iPhone : la "terrible" riposte d'Adobe

Christophe Laporte |
La lettre ouverte de Steve Jobs au sujet de Flash n'a pas été du goût des dirigeants d'Adobe. En source de représailles, l'éditeur de San Jose compte offrir à chacun de ses employés un smartphone équipé d'Android lors de la conférence Google I/O qui aura lieu les 19 et 20 mai. À cette occasion, Adobe et Google devraient lancer en grande pompe Flash sur Android.

On ignore quel modèle a retenu Adobe pour ses 8600 salariés. Rappelons que chaque personne assistant à l’événement organisé par Google, se verra offrir soit un Nexus One soit un Motorola Droid.

Alors, aura-t-on "une chasse à l'iPhone" dans les locaux d'Adobe comme chez Microsoft (lire : Des iPhone en mode vibreur chez Microsoft) ? Officiellement, Adobe et Google souhaitent que leurs employés utilisent autant que possible Flash sous Android…

Sur le même sujet :
- Flash : la réponse (cinglante) d'Adobe
Tags
avatar Frodon | 

Perso, et j'en ai fait part à Lee d'Adobe déjà, je pense qu'Adobe fait une grave erreur stratégique de vouloir adapter le vrai Flash 10.1 sur les smartphones tactiles.

C'est une erreur car le vrai Flash 10.1 permet dispose de fonctionnalité totalement inutile sur téléphone tactile, donc conserver cette compatibilité total n'a pas d'intérêt pratique et ne fait qu'apporter de la lourdeur supplémentaire.

A mon sens, il aurait été plus judicieux qu'Adobe face un Flash Touch, comme ils avaient fait un Flash Lite pour les téléphone mobile non tactile, en ne gardant que les fonctionnalités justifié sur le tactile.

Car il faut arrêter de se voiler la face, le soit disant "vrai Web", ça n'est pas utilisable confortablement sur un smartphone avec un écran entre 3 et 4", sans compter tous les composants graphiques, qu'ils soient en Flash ou en Javascript qui ne fonctionne bien qu'avec une souris (rollovers, taille trop petite...etc).

Bref, n'en déplaise à ceux qui ne veulent pas de "Wap 2.0", c'est pourtant inévitable, le vrai Web sur ce type d'appareil n'est pas acceptable, tout comme les contenus Flash existants sont en tr§s grande majorité inadapté et inconfortable à utiliser sur ces appareils.

C'est pourquoi je pense qu'Adobe a fait une erreur en décidant de prendre Flash 10.1 et de seulement l'optimiser et ajouter une couche multitouch.
De même pour Adobe AIR, dont le but original était de proposer des applications desktop offline de services online. Il faut un Adobe AIR Touch spécialement pensé et conçu pour ces appareils en repartant d'une page blanche ou presque. Adapter l'Adobe AIR existant ne me semble pas non plus judicieux, pour exactement les mêmes raisons que j'ai évoqué pour Flash.

Cependant cela n'est pas forcément étonnant qu'Adobe ai choisi cette stratégie, puisqu'au vu du témoignage de l'ancien d'Adobe sur Wired, Adobe s'y est mis sur le tard, et donc n'avait plus vraiment le temps de faire une version totalement repensée s'ils voulaient sortir Flash et AIR suffisamment rapidement pour ces périphérique et risquer de se faire dépasser par les solutions potentiellement concurrentes (Silverlight et HTML5, qui certes aujourd'hui n'est pas tout à fait prêt, notamment puisqu'il n'y a pas d'outils d'authoring aussi pratique que Flash Pro pour ce dernier, mais rien ne dit que cela sera pareil dans quelques mois).

Donc Flash et AIR sur mobiles tactile OUI! Mais PAS Flash et AIR avec une surcouche tactile! Un vrai Flash Touch et AIR Touch totalement repensé depuis une page quasiment blanche en ne gardant que des fonctionnalités spécialement conçus pour la taille d'écran et l'interface tactile de ces appareils.
Ca n'est malheureusement pas vers quoi c'est orienté Adobe.

Malheureusement en choisissant la solution de rapidité, un petit peu forcé il est vrai, Adobe risque d'être mal reçu par les utilisateurs, et pour peu qu'un concurrent sorte un bon outil d'authoring avec des solutions HTML5 (Canvas/SVG/CSS), ils s'en mordront les doigt. Mais c'est malheureusement le prix à payer quand on réagit trop tard à l'arrivé d'une nouvelle plateforme sur le marché (ca fait presque 3 ans que l'iPhone existe et donc que les smartphones multitouch existent).

avatar NicolasO | 

@Frodon: tout à fait d'accord.
D'aileurs Apple aurait du redévelopper le C et l'objective-C de 0.
Ca a été pensé pour des machines basées sur des 68k. Il fallait prendre une page blanche et tout refaire.

avatar Frodon | 

@NicolasO

Ca s'appelle une expression, et si tu lis correctement, j'ai dis: "ou presque", cela n'est pas pour rien. Apprends à lire mon vieux!

Et si Adobe a pu le faire avec Flash Lite, pourquoi ne pourrait il pas pu le faire avec Flash pour smartphone tactile (qui aurait pu s'appeler "Flash Touch")?? C'est bien la preuve que c'est possible.

La solution envisagé par Adobe aujourd'hui, c'est comme si Google avait fait un OS avec un serveur X, GNOME et un thème "mobile" en lieu et place d'Android. Ou plus concrètement, c'est comme la solution de Microsoft avec Windows 7 et sa surcouche multitouch. On voit ce que ça a donné avec la tablette d'HP, que ce dernier à finalement abandonné maintenant qu'ils ont fait l'acquisition de Palm et qu'ils ont donc un vrai OS tactile sous la main (WebOS).

avatar amigafred91 | 

Je vois que ceux qui critiquent android n'en ont jamais eu un bon entre les mains (par ex le HTC Desire) qui fait tout aussi bien que l'iphone, sans les restrictions.

Apres j'aime aussi l'iphone, mais le prochain sera un android.

Ou un iphone 3G avec android dessus, probablement.

Critiquer un os, juste par ce qu'il n'a pas la pomme... sans l'avoir essayer, c'est STUPIDE.

avatar oomu | 

@amigafred91 [02/05/2010 15:01]

Pourquoi pensez vous que personne n'a essayé android ?

Ps: atari St vaincra ;)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR