Fermer le menu

Firefox : nouvel installeur et abandon de Tiger

Florian Innocente | | 12:29 |  55
L'installeur de Firefox sur Mac pourrait très prochainement évoluer, explique sur son blog Alexander Limi, l'un des développeurs du navigateur. Il ne s'agirait pas de supprimer la possibilité de faire glisser l'cône du navigateur depuis son image disque sur l'alias du dossier Applications, mais - paradoxalement - de réserver cette méthode aux utilisateurs avancés (ou disons habitués du Mac).

firefoxinstallation


Selon Alexander Limi le concept de l'image disque n'est pas évident pour des nouveaux venus sur Mac. Certains vont glisser l'icône de Firefox vers le Dock ou tout bonnement ouvrir l'application directement depuis l'image disque. Avec à la clef des temps de lancement de Firefox démesurés (ndr : déjà que…). Un message d'alerte de Mac OS X signale bien que le logiciel est exécuté depuis une image disque, mais sans en expliquer les désavantages.

firefoxalertimagedisque


L'idée avancée est que la fin du téléchargement du logiciel soit suivie de l'ouverture de son image disque (les logiciels d'Apple le font déjà lorsqu'ils sont récupérés avec Safari) et du lancement automatique de l'installeur. Arrivé à la fin de l'installation, il est proposé à l'utilisateur de choisir Firefox comme navigateur par défaut. Puis l'application est ouverte dans la foulée. Tout cela afin d'éviter que certains utilisateurs oublient qu'ils ont téléchargé Firefox. Il semble que cela arrive.

Le développeur insiste sur le fait qu'il sera toujours possible d'installer Firefox par un glisser-déposer, auxquels beaucoup sont habitués. Toutefois, dans la description du processus qui est faite, ce choix n'est donné qu'en seconde position, après avoir annulé l'installation automatique. Pour le coup les power users pourraient trouver à y redire.

Tiger passe à la trappe
Josh Aas, un autre développeur de Firefox, annonce de son côté que depuis trois jours, Gecko, le moteur de rendu de pages de Firefox, dans sa version 1.9.3, n'est plus compilé pour Tiger. L'objectif pour l'équipe de Mozilla est de pouvoir profiter de spécificités de Leopard et de son successeur : par exemple pour le moteur d'impression ou la gestion du texte. Les performances JavaScript devraient également se faire meilleures. Sur une suite de tests donnée (Dromaeo), Aas a relevé des progrès de l'ordre de 30% avec le simple fait d'utiliser les derniers outils de développement et compilateur d'Apple (le gcc-4.2 au lieu du 4.0).

Pas de nouvelles en revanche de l'adaptation au 64 bits de Firefox. Le même Josh Aas avait expliqué à la fin août que des versions de développement étaient bien avancées. Il disait aussi que la question de l'abandon du PowerPC était en l'air. Mais sur ce point comme sur l'annonce d'une date de disponibilité de Firefox 64 bits pour Mac, aucune décision formelle n'avait été prise.
Catégories: 
Tags : 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


55 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar iAnn 18/09/2009 - 20:38

@ Marteaub Comme toi à l'époque de mon switch, en attendant mon iMac amoureusement seulement 3 jours, j'ai retourné tous les sites parlant, expliquant OSX et surtout : http://www.osxfacile.com/... Quand je l'ai ouvert je savais ce qu'était une image-disque... Pour tester un logiciel je le laisse dedans... s'il me convient je le glisse dans applications et garde au chaud le .dmg en cas de besoin pour une réinstallation. Multiplier les manières d'installer les applications c'est perdre la simplicité d'OSX... et çà semble bien être parti !!!

avatar Folken Laëneck 18/09/2009 - 22:20

Inutile de palabrer vous ne changerez pas les gens : s'ils n'ont pas envie de faire d'efforts, ils n'en font pas. Et celui qu'ils font le moins souvent, c'est lire les consignes. Pire, le peu qu'ils lisent, certains ne le retiennent pas. ( Je le sais, je me bouffe des retours dans le nez tous les jours auquel ma réponse pourrait tenir en RTFM! ) C'est la triste vérité, et l'évolution en informatique revient souvent à niveler vers le bas (la preuve, vous êtes arrivés sous Mac. Ok ... -> [] ) Maintenant, le .dmg qui s'ouvrent tout seul et se suppriment quand on a fini, ce n'est pas une bonne solution, pour toutes les raisons qui ont déjà été évoquées : on peut vouloir le garder en sauvegarde, on peut avoir voulu juste essayer le programme et le fermer pour en tester d'autres avant de prendre une décision, etc. Mais les programmes qui s'installent tous seuls ... Vous avez perdus la tête ?! Vous riiez vous-même la semaine dernière en disant que les seuls virus qui existaient sous Mac devaient être installés. Que pensez-vous qu'il arrivera si un format de fichier apparait pour installer automatiquement des applications ? Dés le lendemain, non, la veille, on verra apparaitre sur le net des liens sur lesquels il suffira de cliquer pour fusiller son Mac. Adieu votre belle sécurité par l'inintéressement. Le seul moyen fiable d'installer des applications de manières automatiques sans risque, c'est à partir d'un dépôt centralisé, contrôlé et sécurisé. Comme l'AppStore. Avec les polémiques que cela crée quand Apple est à la censure ...

avatar BeePotato 19/09/2009 - 00:30

@ Tiberius : « Lorsqu'on installe un PrefPane ou un Widget, Mac OS sait très bien le ranger à sa place... Alors pourquoi ne pas faire la même chose avec les applications ?? » Parce qu’une application n’a pas de « place » précise où elle doit se trouver pour être exécutable, contrairement aux widgets et panneaux de préférences. C’est une très bonne chose et il est souhaitable que ça reste comme ça. S’il existait un système déplaçant systématiquement (ou chez la majorité des utilisateurs) les applis vers le dossier Applications, il ne faudrait pas longtemps pour que des développeurs flemmards (ou ignares) arrivent à nous créer des applis ne fonctionnant pas si elles sont lancées depuis un autre dossier. Ce qui nuirait fortement à la liberté d’organisation qu’on a depuis toujours sur Mac.


avatar 6ix 19/09/2009 - 00:37

[b]@françois bayrou[/b] Le glisser-déposé va bien pour les « petites » applications car tout est dans le bundle .app, ce qui n'est souvent pas le cas pour de plus gros logiciels qui installent ou créent d'autres composants ailleurs. Dans ce cas il est nécessaire de créer un installateur qui fera ce boulot.

avatar vincentn 19/09/2009 - 18:11

Sinon il existe çà aussi, assez élégant pour les développeurs et les usagers je trouve.: M3InstallController http://www.mcubedsw.com/dev

Pages