Fermer le menu
 

Jonathan Ive et la philosophie du design chez Apple

Florian Innocente | | 16:11 |  48
Sir Jonathan Ive a accordé une interview au London Evening Standard, pour une large partie axée sur le processus de création et de développement au sein d'Apple. Extraits…

Interrogé sur la manière dont naît un produit chez Apple, il explique :
«Ce que j'aime dans le processus créatif, et cela peut paraître naïf, c'est cette idée qu'un jour il n'y a pas la moindre idée, et aucune solution, mais le lendemain il y a une idée. Ce moment où l'on observe le changement le plus spectaculaire, lorsque vous passez d'une idée abstraite à une conversation plus concrète. Lorsque vous en faites un modèle 3D, même assez sommaire, vous donnez une forme à une idée nébuleuse et tout change - le processus dans son entier se transforme. Il galvanise et sollicite l'attention d'un groupe plus large de personnes. C'est un processus remarquable.»


Une séquence qui suit trois étapes intrinsèquement liées :
«Il est difficile de trouver les bons mots pour décrire le processus de création chez Apple, mais cela revient essentiellement à concevoir, faire des prototypes et fabriquer. Si vous séparez ces trois choses, le résultat en subit les conséquences. Si quelque chose va être mieux, alors c'est quelque chose de nouveau, et si c'est nouveau, vous faites face à des problèmes et des challenges pour lesquels vous n'avez aucune référence. Les traiter et les résoudre exige une attention incroyable. Cela procure un sentiment de curiosité et d'optimisme, et c'est une combinaison que l'on ne rencontre pas si souvent.»


Pour Ive, l'objectif chez Apple est assez simple :
«Concevoir et réaliser de meilleurs produits. Si on ne peut pas faire quelque chose qui soit mieux, on ne le fera pas.» Ce qui l'amène à évoquer ses concurrents : «La plupart de nos concurrents sont intéressés par faire des choses différentes, ou alors ils veulent apparaître comme faisant des choses nouvelles. Je pense que ce sont des objectifs complètement erronés. Un produit doit être authentiquement meilleur. Cela implique une véritable discipline, et c'est ce qui nous motive - un appétit sincère et véritable à faire quelque chose qui soit mieux.»


Une autre question a abordé la manière dont sont nés certains produits au travers de problèmes qu'il s'agissait de résoudre :
«Il y a différentes approches - parfois des choses peuvent vous agacer si vous devenez conscient d'un problème, c'est une approche très pragmatique et c'est la moins difficile. Ce qui est plus difficile, c'est lorsque vous êtes intrigué par une occasion. Et c'est ça qui, à mon sens, sollicite le plus les compétences d'un designer. Ce n'est pas un problème dont vous avez connaissance, personne n'a exprimé un besoin. Mais vous commencez à poser des questions : et si nous faisions ceci, en le combinant avec cela, est-ce que ce serait utile ? Cela donne naissance à des occasions pour remplacer des catégories entières d'appareils, plutôt qu'une réponse tactique à un problème isolé. C'est ça le véritable challenge et c'est très excitant.»


Il cite les iPod, iPhone et iPad comme exemples du fruit de ces réflexions. Avec une attention poussée sur les détails, car ils participent de l'expérience utilisateur que l'on retirera de l'utilisation quotidienne du produit. Le design doit s'inscrire dans la conception d'objets simples, poursuit Ive, il faut que l'on se sente happé par l'objet créé, sans autre distraction autour. Le dernier exemple en date, à son goût, étant celui de l'app iPhoto pour iPad, qui absorbe l'utilisateur et le fait oublier qu'il est sur une tablette (lire Test d'iPhoto pour iOS). Est-ce que le grand public est vraiment sensible au bon design ? demande le quotidien :
«Les consommateurs savent faire preuve d'un incroyable discernement, ils sentent lorsqu'il y a eu un grand soin apporté dans la conception, et lorsqu'il n'y a que du cynisme et de la cupidité. On a trouvé ça vraiment encourageant.»


Ce qui explique pour lui l'attachement des utilisateurs à l'égard des produits Apple :

«Lorsque j'ai utilisé un Mac la première fois, j'ai eu une conscience aiguë des valeurs de ceux qui l'avaient fabriqué. Je pense que cette relation émotionnelle qu'ont les gens avec nos produits vient de ce qu'ils savent de l'attention et de l'investissement que nous avons mis dans leur création.»

Catégories: 
Tags : 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


48 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar momo-fr 12/03/2012 - 16:22

Ail et loup ya !! Je l'aurai bien vu à la place de Tim… mais il aurait certainement accédé à son niveau d'incompétence. :-))

avatar Greggouze 12/03/2012 - 16:23

J'aime sa philosophie ! C'est un grand designer !

avatar dmax 12/03/2012 - 16:44

Tim cook est intelligent, il sait tres bien l importance de Ive dans le succès d apple. On s en rends bien compte dans la bio de Steve Jobs, c était le plus proche de l esprit de jobs au niveau des produits, et beaucoup de concepts lui doivent autant qu à Jobs. Maitenant penser qu il pourrait diriger apple, ça n a pas beaucoup de sens, c est une enorme société ça ne peut être qu aux mains de gens à la fibre industrielle et marketing, Cook est excellent dans cette catégorie avec en plus une grosse culture apple. il faut juste qu il laisse de la liberté à Ive , qu il soutienne ses choix, meme si parfois un peu risqué, et qu'ils soit a son ecoute pour tout ce qui touche aux produits.


avatar sopcaja 12/03/2012 - 16:45

@ greggouze +1 Cet homme a franchement révolutionné le design des ordis quoiqu'on dise Surtout lorsque qu'on voit la tronche du mac juste avant lui : http://www.garethjmsaunders.co.uk/pc/images/hardware/compaq386sx25.jpg Et avec lui ( iMac G3 en 1998 ) http://lowendmac.com/imacs/art/bondi_imac_240.jpg Mais ses grandes oeuvres restent sans doute : la série des G4: l' iMac G4 Tournesol ; le PowerMac G4 CUBE ; le PowerBook G4 Titanium ainsi que l'iPhone 4 et l'iPod Classic à sa sortie

avatar BluCh 12/03/2012 - 16:49

«Lorsque j'ai utilisé un Mac la première fois, j'ai eu une conscience aiguë des valeurs de ceux qui l'avaient fabriqué. Je pense que cette relation émotionnelle qu'ont les gens avec nos produits vient de ce qu'ils savent l'attention et de l'investissement que nous avons mis dans leur création.» ... ... Et de leur investissement personnel ! Cette plaisanterie mise à part, Ive est un grand bonhomme, indispensable à Apple (autant que Jobs). Même si son design commence à tourner en rond...

avatar Laurent-Apple 12/03/2012 - 16:54

@momo-fr : 'Je l'aurai bien vu à la place de Tim' Idem!!! Je l'adore Ive ;)

avatar mfam 12/03/2012 - 16:57

avatar mfam 12/03/2012 - 16:58

«Lorsque j'ai utilisé un Mac la première fois, j'ai eu une conscience aiguë des valeurs de ceux qui l'avaient fabriqué. ... ce qui ravit ou honore le fan du Mac, comme Ive bien sûr.

avatar iDanny 12/03/2012 - 17:05

J'adore sa photo qui semble tout droit sortie de http://jtebaise.tumblr.com/

avatar Rom33 12/03/2012 - 17:06

Un designer de génie!

avatar Elrifiano 12/03/2012 - 17:07

Voilà pourquoi on aime les produits Apple tout est dit la dedans.

avatar lmouillart 12/03/2012 - 17:17

Avant Ive les PC étaient beige maintenant ils sont gris.

avatar Armas 12/03/2012 - 17:26

Je devrais lui rapporter mon cable iphone dont la gaine au niveau du connecteur s'est arrachée en moins d'un an. Un designer de génie, sans aucun doute, oui, un technicien de génie, c'est une autre histoire.

avatar San_Pellegrino 12/03/2012 - 17:44

@Jonathan Ive "et si c'est nouveau, vous faites face à des problèmes et des challenges pour lesquels vous n'avez aucune référence. Les traiter et les résoudre exige une attention incroyable." Ils ont dû manquer un peu d'attention lors de la conception de l'iPhone 4.

avatar Malcolmm 12/03/2012 - 17:57

Ce n'est pas qu'une question de couleur ou même de forme par exemple Free et Starck pour faire de l'effet une sorte de valeur ajoutée pour étonner . Dans le cas d'Apple et J.Ive il s'agit de Design, un design qui annonce un produit , un produit de qualité , une image de (la) marque.Qualité que l'on retrouve déjà dans le packaging , dans le souci des détails ( je me rappelle les cordons d'alimentation aux couleurs des premiers Mac ) dans les matériaux/textures utilisés et enfin évidemment la qualité de l'OS jusque dans ses icônes , seule faute de goût peut être ( avis personnel ) le fond d'écran au démarrage de OSX et les effets génie etc.. du Dock . Déballer un produit Apple a toujours était une expérience unique ,quelque soit le produit . Maintenant disparu mais quelle surprise , quel plaisir annonciateur dans la qualité des emballages noirs de FinalCutPro . Juste un très grand respect pour le client , lorsque vous achetez avec ce niveau du détail un peu comme une idée du luxe . Jusque là l'informatique était sans qualité , avec Apple on passe dans une autre dimension , un peu comparable à celle que l'on retrouve dans les marques HiFi de très haut niveau par rapport aux chaines de base ( voir un ampli McIntosch et voilà )D'ailleurs par certains côté ( chaîne de magasin propre à la marque etc.. ) Apple me faisait penser à B&O.Que les choses aient changé peut-être , raison économique oblige maintenant qu'Apple est dominateur, mais l'essence du design c'était cela pour Apple , l'expression du produit de ce qu'on en attend , la forme comme expression du fond et là chapeau J.Ive .

avatar momo-fr 12/03/2012 - 18:31

En fait, en regardant la dernière Keynote, Jonathan devrait prendre plus de place dans les présentations produit, un peu de vécu, d'anecdotes sur les produits donneraient plus de charme à ces Keynotes un peu guindées et froides… Steeeve tu nous manque !!! :-)

avatar vincentn 12/03/2012 - 18:35

Ou de l'art et la philosophie de l'artisanat appliqué à la Haute technologie et l'industrie…

avatar dadou351 12/03/2012 - 18:54

J'aimerai bien retrouver le style imac G4 ou G4 dans la prochaine gamme de mac :D

avatar YARK 12/03/2012 - 18:59

Ça y est ! Je sais où j'ai déjà vu sa tête ! : http://www.toutlecine.com/images/serie/0001/00018826-droopy.html

avatar rom54 12/03/2012 - 19:22

Ive est sans doute un des designer les plus important de notre époque, il n'en demeure que lorsque on arrive a pondre un truc aussi stupide que la fente du DVD a quelques millimètres de celle de la carte SD, le tout totalement invisible pour l'utilisateur, le concept du meilleur, il peut repasser! De meme avoir réussi a créer des appareils nécessitant des compétences de speleo juste pour changer une batterie, rajouter de la mémoire, ou encore summum du summum, remplacer un disque dur (pièce usable par définition), la aussi le meilleur n'a pas été atteint. Et finalement, penser uniquement aux parfaitement valides et oublier que beaucoup de gens souffrant de handicaps moteur faisaient partie des clients historiques d'Apple: imaginez comme c'est pratique pour une personne en fauteuil roulant d'accéder au bouton de démarrage d'un iMac (et j parle meme pas de la touche reset...) Quand a la qualité, c'est aussi le travail du designer de veiller au grain: les coques de Macbook blanc qui se craquellent, les G4 titanium dont la peinture s'écaille plus vite que son ombre (et qu'il est impossible de démonter avec l'espoir que tout soit bien remis a sa place ), les charnières de plusieurs modèles de portables,... Monsieur Ive a encore une bonne marge de progression pour les annees a venir... Meme si sans conteste en terme de design industriel, Apple est une reference...

avatar esantirulo 12/03/2012 - 20:00

Franchement je ne crois qu'il aimerait diriger apple ! C'est un artiste pas un comptable !

avatar BeePotato 12/03/2012 - 20:20

@ rom54 : « imaginez comme c'est pratique pour une personne en fauteuil roulant d'accéder au bouton de démarrage d'un iMac » Alors que les Mac avaient depuis longtemps (et bien avant qu’un fabricant de PC songe à une telle approche) cette super-pratique touche de démarrage sur leur non moins pratique clavier… Je suis d’accord, c’est bien dommage d’avoir perdu ça.

avatar BeePotato 12/03/2012 - 20:21

@ sopcaja : « Surtout lorsque qu'on voit la tronche du mac juste avant lui : http://www.garethjmsaunders.co.uk/pc/images/hardware/compaq386sx25.jpg » La tronche « du Mac » ?!? C’est une blague, j’espère…

avatar mfam 12/03/2012 - 20:22

lmouillart [12/03/2012 17:17] Avant Ive les PC étaient beige maintenant ils sont gris. --- et noir ... Puis ce n'est pas subtil comme constat. Le design Apple ne s'arrête pas qu'à ça quand même, malgré les erreurs

avatar Rigat0n 12/03/2012 - 22:27

J'avoue que même si les produits Apple sont très très beaux, je suis pas sûr qu'il soit si mythique que ça. Je m'explique : - l'antenne de l'iPhone 4 était foireuse. - les MacBook chauffent beaucoup...trop ? - les iMacs et les écrans Apple sont un cauchemar, impossibles à régler, avec des verres progressifs on se casse la nuque. - la Magic Mouse fait mal au poignet. - les claviers Apple n'ont pas de pavé numérique. - la gamme des Macs n'a pas changé de tête depuis des lustres (4 ans pour les iMacs, je crois, si on compte le passage à l'alu comme un changement majeur). Restent l'iPad et le MacBook Air, deux produits excellents. Je reste respectueux du travail de Sir Ive, je n'aurais sûrement pas fait mieux mais je pense que vu le bilan ci-dessus il ferait mieux de se consacrer à son boulot plutôt que de lâcher des grandes phrases du style "je suis un mythe, alors je donne mes conseils nébuleux".

Pages