Une sortie de classe à l'Apple Store

Christophe Laporte |
Apple propose aux professeurs d'organiser des sorties de classe à l'Apple Store du coin. Ce programme s'adresse aux élèves du primaire et du secondaire et peut se dérouler soit au printemps soit à l'automne.

Deux types d'activités sont proposés. La première permet aux élèves de mener à bien un projet à l'aide d'iLife et d'iWork pendant 90 minutes. S’ils ont déjà réalisé un projet à l'école (sur Mac ou sur PC), ils peuvent le présenter pendant une heure dans un Apple Store.



Apple met tout en oeuvre pour faciliter la vie des enseignants. Elle met à leur disposition le matériel et les logiciels dont ils ont besoin. Des spécialistes sont également sur place pour aider les élèves à réaliser leurs projets. Enfin pour immortaliser l'événement, les élèves repartent avec un tee-shirt.

avatar rei_vilo | 

Autres dimensions bien ancrées en France :

- S'amuser en apprenant, c'est mal.
- Apprendre en s'amusant, c'est mal.
- Pour apprendre, il faut souffrir.

Quand je pense que les enfants allemands découvrent l'écologie et construisant une centrale solaire, une éolienne, un moulin à eau ou une pile à hydrogène, le tout en s'amusant avec le jeu de construction fischertechnik, je plains les enfants français, malheureux et mal préparés, sans oublier les enseignants, privés de matériel pédagogique.

Références
http://www.fischertechnik.de/en/products/index.aspx?KatID=6&sprache=&ArtID=505284
http://www.fischertechnik.de/en/products/index.aspx?KatID=6&sprache=&ArtID=505285

avatar BlackSmileFR | 

Bien le bourrage de crâne, Bientôt le même service dans votre centre de maternité le plus proche !!

Ils sont vraiment bon pour la comm quand même !!!

avatar oomu | 

haha, je bosse dans l'éducation PRIVEE et franchement, on lutte autant que dans le public, on a autant à faire à l'inertie que l'épuisement que quiconque dans le public.

Nous cherchons aussi à répandre le logiciel libre tout en cherchant à proposer au moindre coût (légal) possible les logiciels de microsoft, adobe, les produits apple, etc.

Tous les étudiants informatiques sont confrontés à Linux et Openoffice. Tous les branches de l'école sont sous Firefox, et ont fournit des logiciels tels gimp plutôt que de claquer une licence photoshop. Pour autant ce qui compte c'est de faire partager que l'infographie ou l'ingénierie c'est BIEN et PASSIONNANT.

-
L'Entreprise n'est pas le MAL. L'Entreprise vit sous les lois de la République. Et l'informatique est une aussi une industrie. Je ne vois aucun tort à confronter les écoliers à cela. (zou, tous chez ibm ! amenez votre cravate :) )

-
prenons l'idée à l'envers : il est bien qu'Apple soit enfin plus aggressif sur le marché de l'Education en France. Ca va me changer des commerciaux mollassons.

avatar jerome74 | 

C'est pas malsain, c'est carrément choquant. Une sortie [b]scolaire[/b] dans une [b]boutique[/b]!!

avatar YannK | 

Désolé pour ceux qui trouvent ça malsains mais bon, au dela de l'aspect habitude au consumérisme, on peut aussi y voir une activité créative de groupe avec pourquoi pas organiser des petits films souvenirs etc. Si ça peut déclencher des passions pour les films, la dactylographie, etc...

A voir comment ils organisent ça, mais s'ils sortent de la bête présentation de produit pour aller sur la voie du faites un petit clip musical ou une gazette de l'école en 2 pages, ça ne pourrait qu'être bénéfique aux écoles françaises qui accusent un retard juste monumental sur l'informatique et ses dérivés (internet, création moderne, outils numériques, etc).

De toute manière, certains gosses vont fêter leur anniversaire au McDo donc ça me choque pas plus que ça.

En plus là, l'intérêt économique est plus que discutable vu que les gosses ont pas le pouvoir d'achat pour acheter du Mac...

Toute manière le problème en France, c'est qu'on se croit meilleurs que les autres sans jamais le prouver. Et arrêtons de parler de quelconque moralité, le système éducatif qui est déjà basé sur une sorte de compétition à outrance ne l'est absolument pas à la base...

avatar françois bayrou | 

Dans tout le maghreb et l'afrique en général ce ne sont pas des sorties en magasin mais carrément des cursus scolaires qui sont organisés par Microsoft, qui fabrique des ingénieurs formattés .NET en série, uniquement motivés par la vente de quelques 100aines de licences de plus :\
Toute une génération d'informaticiens qui vont se retrouver sur le marché du travail et qui vont - à mon avis - rester chez papa-maman pour un bon bout de temps !
Initiative beaucoup plus dangereuse pour l'avenir de ces élèves, que quelques sorties dans une boutique.

avatar françois bayrou | 

quand je dis qui fabrique "uniquement motivés par la vente de quelques 100aines de licences de plus" je pensais aux commerciaux de MS ! ma phrase n'est pas claire du tout

avatar Cactaceae | 

Oui on peut trouver ça choquant… mais là ma fille va aller visiter prochainement une usine Harribo et elle aura la joie de repartir avec plein d'échantillons… quitte à faire je préférerais de loin que se soit dans Apple Store.

avatar paddy57 | 

Un prof est souvent une personne qui a fait sien l'attachement à la cohérence de comportement, parce qu' on lui a seriné et qu'on lui rappelle à l'envi qu'il doit être un modèle ou un exemple pour notre belle jeunesse...
Les rebelles sont remis sur les rails fissa au nom de leur statut de citoyen-étalon.
Un prof qui met le nez à la fenêtre de l'école et exprime un avis d'individu libre est aussitôt jugé suspect si cette expression déborde du cadre pédagogique: on lui rappellera illico qu'il doit être "neutre". Si en plus, son avis ou son action résulte d'une invitation d'origine commerciale ou politique, on lâchera les chiens. Au nom de l'Ecole Rrrépublicaine en France, au nom de la Démocratiiie en Suisse. Alors pensez: accepter l'invitation à voir un Applestore, le siège de parti communiste, l'ambassade d'Iran, la fabrication d'un frappé vanille chez Macdo ou encore visiter le curé-rabbin-imam... Ça pue immédiatement l'addiction, le conditionnement et l'idéologie.

Et je suis d'accord avec oomu, privé-public kifkif. C'est la fonction du prof qui pose problème, pas son lieu d'activité.

avatar GStepper | 

Du grand n'importe quoi à mon humble avis. Franchement, des profs qui iraient organiser de tel "sortie de classe"... J'espère vraiment que ça ne marchera pas... et suis surtout très heureux qu'on ne m'ait jamais imposé de telles choses... (nature, musées, monuments, art me paraissent bien plus utiles et ludiques pour des enfants). Le prof qui imposerait cela à mes enfants n'est pas né ! Et puis croire que Apple s'est brusquement transformé (depuis quand ? Pour quelle raison ? Qui paye ?) en entreprise philanthrope oeuvrant pour le partage de la connaissance et l'éveil de nos chères têtes blondes... Faut redescendre là quand même.
Enfin chacun est libre, donc envoyez y vos enfants si cela vous tente, pour moi, c'est un NON catégorique !

avatar Nesus | 

Hahaha ce qu'il ne faut pas lire xD. Réveillez vous les gens. Les profs sont comme tous. Et avoir du matos pour bosser c'est plus que bien vu ce qu'"offre" l'éducation nationale.? Ca serait windob qui le ferait je trouverais ça quand même bien. On est dans un monde d'informatique qu'on le veuille ou non. Alors préparons nos enfants au mieux.

Ce qu'apple essaie de prouver à ce n'est pas qu'un magasin mais un vrai lieu de vie de convivialité et de création. Ce qui dans l'esprit du français moyen est inconcevable. En France tu nais dans une case et tu meurs dedans.
Après on se demande pourquoi l'ascension sociale est morte en France...

avatar Cratès | 

@ DrFatalis
Oui, certains enseignants ont ce rapport avec le monde de l’argent et l’entreprise capitaliste. Mais d’autres sont bien plus ouverts sur les réalités économiques. Par ailleurs, et je ne le dis que pour ceux qui ignorent ces filières, travailler de concert avec des entreprises est le quotidien des professeurs qui enseignent en lycée professionnel (et pas seulement les professeurs de disciplines proprement professionnelles) et dont les élèves ont parfois plus de dix semaines de stage en entreprise dans l’année. Ce serait enfin une grave erreur que d’encourager des personnes extérieures à cette institution à confondre le corps enseignant avec la technostructure fossilisée de l’Éducation nationale. Il y aurait beaucoup plus de matériel signé Apple dans nos établissements si l’on n’écoutait que les profs, nous sommes tout à fait d’accord sur ce point... Maintenant, je suis Grug lorsqu’il souligne le caractère publicitaire de l’initiative d’Apple. Un enseignant n’a pas à rentrer dans cette logique.
@ Melaure
Que de lieux communs... Je le dis sans aucune animosité, car les enseignants ont leur part de responsabilité dans la masse des clichés qui servent habituellement à les décrire, mais le fait est que beaucoup de mes collègues (puisque je suis effectivement de la maison) ont travaillé dans le privé avant d’enseigner, par vocation, pour échapper à la précarité, ou pour être plus présents auprès de leurs enfants. Par ailleurs, avoir l’ambition de cultiver un peu ses élèves, notamment ceux des milieux les plus modestes, au lieu de se contenter de les formater pour être de simples rouages de l’économie, que ce soit à Cuba, en Inde, ou en France, n’est-ce pas forcément vivre un peu dans un monde parallèle  ? Il ne s’agit pas de communiquer une utopie, mais d’apporter un équilibre sans laquelle une société ne peut tout simplement pas vivre.

avatar xavier25 | 

@FabriceG : je suis pas certain qu'elle repartirait avec une Magic Mouse ;-)

Sinon perso je trouve ça choquant. Un stage ok, mais là on parle d'enfants. Si Apple veut faire une démo de ses produits, elle n'a qu'a faire une présentation en classe, et sans faire payer l'école (car dans ce genre d'intervention, c'est souvent payant).
Déplacer un groupe pour aller à l'Apple Store dans des villes où il y a des tas de musées et d'expos, moi ça me choque.
Qu'on forme déjà les enseignants à mieux utiliser et donc enseigner l'informatique (car leur c2i c'est de la rigolade) et on donnera peut-être une meilleure vison aux élèves sans même passer par la case Apple.

avatar nenon | 

ca m'éclate, Apple qui part chercher les écoliers pour faire leur poche! Ca s'appelle du racket masqué ça ;)
Franchement à 10 ans, je crois pas qu'ils en aient à faire quelque chose à choisir entre un pack office 2007 et iwork ou encore entre un pc et un mac lol
Bon en même temps, j'aurais bien aimé faire parti de la ballade dans un Apple Store héhé

Pages

CONNEXION UTILISATEUR