Un projet artistique s'attire les foudres d'Apple

Arnaud de la Grandière |
Kyle McDonald a installé un logiciel sur une centaine de Mac dans deux Apple Store de New York. Ce logiciel prenait des photos des utilisateurs pour les envoyer sur son serveur, afin de dresser une galerie de portraits de personnes dont l'expression du visage lui semble caractéristique de l'utilisation des ordinateurs.



L'artiste avait préalablement demandé et obtenu une autorisation de prendre des photos dans l'Apple Store, bien qu'il n'ait cependant pas précisé le moyen qui serait utilisé pour prendre ces photos.

Le logiciel a semble-t-il été repéré par Apple, puisque l'artiste déclare avoir reçu une photo d'un technicien d'Apple, directement en provenance de Cupertino. Il indique également avoir reçu la visite surprise de quatre agents des services secrets américains jeudi matin, munis d'un mandat de perquisition pour fraude informatique. Les agents lui auraient confisqué deux ordinateurs, un iPod et deux clés USB. Ils lui auraient également indiqué qu'Apple le contacterait par elle-même.

McDonald se défend d'avoir violé toute loi : il est libre de prendre des photos dans un espace public, et se prévaut en outre d'une autorisation verbale. Il indique également qu'il supprimera la photo de toute personne qui lui ferait valoir son désaccord. Cependant ce qui pourrait lui être reproché tient probablement plus de l'installation furtive d'un logiciel sur les machines en libre service dans l'Apple Store, et le détournement de la bande passante d'Apple pour son projet.

avatar jonan73 | 

"il est libre de prendre des photos dans un espace public": Ici peut-être, mais aux US, ce n’est pas vrai. La dernière fois que j’ai essayé de prendre une photo dans une station de métro à Chicago, j’ai failli finir au poste. Idem dans un mall à New York. Les agents de sécurité sont intervenus illico (crainte de repérage terroriste ou autre).

Ensuite, c’est un peu naïf de la part du gars (il disait dans une interview que c’est un agent de sécurité qui l’a autorisé). La personne qui trouve sa tête sur un blog (avec son amant(e) - pas de chance) et qui porte plaine pour atteinte à la vie privée, elle va le faire contre qui? Apple bien évidemment.

Le mec qui croit que ça ne posera pas de problème, soit il est “limité”, soit il tente un monstre coup de pub.

avatar Hari-seldon | 

Un magasin est un lieu publique? Et puis prendre des photos et que l on vous voit les prendre ou les prendre a l insu des gens il y a une différence. on doit prévenir les gens question de droit a l image

avatar irishwizz | 

@jonan73: si si, tu as le droit aux states aussi. C'est juste que les policiers américains sont parfois mal au courant des droits à l'image (idem dans tous les pays): il y a un certain flou sur la question, et ils profitent du fait que les photographes connaissent mal leurs droits.

Ensuite, il y a finalement assez peu de chances pour que quelqu'un soit pris en photo avec son amant, et surtout, on ne sait pas si les gens seront reconnaissables sur son projet artistique. Après, un magasin Apple n'est pas exactement un lieu public, l'autorisation écrite d'Apple était donc probablement nécessaire.

avatar Stalmicmac | 

En effet, même si quelqu'un (de chez Apple) a accepté qu'il fasse des photos pour un travail artistique, cela ne l'autorise en aucun cas à:
- installer un logiciel espion qui photographie les personnes sans les avertir (droit à son image)
- publier des images sur internet sans le consentement écrit des personnes
(il y a un exemple du visage d'une demoiselle qui regarde l'écran du mac dans le 20 min.ch).

Il me semblait pourtant que dans le milieu "artistique", on expliquait aujourd'hui ses problèmes de "droit de l'image" lorsque l'on veux prendre des personnes en photo?

avatar Arnaud de la Grandière | 

@jonan73 : il faut une autorisation pour prendre des images dans le métro, y compris à Paris

avatar joneskind | 

C'est dommage pour lui. Je trouve sa démarche intéressante. En fait, c'est l'idée de prendre une multitude de gens différents en photo dans un contexte identique qui est intéressant. C'est autant anthropologique qu'artistique. Et je ne peux m'empêcher de penser que s'il était passé par une démarche légale, sa requête aurait été refusée.

avatar ld7375 | 

Ouais... Qu'on le soumette à la vindicte populaire, qu'on l'écartèle en place publique.

avatar DHG | 

@ld7375 aux états-unis, la coutume veut qu'on le pende jusqu'à-ce-que mort s'en suive !
Oui oui !!!

avatar fromdisco | 

Et comment il a fait pour avoir les mots de passe admin pour installer son soft ???????

avatar downtown | 

Bof, je suis dans le domaine artistique depuis longtemps et bien que l'art est diton subjectif on peut tout même avoir avis un critique qui est basé sur l'expérience et surtout sur les expositions/artistes déjà vues/connues.
Je dois dire que c'est un projet plutôt banal et qui a déjà été fait bien mieux. L'artiste a attiré c'est attiré des problèmes pour vraiment pas grand-chose... enfin si... un peu de retombées médiatiques....

avatar Yohmi | 

En tout cas, en France, y’a plein d’enseignes où l’on a pas le droit de prendre des photos. Et personnellement, si l’on prenait une photo cadrée sur ma face à mon insu et que l’on s’en servait pour faire une expo, ça ne me plairait pas des masses, en effet. Pas pour une question de paranoïa, je ne cache pas mon visage et être filmé pour la sécurité ne me dérange pas le moins du monde, par contre être pris en photo sans que je le sache, puis sauvegardé et exposé toujours sans que je le sache, ça me pose effectivement un problème, oui.
Mais si sa démarche est intéressante, faut pas déconner non plus, on les compte par millions les gens qui accepteraient de participer. Encore faut-il leur demander leur avis. En plus, ça existe déjà depuis quelques années (j’ai plus le site en tête, mais c’était une carte du monde avec des visages-types reconstitués en accumulant plein de portraits), et je suis sûr que s’il avait fait un application sur Facebook ça aurait marché du tonnerre. Plutôt que de "pirater" des Mac et de faire des photos volées comme un con de paparazzi…

avatar Le_iPodeur | 

[quote=fromdisco]Et comment il a fait pour avoir les mots de passe admin pour installer son soft ???????[/quote]
Il y a plein de logiciels qui s'installent sans fichier package et donc sans mot de passe. Et encore, même pour un package on est pas obligé d'en avoir un.

avatar manu1707 | 

Apple store et espace public ? Nan ça colle les gars dsl

avatar demenla971 | 

J'aime bien la démarche ceci dit si il avait demandé une autorisation en bonne et due forme il ne l'aurait jamais obtenu. Par contre la musique est à chier

avatar hairquatercut | 

Yohmi [11/07/2011 16:12]

par contre être pris en photo sans que je le sache, puis sauvegardé et exposé toujours sans que je le sache, ça me pose effectivement un problème, oui.

ça ne peut pas te gêner ou poser de problème vu que tu ignores qu'on t'a pris en photo et exposé...
un peu de réalisme! :-)))

avatar Orus | 

Les services secrets pour si peu ? Lest USA et le monde ne tourne plus très rond et cela va ma finir tout ça. Pathétique.

avatar Che | 

Vous avez remarqué cette femme qui cache son visage avec sa main devant l'écran ? Ne supportant pas de voir sa propre image affichée en public ?

avatar Le docteur | 

Franchement, je me retrouve sur une merdouille pseudo-conceptuelle d'un pseudo-artiste, je fais un plaisir de lui rappeler qu'on ne veut pas tous de la matière à barbouille chaudement consentante.

Je garde au chaud le même traitement pour les petits merdeux qui font de la camera cachée ou des appels humiliants pour des "radios".

avatar Un Vrai Con | 

C'est sur que si le mec fait partie d'un programme de protection de témoins, de voir sa tronche affichée ça doit pas le rassurer.

avatar daftpunk69 | 

Moi j'aimerai vraiment savoir quel logiciel il a utilisé :)

avatar LaurentR | 

@pierreburgi : je suis d'accord et ayant fait des photos dans le cadres de forums, j'ai vu les photographes qui m'accompagnaient prendre des portraits. Ils avaient tous un papier d'accord qu'il soumettait et faisait signer à la personne photographiée. Prendre des photos de personnes sans les avertir me parait de très mauvais goût et surtout dénote un grand manque de respect de "l'artiste" concerné. Si on met de côté l'aspect légal de l'affaire derrière lequel il se cache, chacun a le droit de ne pas être exposé à la vue de tout le monde dans une posture ou avec une expression qui le/la dérange.

avatar Armas | 

Hmmm, dommage pour lui mais délicat de jouer à ca. D'autant plus que malgré l'aspect anodin de l'histoire, je suis pas certain que les clients voient ceci d'un très bon oeil

avatar Un Vrai Type | 

Il s'agit aussi de modifier le comportement normal de l'ordinateur, ce qui peut engendrer la crainte et la méfiance de futurs acheteurs.

PS : En France, pour exposer publiquement une photo, on DOIT avoir l'autorisation explicite signée du modèle...
(et ce sans compter le payement de royalties aux sociétés d'éclairages pour la place Stan la nuit, à la mairie de Paris pour beaucoup de bâtiment etc...)

avatar wheely | 

Pour s'affranchir d'une autorisation des personnes photographiées dans un espace public (ce que n'est pas un apple store" il faut plus de 14 personnes sur la photo et que la personne ne soit pas le sujet principal

CQFD

avatar mistik | 

Pour une fois que Mc Do prend ses clients en sandwich ...

avatar daftpunk69 | 

Ben, vue que sur le video, "L'artiste" indique le lien pour DL son App, j'en est profité pour le faire.
Je vais voir ce que ça donne :)

avatar Proll | 

@Orus : Traduction littérale un peu hasardeuse de la part de l'article. Le "Secret Service" est une agence dépendant du Trésor en charge de la lutte contre la contrefaçon et de la fraude fiscale. Mais si c'est sa fonction originelle, c'est aussi l'agence en charge de la protection du Président, Vice-Président et quelques autres officiels.

Traduire "Secret Service" "service secret" ne convient pas, c'est un nom propre. Service secret se dirait "intelligence service/agency". Il faudrait donc garder les majuscules ou ne pas le traduire, comme pour CIA ou FBI... À moins d'utiliser une périphrase du style "agence de lutte contre la contrefaçon", "agents de la répréssion des fraudes", etc...

avatar lppa | 

Wow vous êtes vâchement en retard ! Ça fait une semaine que la nouvelle est parue. Par ailleurs, c'est drôle comme les médias francophones déforment toujours tout en traduisant... Il y avait une fenêtre sur les ordinateurs qui demandaient aux gens s'ils acceptaient d'être pris en photo. Après comme vous l'avez dit, l'auteur a également dit que si quelqu'un lui demandait de retirer sa photo, il en avait le droit.

avatar ricchy | 

McDonald se défend d'avoir violé toute loi, mais lol

1. Il est libre de prendre des photos dans un espace public
Apple store n'est pas un espace public…

2. Se prévaut en outre d'une autorisation verbale…
Je me demande comment il a pu être derrière les 100 machines installées dans 2 Apple Store pour demander l'aval des personnes ???
Il a demandé aussi aux vendeurs présent sur les images ?
D'où le fait qu'il annonce > "qu'il supprimera la photo de toute personne qui lui ferait valoir son désaccord"

3. A installé un logiciel sur une centaine de Mac dans 2 Apple Store.
"L'artiste avait préalablement demandé et obtenu une autorisation de prendre des photos dans l'Apple Store"
Apparemment dans un des 2 Apple store

Corrosif.

avatar jeffindabox | 

Si TOUT LE MONDE peut prendre des photos dans un espace public, PERSONNE ne peut ensuite les publier. C'est une règle de base de la protection de la vie privée. Imaginez que le mec pris en photo avec sa copine soit marié...

C'est la raison pour laquelle on rend généralement "non identifiable" les personnes pris en photo dans un lieu public ; sinon, il faut l'accord express de chaque personne identifiable sur le cliché exploité et/ou publié.

avatar Vivid | 

Big brother... le meilleur des mondes

CONNEXION UTILISATEUR