Archos : patriotisme économique contre taxe à la copie privée

Anthony Nelzin-Santos |
skitched« En filigrane, c'est […] l'avenir du dernier fabricant français d'électronique grand public qui pourrait être en jeu si la taxe sur la copie privée touche les tablettes » déclare Henri Crohas, le PDG d'Archos, pour justifier sa croisade pour faire exempter ses tablettes de la taxe sur la copie privée.

Il est vrai que le barème de la Commission d'Albis se base aveuglément sur la seule capacité de stockage, avec des critères d'inclusion difficilement compréhensibles (lire : Tablettes et copie privée : l'imbroglio ). Alors que les tablettes Archos sont peu chères, mais embarquent un disque dur de forte capacité, cette taxe « entraînerait un surcoût de l'ordre de 10%, qui sera forcément répercuté sur le prix final que devra payer le consommateur ». L'an dernier, Archos a dû verser à ce titre 3 millions d'euros, sur un chiffre d'affaires de 58 millions d'euros : « c'est énorme ! », s'émeut Crohas : « si la taxation passe, cela serait particulièrement handicapant pour Archos. Cela nous pénaliserait bien plus que d'autres constructeurs, comme Apple ».

Si l'argument de patriotisme économique qu'avait déjà manié Nathalie Kosciusko-Morizet, alors secrétaire d'État chargée de la Prospective et du Développement de l'économie numérique, apparaît comme simplement hors de propos et complètement péremptoire, Crohas s'en prend à raison à la définition des appareils soumis à cette taxe. Il est vrai qu'on ne comprend pas bien ce critère d'utilisation d'un « système d'exploitation pour terminaux mobiles ou d'un système d'exploitation propre (à titre provisoire) », alors que les usages, quel que soit l'OS utilisé, sont très similaires.

Le PDG d'Archos estime pourtant que ses tablettes sont différentes : « le PC est librement programmable en langage natif à tous les niveaux du système d’exploitation, ce qui n’est nullement le cas des téléphones mobiles, de l’iPad ou des tablettes Android, hormis nos Internet Tablet ». Il propose donc quatre critères pour définir les tablettes qui seraient assimilables à des PCs et donc exclues de la taxation, critères taillés sur mesure. On y trouve : la présence d'un système d'exploitation interchangeable, ouvert et librement programmable, la possibilité d'adjoindre un clavier et une souris ou des périphériques standard de PCs. Au cas où les ayants droit refuseraient ces critères, Crohas menace d'un éventuel recours judiciaire.
avatar SadChief | 
Avec le racket des sangsues appelées gentiment en langue de bois "ayants droit" (afin de vous suggérer que c'est bien eux qui en sont plumés en quelques sorte, et pas le consommateur ni l'artiste), le piratage gagne de plus en plus en justification. Je n'avais jamais piraté avant, mais depuis que l'on me fait payer des "taxes sur la copie privée" en me prenant pour un délinquant avéré sans recours possible, je le fais sans aucun problème de conscience (car ceux d'en face n'en ont visiblement pas). Le problème est que ceux qui veulent vivre de leur travail (Archos) sont ainsi empêchés de le faire. Et c'est ça qui est criminel dans ce système.
avatar pijo | 
Je ne vois pas en quoi la question du patriotisme économique serait "hors de propos ". Au contraire toute la question est là. Un gouvernement se doit de défendre les intérêts économiques de son pays et des quelques entreprises qui sauvegardent un savoir faire en peril face à des multinationales surpuissantes.
avatar Armas | 
Tu pirates, tu envoies 10 euro à l'auteur via un service rendant les transactions anonymes et tu fait un gros fuck aux producteurs. 10 euro, c'est toujours plus que ce que l'artiste pourras jamais toucher sur son CD, c'est 30 % moins cher que le prix du commerce, et surtout, tu laisse à l'artiste la parfaite maitrise de son travail et des choix stratégiques qui y sont liés. C'est plus l'artiste qui est à la bote du producteur mais le contraire. Amen.
avatar ErGo_404 | 
Seule solution pour Archos, vendre ses appareils avec des disques durs séparés, pour faire comme les NAS et autres boitiers multimédias : éviter la taxe. Mais ça craint comme solution, c'est pas user-friendly pour deux sous.
avatar WilnocK | 
Je serai Archos, plutot que de ce battre contre les moulins a vents, il suffirait tout simplement de passer la frontiere, de faire de la vente par correspondance forte, une presence en magasin plutot limite... 'Fin vu comme c'est partie, autant commencer a vendre les meubles des maintenant et ecrire un bouquin expliquant: "les taxes m'ont tue..."
avatar Armas | 
Quand je lis des articles comme ça, je remet toujours en question mes fondamentaux : est-ce nous qui sommes en train de psychoter sur un énième jeu de pouvoir et de nouvelles magouilles politico-economiques ou bien est-ce réellement en train d'arriver? Quand j'y réfléchis, je me dit que c'est pas possible que l'industrie culturelle ai pris autant de poids dans la vie politique au point d'influencer jusqu'aux taxes (hadopi étant diffèrent, c'est d'avantage comme un organisme un peu bâtard mis dans un coin pour faire plaisir aux ayants droits, un organisme de plusieurs millions d'euro, certes). En fait, je crois que si ...
avatar Le Chapelier | 
Je rejoins SadChief sur ce point : pirater n'est pas une vocation pour moi, mais là, elle est totalement justifiée. Donc, je pirate LÉGALEMENT : - j'encode des CD par centaines dans les médiathèques et partage mes fichiers avec mes amis : après le P2P, voici le F2F (friend to friend) impossible à pister ! - je télécharge en cache les fichiers musicaux diffusés sur le net : en gros je fais comme du temps de la radio FM avec les cassettes audio, mais la, je le fais avec de la musique à la demande (plus besoin d'attendre le titre comme avant) et enregistrement sur support numérique. @ pijo : tu bosses pour le gouvernement français ? Tu as ta carte d'électeur UMP ou FN (pareil) ? Tu es un de ces chefs d'entreprises qui fait qu'on en arrive à ces situations ? Patriotisme ? Okay : on nationalise Archos !
avatar oomu | 
En plus du racket habituel des ayants-droits (quasi service d'état pour vivre à nos crochets mais dont les éventuels gains ne profitent pas au budget du pays), je note surtout un désintérêt total de l'état pour l'industrie de notre pays. Archos reste, après toutes ses années, un petit constructeur, qui tient tel Free grâce à ses initiatives et innovations. Mais aux USA, un archos aurait eu des facilités pour lever des fonds colossaux, et le gouvernement se serait arrangé pour en faire un fournisseur privilégié (cas de HP aux us, par exemple) Il ne s'agit pas tant de protectionnisme mais de soutien et construction de notre propre industrie. Archos est une boite française qui mérite d'être saluée pourtant jamais vous n'entendrez un politicien en parler (comme Free d'ailleurs). Ce n'est pas anodin. Ce n'est pas un hasard. C'est structurel à notre pays. - Au final, jamais une société comme archos aura les moyens de ses ambitions et la capacité de construire un produit aussi cohérent que l'ipad. Pourtant tout y est en germe en France.
avatar jpetit2 | 
Nous achèterons donc nos produits en Allemagne ou en Suisse, ou ailleurs : TVA plus faible, pas de taxe copie privée. Moralité : le fabricant français fermera boutique; le commerçant supprimera les articles des rayons; l'état encaissera moins de taxes. L'impôt tue l'impôt et le commerce. Qui achète encore ses CD ou DVD en France, 4 fois plus cher qu'en Allemagne par exemple? Le niveau d'incapacité des dirigeants de notre pays est consternant.
avatar oomu | 
Pijo a rAison. Il ne s'agit pas de libéralisme économique. On nE dit pas de supprimer impôt ou droit du travail pour archos Il ne s'agit pas de communisme. On ne dit pas que l'état devrait créer un ministère du archos. Je ne dis que la France ne construit pas et ne soutient sa propre industrie technologique. Absolument tout ce qui est jeune et sort des clous n'a aucun soutien ni en subvention ni par les banques privées ni l'état n'en parle ou incite à les financer. ce n'est pas un simple problème de taxe. Prenons l'exemple de la tablette. Comment est il possible qu'une entreprise comme archos n'a pu créer un produit agréable pour les écoles alors qu'apple y arrive subitement (pour le journaliste distrait) et fait un bel accord avec le ministère de l'éducation ? Différence d'echelle. Il est impossible pour archos de subsister en jouant avec des règles faussées par des différences de tailles ahurissantes et un mépris de son propre gouvernement. - L'etat est concerné par deux industries de plusieurs décennies : l'armement et le nucléaire. Ce n'est pas suffisant. Les USA ne sont pas des communistes, mais lisez sur Boeing, looking glass ou hp et vous verrez ce que c'est qu'un pays qui cherche à construire et maintenir sa propre industrie. La Chine fait n'importe quoi pour avoir demain non pas son propre "archos" mais son Apple et son IBM. C'est ce qu'il faut faire : pousser le pays (les banques privées et investisseurs) à soutenir une industrie locale. C'est le rôle des politiciens, pas seulement celui de créer des taxes.
avatar oomu | 
"Le niveau d'incapacité des dirigeants de notre pays est consternant." Faux. Ils sont TROP capables. Ils ont trop de pouvoir, pas assez de contre-pouvoir. Pas assez d'une industrie forte ou de syndicats puissants (he oui, la grève est un aveu d'échec lors de négociations) capable d'affirmer leurs propres besoins au gouvernement. Le pouvoir politique est trop fort en France. Tout est politique en France. La culture est un enjeu politique en France. Il faut bien comprendre cela pour comprendre pourquoi ça motive tant les politiciens le piratage. Les politiciens sont trop capables. Ils sont par contre désintéressés par l'industrie.
avatar oomu | 
Vous ne devriez pas vous obséder sur la taxe. Parce que tous les pays ont des taxes à des niveaux divers. Ce n'est pas la taxe qui tue, mais le manque d'investissement.
avatar Pascal 77 | 
[quote=pijo]Je ne vois pas en quoi la question du patriotisme économique serait "hors de propos ". Au contraire toute la question est là. Un gouvernement se doit de défendre les intérêts économiques de son pays et des quelques entreprises qui sauvegardent un savoir faire en peril face à des multinationales surpuissantes.[/quote] Ça a un nom, ça, ça s'appelle du protectionnisme, et c'est tout à fait "hors de propos", largement aussi hors de propos que le racket des soit disant "ayant droit" !
avatar lillegubben | 
Les politiques ont une vision très courte, elle atteint juste le fond de leurs poches afin de compter l'argent qu'ils amassent pendant leurs mandats. Quand on parle d'ayant droits; il serait bon de savoir qui touche quoi et en quelle proportion.
avatar curly bear | 
je ne crois pas au soutien patriotique de type protectionniste. Bien sûr il faut aider des boites comme archos, mais en leur permettant de faire de produit meilleurs pas en protégeant les prix. Il faut investir dans la recherche, associer ces sociétés avec des grands centres de recherche, comme l'INRIA, PolyTechnique, Supelec, ENSAD, etc… Faire que le crédit impôt-recherche ne soit pas un vaste entreprise de détournement fiscal comme c'est le cas en ce moment mais réellement utilisé pour préparer les produits de demain. Là oui, je suis pour le combat national. Pour sortir par le haut, pas par le bas. Nos matheux, physiciens et informaticiens, designers sont parmi les meilleurs du monde. Il n'y a pas de raison qu'on soit autant à la traine en R&D. Mais ce n'est pas en protégeant le prix des disques durs d'Archos qu'on aura la solution.
avatar perretsy | 
Je peux temoigner. J'ai cree une boite il y a 4 ans en France, et une autre il y a 4 mois aux usa ou je vis maintenant. Tout n'est pas rose aux Us mais pour entrreprendre, y a pas photo. Tout est fait ici pour inciter a entreprendre. Meme l'attitude des gens face a l'entrepreneur est tres differente. Sur ce point la, pas question de machine arriere. Je pourrais ecrire un roman sur les incoherences du systeme francais et sur les murs que tu rencontres dans les administrations. Archos a du courage, leurs produits sont sympa, c'est clair qu'ils meritraient d'etre aides. Mais sont ils du serail ..... X Niel a aussi beaucoup de merite de donner tous ces coups de pieds dans ce systeme qui bloque les initiatives. Nous venons de prendre la decision de fermer notre entite en France, avec regrets car c'etait la notre debut. Mais pour continuer a aller de l'avant sans se battre contre des moulins a vents, c'est la seule solution pour nous.
avatar sebastiano | 
@oomu : exact. Bienvenue en France où l'initiative et les bonnes idées sont systématiquement cassées pour se faire du fric à très court terme, sans voir l'immense potentiel derrière. M'étonne pas que beaucoup s'exilent aux States pour faire fortune. P.S.: rêvez pas trop pour un retour en arrière, question protectionnisme, on est à l'heure de la mondialisation et on vit dans un pays qui soutient l'Union Européenne à fond. C'est pas pour le plaisir d'avoir une nouvelle monnaie tout ça, juste pour plumer encore un peu plus.
avatar Manueel | 
Aider/soutenir Archos : pourquoi pas Prétendre que l'impossibilité de brancher un clavier standard légitime une taxe et la possibilité de brancher un clavier standard la delégitime est grotesque
avatar ppj505 | 
Merci de corriger la faute de frappe : Nathalie Kosciusko-Morizet
avatar Switcher | 
Le patriotisme économique, c'est ce qui a "offert" des Thomson TO7 et non des Mac dans les collèges et lycées de France. Quand on voit ce que la division informatique de Thomson est devenue… Le patriotisme économique, c'est ce qui a permis à la DGT de ralentir des quatre fers face à l'internet qui risquait de supplanter le Minitel. Résultat : la France n'est pas en retard, mais aurait pu être en avance côté réseaux… Archos fait fabriquer en France ? Non. Aucune usine, juste de la R&D ici. C'est du fabless, autrement dit l'argument économique me paraît spécieux. Archos installe de l'Android. Il est où, l'OS mobile "made in France" ?
avatar Armas | 
Pijo n'a pas raison. C'est important d'aider les entreprises, mais ça doit pas se faire par pur copinage et encore moins que ce soit réservé à une seul entreprise de manière totalement arbitraire. C'est le début de toutes les dérives. Je suis plutot d'accord avec [b]curly bear[/b].
avatar gloupsy | 
Le problème de ces taxes c'est qu'elles sont perçues, à juste titre, comme injustes : on force à payer l'acheteur, même s'il ne pirate pas, pour compenser les pertes dues au piratage, qui est en principe interdit. Mais tant qu'on ne prendra pas des mesures concrètes pour punir réellement le piratage on tournera autour du problème, avec toutes les conséquences qui en dérivent, comme ici la mise en danger d'une société française. Nos gouvernants ont choisi la solution la plus simple : faire rentrer de l'argent sans avoir à en dépenser réellement pour lutter contre ce fléau. C'est reculer pour mieux sauter, ils préfèrent fermer les yeux et ignorer que le trou s'agrandit et un jour quand on se dira : "ben là faut sauter" eh bien le trou sera trop large. On a trop laisser le piratage se développer. Cela a conduit les industries du cd à mettre des drm, qui ont emmerdé tout le monde sans avoir d'effet réel contre les pirates, cela conduit les studios de films à nous mettre des messages, qu'on ne peut passer, sur les dvd, pour nous inciter à ne pas télécharcher illégalement : Hello ! je viens de l'acheter ce dvd ! Bref, cela a induit des comportements de panique, et qui ne gênent que les gens honnêtes, pas les pirates. C'est pareil pour cette taxe : les avertis iront acheter à l'étranger. Les commerces français vont moins vendre. Nous finirons tous par en patir, et notamment en terme d'emploi. Mais la jeunesse ne voyant pas plus loin que le bout de son nez ...
avatar lillegubben | 
"Il faut aider Archos", je n'irai pas juste là, il ne faut pas désavantager Archos. Archos doit tenir non par des aides mais par de la R&D, du design, de la bonne intégration, par forcément en concevant un OS français qui serait désavantagé par rapport à Android. Mais que peut faire Archos et les rares entreprises français du secteur de l'informatique (qui ne soient pas militaires) afin d'être entendues par le gouvernement alors que les lobbies de la culture marchandée font le siège des ministères depuis des décennies.
avatar fantomx6 | 
@oomu [quote] je note surtout un désintérêt total de l'état pour l'industrie de notre pays. [/quote] Parce qu'il y a encore une industrie dans notre pays ??? Première nouvelle !!!
avatar shenmue_fan | 
[b]Modéré par la rédaction (points 2 et 3 — AZ)[/b]

Pages

CONNEXION UTILISATEUR