Apple a proposé à Samsung un accord de licence sur un brevet iOS

Anthony Nelzin-Santos |
On croyait Apple inflexible en matière de concession de licence, il n'en est rien : un extrait de compte-rendu de jugement que s'est procuré The Verge indique clairement qu'Apple a licencié le brevet #7,469,381 à Nokia et IBM. Ce brevet couvre le défilement caractéristique d'iOS, plus précisément l'effet montrant une texture d'arrière-plan lorsque l'on arrive en bordure du contenu.



Apple et Nokia ont mis fin à deux ans de bataille judiciaire par le biais d'un accord financier et de licences croisées. La firme de Cupertino avait à l'époque assuré qu'elle n'avait rien lâché sur « les brevets exclusifs de l'iPhone », version que vient contredire ce document : le défilement d'iOS est un élément unique, reconnaissable entre mille (lire : Retour sur l'accord Apple-Nokia).

Ce brevet est d'ailleurs utilisé comme une arme juridique, à l'encontre de Nokia certes, mais aussi contre Samsung et HTC. Cet accord de licence révèle une certaine volonté de négociation à l'amiable de la part d'Apple, loin de la guerre « thermonucléaire » voulue par Steve Jobs. Ainsi, comme l'explique ce document concernant le procès américain entre les deux sociétés, Apple a proposé une licence à Samsung en novembre 2010, sans jamais parvenir à un accord.



Difficile de connaître les raisons précises de cet échec, qu'Apple ait été trop gourmande ou que Samsung considère que ce brevet soit invalide — et donc qu'elle est dans son bon droit en imitant le défilement d'iOS dans certains de ses appareils. Ces négociations jettent cependant une nouvelle lumière sur les différentes procédures impliquant Apple : on ne peut plus opposer sa radicalité supposée au modèle inverse, celui de Microsoft, société très encline à des accords de licence.
avatar davidaleks | 
Cest un brevet ça???? N'importe quoi!
avatar Zanfi | 
Je prefere ce genre de brevet qui est une realite sur les produits de la marque, que les brevets parlant d'un concept aujourd'hui techniquement irrealisable. Pour ma part je vais deposer un brevet concernant le principe de la teleportation: si un jour elle est invente je serait milliardaire.....
avatar lmouillart | 
Apple à tout intérêt à licencier ce type de brevets sans grande valeurs afin de faire petit a petit augmenter le prix des produits concurrents. En plus les brevets constituent une bonne rente permettent de diversifier un peu les revenus de l'entreprise.
avatar RDBILL | 
@lmouillart Eh bien, non. La motivation d'Apple, contrairement à Microsoft par exemple, n'est pas d'amasser du blé et surtout pas sous forme de rente. La motivation et les gènes d'Apple sont l'innovation et la facilitation des usages. Surtout pas le pognon pour le pognon... ! C'est toute la différence entre Apple et bien d'autres. L'enrichissement et les succès commerciaux ne sont QUE les conséquences, pas l'objectif !
avatar rizoto | 
@rdbill la bonne blague :D T'as trop regardé teletubbies, toi.
avatar Rigat0n | 
@rdbill : AHAHAHAHAH ! C'était une blague ? L'entreprise la plus riche du monde n'est pas intéressée par le profit ? Tu veux dire, l'entreprise qui a amassé 80 milliards ? Celle qui fait 40% de marge sur des produits de moins en moins bons ? Merde alors. Non. Redescend. Apple est tout aussi attirée par le bénéfice que les autres. Apple cherche à se faire du fric. Apple tente de détruire les concurrents en utilisant ses brevets, parce que Apple ne veut pas de concurrents. Tu rêves.
avatar pitou67 | 
"Eh bien, non. La motivation d'Apple, contrairement à Microsoft par exemple, n'est pas d'amasser du blé et surtout pas sous forme de rente. La motivation et les gènes d'Apple sont l'innovation et la facilitation des usages. Surtout pas le pognon pour le pognon... ! C'est toute la différence entre Apple et bien d'autres. L'enrichissement et les succès commerciaux ne sont QUE les conséquences, pas l'objectif !" Le dimanche matin, au réveil, devoir lire des trucs commas ça c'est dur...Et le papa Noël il va bien aussi ?
avatar totorino | 
rdbill au pays des Bisounous !
avatar Rigat0n | 
Il l'rdbill. (je sors)
avatar starbus | 
rdbill +100 C'est exactement ça. Le "mantra de Jobs" Chercher à faire le meilleur produit alors on peut se faire un max de fric. Et non pas , comment faire un max de fric. La difference est peut-etre subtil pour certain. (rien d'étonnant quand on voit qui répond) Mais cette différence est ÉNORME.
avatar lmouillart | 
@rdbill tu devrais regarder les vidéos commercial de Total, BP Monsento, Areva etc... c'est plein de verdure, d'amour, d'entraide, ça devrait te plaire et t’émouvoir.
avatar starbus | 
Comme toutes entreprises , bien sur apple veux gagner du fric. Mais dans la culture apple ce n'est pas une finalité mais une conséquence. Au contraire de beaucoup d'autre. Cette différence peux à elle seule expliquer le pourquoi de la réussite d'apple et le suivisme des samsung & co.
avatar lechneric | 
Je sais que c'est bientôt Noël, mais là c'est le pompon Apple 1re ou 2e capitalisation et après on nous sort qu'Apple n'est pas là pour amasser du blé .....
avatar hoang10 | 
Mais arrêtez d'être de mauvaise foi ! Ils n'ont jamais dis que le but d'Apple n'était pas de gagner de l'argent. Simplement qu'ils procédaient différemment.
avatar sopcaja | 
@ Rbbill et Starbus +1 C'est ça que j'aime chez apple, ils vont me taper dessus moi aussi mais bon ... Et j'espère qu'apple continue là dessus et ne devienne pass une entreprise comme les autres qui réfléchissent avec le porte-monnaie d'abord, qui distribuent leur fric aux actionnaires, qui font plein de produits, dont la majorité sont pourraves et font un flop, et seul 1-2 sortent du lot parfois, des produits fait à la va-vite sans reflexion sur comment l'utiliser, comment faire en sorte que ce soit ergonomique, juste céder aux caprices des actionnaires etc. Quand j'achète, je veux de la qualité, je veux pas un produit pensé pour enrichir uniquement les actionnaires en premier lieu. Je ne dis pas qu'Apple est un sain qui pense d'abord à nous, mais ils mettent l'accent sur le produit, sur son utilisation au quotidien, sur sa relative "perfection", c'est leur façon de concevoir un produit qui est différente et ça fait en général de meilleur produit, du moins, des produits bien pensés. Ils pensent d'abord en tant que consommateur et c'est exactement comme ça que ça marche. Penser d'abord à ce qu'on va en faire, avant de bêtement faire le produit, le vendre et voir ce que les gens en font. (Vous voyez l'idée générale)
avatar starbus | 
@hoang10 Laisse tomber. Ils sont aveuglés par leur haine d'apple. Tu pourras leur prouver que la terre est ronde, ils te soutiendront que non, elle est plate. ça me rappel vaguement qq chose comme ..... l'obscurantisme, c'est ça ! Ce truc qui a freiné l'europe pendant des siècles pour ne pas que des fanatiques perdent leurs pouvoirs sur le peuple.
avatar Zanfi | 
Ne confondez pas motivation et consequence.... Apple gagne autant de fric car elle sait fabriquer des produits desirables et qu'elle maitrise ses approvisionnenments. Regardez: a qualite equivalente un mac n'est pas plus onereux qu'un sony vaio La concurrence peine a fabriquer des tablettes au meme prix sans faire des concession sur la qualite (notamment des materiaux). Tout ceci permet a Apple de vendre plus tout en ayant une marge correcte et ainsi d'amasser un joli bas de laine lui donnant la possibilite d'acquerir des societes leur permettant le develloppement de futur produit innovant et donc rentable (On l'a encore vu il y a peu avec des boites specialiste dans la cartographie 3D), c'est un cercle vertueux. A noter que les actionnaires n'ont aucune dividende qui leur sont versé, ceux de samsung, Rim, Htc s'en foutent plein la gueule. On n'est certes pas au pays des bisounours mais faut regarder plus loin que le bout d'son nez.
avatar Toc-Art | 
À tous ceux revêtus d'oeillères leur masquant les motivations premières de la pomme : lisez la bio de SJ par Isaacson, on en apprend pas mal sur le grand chauve à col roulé ;) (on ne rit pas !!)
avatar Toc-Art | 
* même si ça reste une entreprise, et que le but d'une entreprise reste de gagner de l'argent bien entendu, après les méthodes peuvent différer. Étant moi même chef d'entreprise (j'ai ouvert un magasin de vélo il y a peu de temps), je comprend la ,passion qu'avait SJ pour ses produits, et par conséquence son souhait de vouloir gagner de l'argent en vendant ceux-ci plutôt qu'en utilisant des sournoiseries sur les brevets... À bon entendeur...
avatar newic | 
D accord avec starbus et rdbill. La chance et le talent d Apple nous montre juste qu on peut se faire de l argent ( et énormément ) avec de très bon produits, pensé pour l utilisateur et fait avec l état d esprit décrit plus haut
avatar hartgers | 
@rdbill et starbus : Apple cherche quand même à faire du pognon, faut pas se leurrer. Croire qu'ils le font pour des jours meilleurs est naïf, tout comme de croire que Google œuvre dans le libre comme le ferait une association caritative. Ces entreprises cherchent le profit, peu importe la façon d'arriver. Qu'Apple ait plus de mérite que Microsoft, pourquoi pas, mais ne dites pas qu'elle ne cherche pas à gagner de l'argent.
avatar hartgers | 
@zanfi : exact pour les actionnaires. Ce refus de distribuer des dividendes permet d'isoler la R&D de ces chantres de la rentabilité et du profit à court terme.
avatar GillesB | 
La différence est moins ténue qu'il ne pourrait y paraitre au premier abord. Dans le modèle Classique on sur-vend un produit ou service ou bien en on cache les couts réels d'usage. Dans le modèle d'Apple on fait payer cher des fonctionnalités et services auxquels personne n'avait pensé ou bien que personne n'avait simplifié a ce point dans leur usage. Dans un cas l'acheteur croit acheter quelque chose et en fait il en aura moins que ce qu'il espérait, dans l'autre cas on lui fait payer cher un service ou un usage qui n'est pas disponible ailleurs. Je dirais que dans un cas on est face a une escroquerie, alors que dans l'autre cas le client est conscient. Quand je vois les pubs il est clair que dans un cas on vend l'usage possible et réel alors que les autres vendent des caractéristiques qui n'ont aucun rapport avec l'usage réel qu'il sera possible d'en faire. Maintenant choisissez vote camp, cocu ou content !
avatar lmouillart | 
@hartgers IBM, Microsoft & Samsung sont les trois entreprises qui ont les plus gros de laboratoire de recherche privée. IBM investie sa recherche pour définir les produits qui seront utilisé dans les 20 à 30 prochaines années, stockage holographie, cpu optique, IA, pourtant ces trois boites reversent des dividendes aux actionnaires.
avatar Le Gognol | 
rdbill a parfaitement raison, que ceux qui l'attaquent prennent la peine de lire correctement et comprendre ce qui est écrit, et accessoirement revoir l'histoire d'Apple et la façon de faire de ses dirigeants. Si cette boite est aussi unique, ce n'est pas pour rien.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR