Adobe : Flash Player pour mobiles est viré

Florian Innocente |
logoadobe
Restructuration, licenciements et abandon du Flash Player sur les OS mobiles, Adobe a fait plusieurs annonces autour d'une évolution de l'entreprise qui vont être détaillés à l'occasion d'une prochaine conférence. Ce réalignement de ses activités se fait selon deux directions, les médias et le marketing numériques.

Adobe devrait à cette occasion aussi préciser ses engagements sur Flash pour les navigateurs des OS mobiles. Une forme de victoire posthume pour Steve Jobs qui avait pris une position très ferme au printemps 2010 sur Flash au sein des plateformes mobiles (lire Steve Jobs s’exprime sur Flash).

Car ZDNet a obtenu copie d'informations adressées par l'éditeur à ses partenaires et indiquant qu'il cessait le développement du Flash Player pour les navigateurs d'appareils mobiles. Le premier repositionnement que cela induit, se fera au profit d'applications natives et basées sur Adobe AIR, comme on en trouve d'ailleurs déjà sur l'App Store.

Nos futurs travaux avec Flash sur les appareils mobiles seront orientés vers le développement d'applications natives packagées avec Adobe AIR pour les principaux app stores. Nous n'adapterons plus le Flash Player aux nouveaux navigateurs des appareils mobiles, ni aux nouvelles versions d'OS ou certaines configurations de périphériques. Certains titulaires d'une licence pour notre code source pourront continuer de travailler et de distribuer leur propre implémentation. Nous allons continuer à supporter les actuelles configurations Android et PlayBook [de RIM, NDR] avec des mises à jour de sécurité ou sur des bugs critiques


De manière cette fois tout à fait officielle, Adobe a annoncé qu'il allait intensifier ses efforts dans l'HTML5 au travers de ses applications Dreamweaver et Edge (lire HTML5 : nouvelle bêta pour Adobe Edge). La nouvelle géographie de Flash sera donc la suivante : sous forme uniquement d'applications sur les OS mobiles et, sur les PC, Adobe veut accentuer ses efforts pour améliorer encore sa présence sur le web au travers de contenus vidéo et ludiques (on l'a vu avec Stage 3D dans Flash 11).

La Creative Suite et Acrobat restent des piliers de l'entreprise et il seront accompagnés d'efforts redoublés autour des applications pour tablettes (Adobe en a déjà sorti quelques-unes) et des logiciels et services utilisant le nuage (lire Coup d'oeil sur le Carousel d'Adobe pour OS X et iOS). Les autres axes de développement concernent la monétisation des contenus sur le web (publicité, analyse des résultats de campagnes… Adobe a fait plusieurs acquisitions en ce sens) et la transformation de contenus réalisés pour le papier vers les supports électroniques.

Ces ajustements vont avoir une traduction très concrète sur la masse salariale, Adobe va supprimer un peu plus de 7% de ses effectifs (750 postes sur 10 040), essentiellement aux États-Unis et en Europe.
Tags
avatar redchou | 
Hahaha....
avatar Frodon | 
Le début de la fin pour Flash.
avatar tibounise | 
Bon, bah Flash est mort.
avatar iRavi | 
Il y en a un qui doit bien en rire aujourd'hui :)
avatar kayabis | 
Je ne sais pas si c'est une bonne ou une mauvaise nouvelle dans l immédiat mais de toutes façons, avec mon iphone ou ipad, j'ai jamais pu acceder bien entendu aux sites en flash... C est assez frustrant. Si seulement ça pouvait booster les webmasters à nous faire des versions compatibles pour les iphone ce serait une révolution! Question, peut-on faire des sites avec des animations aussi complexes en html5 facilement? (désolé, j'y connais rien...)
avatar cdou59 | 
Ce que je regrette ce n'est pas flash en tant quel tel ... Bon outil d'animation il est et restera ! Ce que je regrette c'est l'absence d'un _vrai_ langage de script comme l'as3 basé sur ecmascript 4 avec une approche full objet ... Au lieu de cette bouse infâme de js qui, même avec autant de library possible reste un langage brouillon et vieillot !
avatar mike1 | 
Pour les animation complexe en flash en HTML5 , je dirais non! Mais les choses évolue très vite dans ce sans .... Donc oui pour bientôt !!!
avatar minarey | 
@kayabis aussi complexes non mais jolies et peu gourmandes en ressources oui. On assiste là à une victoire du modèle d'Apple sans qui nous serions toujours avec ce truc instable et gourmand d'il y a quelques années. Comme les voitures, le hi-tech arrive aujourd'hui à une étape qui essaie de favoriser performance par watt plutôt que performance pure et celà passe par des choix radicaux. Au delà de cela, On aura droit à un web encore un peu plus standardisé et ce n'est pas plus mal.
avatar nico3D | 
@kayabis Bien sûr que l'on peut faire aussi bien sinon mieux que flash, juste avec du html5, des CSS3, du Javascript et de l'AJAX. Ce n'est pas plus simple ni plus complexe que flash : c'est différent ! Le code, à mon sens est plus logique en html5... Le html5 est clairement la voix à suivre : c'est plus léger, plus "compatible" et plus sûr que flash. Je suis ravi qu'Adobe li lâché l'affaire !
avatar Rez2a | 
Toujours un peu triste pour les gens qui en pâtissent et se retrouvent virés, mais c'est encourageant de voir Adobe faire un pas de plus vers HTML5. @kayabis : HTML5 offre de grandes possibilités, ça n'atteint pas le niveau de Flash, mais c'est beaucoup plus léger et ça suffit à le remplacer dans la très grande majorité des cas. Faut dire ce qui est, les sites sur lesquels Flash est indispensable pour l'utilisation qu'ils en font, y en a vraiment pas beaucoup et ça alourdit pas mal de sites pour rien.
avatar vicento | 
Une assez mauvaise nouvelle pour Adobe. C'est sûrement une preuve que la technologie Flash très utiles il y a 15 ans est devenu peu adapté aux nouvelles plateformes mobiles. Une victoire pour Apple et pour le développement du HTML 5.
avatar manu1707 | 
Et bim
avatar cdou59 | 
@minarey si le modèle Apple gagne sur tout les fronts ... On aura un web très aseptisé sans prOn par exemple :)
avatar Frodon | 
@kayabis Aussi complexe, oui, facilement, non pas encore (malheureusement). Mais comme les outils commencent à émerger, y compris chez Adobe (Adobe Edge notamment), et qu'ils vont évidement s'améliorer au fur et à mesure du temps, on se rapprochera certainement de plus en plus vers un outil aussi pratique que Flash Pro.
avatar Wolf | 
C'est une bonne nouvelle pour Android ;)
avatar Rigat0n | 
Pour moi c'est tout bon : ça va accélérer l'arrivée du HTML5 sur nos mobiles, et Flash, assez indispensable sur PC, s'améliore. Qu'en est-il des Android ? Flash Mobile va-t-il rester dans son état actuel, ou sera-t-il supprimé dans les prochaines versions d'Android ?
avatar daito | 
J'ai envie de lire là maintenant tous ceux qui nous ont expliqué que Flash était indispensable sur une plateforme mobile et qui nous ont aussi expliqué que les appareils mobiles avec Flash ont un avantage sur ceux qui ne l'ont pas.
avatar kayabis | 
@nico3d : 'Ce n'est pas plus simple ni plus complexe que flash : c'est différent ! Le code, à mon sens est plus logique en html5...' Ok donc il va falloir pas mal de temps avant que tout le monde se forme tout de même. Mais bon, il semble que les webmasters n auront plus trop le choix désormais... Personnellement, tout ce que je veux, c est enfin pouvoir accéder à tous les sites normalement, flash ou pas flash.
avatar lmouillart | 
Ce qui est dommage c'est que sur les Android flash commençait à vraiment bien fonctionner. SAP va être content puisque plusieurs outils de reporting tournent sur Flash et que ça fonctionnait bien sur les tablettes. Pauvre Mozilla qui est entrain d'intégrer le support de flash pour Firefox Mobile 10... Après comme sur le player ils ne vendent pas de licences, c'est sur que c'est le premier truc à dégager pour des réductions d'effectifs. Comme la majorité des petits sites sur lequels du flash tourne ne sera jamais mis à jour ça sera autant de sites que l'ont ne pourra plus consulter. Merci Adobe ! (Merci aux développeurs Web d'avoir pousser des technologies non standard). Vivement la suppression de la gestion des plugins dans les navigateurs, qu'il ne soit plus possible de faire des bêtises comme ça.
avatar Jeremy68040 | 
Juste deux mots : BON VENT !!!!!!
avatar Frodon | 
En allant sur le blog de Lee Brimelow, jusqu'à maintenant il affichait comme titre "évangéliste plateforme Flash", or je constate que son titre a été changé en "Game Developer Evangelist" (http://www.leebrimelow.com/). Un signe qui tendrait à indiquer qu'Adobe réoriente Flash comme plateforme de développement de jeux. Ce n'est pas illogique, ça même si HTML 5 dispose de Canvas et WebGL pour les jeux, je ne pense pas que HTML 5 concurrencera Flash sur les jeux avant plusieurs années, le temps que WebGL soit intégré par défaut dans tous les navigateurs (cela reste une option pour développeurs dans beaucoup des navigateurs actuels) et que des outils de développement complets et poussés émergent. Il semble donc que la plateforme Flash s'oriente vers deux direction: - Flash en lui même: Les jeux principalement. - Adobe AIR: Les applications RIA Web et pour faire des applications mobile dispo sur les store d'applications des plateformes mobiles.
avatar SolMJ | 
cdou > essaye le sexe en vrai, c 'est quand même autre chose... :)
avatar Francis Kuntz | 
Hahahahahahahahahahahahaha! Apple avait raison depuis le début, n'en déplaise à tous les fandroids qui critiquaient Apple. Maintenant ils vont avoir du HTML5 à la place du flash, diront que c'est mieux et que c'était leur position depuis le début.
avatar michaelprovence | 
Bizarre à mon avis c'est surtout qu'ils perdent de l'argent donc ils n'ont pas le choix ils sont au pied du mur (comme les états européens en gros !!) En effet le flash marche parfaitement sur mon téléphone mobile et c'est un énorme + et une tablet sans flash c'est quand même moyen pour surfer sur internet de voir des carré blanc...
avatar misterbrown | 
et sinon : "iOS 5 : premiers pas, le guide pour tout savoir" ;)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR