Un ancien de Google dénonce les pratiques fiscales de la société

Anthony Nelzin-Santos |

Barney Jones, qui a travaillé pour Google de 2002 à 2004, va envoyer au fisc britannique plus de 100 000 documents détaillant par le menu le fonctionnement de la régie publicitaire de la société. Son objectif ? Montrer que les cadres de Google ont menti et que la filiale londonienne de la société a bien « évité » l’impôt.






Les locaux de Google à Londres. Image Google.




Interrogé par une commission d’enquête du Parlement britannique, Matt Brittin a en effet assuré que la filiale qu’il a dirigée jusqu’en 2009 n’était pas responsable de la signature de contrats publicitaires. Il est néanmoins rapidement revenu sur ses déclarations, précisant que si des discussions pouvaient avoir été tenues à Londres, la signature elle-même était réalisée à Dublin. Et est aujourd’hui contredit par Barney Jones.



Celui-ci assure en effet que les contrats étaient bien signés à Londres et que seule la facturation était réalisée à Dublin. En Irlande, les bénéfices ne sont imposés qu’à 12,5 % (au lieu de 23 % au Royaume-Uni), voire pas du tout s’ils sortent du pays grâce à la pratique du « double irish » et du « sandwich hollandais » (lire : Les gouvernements à l'assaut de l'optimisation fiscale et Le secret de polichinelle de l'optimisation fiscale d'Apple).



Reste à savoir si les documents en la possession de Jones constituent une preuve suffisante. La firme de Mountain View assure néanmoins n’avoir rien à se reprocher et suivre à la lettre la législation britannique — à défaut d’en respecter l’esprit, le principal problème des gouvernements européens qui luttent contre ces pratiques connues et répandues. Un éventuel faux témoignage de Brittin pourrait amener la justice britannique à sanctionner très lourdement Google.

avatar ThurstonMoore | 
Oh un collabo.
avatar Dv@be | 
@ThurstonMoore Du goudron et des plumes !
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@ThrustonMoore et @dv@be Merci de respecter cette personne. Et par ailleurs c'est infâme ce que vous venez de faire. Des entreprises comme Google, Amazon et Apple, nous volent. À cause d'elle des hôpitaux ferment, des écoles ferment, notre pays n'a plus les moyens de mener des politiques pour le bien de tous. Eh oui, ces entreprises font tous ce qu'elles peuvent pour nous vendre des services et des biens sans payer d'impôt... Merci donc d'adopter un comportement responsable. Ce que fait cet employé est courageux et risqué (pour sa carrière). Imaginez si ses enfants ou sa famille lisent vos commentaires ? Vous devriez avoir honte. L'optimisation et le fraude fiscale sont nos ennemis, elles nous tuent et tueront nos enfants (le jour où votre femme accouchera et qu'il n'y aura plus de maternité près de chez vous, j'espère que vous repenserez à ceux qui ont permis de démolir nos systèmes sociaux).
avatar Mithrandir | 
Ça s'appelle de l'escroquerie caractérisée. Ce n'est pas parce que c'est Google que c'est moins grave.
avatar kornichon | 
Les vrais collabos, ce sont les personnes qui aident les grandes entreprises à frauder le fisc sans rien dire.
avatar graig02 | 
@mithrandir C'est sûr, mais vu les perles que tu nous as laché sur google ces derniers jours, on pourrait vite croire que c'est plus grave parce que c'est google... Toutes les entreprises telles que google, apple et tant d'autres continueront tant que les lois le leur permettront. C'est triste, vu le taux d'improsition des ménages moyen comparé à des multinationales qui alignent les milliards de chiffres d'affaire, mais tout un chacun en ferait certainement autant s'il le pouvait...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@graig02 Vous pourriez peut-être voter pour des gens qui veulent vraiment lutter contre la fraude fiscale. Aux dernières nouvelles, ce sont encore nos politiques qui écrivent nos lois... Il suffit de les choisir.
avatar JackosKing | 
Ce qui est décevant c'est que cela continue. La ou de plus en plus de contenus sont vendus par ces sociétés et non la fnac et co, une grosse perte est facilement prévisible. La logique voudrait que qu'on ont voit une fuite on tente de la boucher... mais bon.
avatar graig02 | 
@deontologie C'est évident que c'est un autre problème. Ensuite, je serais curieux de savoir si tu as été au courant de ce que pensait chaque candidat aux dernières présidentielles sur ce sujet. Tu admettras quand même qu'il est rare qu'on choisisse nos hommes politiques sur ce genre de question.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@graig02 Les sommes en jeu sont tellement importantes qu'il va falloir être rationnel (c'est là que l'argent passe maintenant). J'aime beaucoup Apple, mais si iTunes continue de passer par le Luxembourg, je n'hésiterai pas à le dire à chaque personne qui m'explique qu'Apple fait de bons produits... Idem pour Google, etc. (et ça rentre dans la balance, j'ai refusé d'acheter un téléphone Android à cause du comportement lamentable de Google). Concernant les hommes politiques, Hollande semblait vouloir lutter contre ce dumping à l'échelle européenne, il n'en a pas le courage ni la volonté (le rapport colin -collin est dans les limbes, c'était pourtant l'impôt le plus brillant depuis la TVA). Donc, il faudra en tirer les conséquences et voter encore plus à gauche (la droite ayant permis cette situation, le PS étant incapable de faire quelque chose... Il faudra donc aller chercher des coupeurs de tête).
avatar Aughta | 
On se calme monsieur deontologie, c'est bien gentil tout ça, mais sachez que par ce monde des personnes ne sont pas du même avis que vous et pourraient vous répondre que si l'Etat ne détenait pas un monopole sur la santé, la sécurité sociale, l'éducation, la recherche, et j'en passe !, le jour où leurs femmes accoucheront ils n'auront pas à se tracasser qu'il n'y ait plus de maternité et seront sûrs que l'avenir de leurs enfants est assuré.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@Aughta Oui ? Vous avez un exemple de pays où des services publics privatisés sont ouverts à tous sans que l'on ausculte votre porte-feuille ? Par ailleurs, même en France, l'État n'a pas le monopole de la recherche ou de l'éducation... Mais il est le seul à y investir de telles sommes et à y appliquer des principes de "solidarité et d'égalité" entre les usagers. "le jour où ma femme accouchera, je n'aurais pas à me tracasser qu'il n'y ait plus de maternité et je serais sûr que l'avenir de mes enfants est assuré. "Sans maternité, ni système social accessible ? L'avenir de vos enfants sera tout tracé... Comme au XIXe siècle, vous perdrez la moitié de votre progéniture avant ses 10 ans...
avatar Aughta | 
@ deontologie Une réponse rapide, mais alors très, et après, je passe à autre chose, car vous m'ennuyez. Déjà vous déformez ce que j'ai dit, mon bon monsieur, quand on sait lire, on essaie de comprendre une phrase dans son intégralité. Je n'ai pas dit « sans maternité ni système sociale accessible », apprendre à citer c'est à la portée de tout le monde, bonhomme. « Si l'Etat […] (alors) le jour où leurs femmes accoucheront ils n'auront pas ». Relisez-moi. L'Etat n'a pas le monopole du cœur, le socialisme encore moins. Les entreprises privées et/ou coopératives, elles aussi, peuvent fournir des « systèmes sociaux » !
avatar Arthurapple | 
Quelles bandes d'escrocs Google, espérons qu'Apple soit un peu plus reglo
avatar IAbdul | 
L'ensemble des grands groupes ont recourt à ce genre de pratique et malheureusement les hommes politiques et hauts placés de l'Union Européenne les y aident aussi. Car comment se fait-il au sein même de l'union chaque état a sa propre fiscalité. Attirant ainsi les grands groupes qui peuvent avoir un pied à terre sur le vieux continent. Donc s'ils voulaient vraiment lutter contre cela. Ça fait longtemps qu'ils auraient promulgué une loi ou un texte qui irait dans ce sens. Mais que nenni. Donc maintenant avec la crise et le chômage certains pays se rendent compte que l'argent ne rentre pas comme auparavant. Et constate que de l'autre côté certains grands groupes traversent bien cette crise et tirent leur épingle du jeu et génèrent des bénéfices et sans payer des impôts à la hauteur de leur CA local. Et vu aussi ce qu'il advient d'une partie de nos impôts, avec toutes les magouilles de nos politiques. Je ferais pareil en tant qu'entreprise.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Ah...@Aughta, j'imagine que vous êtes le fruit des ravages de l'enseignement privé "si l'Etat ne détenait pas un monopole sur la santé, la sécurité sociale, l'éducation, la recherche, et j'en passe !, le jour où leurs femmes accoucheront ils n'auront pas à se tracasser qu'il n'y ait plus de maternité et seront sûrs que l'avenir de leurs enfants est assuré. " - Qui est ce "ils" dont les femmes accouchent ? - "Si État ne détenait pas un monopole... et j'en passe" Votre phrase n'est pas finie. Si une situation... alors quoi ? - Prenons le présupposé que vous cherchez à dire que si "L'état n'a pas de monopole alors "ils" n'auront pas à se soucier qu'il n'y est plus de maternité." Pourquoi ? Parce qu'il y aura des cliniques privées ? C'est déjà le cas... Et elles ne s'installent pas dans des zones où elles perdent immanquablement de l'argent (à la différence de l'état). Mais encore une fois, il s’agit d’une hypothèse sur votre message initial... Il est tellement mal rédigé. Comme vous le voyez, votre message n'est pas très limpide. On peut même dire incompréhensible et mal structuré... On y comprend votre dégoût de l'État, mais tout cela est branlant, sans véritable sens. EDIT : Oh... et au passage... En France, l'État a le monopole du cœur. Le vrai. Celui qui palpite en vous.
avatar Orus | 
Et si on remettait plutôt en cause tout le système libérale et capitaliste qui gouverne le monde ? On irait beaucoup plus vite. Toutes ces petites histoires ne sont là que pour faire perdurer le système en masquant le reste.
avatar rikki finefleur | 
@arthurapple Au moins tu m'as fait rire..
avatar Irae00 | 
Je "plussoie" fortement Déontologie, et je n'arrive pas à croire que certains osent encore nous ennuyer avec leurs idées ultra-libérales sur de telles news : VOTRE système, qui d'après vos théories devait s'auto-réguler naturellement, ne fonctionne PAS. Vous en avez la preuve sous les yeux, à vous d'accepter de la VOIR. Et le premier qui vient me dire que le système ne fonctionne pas car on le régule encore de trop, je lui paye un billet pour l'Irlande (que je m'apprête à quitter par ailleurs, je peux donc même le brancher sur un appartement !). Un moment faut bien se dire que si les riches ne payent pas d'impôts, c'est logique qu'on en demande plus aux classes moyennes (qui pourtant je suis sûr sont en majorité sur ce forum).
avatar Manueel | 
@Aughta "Les entreprises privées elles aussi, peuvent fournir des « systèmes sociaux » !" Non Une entreprise privée est amorale. Son seul objectif est la maximalisation des bénéfices. Que cela passe par l'intérêt de la société (génial) ou que cela aille à son encontre. Les "coopératives" "mutuelles" ou encore l'Etat etc. qui n'ont des objectifs financiers mais des objectifs 'moraux" ont "le monopole du cœur" Par définition.... Une exception : l'époque ou le capitalisme était le rejeton du protestantisme et ou il (le capitalisme) était moral. Ce qui permettait à de grandes entreprises de se soucier grace à leur patron paternaliste de l'humanité. Ce qui a changé, c'est que les patron des grandes entreprises ne sont plus que des sous-officiers au service de la bourse A ce titre Apple était une exception qui devrait se terminer avec la fin de Steve Job.
avatar victoria2 | 
Il faut que chacun prenne conscience de sa place, de ses actions et leurs interactivités dans ce monde. Je crois que nous y verrions un pru plus claire et serions plus à même de porter un jugement objectif sur le monde avant que des systèmes ne le fassent pour nous. Comme par exemple la finance où les tentacules sont tellement longues et enracinées qu'il est pratiquement impossible de les arracher sans créer des bouleversement importants et graves. À méditer.
avatar Hideyasu | 
Dans 3 mois on va nous dire qu'il a été tué et que les documents sont perdus xD
avatar en ballade | 
@deontologie : Bravo
avatar chrisann | 
déontologie, je viens de lire votre message sans avoir lu celui de augtha, alors je suis allé voir celui de aughta et je ne vois pas en quoi son message est mal rédigé au contraire je le trouve plutot structuré et je trouve le votre de mauvaise foi et indigeste. de plus il a réécrit son sa phrase dans un deuxième message et sa phrase est claire et logique. vous le reprenez sur des points qui n'en sont pas. on peut ne pas adhérer à ses idées mais votre mauvaise foi à vous me fait gerber.
avatar wildtiger | 
Merci à lui d'avoir le courage de la dire. Les critiques style collabo ça va un moment !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR