Polémique de sécurité autour de PowerPoint Mac

Christophe Laporte |
Microsoft a rendu disponible au téléchargement ce mardi une série de patchs pour bon nombre de versions de PowerPoint Windows. Au total, 14 vulnérabilités ont été comblées, dont 11 sont jugées comme critiques par le géant du logiciel. Dans l'échelle de Microsoft, cela correspond au degré de risque le plus élevé. Dixit Microsoft, "cette mise à jour corrige les vulnérabilités en modifiant la façon dont PowerPoint traite les conditions qui pourraient causer une corruption de la mémoire lors de l'ouverture de fichiers PowerPoint spécialement conçus". Bien exploitées, ces failles permettraient la prise de contrôle à distance d'un poste.

Dans le même temps, Microsoft a fait savoir qu'il travaillait également sur des correctifs pour les versions Mac, qui seront disponibles au téléchargement le mois prochain.

Cette stratégie a agacé Swa Frantzen analyste en sécurité chez SANS Institute. En sortant les correctifs pour Windows, Microsoft a dévoilé précisément les failles qu'elle a réglées, mettant ainsi "en grand danger" les utilisateurs Mac. C'est contraire à la politique de sécurité de Microsoft qui veut que rien ne soit publié tant que les failles en question n'aient pas été corrigées. D'après lui, PowerPoint 2004 et PowerPoint 2008 contiendraient trois vulnérabilités, que les hackers pourraient facilement exploiter.

Chez Microsoft, on explique avoir accéléré la sortie des correctifs pour Windows, car c'est là où le danger était le plus grand. En effet, en interne, les ingénieurs de Microsoft n'ont pas réussi à mettre en difficulté les versions Mac de PowerPoint en essayant d'exploiter les failles, contrairement à la version Windows.

avatar BeePotato | 

@ DrFatalis : Pareil pour moi.

Sauf que je ne donne quasiment jamais une version PowerPoint, mais plutôt un PDF. Tant qu'à fournir une version incomplète, autant qu'elle soit lisible par tout le monde.

avatar biniou | 

@sphillips : si c'était si facile. C'est toujours un problème les congrès avec powerpoint obligatoire : problème de polices, problèmes de codecs vidéos, problèmes d'affichage (taille des dias), problème de compatibilité entre les versions de powerpoint. Sans compter les images qui ne s'affichent pas correctement car Microsoft Powerpoint Mac les transforme en PICT illisible pas Microsoft Powerpoint Windows!

Donc comme dit dans la discussion : PDF si possible et si ce n'est pas un acrobat reader d'une autre époque (genre celui qui n'a pas été mis à jour depuis l'installation du PC en 2004 : si si ça existe) aussi non un powerpoint avec des images jpeg, des polices "standard" (arial, times new roman), sans transition, transparence et enregistré en plusieurs versions (depuis office 97 jusqu'à aujourd'hui).

Un vrai casse-tête ces congrès.

avatar Tiberius | 

Pour ma part les PPT que je reçois sur gmail sont ouverts directement dans Google Docs (il y a un lien dans gmail qui permet ça), comme ça ils ne transitent même pas par mon Mac :)

Bon, il n'y a ni son, ni animation, mais comme souvent c'est des bêtises, c'est pas génant ;)

avatar Mac1978__old | 

@ biniou : +1 n'en déplaise à DrFatalis et biniou

Chez certains clients, on ne peut simplement pas brancher son Mac pour faire sa présentation, parce que dans leur salle de démo, tout le matos est déjà installé et seule la clé USB, quand ils ne demandent pas l'envoi par mail la veille pour scanner le fichier par un anti-virus, est acceptée. En conséquence ppt est obligatoire, et là il y a des problèmes entre les versions Mac et PC, et même entre 2003 et 2007 PC !!

Quand cela est possible, je crée un fichier Quicktime sur mon Mac (je me renseigne avant si Quicktime est installé chez le client). C'est là que j'ai eu le moins de souci.

Il est aussi parfois question de travail collaboratif, et là encore ppt est inévitable.

Avec Pages et Word, c'est le même topo. Je viens d'acheter des modèles Pages pour faire une offre chiadée en collaboration avec un autre fournisseur (sur PC) à un client potentiel commun. Problème, le layout est conservé mais les images disparaissent complètement quand je reprends le modèle dans Word. Pourtant sur le site du fournisseur la compatibilité est garantie...

avatar biniou | 

@Mac1978 : et entre Microsoft Word for Mac et Microsoft Word for Windows il y a des problèmes dans la gestions des modifications ce qui peut entraîner que ton fichier word fait sur Mac ne soit pas lisible par l'utilisateur windows. La seule solution que j'ai trouvé jusque maintenant est d'utiliser Windows en virtualisation pour vérifier la compatibilité de mes fichiers word et powerpoint.

avatar DrFatalis | 

"un powerpoint avec des images jpeg, des polices "standard" (arial, times new roman), sans transition, transparence et enregistré en plusieurs versions (depuis office 97 jusqu'à aujourd'hui)."

Autrement dit: obligation de faire du chiant au possible...
Je suis parfaitement conscient que mon cas est particulier, mais étant totalement indépendant, je ne laisse pas de choix à ceux qui m'invitent: où je fais mes présentations comme je le veut, où je ne viens pas. Comme "ils" ont besoin de moi mais que je n'ai nul besoin d'eux, les administrations les plus obtuses découvrent, comme par miracle, qu'ils existe autre chose que windoze...

avatar biniou | 

@DrFatalis : "Autrement dit: obligation de faire du chiant au possible..."

J'ai appris une chose en quelques années de recherche scientifique (publique) : plus c'est laid, plus c'est chiant et parfois incompréhensible, plus ça fait scientifique ;-) Il suffit de regarder les journaux scientifiques pour s'en rendre compte comme "IEEE Transactions on Information Theory" (http://ieeexplore.ieee.org/xpl/RecentIssue.jsp?punumber=18) pour ne citer que lui.

ATTENTION CECI EST UNE CARICATURE A NE PAS PRENDRE AU PREMIER DEGRE !

avatar stefhan | 

BeePotato > Exactement : j'ai fait des présentations pour des Fondations sous Keynote et exporté "au cas où" en PDF. Une fois ça m'a sauvé : même si sur le PDF on ne voyait pas les animations, ils étaient agréablement surpris de la qualité de la présentation...

avatar psychollama87 | 

[quote]En effet, en interne, les ingénieurs de Microsoft n'ont pas réussi à ... [/quote]

Si on faisait la liste de ce qu'ils ne réussissent pas à faire...

avatar sphillips | 

Bah, autant utiliser Keynote non ? Plus stable, plus joli, plus efficace -> plus mieux bien quoi ^^

avatar biniou | 

Sauf que pour certains congrès on est obligé de passer par PowerPoint ...

avatar kotek | 

Sauf que toutes les blagues sur les hommes et la bière, tous les diaporamas somptueux sur les lacs et les forêts du Canada et autres bêtises que l'on reçoit tous les jours sont faits sur PowerPoint...

avatar gloup gloup | 

C'est l'avantage de la version Mac : sans [url=http://fr.wikipedia.org/wiki/Visual_Basic_for_Applications]VBA[/url] c'est plus difficile d'écrire des macros virus. Où comment un inconvénient au départ devient un avantage pour la sécurité.

avatar gloup gloup | 

Sinon il y a toujours le programme dédié dans OpenOffice.org, il reprend les fichiers powerpoint et il est gratuit.

avatar sphillips | 

@ biniou
Certes, mais rien ne t'empêche de créer sur Keynote, et de convertir en PPT si besoin. Et en congrès, tu n'es généralement pas connecté à internet durant ton speech.

@kotek
Je reçois souvent des conneries en PPT, et j'ouvre tout avec Keynote, et ça marche nickel...

avatar nicogala | 

J'ajouterai que la plupart des trucs à bière et à canadiennes nues dans la forêt sont en .PPS et qu'il suffit dans le Finder de remplacer le S final par un T et c'est lisible par QuickLook ;)

avatar lennoyl | 

"c'est moins bien, mais beaucoup l'utilisent" .... ça me rappelle msn...

avatar kotek | 

@sphillips
Certes, mais au boulot, je sais pas pourquoi, Keynote pour Windows refuse de se lancer. Un bug peut être...

avatar yack | 

@nicogala
euh, Quicklook lit les PPS directement, chez moi...

avatar vintz72 | 

> sphillips
> Je reçois souvent des conneries en PPT, et j'ouvre tout avec Keynote, et ça marche > nickel...

Ce que je faisais avant de m'apercevoir que les problèmes de police (le texte se trouve décalé et donc tronqué, illisible) était dû à Keynote.
Du coup, je suis revenu à Powerpoint 4, NeoOffice (ou OpenOffice, encore pire) étant en général trop lent.

avatar DrFatalis | 

J'ignore ce qui peut pousser certains (à part le masochisme) à utilise cette horreur de "power"point à la place de keynote.

Dire "certains congrés le réclament"... et puis quoi encore ? Pour avoir fait "un certain nombre" de conférences , l'auteur fait sa présentation avec le soft qu'il veut sur sa machine, il ferait beau voir qu'un organisateur impose ppt! Une université ou autre peut vouloir proposer la conférence en ppt sur son site, mais c'est SON problème si elle utilise des formats windoze: perso je converti alors mes keynotes en ppt, avec un lien vers une version quicktime (et je précise sur la version ppt, en première page, que le format ppt vu ses limitations intrinsèques ne permet pas de profiter de la présentation dans de bonnes conditions, et que cette qualité dégradée est imposée par l'université truc... ils comprennent vite...

CONNEXION UTILISATEUR