Du WebM pour Explorer 9 et du WebP pour Opéra

Florian Innocente |
Google a offert un petit cadeau à Internet Explorer 9 sorti aujourd'hui en version finale : un plug-in pour le rendre compatible WebM. Il s'agit du format vidéo promu par Google en remplacement du H.264 qu'il n'entend plus supporter dans Chrome.

webm-ie9-yt-screenshot


Par ce geste, Google répond à Microsoft qui avait mis au point un plug-in H.264 pour Chrome. Microsoft l'a aussi fait pour Firefox, autre supporter du webM. Ainsi chaque éditeur s'assure que le produit du concurrent reste compatible avec sa propre stratégie…

Google entend aussi pallier une lacune de WebM face au H.264, l'absence d'accélération matérielle, surtout pour les plateformes mobiles. Une de ses équipes en Finlande met depuis hier à disposition le nécessaire pour les fabricants de puces. Baptisé "Anthill" ce kit permettra de confier à une puce spécialisée l'encodage et le décodage de vidéos WebM. Déchargeant ainsi le processeur principal de cette tâche et améliorant la consommation électrique de l'appareil.

anthill_h1-libvpx


Une disposition devenue courante dans les smarpthones, PC et autres tablettes avec le H.264. Google explique ainsi que les appareils mobiles multicore actuels ne pouvaient guère encoder que des images en 640x480 et 25 i/s au format WebM alors qu'en utilisant l'accélération matérielle on atteint le 1080p en 30 i/s. Google souligne aussi qu'il ne réclamera aucune licence ni royalties à l'utilisation d'Anthill.

On rappellera cependant que des incertitudes demeuraient sur la question des licences autour du WebM (lire Le MPEG-LA fourbit ses armes contre WebM).

Toujours dans la liste des nouveaux formats pris en charge, il faut citer l'initiative d'Opera qui vient d'ajouter le support du WebP après le WebM, à une version bêta de son navigateur. Le WebP concerne lui les images fixes et vise à succéder au JPEG en utilisant certaines des technologies du WebM (lire WebP : le régime minceur de Google pour le JPEG).

Sur le même sujet :
- WebM : liberté, politique et… installation de plug-ins
- Microsoft : abandonner le H.264, c'est comme abandonner l'anglais
- WebM/H.264 : Microsoft sort du bois

Tags
avatar senghor | 
Encore une guerre de plugins...
avatar chandy | 
Ils peuvent se mettre d'accord ces c*ns là ?....
avatar Hoks | 
L'objectif au départ était de s'enfranchir des plug in tel que flash. La on se retrouve avec d'autre plugin
avatar T Ki | 
[quote="Florian Innocente"]Microsoft l'a aussi fait pour Firefox, autre supporter du webM.[/quote] Je ne savait pas que Microsoft avait fait un plugin h264 pour FF ! Tu as un lien ? [edit] Arf c'est seulement pour Windows 7...
avatar pol2095 | 
Enfin on va pouvoir s'affranchir de ce format énergivore qu'est le H.264. Le HTML5, ça sert à avoir de nouveaux plug in, comme d'habitude les différents navigateurs se tirent dans les pattes, Flash n'a aucun soucis à se faire mdr.
avatar davi18 | 
"Le WebP concerne lui les images fixes et vise à succéder au JPEG en utilisant certaines des technologies du WebM" Il me semblait que le successeur du JPEG classique est le JPEG XR (anciennement format XD Photo avant d'être adopter par le commité JPEG).
avatar Rufus | 
"Internet Explorer 9 is a triumph." Ars Technica
avatar BioSS | 
Mais MDR comment peut-on avoir envie de l'HTML5 ? On se retrouve avec encore plus de plugin qu'avant, beaucoup plus d'incompatibilités et d'incertitude, à la fois pour les développeurs et les clients. Quelle supercherie… Vivement qu'on se rende compte que tout ça est ridicule. J'ai jamais vu autant de site "compatible uniquement avec Chrome" ou "Incompatible avec Firefox" depuis 2001 je crois… Vive l'HTMerde
avatar Augustin Caron | 
AMHA ce ne sont pas des plugins lourdingues à la Flash. Ainsi pour lire du Theora, inséré en html5, dans Safari il suffit d'ajouter le codec ad hoc et ça roule. J'ai lu du Theora html5 dans Safari une bonne année, si ce n'est plus, avant même que Firefox ne sache le faire. C'est seulement la partie décodage du format qui est prise en charge. Tant mieux s'ils font ça. L'important est de pouvoir coder en html5 et que tout le monde puisse lire.
avatar Selthis | 
Pour moi c'est l'inverse, c'est un véritable plaisir de développer en HTML5, jsi un site est bien developpé, les navigateurs ne posent plus de soucis, il suffit d'adapter ses feuilles de styles selon les formats et les navigateurs pour que tous le monde y trouve son compte...

CONNEXION UTILISATEUR