NVIDIA pris à parti chez Apple

Vincent Absous |
Mardi soir, peu avant que Steve Jobs montât sur l'estrade de la salle de conférence d'Apple, deux hommes en noir ont incité gentiment, mais fermement Feng Kung à quitter le campus. Pour quelle raison ? Le jeune homme, affilié au syndicat américain Unite Here, distribuait des tracts appelant les employés d'Apple à manifester contre NVIDIA et rappelant les démêlés de la société avec certaines de ses cartes et puces vidéo.


flyer20at20apple


Quel rapport pourtant entre Unite Here, un syndicat qui représente pour l'essentiel les employés de l'hôtellerie et de la restauration, et le campus d'Apple ? La cantine ! Celle de NVIDIA que gère Aramark. Selon Fen Kung, les employés d'Aramark réclament à leur société le droit de se syndiquer librement s'ils le veulent. Unite Here a choisi un terrain d'affrontement : la cantine de NVIDIA, non pas parce que le fabricant informatique est bien en vue en ce moment, mais parce que NVIDIA snobe littéralement les employés d'Aramark et ignore leurs demandes de soutien. La conférence de presse de Steve Jobs, mardi soir, semblait le moment idéal pour marquer le coup. Apple n'étaient certainement pas de cet avis.

Sur le même sujet :
- Soupçons sur NVIDIA dans les iMac et Mac Pro

avatar Gimli fils de Gloin | 
Voila un juste combat qui mérite qu'on le soutienne !
avatar egw | 
Je veux pas dire, c'est bien joli de mettre des subjonctifs imparfaits pour se la peter (ça ne vient pas que de cette news), avant de se le permettre on devrait assurer sur des trucs plus basiques. Par exemple, il manque précisément un NE avant montât : "peu avant que Steve Jobs [b]ne[/b] montât sur l'estrade " C'est tout de même une faute basique. Par ailleurs, l'emploi de l'imparfait du subjonctif est en fait faux, ou plus exactement il n'y a pas concordance des temps : c'est soit imparfait subjonctif avec passé simple, soit présent subjonctif avec passé composé. Mais pas ce mélange à la con (désolé - mais c'est que ce n'est pas une faute mais un emploi délibéré - et ignorant - "pour faire bien"). En résumé, on a soit : "...peu avant que Steve Jobs [b]ne[/b] montât sur l'estrade de la salle de conférence d'Apple, deux hommes en noir [b]incitèrent[/b] gentiment,..." soit : "...peu avant que Steve Jobs [b]ne[/b] [b]monte[/b] sur l'estrade de la salle de conférence d'Apple, deux hommes en noir ont incité gentiment,..." Bien évidemment, le deuxième est à préférer...
avatar dark juju | 
egw tu n'as qu'à la rédiger la news si ça ne te convient pas. Oups j'espère ne pas avoir fait de fautes :S. Continuez MacG vous faites du super boulot !
avatar nlex | 
Et moi je suis pour que MacG engage egw comme relecteur comme ça tout le monde est content.
avatar Marvin_R | 
@egw Quel argumentaire ! Dommage que tu plantes sur l'usage de la négation. Le "ne" manquant auquel tu fais allusion est un ne explétif, c'est à dire qu'il n'exprime pas une négation. L'enlever ne change pas le sens de la phrase, et justement, vu qu'il ne sert à rien son usage n'est pas obligatoire. Si j'ai bien compris l'article d'Antidote.
avatar egw | 
Oui c'est sûr, à la relecture de ma réaction, je reconnais que celle-ci peut paraître "hostile" alors qu'elle se voulait sur un ton tout à fait léger :) Il faut, en lisant, rajouter des smileys :) partout où ça semble mieux passer avec :) Il va de soi que j'apprécie énormément le travail fait par MacGénération, que je lis presque tous les jours depuis au moins 5 ans...
avatar egw | 
Marvin_R, le ne explétif est un phénomène grammatical. Il est là même s'il na pas de sens forcément (dans certains manuels, on l'interprète comme témoignant une crainte, une incertitude, ex "je crains qu'il ne se trompe", mais bon). Mais il est vrai que maintenant, et depuis quelque temps, il disparaît du langage parlé (qui ne supporte pas les incohérences, apparantes ou effectives, et anomalies) puis du langage écrit, si bien que les recommendations les plus récentes rendent son emploi facultatif (ce qui est parfaitement acceptable, une langue évoluant, surtout si c'est pour se débarasser de complications pas forcément pleines de sens). On est d'accord. Cependant, il reste utilisable et utilisé dans un registre "formel", registre dans lequel s'inscrit sans aucun doute l'utilisation du subjonctif imparfait. Bref, ma morale dans tout ça (mais comme l'ont si bien dit les autres intervenants, je ne suis pas le correcteur de MacG), c'est qu'il faut toujours faire au plus simple, c'est souvent le plus juste (utiliser une langue de tous les jours avec simplicité et justesse).
avatar TomCom | 
En tout cas, Marvin a raison: le ne explétif est là pour faire joli dans une langue soignée qui se fût accordée au subjonctif imparfait, n'est-ce pas? mais il n'est en aucun cas obligatoire. :-) Par ailleurs, on parle en principe de subjoonctif imparfait, et non de l'imparfait subjonctif. Je fais comme toi, je pinaille. Et si tous les sites informatiques étaient corrigés comme MacGénération, hein…
avatar egw | 
Bon aller, dernière réaction à ce sujet : on peut dire "subjonctif imparfait" ou "imparfait du subjonctif" (j'aime bien bien le "pinaillement" :) ). Et sinon, je ne vois pas pourquoi le fait qu'on soit sur un site d'informatique empêcherait d'essayer d'utiliser au mieux notre langue. Bien entendu MacGénération est un cran au-dessus du reste, c'est bien pour ça que je permets des remarques que je n'aurais pas pris le temps de relever ailleurs :) Bon soirée à vous !
avatar apenspel | 
Nan, c’est [b]egw[/b] qui a parfaitement argumenté. On n’utilise pas « montât » n’importe comment, sauf les ignares. Dont je suis. Mais moi, je ne l’utilise pas, je ne me la pète pas. Du moins, pas avec ça.
avatar Berry | 
maitre Capello, pardonne-leur car ils ne savent pas qu'est-ce qu'ils font Amen
avatar iolofato | 
"Casse-toi de là, c'est montât !" éructa la taupe à l'adresse du fossoyeur , "nein !" répondit-il en si bémol tout en abattant sa pelle sur la tête de la plaignante insectivore.
avatar Atlante | 
Egw, c'est bien joli de nous sortir des règles élémentaire de grammaire, mais avant de se la péter ce serait bien d'assurer dans des domaines un peu plus basique, comme la lecture: Article 4 "Pour toute remarque concernant le contenu de l'article, pour nous signaler une erreur, une faute d'orthographe, une omission, merci de nous contacter exclusivement par e-mail. " :P
avatar Leehalt | 
@iolofato: Excellent ! Mort de rire :'D Et ça fait du bien de rire parfois.
avatar sartre | 
Sinon, le firewire il est explétif sur les nouveaux macbook, dussé-je sortir que de toute façon je l'eusse faite, parce qu'elle est bien bonne! Ok, je sors, selon la formule consacrée!!
avatar AroBreizh | 
… euh et sinon, sur le fond de l'article pas de réactions messieurs ? Tu as raison ebw, faire des ronds dans l'eau de la grammaire, c'est essentiel…
avatar CBi | 
Sur le fond de l'article = si les employés de NVidia ont un problème avec leur cantine, il faudrait boycotter leurs produits ? A cause du risque de miettes sur les chips ?
avatar vincent absous | 
egw, le "ne" explétif n'a absolument rien d'obligatoire en français.
avatar Frenchie | 
Vivement le retour de Théodore Roosevelt à la maison blanche (1901-1909) qu'il mette un coup de pied au cul de toutes ces boîtes qui se foutent de leurs employés et de leurs clients !
avatar basquin | 
Bonjour, je Ne voit rien a re-dire sur la correction d'orthographe, vu que de ce coté je suis pas mal handicapé...Merci donc egw pour sont intervention. Car si je fait des fautes, lorsque je suis sur internet, j'espère que les pages que je lit n'en non pas...si non, chui pas dans la M..:.)))

CONNEXION UTILISATEUR