FreeBSD adopte Grand Central Dispatch

Christophe Laporte |
FreeBSD 8.1 offrira la prise en charge de Grand Central Dispatch. Cette annonce fait suite à la décision d'Apple le mois dernier de livrer le code de sa technologie qui permet de répartir plus efficacement la charge des applications entre les différents coeurs du (ou des) processeur.

Après Mac OS X, FreeBSD sera le deuxième système d'exploitation à prendre en charge la technologie d'Apple. Du fait que cette technologie interagit directement avec le kernel, le portage est tout sauf une partie de plaisir.

Toutefois, le fait qu'il soit porté sur FreeBSD devrait rendre plus facile le portage de cette technologie vers d'autres systèmes (OpenBSD, NetBSD, Linux, Solaris…). Pour Apple, c'est une bonne nouvelle. Cela devrait encourager les développeurs à adopter Grand Central Dispatch.

Sur le même sujet :
- Grand Central Dispatch : réflexions sur un don
avatar DarkMoineau | 

Et bien voila une bonne nouvelle qui devrait pérenniser Grand Central Dispatch :)

Maintenant j'attend les premières applications optimisées.

avatar supermoquette | 

Oui les deux utilisateurs de FreeBSD vont être heureux!

-> []

avatar NicolasO | 

@supermoquette

Si ça peut-être utilisé pour accélerer des serveurs internet, alors beaucoup d'utilisateurs vont être touchés.

FreeBSD est très utilisé sur le web et sur beaucoup de serveurs d'entreprise...
Les serveurs les plus stables et performants du web sont pour beaucoup sur FreeBSD.

Par ailleurs, c'est normal que le port soit plus rapide vers FreeBSD que vers Linux. FreeBSD est de la même famille qu'OS X.

avatar gloup gloup | 

@ NicolasO : je crois que supermoquette s'y connaît très bien en serveur. Il plaisantait. ;-) :-p

avatar thunderheart | 

@supermoquette

avec moi, ça fait 3 ;-)

Comme dit Nicolas0 FreeBSD est très utilisé sur le ouiabe et en entreprise car il est à même de supporter des charges de connexions très importantes, contrairement à d'autres plates-formes...
Et de plus oui, OSX doit aussi à FreeBSD une partie de son succès. OSX utilise de nombreuses librairies FreeBSD car sa licence est la seule vraiment libre. Les licences virales comme la GPL ne sont pas des vraies licences libres, enfin c'est mon avis, mon troll préféré :)))

Maintenant, bravo à Apple de libérer son code, cela va dans le bon sens.

avatar Gui13 | 

GCD étant destiné à simplifier le passage d'un processus monothread non optimisé à un processus multithread, je doute que cela touche les applis qui sont déjà optimisées à mort pour le multitâche (typiquement un serveur web).

Ca va surtout faciliter la programmation ou le portage d'applis monothreadées.

avatar Le docteur | 

Si ça pouvait favoriser un nouveau système basé sur FreeBSD … On pourrait arriver à une vraie révolution aussi dans l'informatique personnelle.
Au hasard : un système sortant du manichéisme libre/propriétaire et qui se tournerait vers une simplification des formats. Le système qui fera ça gagnera une énorme quantité de clients. Si en plus il tournait sur une base fiable.
Je continue à penser qu'il reste une place pour un nouvel OS, qui simplifierait la vie de l'utilisateur sérieux (logique base de données, export en .PDF simplifié, voire utilisation du .PDF en natif, support des formats les plus simples et les plus courants, quitte à verser une obole par exemple pour le MP3) tout en laissant les autres continuer à faire joujou avec leur Windows.
L'utilisateur "sérieux" qui cherche un ordinateur pour classer ses données facilement, lire et éditer du texte, des photos, de la musique et des vidéos (basiquement) et qui ne veut pas mettre à jour son système tous les ans et son ordi tous les trois ans, n'a toujours pas de machine qui lui corresponde.
Maintenant, que ceux pour qui informatique rime avec téléchargement P2P et MSN gardent la merde qui a été créée à leur image, ça laisse tout de même une clientèle non négligeable pour ceux qui oseront.
Si je pouvais contribuer à réfléchir à un truc comme ça, voire y participer, pour moi ce serait le pied.

avatar Le docteur | 

N'oublions pas que la licence BSD est la meilleure licence qui soit pour ça… Apple l'a bien prouvé…
Un nouveau NextStep ???

avatar Le docteur | 

L'essentiel ?
- Support du .RTF / .PDF, voire du .XML non propriétaire.
- Utilisation la plupart du temps du .PDF et du HTML pour faciliter l'export sur un site Web. Usage du .PDF et de l'édition Web built-in sous une forme simple (pas une logique pour développeur Web mais pour l'utilisateur moyen du Web).
- Fonctions essentielles à implémenter pour le PDF : édition des signets, des notes, scan facilité. OCR intégré pour faire des indexations rapides.
-Edition des .MP3 en live pour faciliter la vie de l'utilisateur moyen. Choix de l'AAC par défaut si possible, sinon on se reporte sur le M3.
- Idem pour les .AVI.
- Idem pour le .JPEG. Rotation sans perte built-in. Support du .PNG essentiel aussi.

Au lieu du système Finder/Explorer une logique de base de donnée épaulée par un système de recherche à la Spotlight (même si le Finder se rapproche parfois de ça). Une virtualisation de l'emplacement des fichiers qui se trouveraient en même temps à une place bien déterminée mais serait accessible essentiellement par critères de recherche dans la BDD. La place du fichier comptant essentiellement pour le système de sauvegarde, et encore...

avatar Le docteur | 

J'oublliais l'essentiel : fin de la logique du bureau et logique de désimmersion, opposée radicalement à la logique d'immersion propre à toute l'informatique moderne et plaquée sur les jeux vidéos.
L'ordinateur doit redevenir un simple objet de notre environnement, ce qui contribuera à éviter les conduites addictives. A la limite, ce n'est pas si opposé à l'idée de la vraie "réalité augmentée" (holographique cette fois) qui de toute façon prendra le relais de la pseudo réalité augmentée qui commence à arriver aujourd'hui.
Désimmersion et BDD… le tout sur BSD avec une base matérielle simple et fiable (sans donner dans la course à la puissance). Et tous les scientifiques, écrivains, profs ou simple utilisateurs un peu Geeks se barreront en masse de Windows.

avatar marc_os | 

[quote=Le docteur] export en .PDF simplifié, voire utilisation du .PDF en natif[/quote]Tu parles de Mac OS X là, non ?
[quote]Built-in support for the PDF format means you can view or create PDFs from almost any application in the system.[/quote] A lire ici :
[url]http://www.apple.com/macosx/what-is-macosx/[/url]

avatar DarkMoineau | 

Bah en fait je crois que Le Docteur veut faire Mac OS X en licence BSD :P

Avec naturellement des améliorations et sa griffe personnelle ;)

PS: C'est pas une critique, loin de là ;)

avatar MaamuT | 

@Le docteur…

J'ai du te relire au moins deux fois, puis j'ai fini par copier coller pour le relire plus tard, c'est plein de bonnes choses ;)

avatar spleen | 

Les serveurs internet, c'est à 80% du GNU/Linux ...
Mais surtout que ça n'empêche pas certains de se faire plaisir en essayant de faire croire que c'est une annonce vachement importante.
"Et tous les scientifiques, écrivains, profs ou simple utilisateurs un peu Geeks se barreront en masse de Windows."
Ah oui, quand même....

avatar Le docteur | 

Merci Maamut, j'en ai plein comme ça si ça peut faire avancer quelque chose ;)
C'est un peu à la suite d'un fil que j'avais lancé sur [url=http://forums.macg.co/reagissez/un-nouvel-os-est-il-encore-possible-240494.html]"Un nouvel OS est-il encore possible"[/url]

Je sais que MacOSX est très lié techniquement au .PDF, et c'est ce qui fait que les fichiers de ce type sont souvent bien plus lisibles que sur PC (et plus lisibles dans Aperçu que dans Adobe Reader). Mais ce qu'il faudrait c'est une édition légère de .PDF, peut-être associé à un traitement de texte qui sauvegarde directement en .PDF comme PageHand. Skim a ouvert la voie chez nous aussi en ce qu'il sauvegarde dans un .PDF modifié qui n'est lisible que par lui et est exportable par la suite. De la même manière PageHand peut modifier ses propres .PDF sans pour autant parvenir à éditer un .PDF fait par un autre logiciel. Si on arrive à joindre dans un seul soft l'édition directe et la post-édition légère (prise de notes, signets, toujours un peu manquant sur Mac) et installer ça DANS le système en y ajoutant un outil d'OCR tout aussi intégré, on a un tout-ce-qu'on-veut-killer dans le domaine de la "bureautique" personnelle, c'est-à-dire dans le travail sur texte, très utile à beaucoup de gens. On joint à ça une facilité d'édition à la Pages et le duo infernal des deux W (Windows-Word) n'a qu'à bien se tenir..
Un exemple…

avatar supermoquette | 

"Par ailleurs, c'est normal que le port soit plus rapide vers FreeBSD que vers Linux. FreeBSD est de la même famille qu'OS X."

Et qu'un ex cofondateur FeeBSD est chez Apple.

Bon cette fois j'arrête :D

avatar Brewenn | 

"Un nouvel OS est-il encore possible"

Pour Google : oui

avatar oomu | 

si c'était aussi simple que le docteur, figurez vous qu'on l'aurait déjà fait. d'ailleurs certains l'ont déjà fait.

Beos, Risc os, Linux, Geworks, NeXTstep, OS/2 et j'en passe des plus obscures encore (hurd).

-
tous ont mis en place des idées de ce genre. Cela va du format unique de données au bureau sans icône ou à la base de données pour fichier.

Le poids de l'inertie est au delà de ce que vous imaginez. Le poids de l'héritage est indicible (invincible, indestructible). Vous ne pouvez PAS faire table rase de 60 ans d'informatique ni même de 15 ans de windows.

Vous ne pouvez pas balayer les systèmes, les os, les icônes, les applications et les formats parce que tout simplement vous ne pouvez pas balayer l'industrie du PC.

Toute l'écologie et l'environnement informatique est bâti autour de l'industrie du PC (l'ordinateur personnel). En sortir est le premier et nécessaire pas si vous voulez une autre informatique.

-
enfin : il n'y a aura pas de nouveaux os.

Alors que Linux est arrivé, le signe fut claire : l'os n'a plus de valeur, il est commodisé et essentiel. Sans Valeur et Indispensable à tous simultanément. Ce que vous appelez l'os, ce n'est qu'une brique. Tout peut se refaire par dessus le noyau linux et c'est exactement ce qui se passe. De google à Nokia en passant par Free et France telecom.

Freebsd, netbsd, dragonbsd, openbsd, cela n'a aucune importance. Ca ou Linux seul l'esthète y voit une différence. Le juriste lui verra tout de suite que seule la licence compte.

-
Il n'y a PAS besoin de nouvel os. Il y a besoin de nouvelles applications de ce qui existe déjà. C'est ce en quoi Apple excelle ces derniers temps.

L'iphone repose sur un unix bsd + micro noyau. On aurait dit cela y a 30 ans c'aurait été hilarant tellement était ancrée l'idée que cela ne servait que pour des ordinateurs de calculs ou expérimentaux.

avatar oomu | 

Apple est pragmatique, pas rêveur. C'est ce qui différencie Linux de Hurd. Il n'y a pas besoin de nouvel os : il est déjà là.

Faut maintenant construire dessus.

Ne balayez pas ce qui marche, utilisez le pour faire mieux.

Tout ce que décrit Le Docteur est possible dans os X et l'est déjà en partie.

Mais méfiez vous de vos souhaits. Est ce que vous désirez réellement tout ce que vous écrivez ?

-
N'oubliez pas que les "oboles" (comme celle du mp3) ne sont pas réellement à la portée de tous. Lire les prix peut être très impressionnants.

Il y a de toute façon une vie après mp3. (il y a bien eu une mort avant mp3 alors...)

-
le fameux "google os", n'est après tout que linux + webkit. Mais repris et réinventé à la Google.

C'est ce qu'il faut faire

Appropriez vous le génie qui vous est offert, participez y , apportez y votre vision.

Tout est là. Pas besoin de "Nouvel Os".

avatar oomu | 

Os X est un micro noyau MACH écrit dés 1984 au l'Université Carnegie Mellon comme projet expérimental de programmation objet.

Il fut repris par GNU et devint GNU MACH.

MACH n'est PAS unix. (viscéralement même, c'était le but de sortir du noyau monolithique unix)

Nous parlons donc de 1984 !

-
Par dessus MACH, os X intègre une personnalité BSD, qui fut réactualisé en freebsd et régulièrement resynchronisée depuis. (le plus dur donc avec GCD était de se passer des messages mach pour le fonctionnement interne à freebsd)

mais c'est quoi freebsd ? c'est l'héritage du code ouvert (à la hache après des procés) du At&t Unix (le at&t du téléphone américain)

en 1977 l'université de Berkeley obtint le droit d'étudier le code de at&t UNIX, ils ont tellement étudié et modifié qu'ils proposaient leur variante : BSD (berkley software distribution) de unix.

A terme, BSD fut totalement libéré du copyright de At&t. (mais trop tard, devant la frustration de l'époque, Linux remplit le vide. ce ralentissement est considérable dans la formation de l'industrie autour du projet gnu et linux ).

bref, Os X utilise un micro mach issu de 84 et l'héritage BSD hérité de 77 et bien sur de unix daté des années 60.

Bien entendu os X utilise GCC, le Gnu Compilateur dont le développement commença en 85 et fut Extraordinairement Fabuleux pour me donner enfin un outil puissant de compilation à la portée de MON porte-monnaie !

Quand Bill Gates raillait Linux (et par extension os X) comme une technologie vielle de 30 ans, il était loin du compte. Bien entendu, il ne parlait pas de Windows NT dont une bonne part de son design provient des travaux sur VMS (lui aussi très vénérable)

-
Os X est viscéralement moderne, il imposa PDF comme fondement graphique. PDF descendant en 1993 de Postscript qui fut lui même sorti par Adobe en 1982.

Dire que postcript a eu impact sur l'industrie serait peu dire. Cela se voit encore de nos jours.
NeXTStep utilisait "display postscript", l'ancètre de QUARTZ

avatar oomu | 

J'en viens que toutes ces technologies sont riches d'une longue histoire

Elles ont profités de 40 ans de travaux acharnés

de réinventions, de mutations, d'erreurs et de réussites

et ont permis de nombreux outils.

Elles sont à la fois traditionnelles et modernes. Elles sont à la fois impossible à ignorer et à la fois très souples.

Et vous voudriez croire qu'on puisse faire un "nouvel os" ?

qu'on puisse tout balayer

ou croire être novateur et original ?

On a déjà pensé tout ça et voulu tout refaire en micro-noyau ou en pdf, ou en ceci ou en cela.

Et pourquoi pas aussi le "web os" ?

Comme si cela était nouveau et pas déjà là.

-
construisez par dessus les briques essentielles vos projets. Ces briques sont l'héritages des géants.

avatar Le docteur | 

Non, je ne dis "nouvel OS" que pour "nouvelle interface graphique" intégrant les principales fonctions essentielles à l'utilisateur de base. En gros un BSD avec un autre bureau dessus, façon BDD et l'intégration de l'essentiel DANS les couches moyennes.
Je ne suis pas informaticien, mais a priori c'est proche de ce qu'a fait Apple (le noyau en plus, mais il me semble effectivement peu pragmatique de tenter de partir d'OpenDarwin ou de quelque sorte de ce type pour démarrer quelque chose qui soit viable).
En gros il faut suivre le modèle Apple tout en sortant de l'obsession de nous faire acheter sans cesse de nouvelle machine en tentant d'ôter un truc un jour pour nous le refiler un peu plus tard comme une nouveauté.
Je préfère nettement le modèle d'Apple, mais je suis un peu moins heureux de voir des interfaces matérielles changer toutes les trente secondes (FireWire qui s'en va puis revient au gré des versions des MacBook ou leur mini-display qui n'existe sur aucune machine concrètement utilisée dans la vie d'une bonne partie des utilisateurs de Mac — personnellement j'en serais presque à préférer un port VGA) ou être bridées pour raison d'historique iPod-vente de musique dans un téléphone par ailleurs génial, par exemple.
Je pense justement qu'il faut être pragmatique.

avatar oomu | 

je répondrai point par point

avatar oomu | 

"Non, je ne dis "nouvel OS" que pour "nouvelle interface graphique" intégrant les principales fonctions essentielles à l'utilisateur de base. En gros un BSD avec un autre bureau dessus, façon BDD et l'intégration de l'essentiel DANS les couches moyennes.
"

il n'y a pas besoin de énième bsd. On a déjà un trop plein de bsd et linux. "darwin" (ou xnu) de Apple est largement suffisant.

Il permet de faire des ordinateurs de bureau, des serveurs, des baladeurs de médias et des téléphones. Et peut être demain des lecteurs de livres.

Xnu est lui même très flexible, virons lui les bsderies, et vous avez un truc encore plus restreint et petit. Il fut conçu pour cela : pour fournir les fonctions absolument nécessaires et que celles là, selon votre projet.

-
il y a déjà intégration dans les "couches moyennes" de millions de trucs.

Spotlight est essentiellement un indexeur et une base de donnée intégrée dans l'ensemble du système.

au dessus de la couche darwin exactement (et avant l'interface graphique donc).

C'est sa place et c'est la voie que suive absolument tous les systèmes.

Os X repose sur l'idée que le noyau doit être minuscule et protégé de l'intrusion de code complexe et superflu.

Cette vision idéaliste est nuancée par le pragmatisme qui a vu venir l'affichage et le son de plus en plus au coeur du noyau.

Mais essentiellement, os X préserve ce principe

Même Linux , pourtant techniquement "monolithique" (tout dans le noyau) est modulaire et se protège activement de l'intégration du n'importe quoi.

-
Bref, Os X a déjà l'essentiel dans les "couches moyennes" :

- le moteur pdf permettent l'universalité graphique (écran, imprimantes, et projecteur holographique du futur)
- l'indexeur
- le gestionnaire d'évenements (capable de prévenir si on branche un disque ou si Pages a pondu un fichier quelque part)
- partages de fichiers / services réseaux
- mixeur audio (tous les logiciels peuvent balancer du son, os X se débrouille avec)

etc.

avatar oomu | 

"Je ne suis pas informaticien, mais a priori c'est proche de ce qu'a fait Apple (le noyau en plus, mais il me semble effectivement peu pragmatique de tenter de partir d'OpenDarwin ou de quelque sorte de ce type pour démarrer quelque chose qui soit viable).
"

mais si, c'est pragmatique !

Darwin est FLEXIBLE.

Darwin, vous pouvez lui virer uen tonne d'éléments

comme avec Linux.

Pour en arriver à l'essentiel et faire une montre avec.

C'est faisable, c'est possible, c'est conçu pour et ça marche.

Apple a fait un téléphone avec (!)
et ibm une montre avec linux (!!)

et on retrouve de tels système dans toutes sortes d'appareils embarqués. de la télé à la voiture au satellite

Cela marche et consomme peu de mémoire.

Vos 4go de ram de votre mac sont là pour itunes, safari, word, warcraft, et les pdf

pas pour le noyau.

-
surtout, on sous estime vraiment la flexibilité : on peut virer toutes sortes de sous-système inutile, selon les besoins tout en conservant la force du reste.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR