Flurry répond à la pique de Steve Jobs

Anthony Nelzin-Santos |
Flurry Analytics a répondu à la pique de Steve Jobs qui s'est dit échaudé que la firme de statistiques ait pu repérer l'iPad à Cupertino lors de son développement (lire : Steve Jobs : Le PC est un camion). Le système de collecte des données de Flurry a été mis en cause : il envoie des informations vers les serveurs de la société sans avertir l'utilisateur.

Apple a réagi en interdisant la collecte de certaines données, ne la permettant que dans le seul cas où les statistiques sont liées à une régie publicitaire (ce qui ne ferme donc pas la porte à la concurrence d'iAd). Flurry a répondu qu'elle « se conformerait aux dispositions d'Apple » en la matière.




Flurry va donc mettre à jour son service de statistiques pour répondre à la clause 3.3.9 du contrat développeur de l'iPhone OS : « nous ne collecterons plus les informations identifiant l'appareil […] les modifications requises n'auront qu'un impact mineur sur ce que nous apportons d'utile aux développeurs ».

C'est un nouveau pas pour Flurry, après le projet « Privacy First Initiative » (« La vie privée d'abord »), qui oblige les développeurs utilisant la plateforme Flurry à afficher les conditions d'utilisation du service et à permettre à l'utilisateur de refuser la collecte des données. Il faudra aussi proposer un bouton permettant de supprimer les données déjà collectées, et la géolocalisation sera limitée à l'échelle de la ville.

Tags
avatar claudde | 
çà s'adresse a qui cette news? aux actionnaires d'Apple?
avatar HImac in touch | 
J'avoue que j'ai pas tout suivi sur cette news ''^^... Mais Steve Jobs c'est le plus beau o/... Pas crédible ? :p.
avatar jujute | 
Aux developpeurs ou editeurs iphone/ipad qui veulent avoir des stats sur l'utlisation de leir appli, comme moi.
avatar thierry61 | 
ça peut s'adresser aussi à l'utilisateur lambda, si j'ai bien compris, car cela touche au problème de la collecte d'informations de nature "privées" et à l'utilisation "limite" de ces données. Ici, Apple s'était dit "victime" des pratiques de Flurry. SJ a poussé sa gueulante; Flurry a corrigé le tir; tant mieux quelque part pour les utilisateurs de base.
avatar XiliX | 
Cet article s'adresse à ceux qui ont visionnés l'interview D8 de S Jobs concernant Flurry.
avatar Merwyn | 
Vidéo illisible sur un iPhone, c'est pourtant pas faute d'être sur l'appli iPhone :) Vachement logique votre façon de fonctionner..
avatar Grobidon | 
Pourquoi vous êtes méchants avec Macgénération ? Si ça vous plait pas vous lisez pas. On dirait des vieux beauf' qui ont rien d'autre à faire que de râlez derrière leur fenêtre.
avatar lennoyl | 
Merwyn : Preuve que ne pas avoir Flash est un gros handicap pour les utilisateurs d'iPhone/iPad/iPod
avatar didjee | 
Moi ce qui m'attriste surtout, c'est la très mauvaise mine de Steve Jobs ... Combien de temps va-t-il encore réussir à tenir ? Le plus de temps possible, hein pas vrai Steve ! Le monde a besoin de tes idées flamboyantes.
avatar Grug | 
Ce curé a une voix des plus désagréable… Sinon j'ai du mal a trouver la partie de la licence qui m'explique précisément le type d'information que collecte iTunes (au hasard)…
avatar YannK | 
N'empêche, on aura beau dire tout ce qu'on veut sur la fermeture d' Apple, au moins Jobs et ses lieutenants essayent de mettre des barrières claires en ce qui concerne la vie privée des utilisateurs. C'est marrant que de l'autre côté, on prône l'ouvert en collectant toujours plus d'infos perso...
avatar JayTouCon | 
yannK, t'as pas compris la news, comme s'il se souciait de la violation de la vie privée... c'est que flurry montrait tout haut ce que lui même maitre du monde était capable de faire en 100 fois plus.
avatar sekhmet | 
bonne nouvelle. Avec la tendance actuelle de vendre notre vie privée, ça fait du bien des petit bémol parfois dans le tout marketing
avatar Florian Innocente | 
[b] Merwyn : Vidéo illisible sur un iPhone, c'est pourtant pas faute d'être sur l'appli iPhone :) Vachement logique votre façon de fonctionner.. [/b] Tu nous suggères donc de repomper la vidéo du WSJ et de la coller sur notre propre compte YouTube (sans demander au WSJ histoire de gagner du temps) ?
avatar clem95 | 
Remarque il y en plen qui ont pris la vidéo et l'ont mis sur YouTube... Ce qui est bête c'est qu'ils n'ont copié que 5min de l'interview Je respecte macg pour sa ligne de conduite sur ce coup la
avatar fluxus | 
YannK + 1 C'est paradoxalement le coté "fermé" , et légérement parano de Apple qui leur fait prendre la question de la vie privée plus au sérieux. Google est plus dans un esprit Facebook , considérant que la vie privée est un concept ringard et pas moderne, où tout peut et doit être étalé partout (chez Google ça va plus loin, puisqu'il sont propriétaires d'une boite qui est en train de collectionner un fichier de l'ADN de toute la population, sur base volontaire bien sur pour l'instant, afin de coreller cela avec l'info que collectionne déja Google quotidiennement sur vous). Bien que je ne ferais confiance réellement à aucune de ces 2 boites, j'aurais quand même légérement plus confiance à Apple (j'ai bien dit "légérement plus") qu'à Google.

CONNEXION UTILISATEUR