Tim Cook présente ses excuses pour Plans

Anthony Nelzin-Santos |

Apple a publié une lettre ouverte de son CEO Tim Cook, où il présente aux utilisateurs ses excuses pour la frustration causée par le niveau général de l'application Plans. Expliquant les raisons de la création de cette application et le défi qu'elle représente, il recommande aux plus déçus de se tourner vers des solutions concurrentes comme l'app Bing ou même la webapp Google Maps. Tout en assurant que de jour en jour, Plans s'améliore.



Voici le texte intégral de la lettre :




À nos clients,



Chez Apple, nous nous efforçons de concevoir des produits de classe mondiale qui procurent la meilleure expérience possible. Avec le lancement de notre nouvelle application Plans la semaine dernière, nous avons manqué à cet engagement. Nous sommes désolés de la frustration qu'elle a pu causer à nos clients et nous faisons tout ce que nous pouvons pour améliorer Plans.



Nous avons lancé Plans avec la première version d'iOS. Au fil du temps, nous avons voulu fournir à nos clients une application encore meilleure avec des fonctions telles que la navigation, l'intégration de la synthèse vocale, de Flyover ou encore des cartes vectorielles. Pour ce faire, nous devions créer une nouvelle version de Plans de zéro.



Il y a déjà plus de 100 millions d'appareils iOS utilisant la nouvelle application Plans, et chaque jour un peu plus. En un peu plus d'une semaine, les utilisateurs d'iOS ont déjà cherché plus d'un demi-milliard de lieux dans la nouvelle application Plans. Plus nos clients utilisent Plans plus elle s'améliorera et nous sommes reconnaissants de tous les retours que vous nous avez fait parvenir.



Pendant que nous améliorons Plans, vous pouvez essayer des alternatives disponibles en téléchargement, des applications comme Bing, MapQuest et Waze, ou utiliser les cartes de Google ou de Nokia en allant sur leurs sites et en créant une icône sur votre écran d'accueil.



Tout ce que nous faisons chez Apple vise à concevoir les meilleurs produits au monde. Nous savons que c'est ce que vous attendez de nous, et nous continuerons à travailler sans relâche sur Plans, jusqu'à que cette application réponde à ces mêmes exigences de très haut niveau.



Tim Cook
CEO d'Apple




L'exercice de la lettre ouverte d'excuses n'est pas une chose rare chez Apple, Bob Mansfield étant encore récemment monté au créneau pour reconnaître l'erreur qu'était le retrait de la société de l'EPEAT. Il est néanmoins peu fréquent que le CEO lui-même s'exprime, chose révélant en général le caractère critique de la faute.


Steve Jobs s'était ainsi plié à l'exercice après la baisse de prix de l'iPhone EDGE lésant les premiers clients. On remarquera une différence de style de taille : alors que Tim Cook reconnaît les torts de sa société et présente ses excuses dès le premier paragraphe, Steve Jobs justifiait plutôt ses choix pour ne glisser des excuses qu'à la fin de sa lettre…


Tags
avatar Yohmi | 
@marveyhumus Marche parfaitement chez moi et pur la façon dont je l'utilise, c'est ce qui compte pour moi. Ça ne veut pas dire que c'est le cas pour tout le monde ^^ Toujours est-il que c'est une énième manifestation de la communication réellement différente depuis l'arrivée de M. Cook à la tête d'Apple : une commutation rapide pour éviter que cela s'envenime, ce que Steve Jobs refusait de faire.
avatar SnowRider69 | 
Rome ne s'est pas faire en un jour comme on dit... Alors oui il y a un peu de quoi s'excuser car Plans n'est pas finalisé... Mais personnellement je salue l'audace d'Apple de vouloir proposer sa propre solution Carte + GPS... Parce que oui c'est sur Google Maps était très bon... Mais en tant qu'utilisateur iPhone... On avait pas le droit a la navigation assistée ni a d'autres fonctions que Google réservait a ses téléphones... Normal me direz vous mais un peu vexant non de devoir acheter une appli GPS pour compléter Maps iPhone... Bref... De toute manière l'avenir nous dira si Apple a eu raison de "quitter" les services de Mountain View... Mais pour le moment même non finalisé ça parait prometteur...
avatar Barbabaloo | 
Si il pouvait faire pareil pour iTunes Match qui est une catastrophe sous ios 6
avatar ricchy | 
Ils auraient du l'annoncer comme étant en version Bêta, comme Siri. o.O @ Merck, Jobs aurait peut être attendu que ce soit au point avant de le balancer. ;O) Au moins il reconnait son erreur, c'est rare de nos jours de faire son mea culpa. D'autres préfèrent mettre la faute sur les autres. ^,^
avatar iSisyphe | 
"Bravo pour le courage des excuses... En effet c'est pas Jobs qui aurait fait ça... " ==> Oui, peut-être aussi qu'ils n'auraient pas eu à faire ça, en même temps...
avatar lolo-69 | 
@mantinum Non, c'est sûr. Jamais il n'aurait laisser passer l'App en l'état...
avatar darkfisher | 
Je ne comprends pas vraiment tout ce bruit autour de Maps. Je l'utilise autant que google Maps et je n'ai pas eu de souci pour l'instant (je ne suis pas un gros utilisateur). Par contre j'apprécie vraiment l'apparition de la fonction GPS (turn by turn), de l'intégration avec Siri et des cartes vectorielles. Je comprends que certaines personnes puissent être frustrées mais ça a l'air d'être corrigé assez vite côté serveur lorsqu'on signale un problème ? (J'ai testé de recherché Berlin, il ne me l'a pas mis en pleine banquise !) Qui n'a jamais eu d'erreur avec Google Maps ??
avatar lmouillart | 
1. C'est honnête 2. C'est d'une grande classe 3. Cela montre qu'Apple aux gros $$$ écoute bel et bien ses utilisateurs
avatar Thomforce | 
La béta ca veux rien dire nos jours toutes les applications sont en permanente mis a jour , une appli generalisée n'est pas une beta, SIRI n'est pas une béta.
avatar darkfisher | 
Ce qui me fait le plus rire c'est que les gens trouvent encore moyen de se plaindre. Et ce sont les mêmes qui gueulaient contre Maps d'iOS6. Maintenant c'est mal qu'Apple s'excuse... Faut savoir ce que vous voulez hein
avatar ericaqc | 
@Jean Claude Dusse On apprenait hier que Google avait refusé que l'application Maps sur iOs ait les mêmes fonctions avancées que sur Android. De bonne guerre, mais il faut voir les deux côtés de la médaille.
avatar marveyhumus | 
@Yohmi : T'es un chanceux. Chez moi il se trompe régulièrement. Par contre l'interface est plus à mon goût et les nouvelles fonctionnalités sont quand même très appréciables. Quand plans se sera amélioré je pense qu'il sera aussi bon que Google maps. Version androïd parce que maps iOS 5 ou antérieur c'est juste une carte avec un point bleu..
avatar iPekka | 
@Jean Claude Dusse De quel monopole parlez vous ? Apple n'a pas le monopole sur le marché des smartphones à ce qu'on sache. Les apps disponibles sur leur iDevicesça ne regarde donc qu'Apple (et ses clients). En d'autres termes, si Apple acceptait que Google Maps soit disponible sur l'AppStore ce serait uniquement parce que la demande des utilisateurs iDevices est forte. Certainement pas à cause d'une loi anti-trust.
avatar liocec | 
Comme on dit, faute avouée à demi pardonnée... À vrai dire je reste un peu sur le cul cette fois, ce n'est pas dans les habitudes d'Apple, mais là ça redore leur image à mes yeux !
avatar Florian Innocente | 
*** @ Merck : Bravo pour le courage des excuses... En effet c'est pas Jobs qui aurait fait ça... *** Courte mémoire.
avatar lmouillart | 
@iPekka Plus que le monopole ce sont les pratiques anti-concurrentielles et l'abus de position dominante qui sont interdit par les grandes puissances.
avatar elamapi | 
1. C'est honnête **** Non, clairement pas. Honnête, ça aurait été de dire qu'il voulait se débarrasser de Google coute que coute, et que c'est pour cette raison qu'ils ont pondu "plan". Et que dans la précipitation, il ont pondu un produit non fini (au lieu de bosser encore dessus et de le sortir UNE FOIS FINI). 2. C'est d'une grande classe. **** Venir pleurer avec de fausses excuses, c'est plus pathétique que classe, mais chacun vois midi à sa porte. 3. Cela montre qu'Apple aux gros $$$ écoute bel et bien ses utilisateurs. **** Apple savait AVANT de lancer plan que ce serait un bide, car chez Apple, ils ne sont pas cons. Apple n'ecoute donc PAS ses utilisateurs (sinon, il aurait fournis la version avec guidage vocal d'une application qui fonctionne, Maps, ou un autre). Apple n'ecoute donc pas plus qu'avant, apple n'en à rien à foutre de ses client tant qu'ils payent. (je precise que ce n'est pas une spécificité d'apple).
avatar Bigdidou | 
Donc même Tim Cook admet que, sans parler d'infâme bouse, il est pas terrible son Plan. Bon... On s'en était un peu aperçu. Mais merci de ne pas nous prendre pour des crétins en persistant à défendre l'indéfendable. C'est là qu'il faut ressortir les réactions d'Axefil & Co qui trouvaient Plan re-mar-qua-ble-une-vé-ri-ta-ble-ré-vo-lu-tion, et qui tombait à bras raccourcis (mais en 200 lignes, hélas) sur les malheureux qui osaient exprimer un certain malaise de se voir situer sur un autre continent.
avatar béber1 | 
"hirtrey Pas besoin de faire des excuses car d'après bcp de personne sur macG, plan est parfait !" des noms, stp, avec leurs citations exactes "Jean Claude Dusse Bah qu'ils nous rendent l'appli Google Plans déjà !! Quel est donc ce monopole qu'Apple a tant décrié et dans lequel elle tend à aller ?" Laisser à Google le monopole des services de localisation serait justement consolider un monopole. Créer et développer Plans, c'est créer une alternative. D'où la necessité aussi d'un Nokia Maps En plus Apple se doit de créer un ensemble de services fonctionnant en synergie (siri-plans par ex) d'autant plus performants qu'ils sont élaborés et optimisés en interne. Cela favorisera une concurrence tirant la qualité des services vers la performance et haut. Et puis, derrière les services de localisations, il y a des enjeux commerciaux et publicitaires énhaurmes en plus du profilages des utilisateurs. Il vaut mieux qu'ils ne soient pas la propriété d'un seul acteur
avatar nicodu13e | 
Toute cette histoire, c'est vraiment n'importe quoi, les "gens" disent qu'ils n'aiment pas lappli Plan mais ils n'ont aucun argument à part quelques erreurs minime de localisation de certaines adresse (de petites erreurs de jeunesse). Et bien sur le fait de ne pas avoir de streetView mais bon on sait bien que pour linstant il n'y a que Google qui offre ce service et on sait qu'Apple devait se séparer de Google pour l'application Plan et je ne vais reexpliquer les raisons. Donc arrêtez de nous faire chiez avec plan.
avatar greggorynque | 
Hallucinant, pas sur que Jobs aurait eu l'humilité de s'excuser et encore moins aussi vite ! Vous remarquerez que Cook nomme bing en première alternative, ce tacle :D
avatar LR Monkey | 
@marveyhumus Bah c'est chacun son histoire, chez moi, c'est en noir et blanc, mais si leurs villes sont biens faites, ça peu, pour eux, bien marché, sans compter que chacun n'a pas la même tolérance aux erreurs. Patience
avatar béber1 | 
"greggorynque Hallucinant, pas sur que Jobs aurait eu l'humilité de s'excuser et encore moins aussi vite !" http://www.appolicious.com/articles/2362-steve-jobs-apologizes-to-apple-customers-while-taking-shots-at-the-media
avatar akitam | 
Pour ma part je n'ai pas eu de pbms avec Plans, pourvu que ça dure !
avatar Darkbarto | 
Il ferait mieux de nous rendre Google maps au lieu de s'excuser, non mais c'est le monde à l'envers la.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR