Fermer le menu
 

Retour sur le Mac App Store et ses coucous

Christophe Laporte | | 00:09 |  24
Jeudi, certains développeurs tiraient sur la sonnette d'alarme affirmant que des squatteurs s'étaient amusés à enregistrer des noms de logiciels Mac existants (lire : Mac App Store : des coucous font leur nid). Dans certains cas, l'affaire est moins grave que cela.

D'après la FAQ du Mac App Store, il n'est pas possible pour le moment d'utiliser le même nom d'application pour un logiciel iOS et Mac OS X. Apple a connaissance de ce problème et devrait le résoudre prochainement.

Cela n'explique cependant pas tout… Par exemple, Realmac Software n'a pas pu enregistrer Little Snapper et Rapidweaver. Or, ces deux logiciels n'ont jamais été portés sur iOS.




D'autre part, l'arrivée de l'App Store sur Mac va-t-il faire baisser le prix des logiciels. Difficile de le dire, mais pour certains, Apple a donné une indication dans ses captures d'écran du Mac App Store diffusées lors du dernier special event. En zoomant sur l'image, on s'aperçoit que tous les logiciels en vedette sont vendus entre 15 $ et 20 $. Alors que la version de Pages pour iPad coûte 9,99 $, celle sur le Mac App Store coûterait deux fois plus cher.

Si Pages, Keynote, ou Numbers sont effectivement vendus à ce prix, il sera sans doute difficile pour un éditeur de shareware de proposer une application à un tarif plus élevé sauf si elle sort vraiment du lot.

Sur le même sujet :
- Les applications du Mac App Store seront bien chiffrées
Catégories: 
Tags : 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


24 Commentaires

avatar Timekeeper 06/11/2010 - 00:29

- Les Mac ça coûte cher.
- Ah oui mais les softs ne coutent rien.

avatar Dark Phantom 06/11/2010 - 01:34

Les développeurs devraient comprendre qu'en baissant les prix, leurs logiciels sont surs d' avoir plus de succès. Sur le store, les AppS pour iPhone à 0,79 cts. Donc sur le macappstore, faudrait pas que ça dépasse dix euros et être payé par la facture téléphone. Idéal.

avatar robertito 06/11/2010 - 01:55

J'ai hate de m'acheter la dernière version de Photoshop ou de Premiere à 19.99$



avatar Lesperluette 06/11/2010 - 02:21

@robertito : +1 , je m'étais dit la même chose mais avec final cut pro en lisant la niouze ^o^"

avatar Bigdidou 06/11/2010 - 02:43

dark phantom : quel rapport entre MacAppleStore et le téléphone ???

avatar fantomx6 06/11/2010 - 02:51

A quel prix vont être les versions 'Pack Familial' des programmes Apple ?

Et c'est bien beau de spéculer sur les produits 'bureautique' mais quels seront les prix des Applications comme Final Cut, Logic, Aperture ?

avatar durandale21 06/11/2010 - 03:22

Je ne vois pas en quoi les applications pour mac osx seraient moins cher sur MacApp Store que via le site de l'éditeur, par exemple. Une appli osx est une appli osx. Seul le "lieu" de téléchargement change mais La matière grise, les lignes de code, les algos sont identiques... Osx n'est pas iOS ( même s'il y tend) et photoshop ou aperture sur osx ne vont pas changer... Je vois pas pourquoi les prix changeraient. Apple simplifie, centralise le téléchargement d'applications, prend sa com surement.Mais là ou le système était novateur pour les musiques ou les applis ios, sur OSX les applis existent déjà. Pas besoin de les redévelopper et Apple n'as pas indiqué que Mac App Sore serait l'unique lieu de téléchargement d'appli pour OSX. Faut pas espérer trouver final cut pro pour 20€!!! Surtout quand on sait où le trouver gratuit...

avatar Brewenn 06/11/2010 - 05:55

"J'ai hate de m'acheter la dernière version de Photoshop ou de Premiere à 19.99$"

Si Premiere à un équivalent made in Apple, on ne devrait pas le trouver.

De même que les bundles du type PSE 9 + PE 9 (ce qui est le cas sur l'actuel store en ligne ou on trouve PSE 9, mais pas de trace de Premiere Element ni du bundle).

Ce système est ambigu mais tant qu'il existera c'est aussi l'assurance que Apple ne fermera pas son système commercial et de pouvoir installer des applications par un autre circuit.

avatar Éric L 06/11/2010 - 08:44

20$ le logiciel iWork c'est normal, c'est grosso modo le même prix qu'en boite (3x20$ + le prix du carton et de la logistique).

avatar ziggyspider 06/11/2010 - 08:50

Si, LittleSnapper existe déjà sur iOS.

avatar snowers 06/11/2010 - 09:49

[quote][b]fantomx6 [06/11/2010 02:51] [/B]

A quel prix vont être les versions 'Pack Familial' des programmes Apple ?[/quote]
Bah... A priori, un achat pour 5 mac, compte commun pour tous les mac de chez toi :D

avatar king péa 06/11/2010 - 10:24

Je vois bien les développeurs gagner mass argent avec ca...

tu as un soft qui se vends 49$ et qui se vends tout de même correctement.

je suis persuadé qu'en en baissant le prix à 29$, et même avec la ponction de 30 % le développeur en sortirait gagnant car son application serait beaucoup plus médiatisée.

et sinon point de vue piratage, je pense que ca va etre hyper simple, car les différentes méthodes de crack, de serial et j'en passe vont etre réduites à quoi ? FairPlay à deplomber ??? ahah

bah bonne chance à eux

avatar GerFaut 06/11/2010 - 10:36

Ce qui serait vraiment bien, ce serait qu'on puisse enfin acheter Pages ou iPhoto, par exemple, séparément des « bundles » habituellement proposés (imposés) par Apple et dont je n'ai aucun intérêt.

avatar Nicky Larson 06/11/2010 - 10:44

lol,
il y en a qui pensent encore que des géants comme Adobe ou Microsoft vont proposer leurs logiciels sur le Mac App Store et ainsi perdre 30% de leur marge !

avatar ErGo_404 06/11/2010 - 11:00

Adobe et Microsoft n'ont aucune raison de le faire, ils ont suffisament de visibilité, ils ont leur propre système de contrôle de licence, ils ont leur propre système de mise à jour, et surtout ils n'ont pas forcément envie de se plier au bon vouloir d'Apple.
Par contre je verrai bien les plugins type Flash et Java (on peut toujours rêver) sur l'App store, pour une mise à jour automatique et régulière. Pourquoi pas Chrome aussi :)

avatar Stanley Lubrik 06/11/2010 - 11:55

Petite question ouverte à tous les développeurs :

Peut-on clairement expliquer les mécanismes de non fonctionnement d'un logiciel dans sa nouvelle mouture en deçà d'une certaine version de l'OS ?

Il y a quelques applications que j'ai voulu installer sur mon iPhone 3GS qui est en 3.1.2, alors que le processus d'installation m'éjectait poliment en me réclamant iOS 3.1.3 ou 4.0. Si encore on peut comprendre qu'une version majeure (4.0 vis à vis de la 3.0) amène des bouleversements notables, j'ai en revanche du mal à croire que souvent le logiciel puisse tirer parti d'une micro-nouveauté dans le nouvel opus de l'OS qui rende impérieux de mettre à jour son appareil. N'y a-t-il pas parfois abus des dévéloppeurs qui n'estampillent pas leur soft en 3.1.2 simplement parcequ'ils travaillent avec la 3.1.3 et ne veulent pas s'encombrer d'une certification élargie qui suppose quelques vérifications ?

Je suis un adepte du "If it runs, don't fix it", le fameux" si cela marche, surtout ne rien changer" essentiellement au niveau des OS tant que le progrès suggéré par une nouvelle version ne m'apporte aucun confort nouveau primordial. On sait tous qu'un nouvel OS peut mettre un peu de bazar dans certains logiciels essentiels à sa propre productivitê.

Bref, les développeurs font-il ici preuve de paresse simplificatrice pour eux, ou alors en quoi le + 0.0.1 du nouvel OS est à ce point si essentiel ????

Exemple ce matin, un logiciel de contrôle à distance de Webcam s'est installé sur l'iPad en 3.2, et a été refusé par l'iPhone faute de ne pas être en 3.1.3 ! Alors donc, et à nouveau, qu'est ce qui dans ce + 0.0.1 de l'OS est si nécessaire au bon fonctionnement d'un échange Webcam par réseau ?

Voilà d'ailleurs un petit sujet d'investigation pour la rédaction auprès des développeurs, qui remplacerait agréablement un Nième épisode des turpitudes Flash, Google et Microsoft....

avatar bigham 06/11/2010 - 12:45

@Stanley Lubrik:

Il y a différentes raisons qui expliquent le non support des versions précédentes :

Techniques :

- Apple ne permet pas de faire tourner un même binaire à la fois sur les versions récentes de l'OS et sur les plus anciennes. (1)

- Il y a des bugs dans les versions précédentes de l'OS et la version minimale requise est celle qui a corrigé les bugs. (2)

Marketing :

- Le développeur pense que c'est plus valorisant de supporter uniquement la dernière version de l'OS. Genre Delicious Monster.

- Apple pense que c'est plus valorisant de supporter les technologies des dernières versions de l'OS car cela rend obsolète le matériel et génère des ventes de matériel (là où Apple fait son beurre).

Financière :

- Cela "coûte" moins cher de supporter un nombre restreint de version de l'OS : code simplifié, support technique simplifié.

Psychologique :

- Le développeur est une grosse feignasse.

- Le développeur est un fanboy qui croit tout ce qu'Apple dit.

- Le développeur est un andouille qui n'imagine pas que les solutions arrivaient à fonctionner très bien avant une nouvelle version de l'OS.

Pour (1) et (2), c'est contournable au prix d'un effort supplémentaire. Pour (2) sur iOS, le problème est que cela nécessite éventuellement d'utiliser des APIs privés et ça, ça ne passe pas la validation App Store.

avatar bigham 06/11/2010 - 12:47

"Alors que la version de Pages pour iPad coûte 9,99 $, celle sur le Mac App Store coûterait deux fois plus cher."

Euh, vu comme les versions iPad d'iWork sont pourries (à l'usage) en comparaison des versions Mac OS X, c'est pas étonnant qu'il y ait potentiellement une différence de prix.

Autant j'apprécie iWork sur un Mac, autant je trouve les applications iWork sur iPad inutilisables et sans intérêt.

avatar Rigat0n 06/11/2010 - 13:18

@ Stanley Lubrik :
Euh, la paresse des developpeurs, peut-être...
Et pourquoi pas la "paresse" du gars qui refuse de passer en 3.1.3 ?
Les seules raisons valables de rester en 3.1.2 est soit la paresse, soit la psychologie ("if it runs, don't fix it"). C'est-a-dire deux des raisons qui poussent les devs a développer pour 3.1.3 au lieu de 3.1.2, en plus des contraintes logicielles et financieres.
Bref, on pourrait autant te blâmer que le dev qui n'a pas developpé son appli pour 3.1.2.
Passe en 3.1.3 :)

avatar lacorderie 06/11/2010 - 13:38

@Stanley Lubrik
[quote]Je suis un adepte du "If it runs, don't fix it", le fameux" si cela marche, surtout ne rien changer"[/quote]

Je suis d'accord avec toi sur l'utilité discutable de faire évoluer un logiciel entre deux versions d'iOS qui se suivent.

Mais, pour prendre l'exemple de Mac OS 10, je pense que dans l'absolu, Apple se bat par principe pour obliger les developpeurs à évoluer. En effet, quand tu vois que certains developpeurs (j'ai bien dit "certains") n'ont toujours pas mis leur logiciel en Universal Binary, c'est bien contre ces "canards-boiteux" que Apple se bat.

avatar BeePotato 06/11/2010 - 14:24

@ Stanley Lubrik : « j'ai en revanche du mal à croire que souvent le logiciel puisse tirer parti d'une micro-nouveauté dans le nouvel opus de l'OS qui rende impérieux de mettre à jour son appareil. »

Et pourtant, c’est le cas. Pour ce genre de mise à jour, la « nouveauté » en question est généralement la correction d’un bug présent dans la version précédente de l’OS, correction qui rend enfin utilisable facilement la fonction qui était affectée par ce bug.

Du coup, du point de vue du développeur, la question est : pourquoi se compliquer la vie (et le code) à supporter la version de l’OS contenant ce bug, alors qu’on se trouve en présence d’un système dont les mises à jour sont non seulement gratuites (ce qui est normal pour une mise à jour mineure) mais surtout très facile à faire et indiquées automatiquement aux utilisateurs, ce qui veut donc dire que la grande majorité des utilisateurs aura installé la mise à jour en question ?
Bref, comme l’a déjà dit Rigat0n, pourquoi le développeur irait-il se compliquer la vie juste pour faire plaisir aux quelques utilisateurs qui auront décidé de ne pas faire cette mise à jour ? Le niveau de prix des applications iOS ne permet pas un tel dévouement du développeur envers ses utilisateurs…

avatar BeePotato 06/11/2010 - 14:30

@ Timekeeper : « - Les Mac ça coûte cher. - Ah oui mais les softs ne coutent rien. »

Malheureusement, je ne suis pas sûr que cet argument touchera grand monde.

Pour beaucoup d’utilisateurs grand public sous Windows, les softs ne coûtent rien non plus, parce qu’ils sont à peine conscients (voire pas du tout dans bien des cas) qu’on n’est pas censé copier les softs de ses amis / voisins / collègues de travail. Je me rappelle encore le grand étonnement d’une utilisatrice lambda (c’est-à-dire en rien intéressée par l’informatique et utilisant un PC juste parce que c’est nécessaire) me disant : « ah, bon ? Word, ce n’est pas gratuit ? Mais enfin, tout de même, c’est le minimum qu’un ordinateur est censé faire, non ? »

Quant aux utilisateurs de Linux, inutile de dire qu’ils auront une vision différente de cette affirmation sur le faible prix des logiciels. ;-)

avatar surfman06 06/11/2010 - 16:00

Toujours le même dilemme depuis des années, vaut il mieux payer les logiciels à moindre coûts et donc d'avoir plus de licences ou se faire pirater ?
Je pense que tout le monde aura à gagner (utilisateurs/developpeurs) si l'on peut avoir des logiciels pas chers, car la politique à acheter et puis payer des mis à jour hors de prix (j'ai donné et ne fera plus avoir - aucun suivi, relation nul avec le service assistance) bref, je suis partant de payer pas cher, et n'attendre rien en contre partie, car au jour d'aujourd'hui tu paies cher et tu n'as rien, donc maintenant je craque, par contre si en retour,j'ai quelque chose, pas de pb je paie (à titre d'exemple, CoolBook, à chaque mail envoyé, j'ai eu, une réponse, et m'a toujours répondu, même s'il ne savait pas et posait des questions afin d'améliorer son service, un des rares développeurs qui l'ai fait. (généralement les petits sont les meilleurs / grosse boite)
Sur ce je ne suis pas de parti pris, j'aimerai rentré dans la légalité, mais ça va dans les 2 sens.........

avatar ErickH67 06/11/2010 - 16:06

J'dois avoir faim, j'ai lu "couscous" ;o)