Quand la Microsoft Surface fait tourner l'ancêtre de Mac OS X

Christophe Laporte |


La possibilité de jailbreaker la Microsoft Surface a donné des idées à certains bidouilleurs (lire : Windows RT a été « jailbreaké »). Trouvant ennuyeux d’installer Windows 95 dessus, Steve Troughton-Smith s’est amusé à faire fonctionner Rhapsody dessus.

Pour ceux qui l’ignorent, Rhapsody était le nom donné au successeur de Mac OS qui donna au final Mac OS X. Apple a distribué deux developer preview de ce système d’exploitation. La dernière version date de mai 1998.

L’une des spécificités de Rhapsody, c’était qu’il était distribué en deux versions : une PowerPC (l’architecture alors de référence sur les Mac) et une Intel/X86. C’est cette dernière qui a permis à Troughton-Smith de le faire fonctionner sur la tablette de Microsoft.

Mais vous l’aurez noté, il y a un chaînon manquant entre la tablette de Microsoft sous architecture ARM et le logiciel système d’Apple fonctionnant sous X86. Ce chaînon manquant s’appelle Bochs, un émulateur libre de processeurs x86 et x86-64.

Hacker une tablette Microsoft pour installer d’emblée un système d’exploitation Apple de 15 ans d’âge qui n’a jamais vraiment vu le jour, c’est tordu, mais pourquoi pas…

avatar Philactere | 
Il y en a encore qui écrivent MS avec un $... Ça fait quand même pas mal puéril, et à l'heure où Apple est devenue première capitalisation boursière ça fait d'autant plus sourire. Heureusement qu'il n'y a pas de S dans Apple, quoique on peut aussi s'amuser avec OSX ou iOS et son AppStore, mais j'éviterais cette bassesse.
avatar BeePotato | 
@ jipecaiduupuzapkenfo : Si tu tiens vraiment à transformer « Apple a utilisé l'image de Microsoft pour se donner un peu de répit pendant qu'elle faisait le vrai boulot lui permettant de se sortir de l'ornière (et non du gouffre) » en « Microsoft a sauvé Apple », fais-toi plaisir. Après tout, c'est gratuit et le ridicule ne tue pas. Cela dit, si en même temps tu pouvais arrêter de faires des remarques stupides basées sur le Père Noël ou les contes de fées, ça serait bien sympa. :)
avatar jipeca | 
Comme tu dis, le ridicule ne tue pas... Apple a utilisé M$, et cet axiome dans ton propos,et pris en situation et compte tenu des proportions à l'époque, ce pourrait un peu s'apparenter à une utilisation économique de l'image de l'Allemagne par le Congo... Ben oui, dès lors qu'une entreprise commence à perdre de l'argent, considérer qu'elle se trouve dans l'ornière c'est aventureux et réducteur par rapport aux problème.. Ceci dit, comme vue de l'esprit c'est amusant... Osé mais amusant.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR