Psystar s'en prend à Phil Schiller

Christophe Laporte |
Sur le plan juridique, les relations sont toujours aussi tendues entre Apple et Psystar. Les avocats de Psystar ont commencé à rencontrer quelques hauts responsables d'Apple afin de pouvoir leur poser des questions sur le litige qui oppose les deux sociétés (lire : Psystar passe le mois d'août chez Apple).

Les avocats de Psystar sont repartis furieux de leur entretien avec Phil Schiller le 13 août dernier. Manifestement, le bras droit de Steve Jobs ne s'est pas du tout prêté au jeu et a refusé de répondre à la moindre question. Ils ont demandé à Alsup, le juge chargé de l'affaire, de forcer Phil Schiller à déposer dans un délai de deux semaines et de préparer sérieusement l'entretien. On ignore si les rendez-vous avec les autres cadres d'Apple se sont mieux passés.

De son côté, Pystar a fourni des éléments d'explications concernant la manière dont elle parvient à faire démarrer Mac OS X sur ses ordinateurs. Apple s'est plaint à plusieurs reprises que Psystar avait détruit certains éléments ou du moins n'avait pas conservé des informations à ce sujet. Le fabricant confirme qu'il a dans un premier temps utilisé une version modifiée du bootloader open-source "boot123" pour faire démarrer ses ordinateurs sur le système d'Apple. Mais il a par la suite développé son propre module de zéro. Psystar est incapable de fournir le code source de son bootloader "boot123", mais affirme qu'il différait de trois lignes de code de la version open-source.

La société californienne, pour sa part, indique avoir trouvé sur une machine de Psystar des outils et des extensions au noyau qui permettaient de décoder son chargeur d’amorçage. Du point de vue de la firme de Cupertino, ce procédé viole sa propriété intellectuelle. Chez Psystar, on avoue avoir étudié cette piste, mais ne jamais avoir commercialisé d'ordinateurs utilisant ce procédé. Concernant la machine trouvée par Apple avec les outils en question, Psytar évoque une erreur de manipulation. À suivre…

avatar arcanomancer | 

Un procès : il y a quand même le principe du contradictoire.
L'instruction ne se fait pas uniquement à charge, sinon tous les innocents seraient coupables !

avatar divoli | 

[quote]Proposer OSX sur une autre machine qu'Apple est une vioation du brevet, alors pourquoi la Justice n'intervient pas dans ce manège??? Il y a même pas à discuter je veux dire.[/quote]
C'est sûr que quand on lit l'article, on se dit que la Justice n'intervient pas, hein. En tout cas pas la Justice à coups de AKA 47...

Qu'est-ce qu'il ne faut pas lire...

Faut arrêter les news sur les clones, maintenant, surtout trois par jour, ou bloquer les commentaires, ça attire tous les beaufs sur MacGe...

avatar bluheim | 

@ Arkael :

[quote]Je ne comprends toujours pas au jour d'aujourd'hui comment cela se fait que Psystar officie toujours.
Proposer OSX sur une autre machine qu'Apple est une vioation du brevet, alors pourquoi la Justice n'intervient pas dans ce manège??? Il y a même pas à discuter je veux dire.

Faudrait qu'on m'explique là...[/quote]

Qu'on t'explique ? Hé bien allons-y...

La justice est là pour décider de ce qui est...juste ! Un contrat, un brevet, un mariage, un bornage de terrain ou tout ce que tu voudras n'est pas forcément juste. Et c'est précisément la justice qui tranche quand l'une des parties estime qu'il y a...injustice.

Le cas de Apple et des "clôneurs" rentre précisément dans ce cadre : le contrat de licence de Apple existe, mais est-il juste ? PsyStar pense que non, je pense que non, et la justice devra rendre une décision à son sujet. Ce n'est pas parce que Apple a décidé que quelque chose devait se passer d'une façon donné qu'ils sont dans leur droit. Sinon, demain, ils te rajoutent une ligne dans le contrat de licence qui t'interdit d'installer MacOS X sur un Mac de plus de 2 ans et, hop, tu repasses à la caisse avec le sourire.

Je précisé "avec le sourire" pour une bonne raison : les gens comme toi ont l'air de trouver ça parfaitement acceptable que Apple interdise d'installer MacOS X sur n'importe quel ordinateur, et c'est totalement incompréhensible. Parce que ça revient à vous castrer volontairement de vos possibilités de choisir, ça revient à accepter volontairement d'être prisonnier d'un fabricant d'ordinateur.

Ce qui me troue le plus avec cette histoire c'est de constater que quand Orange a perdu l'exclusivité de l'iPhone, tout le monde (à part les actionnaires d'Orange) a applaudit des deux mains. Parce que ça laissait le choix au consommateur, parce que ça n'obligeait plus à changer d'opérateur juste pour changer de téléphone. Bizarrement, l'intérêt du consommateur n'est plus prioritaire depuis...

avatar michaelprovence | 

Pétard phil schiller qui prends psychar pour la fourmis qui prends la tête va être vert s'il doit prendre l'avion et se préparer pour répondre à leurs questions !!!

avatar bluheim | 

En tout cas, pour en revenir à la news, j'espère que la justice va tenir compte de la mauvaise volonté de Apple dans cette histoire. Schiller qui refuse de répondre aux questions, c'est la preuve d'une arrogance sans borne de la part d'une multi-nationale capitaliste qui se croit au dessus de la justice.

avatar JackosKing | 

bluheim: Il ne faut pas oublier qu'une partie des gens ici sont soit des revendeurs apples, soit des actionnaires à deux sous. Ils ne sont donc pas forcément neutres.
De l'autre coté, un développeur pour mac lui sera forcément pour l'ouverture afin de toucher un publique plus large.

Je pense aussi que cette licence est abusive. Du moins, si elle ne l'est pas aux USA, elle l'est en France. Mais bon ca fait toujours peur de se retrouver avec des avocats d'apple sur le dos... surtout quand on sait qu'en justice plus on a de fric plus on a de chance de gagner.

Et je finirais par citer un ptit gars d'apple à palm: "Attention, on a plus de fric et de brevets que vous... alors faites nous pas chier" (citation approximative :P).

avatar seb-bbl | 

"Ce qui me troue le plus avec cette histoire c'est de constater que quand Orange a perdu l'exclusivité de l'iPhone, tout le monde (à part les actionnaires d'Orange) a applaudit des deux mains."

Cela n'a rien à voir. Il s'agissait d'un partenariat entre 2 sociétés. Habituellement, dans la téléphonie mobile, les exclus sont de 6 mois tout au plus.

Après, à mon avis, Apple a tout à perdre dans l'histoire. Leur but est non pas d'imposer OSX sur le secteur des OS, mais de vendre des machines. Si des Mac low-cost sont proposés, on peut se poser des questions sur l'avenir d'Apple, qui fait son chiffre sur la vente de machines, et non pas des OS.

avatar divoli | 

[quote]Ce qui me troue le plus avec cette histoire c'est de constater que quand Orange a perdu l'exclusivité de l'iPhone, tout le monde (à part les actionnaires d'Orange) a applaudit des deux mains. Parce que ça laissait le choix au consommateur, parce que ça n'obligeait plus à changer d'opérateur juste pour changer de téléphone. Bizarrement, l'intérêt du consommateur n'est plus prioritaire depuis...[/quote]
Sur le principe, je suis d'accord. Sauf que dans la réalité, c'est une vaste couillonnade, puisque l'on a à faire à une espèce d'oligopole composée de trois opérateurs qui bloque toute concurrence et maintient des tarifs élevés.

Bon, désolé si c'est un peu hors-sujet, mais ce n'était pas vraiment le bon exemple.

avatar studdywax | 

@ bluheim

j'aime bien la comparaison avec Orange.

Tu n'a pas tord, c'est un bon moyen de "comprendre" et les points communs sont notables.

avatar Zouba | 

[quote]La justice est là pour décider de ce qui est...juste ! Un contrat, un brevet, un mariage, un bornage de terrain ou tout ce que tu voudras n'est pas forcément juste. Et c'est précisément la justice qui tranche quand l'une des parties estime qu'il y a...injustice.[/quote]
Ah tiens... moi qui croyais bêtement que la justice était là pour trancher un différend en fonction des lois en vigueur, lois que le contrat d'utilisation d'Apple doit respecter. Apple pense que c'est le cas, Psystar non.

Rien à voir avec l'Injustice avec un grand I. En prenant votre définition de la justice, je pourrais attaquer mon concurrent qui, injustice extrême, aurait réussi à vendre son produit plus cher que moi j'ai réussi à le vendre.

Ca marche pas comme ça la vie...

avatar XiliX | 

[quote=bluheim]
Je précisé "avec le sourire" pour une bonne raison : les gens comme toi ont l'air de trouver ça parfaitement acceptable que Apple interdise d'installer MacOS X sur n'importe quel ordinateur, et c'est totalement incompréhensible.[/quote]

Jusqu'à la preuve du contraire, Apple est propriétaire de OS X. Il a donc parfaitement le droit d'autoriser ou non son installation sur des machines non Apple. Lorsque tu achetes OS X en boîte, le fait de l'ouvrir tu es d'accord avec le contrat stipulé dessus. Jusqu'à ce que la justice tranche c'est comme ça et pas autrement.

[quote=bluheim]Parce que ça revient à vous castrer volontairement de vos possibilités de choisir, ça revient à accepter volontairement d'être prisonnier d'un fabricant d'ordinateur.[/quote]
ça revient à dire que n'importe qui a le droit de t'attaquer parce que le logiciel que tu as développé (on sait que tu as développé des logiciels pour iPhone) qu'on a acheté ne peut être installé sur RIM ou autres... on est prisonnier d'iPhone.

Attendons si la justice va invalider cette clause dans le contrat d'OS X. Si c'est le cas, la jurisprudence risque d'être assez drôle sur l'ensemble du marché. N'importe qui pourra attaquer par exemple Autodesk, parce que leur 3DSMax ne peut fonctionner que sous Windows. Les jeux destinés pour PS3 ou XBox pourront fonctionner sur n'importe quelle console de jeux ou ordinateurs avec un bootloader... ça va être rigolo...

avatar divoli | 

[quote]En tout cas, pour en revenir à la news, j'espère que la justice va tenir compte de la mauvaise volonté de Apple dans cette histoire. Schiller qui refuse de répondre aux questions, c'est la preuve d'une arrogance sans borne de la part d'une multi-nationale capitaliste qui se croit au dessus de la justice.[/quote]
On a bien vu l'attitude d'Apple dans l'affaire des iPhone craquelés. Si la Commission Européenne n'avait pas été saisie de l'affaire, Apple serait très probablement restée son mutisme. Et on attend toujours des infos détaillées de la part d'Apple; faut-il bloquer les ventes d'iPhone pour qu'elle se bouge le cul ?

avatar divoli | 

[quote]Si c'est le cas, la jurisprudence risque d'être assez drôle sur l'ensemble du marché. [/quote]
Attention de ne pas faire d'amalgame. Et il s'agit d'un procès aux USA, qui n'aura pas d'effet sur un éventuel procès en Europe.

avatar SolMJ | 

Même avis que XiliX.

Pour moi c'est d'ailleurs ce qui fait la force des produits mac et iphone : le tout en 1. Ca a toujours été le choix d'Apple et je ne vois pas pourquoi d'un coup ça deviendrai "illégal"...

avatar XiliX | 

[quote=divoli]
Attention de ne pas faire d'amalgame. Et il s'agit d'un procès aux USA, qui n'aura pas d'effet sur un éventuel procès en Europe.[/quote]
ce n'est pas sur du tout qu'il n'aura d'effets ailleurs...

avatar michaelprovence | 

Le but d'apple c'est de gagné de l'argent et faire le plus de marge possible... Le jour ou ils gagneront plus en vendant juste la licence OSX à qui le veux bien ils le feront de suite.

avatar oomu | 

le contrat doit être respecté
c'est pour cela qu'apple peut attaquer en justice

maintenant la justice doit trancher non pas si le contrat est valide mais si psystar a violé le contrat

voyez ?

est ce que la license d'apple a effectivement interdit ce qu'a fait réellement psystar et/ou est-ce que psystar a fait quelque chose qui viole le copyright d'Apple ?

à mon sens, oui. Parce que je ne vois pas autrement que cela pour que psystar ait pu arriver à ses fins.

Mais le juge doit lui avoir la certitude et vérifier exactement ce qui s'est passé.

C'est la différence entre moi et le juge

La différence entre "selon mon expérience et mes connaissances, oui, en 5mn je vous donne cette conclusion" et le "je vais faire une enquête sur 2 an pour tout quadriller"

De plus, n'oubliez pas que psystar a répondu par d'autres exigences et que la justice doit les traiter, qu'elles soient bonnes ou mauvaises.

-
Tant qu'apple est propriétaire d'os X (et je doute qu'un état non totalitaire chinois change cela), apple a le droit de mettre les limites qui lui chantent.

C'est un droit que chacun a sur SA création.

-
La Justice doit traiter chaque demande.

Tant que Psystar n'est pas déclaré coupable, le juge ne peut pas ordonner que la Garde Civile massacre les boutiques psystar et enferme les pauvres machines. pourquoi ? parce que Psystar est présumé innocent avant d'être coupable. (ha ben ouais, c'est un truc super cool, mais si vous votez moi, je supprimerai ça)

Bref : oui je pense être certain de l'issu du/des procés et du bien fondé (moral et légal) de la position d'Apple mais il est NORMAL que la justice traite cela longtemps.

Pour l'heure, Apple n'a pas convaincu le juge qu'il fallait d'urgence bloquer psystar le temps de juger l'enquête

avatar oomu | 

en France, le juge a été convaincu qu'effectivement, il fallait bloquer orange tout de suite, parce que son exclusivité de l'iphone avait un impact concret sur les ventes de la concurrence (selon la concurrence); alors que la décision finale ne sera pas prise avant un an

faut savoir que le FOND (est ce qu'un opérateur nommé orange peut décider avec un constructeur, ici apple, une exclusivité pendant 2 ans en échange d'un partenariat financé ) n'a PAS encore été jugé ! Y a pas encore eu la décision.

Mais le juge a estimé qu'il fallait répondre en urgence à la demande de la concurrence et qu'orange avait déjà eu 6 mois d'avance, c'était considérable.

avatar bluheim | 

@Zouba :

[quote]Rien à voir avec l'Injustice avec un grand I. En prenant votre définition de la justice, je pourrais attaquer mon concurrent qui, injustice extrême, aurait réussi à vendre son produit plus cher que moi j'ai réussi à le vendre.

Ca marche pas comme ça la vie...[/quote]

Ben si, ça marche comme ça. Personne ne t'interdit d'attaquer un concurrent pour cette raison. La justice tranchera.

avatar oomu | 

Pour moi, la conséquence finale, c'est qu'apple se mette à foutre du DRM , de l'activation à la windows vista partout pour tomber sous la protection de la loi DMCA (usa) / DADVSI (France), et on va tous perdre immédiatement.

Et les sites de hackers seront illico en illégalité. immédiatement.

non, moi, j'ai pas trop envie.

avatar XiliX | 

[quote=oomu]Pour moi, la conséquence finale, c'est qu'apple se mette à foutre du DRM , de l'activation à la windows vista partout pour tomber sous la protection de la loi DMCA (usa) / DADVSI (France), et on va tous perdre immédiatement.

Et les sites de hackers seront illico en illégalité. immédiatement.

non, moi, j'ai pas trop envie.[/quote]
Ce sera d'autant plus facile pour Apple depuis qu'ils ont acheté PA-Semi. Une puce maison d'identification.

Moi non plus je n'ai pas trop envie...

avatar bluheim | 

@XiliX :

[quote]ça revient à dire que n'importe qui a le droit de t'attaquer parce que le logiciel que tu as développé (on sait que tu as développé des logiciels pour iPhone) qu'on a acheté ne peut être installé sur RIM ou autres... on est prisonnier d'iPhone.[/quote]

N'inverse pas les rôles. PsyStar n'attaque pas Apple, c'est Apple qui attaque PsyStar. D'autre part, PsyStar achète MacOS X à Apple. Ils ne volent rien.

Je reprend ton exemple. Si demain un éditeur se décide à acheter 10 000 licences d'une de mes applis, à les bidouiller pour qu'elles tournent sur RIM, je dis BANCO ! Evidemment, s'il achète une licence, la bidouille, puis en fait des copies pour les vendre à son tour, là, il me vole. Mais pas s'il achète une licence à chaque fois qu'il vend une version modifiée.

C'est ce que fait PsyStar : ils achètent une version boîte de MacOS X à Apple avant de la vendre avec un PC. Apple gagne de l'argent, PsyStar ne vole personne.

avatar divoli | 

[quote]le contrat doit être respecté
c'est pour cela qu'apple peut attaquer en justice

maintenant la justice doit trancher non pas si le contrat est valide mais si psystar a violé le contrat

voyez ?[/quote]

Il faudrait déjà savoir si le contrat est conforme aux lois en vigueur.

voyez ?

Les dispositions légales en vigueur prévalent sur les termes des contrats, quels qu'ils soient, et encore heureux.

Si aux USA, on peut craindre pour Psystar, la situation risque d'être beaucoup plus gratinée en Europe. Et pour peu que la Commission européenne s'en mèle (elle a déjà eu un aperçu des méthodes d'Apple, avec l'affaire des iPhone)...

avatar oomu | 

@blueheim

"Je précisé "avec le sourire" pour une bonne raison : les gens comme toi ont l'air de trouver ça parfaitement acceptable que Apple interdise d'installer MacOS X sur n'importe quel ordinateur, et c'est totalement incompréhensible.
"

oui; cela est parfaitement (totalement, moralement, éthiquement, définitivement, absolument, incontournablement, et sur tous les plans que vous pouvez imaginer) acceptable.

C'est même pour moi totalement compréhensible, sur un plan spirituel, philosophique et tous les autres plans.

Pourquoi ?

Parce que c'est le travail d'Apple. Cela peut me gêner, peut être une contrainte, mais il est normal que le créateur jouisse et distribue son oeuvre comme il le souhaite.

-
Je respecte énormément le logiciel libre et les valeurs qu'il défend (donner le droit aux utilisateurs d'avoir le contrôle des logiciels qu'ils utilisent) mais cela est possible parce que le droit d'auteur est FORT et Donne la possibilité au créateur de défendre ces droits pour les utilisateurs.

C'est aussi parce que le créateur a souhaité distribuer son travail ainsi. Cela est très respectable et peut permettre même d'en vivre, mais ça doit rester un choix du créateur de l'oeuvre. C'est son travail, c'est son droit.

Nos Etats de Droits défendent en premier les créateurs. Oui, cela est à mes yeux effectivement Très Acceptable.

Cela fait que je ne peux pas profiter du travail d'autrui (genre celui des saltimbanques qui font des chansonnettes et les zouaves au cinéma) comme j'aimerais (gratuitement et sans limites) et je peste, mais l'alternative me déplaît encore plus.

Je ne veux pas d'un pays où un auteur de logiciels informatique n'aurait pas la liberté de distribuer son travail selon les règles qu'il souhaite. Ca serait catastrophique. Cela serait totalitaire.

non, moi, j'ai pas trop envie.

-
Si le souhait d'apple vous dégoûte, Linux vous ouvre ses bras et il y a de belles choses à y trouver.

avatar jeff34 | 

Le plus grand tord d'Apple dans cette affaire est d'avoir permis l'achat individuel de OSx sans que celui-ci soit lié à la possession d'un Mac. J'avoue ne pas comprendre l'attitude d'Apple. Il lui aurait été facile de ne permettre cet achat qu'aux possesseurs de Mac et dans ce cas le problème de vente liée se poserait de manière moins évidente.
Ma crainte est que Apple soit contraint de supprimer cette clause et que à terme OSx soit perdant.
Libérer OSx et son installation amènera les gros du secteur à proposer des machines sous cet os. Certes à court terme ce sera une bonne chose pour les consommateurs que nous sommes. Mais quid à long terme ?
Apple vendra moins de machines, donc moins de rentrée d'argent, et moins de possibilité de développement.
Je ne suis par sur que nous ayons à y gagner.

Pour ce qui concerne Psystar, il n'en demeure pas moins qu'au jour d'aujourd'hui et quelque soit ma pensée sur le sujet, ils sont dans l'illégalité en installant (et en continuant de le faire) OSx sur des machines autres qu'Apple.
Cette clause d'Apple est légale tant qu'un juge n'en a pas décidé autrement.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR