qu'il sont 1-prets à des sacrifices pour l'éducation de leurs enfants, 2- s'investissent dans le suivi scolaire. D'où des élèves plus cadrés en dehors de l'école et, donc, plus gérables aussi DANS l'école. J'ai rien à redire sur la motivation des équipes pédagogiques, exemplaire dans la ZEP où je suis. Le problème, c'est les parents, et tout le système de valeurs des enfants qui part en sucette. Dans le public, mes mômes sont à 18 par classe et tu te croirais dans une maison de fous. Les parents ne se pointent pas aux convocations quand ils donnent pas raison à leurs monstres. Dans le privé, ma fille est dans une classe de 36 et au moindre souci, les parents rappliquent la queue entre les jambes… Si le privé fait mieux, c'est pas parce qu'ils ont de meilleurs profs, c'est parce qu'au lieu d'avoir des usagers qui n'en ont rien à foutre, ils ont des interlocuteurs concernés. Le problème du service public, c'est qu'avec l'Europe on le saborde, certes, mais surtout que les français sont pourris-gâtés et qu'ils prennent tout comme un dû. Quand tout sera privé, j'en connais qui vont avoir une saine nostalgie des PTT, de France Telecom et de la SNCF d'il y a 20 ans…
avatar noliv | 
Si le système fiscal au Royaume Uni permet réellement d’esquiver les impôts en accordant des actions aux salariés comme le dit l’article, alors c’est un système particulièrement stupide. Il leur faut absolument changer la loi là bas.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR