iAd pour les développeurs : pas pour les applications à 0,99 $

Anthony Nelzin-Santos |
Depuis quelques semaines, Apple offre la possibilité aux développeurs de faire la promotion de leurs applications par l'intermédiaire d'iAd (lire : iOS 4 : des pub iAd qui remplacent l'App Store). Ces publicités permettent à un utilisateur d'acheter une application sans passer par l'App Store, et donc sans quitter l'application dans laquelle ils sont.



Pour le développeur, c'est une occasion de toucher un nouveau public à un prix qui paraît attractif : 0,25 $ par clic contre un coût à l'impression auquel s'ajoutent 2 $ par clic chez certaines régies. Quant à Apple, elle voit là l'occasion de récupérer ce qu'elle a donné d'une main (les bénéfices qu'un développeur a pu retirer du placement d'iAd dans son application) de l'autre (le développeur réinvestit ses gains pour faire la promotion de son application). Pourtant, selon Cross Forward, iAd pour les développeurs serait loin d'être intéressant.

skitched

David Smith, patron de cette société de développement, explique ainsi avoir testé le système pour faire la promotion d'Audiobooks Premium, une application à 0,79 € offrant l'accès à plus de 3.500 livres audio de livres, et qui aurait déjà été téléchargée plus de 1.400.000 de fois. Entre le 19 et le 25 août, sa publicité a généré 84 achats, mais la campagne lui a coûté 1.251,75 $ : le taux de clic est de 0,24 % seulement, avec 2 millions d'impressions. Soit, pour une application à 0,99 $, un coût par acquisition de 15 $ ! Sur la plateforme AdMob de Google, il aurait obtenu un taux de clic de 1,34 % pour un budget de 75 $ — il empêche cependant toute comparaison directe en ne fournissant pas le nombre de téléchargement et le coût par acquisition.

Il explique avoir choisir une bannière la plus descriptive possible : comme le système est basé sur un coût au clic, il souhaitait que seuls les gens réellement intéressés cliquent, avec à la clef un taux de conversion élevé. C'est donc raté pour lui, mais une application un peu plus chère peut espérer un meilleur coût par acquisition. Smith tient cependant à souligner la qualité du conseil fourni par les équipes iAd d'Apple, et la précision des outils de suivi et de ciblage. Une application à 0,99 $ (0,79 €) n'est cependant pas le bon client pour iAd pour les développeurs.

Tags
#iAd
avatar laurange | 
LOL je sens déjà les anti-campagnes qui vont inciter les acheteurs à clicker sur la pub du concurrent pour lui faire perdre de l'argent … $0,25 pour une appli à $0,99 ? il faut 1 achat tous les 4 clicks pour rentrer dans les frais … David Smith sait peut être programmer mais il ne sait pas compter. Donc au lieu d'installer adblock, il faut au contraire clicker comme un fou sur les pubs pour les faire disparaître à la source ?
avatar YannK | 
En même temps, j'ai envie de dire qu'à la base, le marché Audio Book est un peu obscur. Puis en voyant le nombre de téléchargements, je me ravise. Maintenant, effectivement, c'est peut être sur le prix que ça s'est joué. Je vois pas, honnêtement, comment il a calculé les coûts de sa campagne et le retour sur investissement vu qu'il aurait du avoir un taux de clic monstrueux pour pouvoir la rembourser sur une si petite marge… C'est un peu de sa faute, il aurait peut être dû commencer un peu moins fort et tâter le marché avant de mettre une somme pareille dedans. Mais s'il l'a mise, il doit avoir les moyens donc…
avatar marc_os | 
Je dois avouer que j'ai du mal à comprendre l'article. Au début, je croyais que iAd n'était pas intéressant pour les développeurs dont les applications affichent des iAd. Puis, on nous parle d'une publicité particulière qui ne serait pas rentable pour celui qui veut faire sa publicité.... J'ai l'impression que les deux visions sont mélangés : Celle de l'annonceur, et celle du développeur qui ne fait qu'afficher des pubs...
avatar jodido | 
moi ce que j'aime bien c'est les gens qui croient forcément qu'une affaire doit marcher
avatar Perc3val | 
Moi je vois un bandeau pub aussi moche je clique pas..
avatar bugman | 
Moi je vois un bandeau pub je clique pas..
avatar Gouttes | 
en meme temps, on n'a toujours pas accès aux iAds en France... si ?
avatar gbws | 
Moi ce qui me sidère c'est de prendre un cas (particulier ou non) et d'en faire une généralité. Il a tellement de variables qui entre en compte qu'il me paraît absurde de dire: "Une application à 0,99 $ (0,79 €) n'est cependant pas le bon client pour iAd pour les développeurs" (qui au passage ne veut pas dire grand chose - je crois qu'il manque des mots).
avatar laurange | 
@yannk : il s'est juste inscrit au programme, la facture arrive après ( 2000000*0,0024*0,25 = 1200)
avatar pacou | 
Je ne comprends pas non plus l'article. En quoi le cas de ce monsieur remet en cause le système tout entier? C'est de la pub : si les gens concrétisent leur achat alors c'est qu'elle a été efficace, sinon, soit le produit ne correspond pas aux attentes des prospects, soit la pub n'est pas bonne (et donc que le produit ne correspond pas aux attentes créées par la pub) ou le support mal choisi (en l'occurrence que ce soit Google ou Apple , le support est le même et semble le meilleur qui soit) Dans le cas présenté, on ne peut que s'interroger sur le taux de conversion : est ce du a un problème de profilage chez Apple (il semble que non, puisque le developeur semble satisfait a ce sujet) ou a un problème de message publicitaire?
avatar fontanitum | 
Je suis ntièrement d'accord avec Pacou. D'ailleurs je ne vois pas pourquoi macgeneration publie la dépêche: on drvrait juger à partir d'un seul cas, celui d'un client "mécontent"? De plus, tout professionnel du marketing directe sait que le coût de recrutement ne put se juger qu'en prenant en compte la profitabilité totale du prospect pendant toute sa "vie" dans le fichier, qui peut varier de plusieurs semaines à plusieurs années. Bien entendu le Journaliste, lui, tire ses conclusions péremptoires: "Apple, elle voit là l'occasion de récupérer ce qu'elle a donné d'une main (les bénéfices qu'un développeur a pu retirer du placement d'iAd dans son application) de l'autre)". La publicité sur macgeneration est-elle gratuite?
avatar marc_os | 
M'sieur Nelzin, pourriez-vous avoir la gentillesse de répondre ? Je n'ai sincèrement pas compris votre article.

CONNEXION UTILISATEUR