Adobe : des applications mobiles pour piloter Photoshop

Anthony Nelzin-Santos |
Adobe n'a jamais caché son intention de proposer des applications sur mobiles et tablettes. La firme de San Jose a montré ces derniers jours ce que pourrait être une application mobile compagnon de Photoshop.

Dashboard.pdf%20(page%208%20sur%2036)

L'application iPhone PS Companion, qui ne semble pour le moment n'être rien de plus qu'un concept illustré par un PDF, pourrait se connecter à Photoshop sur Mac ou PC et le contrôler. On pourrait s'en servir pour sélectionner les outils et remplacer les panneaux de réglages de ses outils (notamment pour les réglages des brosses).

Dashboard.pdf%20(page%2011%20sur%2036)
Un flux de production complet sur un écran d'iPhone


On pourrait aussi créer des ensembles d'outils personnalisés correspondant à telle ou telle tâche, que l'on chargerait à la volée sur l'iPhone. Une brosse que l'on aurait modifiée pourrait ainsi devenir un outil de plein droit, à la manière de ce que l'on peut déjà faire avec Configurator.

Dashboard.pdf%20(page%2029%20sur%2036)

Une autre application iPhone pourrait être PS Knowledge, une base de données des fonctions de Photoshop contenant des tutoriels, des pas-à-pas, des astuces… C'est là encore une fonction que l'on retrouve dans certains panneaux Configurator, et on retrouve d'ailleurs la même possibilité de convoquer un outil ou un élément de menu en un clic sur un gros bouton — à la différence près qu'on le fait là depuis son téléphone.

Adobe pense aussi aux tablettes, et montre par exemple ce que pourrait être un compagnon de Photoshop sur iPad : la tablette tiendrait lieu de second écran regroupant tous les outils (outils, réglages d'outils, calques, effets, mélangeur, etc.) à portée de mains. On peut déjà le faire avec Photoshop (un écran pour le document, un écran pour les palettes), mais on aurait là un mode d'interaction un peu plus naturel.

Dashboard.pdf%20(page%2033%20sur%2036)

On pourrait aussi afficher le document à l'écran de la tablette, et appliquer certains outils avec les doigts, l'ordinateur se chargeant du calcul. Adobe en a fait la démonstration avec une application pour tablettes qui est une sorte de mini-Photoshop : on peut sélectionner un objet à effacer avec les doigts. Dans le même genre, on a vu une application permettant de mélanger des couleurs entre elles comme on le faisait avec des pinceaux et de l'aquarelle, couleurs que l'on peut ensuite utiliser dans Photoshop sur l'ordinateur.
avatar apenspel | 
Mouais… J'ai déjà un deuxième écran. Un iPad ou un iPhone, c'est tout de même un peu petit comme deuxième écran. Et puis, j'aime bien les pointeurs précis, alors avec les doigts ?! Et qu'est-ce que je fais de ma Wacom ?
avatar kompleet | 
@apenspel Il n'est pas question de dessiner avec les doigts mais de n'utiliser uniquement les toolbox, je trouve ça très pratique pour quelqu'un qui bosse avec un macbook sans deuxième écran. Très bonne idée.
avatar TequilaPhone | 
Ils sont carrément à l'ouest chez Adobe.
avatar surrion | 
j'aime bien moi la palette sur l'ipad :p en complement de ma wacom cela serai parfait. a tester bien entendu
avatar michel alenda | 
@ apenspel : re-Mouais... un peu d'accord avec toi et tant qu'a faire il peuvent tenter de faire le portage de leur appli sur un iPod de 6 éme génération... OK je sors comme disent certains !
avatar BeePotato | 
Tiens, chez Adobe c’est un Vinéen qui fait les démos…
avatar lechat666 | 
TequilaPhone : c'est toi qui m'a l'air à l'ouest, si tu n'en vois pas l'utilité moi j'en vois déjà pleins pour mon boulot de tous les jours. c'est super d'avoir un controle des brush sous la deuxième main ! Donc merci Adobe.
avatar TequilaPhone | 
Moi mon boulot de tout les jours c'est "productivité". Après ça reste un gadget pour les utilisateurs de Facebook, c'est sur.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Encore un éditeur pro qui décide de perdre du temps à bosser pour les Kevins. Quand je vois qu'excel 2011 pro est livré avec des modèles adressés aux familles, ça me gonfle.
avatar romain1 | 
Mais vous êtes débile ou quoi? ça a juste l'air génial!
avatar majipoor | 
@ TequilaPhone Commenter sur les forums pendant les heures de boulot, c'est ça la productivité pour toi? Plus sérieusement, ça me plait bien aussi l'idée et tant pis pour les râleurs et ceux qui pensent que ça ne sert à rien parce que ça ne LEUR sert à rien.
avatar David Bosman | 
Faudrait voir à l'usage, parce que le contrôle sous les doigts, c'est bien sauf si le bignou glisse ou bouge dès qu'on touche l'écran. Que je sache pour piloter mon iPad/iPhone, je le tiens toujours d'une main. Du coup, je vois pas trop le gain si je dosi lâcher le clavier et la souris ? Faut aussi voir la précision du truc piloté du bout des doigts. Mais bon, "kevin" ou pas, au moins ils essayent des trucs. C'est bien plus intéressant que de s'encroûter dans ses certitudes de "pro" qui croit tour savoir sur la façon dont on doit bosser.
avatar Saint-Jey | 
perso, la gestion des brushs et des outils permettrait aussi de travailler en mode quasi-plein ecran ! et ça c'est pas mal. Le mode plein écran de Word 2011 est vraiment productif
avatar joneskind | 
Je suis infographiste dans le genre plutôt productiviste (là je viens de finir de manger et je bois mon café en feuilletant macgé sur Pulse iPad) et franchement cette idée me parait très intéressante, en particuliers si elle me permet d'avoir accès rapidement à mes scripts (outil de productivité par excellence, complètement génial quand on sait s'en servir) en particuliers via de simples boutons associés, un peu comme une macro WoW. Là je dirai wahou! Mais c'est vrai qu'avoir accès aux brushes en l'état ne me semble pas très confortable... @TequilaPhone Tu n'as visiblement aucune imagination, c'est affligeant.
avatar apenspel | 
[b]kompleet[/b], relis la fin de l'article, STP. Il s'agit bien d'appliquer certains outils/gommer au doigt.
avatar TequilaPhone | 
@majipoor Pourquoi, faut le faire avec un iPhone en masquant le tout via une apps Photoshop pour pas montrer qu'on chat avec ses amis Facebook ?? Tu as peut être raison Joneskind, je n'ai aucune imagination. Lâcher le combo clavier/souris pour tapoter sur un Touch, c'est pas fait pour moi. Et ça m'éloigne de toute productivité. C'est surement en rapport avec ce Mac OSX Lion full Touch qui me hante encore. Edit : Cela dit, le concept PhotoshopIPAD devant son ordi couplé à une tablette Wacom ne peut être que bénéfique.
avatar joneskind | 
@TequilaPhone Le problème des scripts sur photoshop, c'est qu'ils sont limités aux touches de fonctions, disposées en ligne. Ce n'est pas agréable à utiliser, même pour moi qui ai des grandes mains. L'idée c'est de remplacer le clavier physique par l'iPad en permettant d'y afficher un grand nombre de raccourcis clavier et script. Et surtout de pouvoir disposer tout ça comme on veut, en fonction du boulot qu'il y a à faire. Donc oui, l'iPad en tant que clavier virtuellement customisable à volonté, me semble tout à fait adapté. PS: cette idée est valable pour n'importe quel programme dont le but premier n'est pas l'écriture de texte.
avatar Silverscreen | 
Le doigt est pas moins efficace qu'une souris : moins précis au pointage, en supprimant un intermédiaire (la souris) le tactile devient en revanche très efficace pour des manipulations de formes et les ajustements subtils. Je connais plusieurs graphistes (dont moi) qui avec un trackpad classique ou un magicTrackpad font des détourages largement aussi précis qu'à la souris D'où l'intérêt d'une surface tactile : mélanger des couleurs, faire pivoter des éléments et agir sur les poignées des cadres de déformation etc : les applications sont multiples d'un 2e écran tactile et multipoint. Ça fait longtemps que les graphistes utilisent les tablettes comme outil de saisie mais : - une tablette Wacom Cintiq est capable d'afficher en direct les éléments manipulés mais elle reste limitée à un seul point actif et nécessite un pointeur. - une tablette Wacom Banboo Special edition est capable de gérer le tactile multi-point et d'utiliser un stylet mais elle reste une surface passive, incapable d'afficher l'élément manipulé autrement que sur un écran déporté. - une tablette Wacom Intuos n'a aucun de ces avantages : ni affichage direct, ni tactile multipoint. D'où l'intérêt de l'iPad pour en faire un outil de saisie/manipulation/affichage de l'information. Ça m'étonne même qu'un constructeur se soit pas engouffré dans la brêche pour proposer un stylet à pression progressive compatible avec l'iPad. Son seul inconvénient comme outil de saisie, c'est le dos bombé…
avatar TequilaPhone | 
@Silverscreen Je voulais dire : Un ordi avec son photoshop, la tablette wacom qui dessine sous la main droite et un iPad avec son PhotoshopTools sous la main gauche.
avatar Kounkountchek | 
@silverscreen A propos d'un stylet à pression progressive, je pense qu' Apple n'autorise pas differents types de pression (dans son SDK) soit il y a contact soit il n'y en a pas, mais c'est clair que pour le graphisme ce serait un gros plus !
avatar lechat666 | 
TequilaPhone : ça t'as pris 50 min pour te rendre compte de l'utilité de ce truc en prod...tu dois pas être si efficace dans ta productivité ;) lache facebook et réfléchis un minimum avant de commenter.
avatar bugman | 
Pour la gestion des panneaux de réglages et la sélection d'outils, je prend direct !
avatar TequilaPhone | 
@lechat666 Yep ça m'a pris 50mn pour comprendre qu'il faut encore investir dans un iBidule. Heureusement que ce n'est qu'un concept, Adobe qui fait vendre des iPad aux pros sans passer par Flash ou Adobe Air, on aura tout vu.
avatar bugman | 
Et moi 10s. pour me rendre compte que c'est peut être intéressant pour ceux qui ont déjà le iBidule posé a coté de la Wacom. Et 5 autres secondes pour remarquer que ce n'était qu'optionnel de toutes manières.
avatar ipodtouch3000 | 
Je pense malheureusement que sur iPhone ça va être galère pour utiliser activer changer Par contre sur iPad sa va déchirée

Pages

CONNEXION UTILISATEUR