Design : Dieter Rams invité discret d'Apple

Florian Innocente |
Les designers d'Apple emmenés par Jonathan Ive se sont inspirés du travail de Dieter Rams ? Oui, et tant mieux ! Telle est en substance la réponse du premier concerné lorsqu'on lui fait remarquer la troublante ressemblance entre ses réalisations pour Braun dans les années 50 et la famille de produits Apple depuis le retour de Steve Jobs.

Interviewé par Fast Company à l'occasion des 50 ans de son système d'étagères 606, Dieter Rams (79 ans), icône vivante du design, a édicté 10 grands principes de "bon design". N'importe quel Mac traduit certaines de ces règles, et chaque grande révision matérielle pousse toujours plus en ce sens. Notamment l'idée selon laquelle “Le bon design, c'est aussi peu de design que possible” à savoir “Moins, mais mieux : parce qu’il privilégie les aspects essentiels, les produits ne sont pas chargés d’éléments accessoires. Revenons à la pureté, revenons à la simplicité.

http://static.macg.co/img/2011/4/designbraunapple-20110527-111300.jpg

Sur les MacBook Pro par exemple, le superflu est exclu. Pas de témoins d'activité du disque dur ou du Wi-Fi, pas de rangées de bouton supplémentaire à celles du clavier, plus de galbes comme sur les précédentes générations. Illustration par quelques détails : le témoin de veille qui auparavant était marqué en permanence dans la coque est aujourd'hui invisible grâce à des microperforations. Machine allumée il n'a pas lieu d'être vu, donc on ne le voit pas. Le bouton de mise en marche a été réduit dans sa taille, les perforations dans les grilles des haut-parleurs aussi, le bouton du trackpad a disparu, fondu dans la surface tactile, des aimants ont remplacé les crochets de fermeture, etc. Tout est ramené à l'essentiel.



Rams, qui se définit comme un architecte plutôt qu'un designer, explique que Jonathan Ive l'a invité à venir visiter son atelier chez Apple. À la seule condition qu'il soit seul, sans personne d'autre pour l'accompagner. Le culte du secret, toujours. Dès lors on ne saura rien de ce qui lui a été montré…

Il raconte aussi une anecdote où, à l'occasion d'un événement, il vit Philippe Starck se précipiter vers lui. Sans même prendre la peine de le saluer, le designer français lui lança "Apple vous copie !". Surpris par cette entrée en matière, Rams lui répondit "Monsieur Starck, je ne ne le pense pas, pour moi c'est un compliment.”, il poursuit dans l'interview “C'est un compliment qu'ils utilisent les règles de base de ce que le design peut être, la manière dont ils utilisent les nouvelles technologies.”.

Il insiste aussi sur le fait qu'un designer, seul, ne peut concrétiser certaines choses, il a besoin d'un "entrepreneur" pour l'aider à réfléchir dans la bonne direction. La contribution des fondateurs de Braun, d'Olivetti fut essentielle à ce titre explique Rams. Aujourd'hui il voit dans le duo formé par Steve Jobs et Jonathan Ive une illustration de cette combinaison essentielle, où le patron de l'entreprise nourrit la réflexion de son designer en chef.

Sur le même sujet :
- Les claviers Apple sont des morceaux d’iMac
- "Apple n'est pas synonyme de bon design"
- Design : Dieter Rams adoube Apple
- YouTube : De Dieter Rams à Jonathan Ive
Tags
avatar EBLIS | 
@Mr.Brightside Bien dit, Starck est Starck car il a bossé comme un malade et n'a pas acheté sa notoriété comme on achèterait un titre de noblesse. Même si je deviens de plus en plus réticent à sa "philosopihie" qu'il veut bien faire entendre :"je suis designer et le design que j'ai créé n'a en rien aidé l'humanité, j'arrête de faire du design..." sauf qu'il est toujours là où il est, il aurait dû mieux se remettre en question ou le faire d'une autre façon; il aut avouer qu'il a fait de saxrés "trucs".
avatar joneskind | 
C'est pas pour en ajouter une louche sur ce pauv' Philippe Starck, mais j'ai reçu la freebox y a quelques jours et après un très court instant de "woua pas mal" j'en suis finalement très déçu. C'est bancal à mort (quand on a un chat un peu farceur...) ça prend la poussière, c'est super lourd, super encombrant... Même le design des boites (celles qu'on jette) est pourri, super lourd (le carton vide doit peser quoi, 3 kilos) Bref, c'est pas ecolo du tout. Nul!
avatar MandrakeTheMagician | 
Mr.Brightside a dit: "Ceux ici qui sont encore à se demander d'où vient la notoriété de Starck mériteraient quelques cours de rattrapage en design. Sans parler de ceux qui y voient "le mauvais gout 90's poussé à fond" (belle preuve d'ignorance d'un béotien en architecture et design industriel) J'apprécie Dieter Rams et Philippe Starck, les deux philosophies sont certes différentes mais la monoculture de certains ici fait peur." --------------------------------------------------------------- Merci à toi Brightside de répondre à une armée de crétins incultes. Bougez vos fesses les crétins, voyagez par le monde, visitez les hôtels, musées et autres monuments dont Monsieur Stark est à l'origine. Vos réflexions trahissent votre nullité et surtout ne trompent pas, non jamais vous n'avez eu une quelconque connaissance en matière de Design, vous êtes simplement nuls, vous parlez scandaleusement de domaines où vous n'avez même pas idée, vos réactions épidermiques et superficielles sont dignes des plus vulgaires tabloïds. Si vous n'êtes pas capables de voyagez, de bouger vos fesses, alors prenez au moins la peine de lire ou de vous faire lire, de vous documenter, de comprendre pourquoi Stark fait partie des essentiels. Comme la plupart des Français vous n'êtes que des nains en matière de Culture. D'ailleurs cela peut peut-être expliquer pourquoi ce sont les Italiens qui produisent les réalisations de Stark ou bien les Américains ou l'Asie qui l'accueillent pour ses réalisations monumentales.
avatar Florian Innocente | 
[b] MandrakeTheMagician : pfuittt! quelle pitié ! MacGé reflète bien la Société française, elle accueille malgré elle 90% de crétins absolus. [/b] Qu'est-ce que ce serait si on ne parlait pas d'ordinateurs mais de foot… Merci de rester un peu dans les clous tout de même, niveau teneur des propos.
avatar MandrakeTheMagician | 
OK mille excuses Florian.
avatar abstract | 
@ MandrakeTheMagician : C'est culturel ou cultuel ton truc? Tout le monde sait que le français est ignare mais il y a des domaine plus grave que de connaitre ou pas stark. Tu ne serais pas parisien par hasard? Genre "quoooooaaaa tû ne connê pâs la tour effel quoooâ" Les trucs genre ouais c'est magnifique merveilleux et autre secouage de wistiti il y en a marre. Idolâtre va.
avatar abstract | 
@ MandrakeTheMagician : Quand je dis plus grave dans le genre "accueille malgré elle", l'histoire revue et corrigée façon populiste...
avatar abstract | 
« Mort aux cons ! » est un slogan du jargon militaire français utilisé pour stigmatiser l’ennemi. En 1944, le capitaine Raymond Dronne des Forces françaises libres (9e compagnie de combat du régiment de marche du Tchad puis 2e division blindée) baptise sa jeep « Mort aux cons [18]! », expression à laquelle Charles de Gaulle aurait répondu « Vaste programme, Messieurs. Vaste programme[19]. » Il existe de nombreuses variantes de l'anecdote. Toutes s'accordent sur la réplique de de Gaulle, mais les circonstances varient très largement. Aujourd’hui, le slogan est fréquemment utilisé par les milieux d'extrême gauche ou alternatifs pour désigner l'ennemi à abattre. Par exemple, un collectif de graffiteurs se fait appeler MAC, acronyme de « Mort aux cons ». En 1980, le chanteur Renaud chante la vie d'un personnage anarchiste dans ces termes : « N'empêche que Mort aux cons dans la cage d’escalier, c'est moi qui l’ai marqué, c’est vous dire si j'ai raison ! » (la chanson Dans mon HLM sur l'album Marche à l'ombre). À cette époque, le « con » du gauchiste était celui qui rentrait dans le cadre du système : « Élections, piège à cons ». L'ennemi peut être de l’autre côté de l'échiquier : le directeur de publication du site internet des Jeunesses identitaires (affiliées au Bloc identitaire) est passé en jugement pour diffamation dont certains termes étaient « Vieux con de gauche, ça se soigne, docteur[20] ? ». En 1979, suite à un article de Michel Droit dans Le Figaro dénonçant la version reggae de La Marseillaise composée par Serge Gainsbourg (Aux armes et cætera), celui-ci fit circuler un bon mot qui passa à la postérité : « On a pas le con d'être aussi Droit[21] ». Aujourd'hui le mot peut être employé par un homme politique sans que cela fasse scandale — pourvu qu’il ne soit pas utilisé de manière insultante : l'ancien Premier ministre français, Dominique de Villepin pourra dire en mars 2006 « Ils vont s’apercevoir que je suis assez con pour aller jusqu’au bout. » au sujet de la crise du contrat première embauche[22] sans que le vocabulaire utilisé ne gêne le moins du monde. Par contre, en février 2008, le président Nicolas Sarkozy a choqué, lors du Salon de l'agriculture, en employant ce même mot en public. Alors qu'il tendait la main à un visiteur du Salon, celui-ci refusa en disant : « Ah non, touche-moi pas, tu me salis », et le président répliqua vivement : « Casse-toi alors pauvre con ». La scène qui a été filmée à son insu fit l'objet d'un phénomène internet[23]. Wikipedia ça vaut ce que ça vaut...
avatar Switcher | 
Starck est un âne prétentieux dont la plupart des designs (pas tous, hein…) sont anti-ergonomiques au possible.
avatar LeSuisse | 
Personnellement, je défie la grande majorité des personnes le critiquant (clark) de développer le moindre objet fonctionnel. Connaissez-vous la tolérance a l'usinage d'une pièce en plastique qui doit être assemblée à du métal, considérant que les deux matières ne réagissent pas de la même matière selon la température. On n'aime ou on n'aime pas Clark, il est peut-être prétentieux, mais il faut reconnaitre ses compétences en matière de design et technologiques, même s'il s'appuie sur des spécialistes.
avatar LeSuisse | 
Fumé la moquette.... Starck pas Clark. Peut-être parce que certains ont dit que Starck était un tête à Clark...
avatar Kinky | 
C'est rendre à César ce qui appartient à César. Sans oublier que cette mouvance dans le design se retrouve un peut partout, y compris chez Ikea. Le style épuré issu du design minimaliste et fonctionnel des années 1920 est devenu un standard, s'accordant à merveille avec les contraintes industrielles, certains s'y pliant mieux que d'autre. « Moins, mais avec la meilleure exécution » était le paradigme de Dieter Rams. Celui-ci s'étant réapproprié le fameux « Less is More » cher à l'architecte Ludwig Mies van der Rohe, l'un des contributeurs du Bauhaus.
avatar oomu | 
"Les designers d'Apple emmenés par Jonathan Ive se sont inspirés du travail de Dieter Rams ? Oui" Ive a parlé de Dieter Rams par ci par là, je ne pensais pas que la question se posait encore. Ive a écrit la préface de ce livre sur le travail de Dieter Rams. http://www.amazon.com/gp/product/0714849189/ref=as_li_ss_tl
avatar Es.perluette | 
Donner une âme, une peu de symbolique, une identité, et chacun nous mettons alors un peu de nous-même, et ce lien fait un produit pommé: Mon mac, mon iPhone.
avatar macjux | 
Bon article. Rams est une source d'inspiration pour tous les "bons" designer.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Y'a quequn pour faire un )squatch( entre midi et deux ? j'viens m'acheter une nouvelle raquette en alu / Celle de mamie était un peu fatigué/
avatar bidon_essence | 
c'est là ou on voit à quel point Stark est médiocre....prétentieux et de mauvais gout.
avatar Kinky | 
Starck est probablement prétentieux, peut être de mauvais goût, en aucun cas médiocre.
avatar Hasgarn | 
Et malgré la grande influence du sieur, quelle humilité. La marque des grands, c'est plus que tout ça. C'est pas Apple et son marketing "révolutionnaire", "amazing" (attention, second degré inside ;) ) qui va faire mieux que l'original.
avatar macjux | 
@bidon_essence +100! Starck...c'est le mauvais gout 90s poussé à fond :)
avatar Anonyme (non vérifié) | 
QUand j'ai eu un Macintosh LC en 1991 pour mes 11 ans.. je me souviens qu'il ne comportait déja pas de témoin d'activité du disque dur ou du lecteur de disquette... d'ailleurs si je me souviens bien, aucun des Macs que j'ai eu n'a jamais possédé de tel témoin. Apple avait même fait retirer par le manufacturier de leurs unités CD-ROM le voyant lumineux de fonctionnement !! design et souvenirs... Merci MacGé pour cet article
avatar Anonyme (non vérifié) | 
il y a plusieurs échelles, celle de Stark qui travail pour des comptes privés et celle de ceux qui prétendent travailler pour des comptes publiques. A l'origine (l'origine???) il y avait des hommes qui concevaient. Et concevoir avec leurs coui..es et non pas avec leurs têtes, ne signifiait pas forcément s'employer à suivre des règles, ni à les manipuler! Il y a des hommes ?designer de métier? qui creusaient des trous à longueur de journée. Ensuite sont arrivé les enfants.. plein de bonne humeur, passaient leur temps à remplir les trous qu'ils avaient trouvé. ;)
avatar Florian Innocente | 
@oomu : 'Ive a parlé de Dieter Rams par ci par là, je ne pensais pas que la question se posait encore.' Si, si. De temps en temps dans les réactions lorsque certains cherchent à tout prix à relativiser le boulot de l'équipe d'Ive.
avatar Zed-K | 
Starck... la prétention au service de la nullité. Après lecture de la news, j'en déduis qu'en plus il est con. Décidément ^^; Mais les gens en redemandent, aller savoir pourquoi... Si quelqu'un peut m'expliquer sur quoi se base la notoriété de ce type (clairement pas méritée à mon sens)...
avatar teo | 
Le presse-agrume de Stark est un parfait exemple de faire passer un "bel objet" pour un objet design : beau et pas pratique alors que le vrai design doit associer praticité et esthétique. Je l'aime beaucoup esthétiquement (j'en ai un acheté en brocante il y a une dizaine d'années), mais un presse-agrume chinois à 2€ est plus pratique et moins salissant. Avec la Freebox Révolution, il remet ça: elle tient de guingois et elle est faite pour prendre la poussière et être em**** à nettoyer, bref, pas du tout user friendly. Rams à travers le travail d'Ives transmet au contraire la praticité et l'esthétique. Il ne reste plus qu'à Ives et Apple qu'à adopter une des autres importantes philosophies de Dieter Rams et Vitsoe (qui fabrique toujours les objets de Rams et assure les pièces détachées en SAV, identiques aux originales depuis 40 ans… rien ne se jette…): [B]Obsolescence is a crime[/B] et Ives sera -enfin- un vrai designer. http://www.vitsoe.com/en/gb/about/obsolescence-is-a-crime

Pages

CONNEXION UTILISATEUR