L'irrésistible ascension du téléchargement légal

Arnaud de la Grandière |
En marge des houleux débats entourant la loi Hadopi en France, le téléchargement légal continue son petit bonhomme de chemin. Alors qu'iTunes est devenu le plus gros vendeur de musique outre Atlantique, une nouvelle mesure de ces progrès est devenue nécessaire. C'est chose faite : le téléchargement légal compte pour un tiers des vente de musique aux USA, d'après une étude du groupe NPD. Le nombre d'acheteurs est passé de 28 millions en 2007 à 36 millions en 2008, et les nouveaux venus se sont montrés plus avides de musique que leurs prédécesseurs encore. D'autre part, le CD perd de plus en plus de sa superbe, puisque pas moins de 17 millions d'américains ont cessé d'acheter leur musique sous cette forme l'année dernière, faisant baisser les ventes de CD de 19%.

Cependant la hausse des ventes de musique immatérielle ne compense pas encore cette baisse, résultant dans une chute de la consommation globale de musique. Influence du piratage, de l'accès à la musique gratuite en streaming légal, ou effet de la crise, il appartiendra aux observateurs d'en faire l'analyse.
avatar michaelprovence | 

Irrésistible ascension du téléchargement tout court j'aurai titré perso !!! bon faut bien voir qu'avec deazer, sans parler de torrent et de rapidshare la musique est de plus en plus gratuite sur internet... le business étant du côté des concerts dont les places sont de plus en plus chers d'ailleurs !!

Le CD c'est fini mais a mon avis itunes c'est déjà un peu has been aussi trop cher de vendre un fichier dégradé au prix du cd !!

avatar dark juju | 

"Cependant la hausse des ventes de musique immatérielle ne compense pas encore cette baisse"

Tu m'étonnes ! Ils nous prenaient pour des vaches à lait avec leur CD à 25 € ! Ils s'en mettaient plein les poches alors maintenant c'est sur que ça doit être plus difficile de faire autant de chiffre.

avatar Jean Claude Dusse | 

Pffff !!!

Je suis auteur-compo sociétaire SACEM, le jour où l'on m'aura prouvé de manière irréfutable (et que la preuve fasse l'unanimité) la corrélation entre la baisse de vente de disques ainsi que la baisse de fréquentation des salles de ciné et la montée du téléchargement illégal.
J'accepterai cette grosse campagne de désinformation à laquelle se joue notre bien aimé gourvement et sa cours de grandes Majors.

Et qu'en j'entend Olivenne (ancien PDG de Fnac) à qui l'ont doit la commission du même nom et dont les recommandations sont en discussion au parlement qui retourne sa veste ? ça m'écoeure...

Liberticide, c'est un ensemble de chose, ce n'est pas uniquement dans un domaine. plus de caméras, plus de surveillance électronique... Et pour noyer le poisson, on nous propose plus de loisirs, plus de... Alors que le fond reste le même.

David contre Goliath, c'est tout bonnement dégueulasse. J'appelle à la résistance civique et surtout à la vigilance. Car "Si un peuple est capable de sacrifier sa liberté sur l'autel de la sécurité, c'est alors qu'il ne mérite pas cette liberté". (de je ne sais plus quel grand homme qui a contribué l'histoire de ce monde)
Et c'est bien cela le plus effrayant. Que tout le monde se laisse embobiner par les média sur tous ces sujets de sociétés délicats.

avatar Jean Claude Dusse | 

Dsl pour les fautes de frappe

avatar bikoz | 

Oui, et si les CD étaient à 6 ou 8 euros, moi j'en achèterais 2 ou 3 tous les mois. Là, je dois en acheter 3 par an grand maximum.

Ils ont ce qu'ils méritent !

Idem pour les voitures neuves : si une voiture neuve familiale coûtait 5000 à 10000 euros au lieu de 15000 à 25000, j'en changerais plus souvent.

Faut qu'ils arrêtent de pleurnicher (et surtout de licencier du personnel).

avatar nlex | 

Pas sur que le vente de musique sur internet (iTunes) ait un avenir : suffit de regarder Spotify (ou Deezer 2.0 etc) pour voir que le streaming+pub risque de s'imposer. Enfin je crois :)

avatar Gabone | 

Effectivement le CD a 6€ et j'achèterai du neuf au lieu de l'occasion !!

avatar oomu | 

j'ai un nombre considérable d'endroits où écouter de la musique en toute légalité. Pas forcément celle de U2 du jour, mais j'ai un choix énorme qui me dépasse.

que cela soit via les sites comme myspace, ou deezers.

mais surtout je suis face à une Explosion de Cultures : cinéma, vidéo, jeux, bandes dessines, etc. J'ai un choix incroyable qui a explosé grâce à internet et l'import (amazon, cdjapan, et autres) et la musique n'est qu'un choix de plus dans tout cela.

-
j'attends aussi la Panique Général quand le roman va se faire mp3iser

avatar spleen | 

N'importe quoi.
Tout les spécialistes du secteur s'accordent à dire que le piratage ne s'est jamais aussi bien porté et que le téléchargement légal ne représente RIEN par rapport au téléchargement global.
Ce n'est parce qu'un site pro-Apple se doit de faire l'apologie du tiroir caisse itunes et autres Apps store pour plaire au patron et à ses fans qu'il faut faire un copier/coller de n'importe quelle info.
L'objectivité passe parfois par le rappel de vérités pas toujours agréables à lire. La moindre des choses est d'approfondir un minimum des sujets aussi importants et complexes que celui là.
Le lavage de cerveau, ça va 2 minutes....

avatar CBi | 

Par ailleurs, alors qu'on a tout entendu sur (et contre) Apple et son système "fermé" de l'iTMS, rien dans la nouvelle loi pour s'opposer aux services de téléchargement qui se présentent comme "ouverts à tous"... à condition d'avoir XP-Vista et WMP9.
Je suis abonné à 2 FAI (dont Alice en France) qui proposent ces "milliers de chansons gratuites" inaccessibles sur Mac ;-(

avatar iZorg | 

@ Jean Claude Dusse

"Car "Si un peuple est capable de sacrifier sa liberté sur l'autel de la sécurité, c'est alors qu'il ne mérite pas cette liberté". (de je ne sais plus quel grand homme qui a contribué l'histoire de ce monde)"

Je pense qu'il doit s'agir d'une dérive stylisée ou, en tout cas, d'une reprise d'une citation de Thomas Jefferson (qui a souvent été reprise d'ailleurs, Lincoln, Einstein, etc.): "Un peuple capable de sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et fini par perdre les deux."

Dans tous les cas une citation formidable, trop vrai pour être admise et trop sage pour être appliquée, mais on peut toujours espérer^^

@ oomu

"j'attends aussi la Panique Général quand le roman va se faire mp3iser"

Non pas les livres... sniff, rien que de l'évoquer je panique...

avatar oomu | 

@ iZorg

pas d'inquiétude, je fais des réserves.

avatar kaykhanittha | 

D'après moi les gens annoncent cela pour se faire plaisir ou rêver, car le téléchargement illégal est toujours majoritaire...

http://www.digg-france.com/VIDEO/TELECHARGEMENT-LEGAL-DE-MUSIQUE-ET-DE-FILMS-AUGMENTATION-DE-LA-PART-DE-MARCHE-DE-LA-VOD

avatar YAZombie | 

Dans les raisons expliquant la baisse de consommation de musique, vous avez oublié plusieurs possibilités: une offre marketée de plus en plus merdique (et je pèse mes mots), un marketing niveau zéro qui prend juste le consommateur pour un con ("le meilleur groupe de rock de tous les temps" de cette année, "entrez dans la légende", "déjà dans les bacs"…), une absence totale d'innovation depuis l'arrivée du CD, ou tellement pas mise en avant que c'est risible, etc.

avatar oomu | 

pleinement d'accord Yazombie

avatar Psylo | 

Les vrais pirates ce sont les majors et les distributeurs qui ont en*c**** les artistes pendant des années avec des contrats d'ordures, et qui continuent allègrement.
Qu'elles crèvent les majors ! Moins il y aura d'intermédiaires entre les artistes et leur publiques, mieux ce sera.
Quand on voit que la majorité des subventions servent la plupart du temps à aider des artistes qui n'en ont vraiment pas besoin (Benabarbacaca, Jane Beurkin....) et que les artistes émergents galèrent comme c'est pas permis pour sortir un disque, c'est honteux. Nos impôts servent a payer de la coke et du champagne à des ordures qui pourrissent les médias avec leur soupe infâme. La débauche de fric du spectacle récent des "enfoirés" est typique de ce genre de dérives. Au lieu de filer au restau du coeur, ça se paye des hotels 3 etoiles, des decors et des accessoires inutiles, et en plus ça leur fait de la com et des cachets. UNE HONTE !
Imputer la baisse des ventes aux téléchargement est une façon de se voiler la face et de masquer les abus qui sévissent depuis des années dans ce milieu.
Ca fait un petit moment que les ventes de CD ne rapportent rien du tout aux artistes, la seule chose qui les fait vivre un tant soit peu décemment, c'est le live, c'est de plus en plus difficile, arriver à avoir un statut d'intermittent du spectacle (techniciens ou artistes) tient du parcours du combattant.

avatar DrFatalis | 

"j'attends aussi la Panique Général quand le roman va se faire mp3iser"

Ami Oomu, je me frotte déjà les mains, je salive, je frissonne...
J'attend ce moement, car les zéditeurs français sont en train de rejouer la grande scéne de l'autruche: la tête dans le sable, ils ne veulent rien voir venir, tiennent à leur "prix unique" qui fait de la France le seul pays où c'est l'état qui décide des prix du livre!
Ainsi, il a été décidé voici quelques jours que le tarif d'un livre électronique représenterai 70 % du livre papier (le pdf d'un roman à 22 € pour 15 €.... manque plus qu'une taxe par dessus pour copie privé, tiens...).
Car si la numérisation papier est fastidieuse, elle est réalisé pour tous les classiques qui rapportent pas mal aux éditeurs, et dont la France est abondemment dotée: les Zola, Verne, Hugo, Molière and co... déjà accessibles, plus ou moins simplement. De plus, les fichiers textes (même avec illustrations) sont extrêmement compact par rapport au son ou à la video...
Cela signifie que le marché des ereaders (les francophiles diront "liseuses", ce qui pour moi désigne déjà un vêtement et un fauteuil) est capable de décoller avec ce seul support (sans parler de tous les nuisibles dans mon genres qui réalisent des manuels scolaires gratuits, tiens....)

Lorsque ce marché va décoller (il lui manque un "ipod de la lecture"... tiens tiens...), nos modernes zéditeurs iront jouer les pleureuses (avec l'oreille attentive des politiques dont ils éditent les bouquins en sachant pertinemment que leurs ventes seront calamiteuses...)

avatar Jean Claude Dusse | 

@ iZorg [18/03/2009 14:34]

Merci.

@ Psylo [18/03/2009 15:33]

Non totalement vrai, ni totalement faux.

avatar Graham | 

A Jean Clause Dusse:

Très belle citation, mais à moins de vivre dans un état arnarchique, nous sacrifions tous de la liberté pour de la sécurité. Les lois, la constitution, autant de choses qui limitent nos libertés et dont nous ne pouvons nous passer. Encore une citation creuse donc...

Quant à ceux qui disent qu'à 6 Euros ils achèteraient des CD, ils n'ont qu'à se tourner vers le marché de l'occasion ! C'est ce que je fais et j'ai plus de 400/500 CD, sans trop me ruiner !

avatar Garynho | 

Au moins cette news illustre peut être aussi le fait que finalement le pire ennemi de l'industrie culturelle est elle même.
Des années à essayer de nous refiler ces putains de DRM, pour acheter de la musique qui ne nous appartient pas, des décennies à trainer des pieds pour continuer à distribuer du plastique à 25€... Je serai bien heureux le jour où la tête de Pascal Nègre trainera sur un pic... Parce que 90% de la musique est distribuée (pas produite) par Universal, vous comprendrez pourquoi elle a pu être rétissante à l'idée de se passer du modèle économique "brick & mortar", et préférait foutre devant les tribunaux des gens qui voulaient du contenu dématérialisé, mais qui n'en trouvaient que sur les plateformes illégal...
Evidemment je ne parle pas ici des abus des utilisateurs, on ne les connait que trop. Mais après tout, tant pis pour les industriels. Ils ont réagi face à ce changement de consommation comme des adolescents révisant leurs bac à la dernière minute et qui s'étonnent de se faire bananner... ET en plus de jeter la faute aux profs!!

Alors voilà en 2009, itunes a ENFIN laché ces DRM, et les contenus commencent à se trouver RAPIDEMENT sur le web en légal. Bravo les gars, 10 ans après les premiers ipod...... des facteurs qui expliquent peut être pourquoi le légal augmente enfin...

Pour résumer donc, ce ne sont pas les consommateurs qui réalisent avec Hadopi qu'ont va leur taper sur les doigts. C'est juste l'industrie qui commence à bouger...minimum 5 ans trop tard...

avatar Psylo | 

@jean claude dusse :
Ca c'est de l'argumentation, je m'incline !

avatar aprilfool | 

Bien voyons, ils pensent peut etre que les gens vont acheter l'equivalent de la FNAC pour chez eux. Un petit rappel, quelle etait la collectin de disque vinyl que possedait les gens. En general, ils avaient entre 20 et 30 disques point barre. 90% de la musique telechargee n'aurait pas ete achete de toute facon. Ceci dit, ce n'est pas une raison pour tout piller mais qu'ils arretent de se plaindre, ils se sont rattrapes sur les prix de tickets de concert car la, on y est ou on y est pas. Plus les droits SACEM que je paie sur un DVD vierge pour y mettre mes photos personnelles, si c'est pas du vol ca...

avatar bikoz | 

[quote=graham]Quant à ceux qui disent qu'à 6 Euros ils achèteraient des CD, ils n'ont qu'à se tourner vers le marché de l'occasion ![/quote]

C'est évidemment ce que je fais mais dans ces cas là mon argent ne va pas aux maison sde diques ; or c'est de ça qu'il était question au début de la discussion.

[quote=aprilfool]90% de la musique telechargee n'aurait pas ete achete de toute facon.[/quote]

Tu sais quoi : à mon avis 90% de la musique téléchargée n'est pas écoutée !

La plupart des gens téléchargent pour télécharger, ils se contentent d'accumuluer de la musique sur leur(s) disque(s) dur(s). Ils n'ont pas le temps de vraiment l'écouter la musique !

Et puis, le plus amusant, c'est que l'argent qu'ils ont économisé en téléchargeant (illégalement) leurs MP3, ils le dépensent pour acheter un disque dur externe...

avatar hds | 

Tiens, j'étais sûr que cette citation était de Benjamin Franklin..

avatar Jean Claude Dusse | 

@ Graham [18/03/2009 15:59]

Il y a deux poids deux mesures (Il y a un juste milieu) entre ce que tu confères à mes propos :des intentions bien outrancières et extrêmes que je n'ai jamais évoqué et l'inverse (ou l'autre extrême, ou l'opposé) qui est en train de se produire, au vue et au su de tout le monde.

Qui a parlé d'anarchie? Toi, moi non. Mais libre à toi d'y dérailler...

Ex: La vague: Bien que ce film soit bourré de raccourci, et qu'il soit téléphoné au niveau scénar, le réal assume ces lacunes car là n'est pas l'essentiel ( et c'est aussi un choix délibéré et artistique). Ce que le réal et l'auteur ont voulu démontré, c'est que nous ne valons pas mieux qu'eux, car sous couverts de pseudo sécurité, nous acceptons peu à peu une forme surveillance permanente (dans notre cas). Toute société totalitaire, fasciste ou non est d'abord liberticide. L'ordre, la discipline fondé sur la culture de la peur mais aussi sur la culture de bien d'autres principes, qui sont certes louables mais qui la plupart du temps ne s'accorde pas avec la situation. Ce film montre au combien on peut facilement y retomber. N'oublions pas, c'est ce que nous dit ce film (entre énormément d'autres choses).
Mais si ton esprit bloque sur l'anarchie, eh bien je ne peut rien faire pour toi, car je ne la souhaite pas non plus. Et tu as donc une certaine réflexion à adopter, peut-être une autre approche de la problématique plus vaste, peut-être es-tu assis confortablement derrière ton mac et que pour toi cela te conviens tant qu'il en est ainsi. Et l'idée de perdre un peu de ta liberté ne t'effraie pas car tu n'en jouis peut-être pas à sa juste mesure. Mais pour ma part, je refuse l'aliénation par la surveillance, le flicage etc.
j'ai tellement d'exemple à te donner que j'en ai la flême. Bref, ouvre tes yeux, sors, respire, rencontre du monde, voyage surtout.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR