Le Cloud Computing passé à la hache

Florian Innocente |
L'édition en ligne du Guardian rapporte le jugement, critique s'il en est, porté par Richard Stallman sur le "cloud computing" - nuage numérique - ce transfert (ou miroir selon les services offerts) de nos données vers des serveurs sur Internet (comme Gmail, MobileMe, Live, etc).

Le cloud computing serait simplement un piège destiné à forcer les gens à investir dans des systèmes propriétaires et fermés qui leur coûteront de plus en plus cher au fil du temps. Pour ce militant du logiciel libre, l'idée d'utiliser des applications web comme Gmail "est pire que de la stupidité : c'est une campagne de promotion marketing" et d'ajouter "On dit que c'est inévitable - et chaque fois que vous entendez quelqu'un dire ça, il y a de fortes chances pour qu'il ne s'agisse que d'une campagne organisée afin qu'il en aille ainsi."

Pour Stallman, les utilisateurs devraient veiller à garder leurs informations entre leurs mains, plutôt que de les confier à des tiers "Une raison pour laquelle vous ne devriez pas utiliser d'applications web pour vos activités c'est qu'avec elles vous perdez tout contrôle. C'est aussi mauvais que d'utiliser un logiciel propriétaire. Faites vos affaires personnelles avec votre propre ordinateur, avec votre propre logiciel, respectueux des questions de liberté. Si vous utilisez un programme propriétaire ou le serveur web d'une autre personne, vous êtes sans défense, vous êtes de la pâte à modeler entre les mains de la personne qui a conçu ce logiciel"

Le Guardian rappelle en parallèle des propos tenus également sur ce sujet du Cloud Computing par Larry Ellison, le patron d'Oracle qui décriait l'effet de mode qui s'était emparé de cette notion "Il est intéressant d'observer que l'on a redéfini ce terme de Cloud Computing de façon à y mettre tout ce que nous faisons déjà. L'industrie informatique est la seule qui soit plus guidée par des effets de mode que la mode féminine. Je suis peut-être idiot, mais je n'ai aucune idée de ce dont parlent les gens. Qu'est-ce que c'est ? C'est du baragouinage. C'est insensé. Quand cette bêtise cessera-t-elle ?"

Ce pourrait être une question à poser à Steve Jobs qui se trouve être son meilleur ami.

Sur le même sujet :
Le nuage numérique selon Dell s'éloigne
avatar mocmoc | 
c'est pas faux On est un peu prisoniers des grandes compagnies.
avatar ligouane | 
@mocmoc Certes. Mais si on va par là, on devrait aussi construire sa propre bagnole, non ?
avatar apenspel | 
Et faire pousser ses légumes, comme dans Wall-e…
avatar _RyO_ | 
Complètement d'accord. Encore que... Il faudra juste que les systèmes libres (Linux) soient rendus suffisamment simples d'utilisation pour les bons pères de famille qui n'ont pas envie de se prendre la tête avec l'outil informatique
avatar apenspel | 
Les bons pères de famille sont de toute manière largués. Z'ont qu'à demander à leurs enfants.
avatar oomu | 
d'autres membres de la communauté de la FSF et logiciels libres disent que les peurs de Stallman sont exagérées il suffit simplement que le code des serveurs soit "libre" et disponible à toute personne, et que les documents stockées soient cryptées (pour que le gérant du site puisse pas les lire), et qu'on normalise les échanges entre les applications web (alors ça, j'y crois pas une seconde que ca arrivera) Bien sur dans l'absolu, c'est possible, mais se pose toujours le problème de la confiance que vous placez dans votre hébergeur. si il est Maléfique de l'Enfer, s'il explose, que fait-on ? - les applications déportées sont bien , voir géniales,sur des besoins mobiles, légers, mais je ne les vois absolument pas comme des remplaçant des applications natives, locales (dans votre ordi) qui stocke localement chez vous. - d'ailleurs, dans le cas des applications web, rien n'interdit ,avec les évolutions de firefox et safari, qu'elles stockent aussi en local (stockage persistant) dans votre ordinateur et synchronise avec le serveur à la "isync" / "mobile me". ce qui donnerait le meilleur des 2 mondes - le gros problème : comment je fais, FACILEMENT, pour extraire de google tableur mes données et les balancer dans Yahoo Tableur, dans ME Tableur, dans Mozilla TABLEUR et puis dans BISOUNOURS_FSF Tableur ? pour l'heure ,c'est un peu le carnage. On balance dans flickr, mais pour migrer vers un autre service, à part se coltiner le donwload de chaque jpeg, les renvoyer, les réorganiser en passant par d'horribles formulaires web, y a pas. y a pas de mécanisme standard qui est "bonjour je suis bob, maintenant, flickr, ma gallerie, tu l'envois en Standard Format Gallerie++ ISO vers www.meilleur-que-flickr.com , merci t'es gentil". Vos données sont la plupart du temps Captives - bref à l'heure actuel, je penche vers l'opinion de Stallman: régression, mirages, houla minute papillon ! à terme, je pencherai vers les optimistes si je vois que le boulot a été fait
avatar oomu | 
(à noter que justement j'apprécie que "mobile me" parte du principe que j'ai un ordinateur principal qui stock tout LOCALEMENT. une bonne application distante doit être capable d'utiliser les données locales pour sauver chez vous au pire et d'utiliser du standard) (notons que si les gens hurlent que microsoft office prenait en otage leurs documents, ils n'ont encore rien vu avec les sites applicatifs distant.)
avatar Thierry61 | 
Bien que n'étant pas fana de la philosophie prônée par RS, je trouve que son avertissement est bienvenu et mérite d'être écouté. La notion de cloud computing est arrivée, disons, avec la mise sur pied de serveurs de calcul et de ressources de stockage consolidés ou distribués,pouvant être partagés ou loués à distance. IBM en tant que poids lourd du HPC s'y est intéressé forcément. Et tout d'un coup, alors que par ailleurs on parlait de location applicative façon ASP puis Saas (Software as a Service), on s'est mis joyeusement à mélanger toutes ces notions. Il y a un fort engouement pour cela en ce moment. Il y a même un courant de pensée pour dire que c'est l'avenir et que tout le reste relève du ringardisme. Les entreprises y vont pour des raisons de flexibilité et de coùt. Maintenant, tout le monde a t-il bien pesé toutes les facettes du problème ? ça se discute. D'autant que l'on n'est pas toujours sur de la solidité des boites qui proposent ce genre de service) (En passant, je viens d'avoir l'occasion d'apprécier mobileme :-)) ma machine vient de crasher et je suis bien content d'avoir synchronisé 2 ou 3 petites choses critiques en ligne)
avatar poco | 
AMHA, il a tout à fait tort ce brave homme.
avatar BioSS | 
N'importe quoi
avatar Wolf | 
Encore un ayatollah du libre (Stallman) pour qui point de salut si on ne pense pas comme lui. J'me demande bien ce que je vais pouvoir faire de mon serveur imap puisque justement, le but du jeu de se serveur est de pouvoir avoir accès à mes mails d'où je veut, sans être obligé d'avoir mon ordinateur avec moi.
avatar flette | 
L'ASP repose sur la confiance, la transparence, le respect et l'honnêteté dans les rapports humains surtout lorsque survient un problème (technique ou autre). Or notre société valorise et banalise la réussite individuelle même au détriment des autres. Cette réussite justifie tous les moyens. Les émissions de télé réalité, l'exemple des élites (pas toutes) insinuent un nouvel état d'esprit "réussir à tout prix quitte à bai... son prochain". Aucune culpabilité à avoir puisque la réussite absout les pêchés. Autour de moi, dans la vie professionnelle cet état d'esprit tant à se développer. Loin de moi l'idée de dire qu'avant il y avait moins d'escrocs et de salopards... ils savaient et tout le monde savait qu'ils faisaient LE MAL. Désormais s'ils réussissent, c'est qu'ils ont raison. Confier ses données, sa vie perso ou professionnelle dans une sté où l'éthique se délite, c'est risqué.
avatar egw | 
Tu sais wolf, si tu évitais d'utiliser systématiquement à tout bout de champs des expressions trollesques du genre "ayatollah du libre", tes propos pourraient déjà paraître plus crédibles (enfin, encore que...).
avatar pommefred | 
Et construisez vous-même votre voiture !...
avatar Fingah | 
en même temps cette mode n'est pas nouvelle, et ça commence à faire un bail qu'on nous fait croire qu'un jour on pourra se contenter de terminaux en guise d'ordinateur ... malheureusement: 1/ il faudrait déjà des réseaux "fiables" à grande échelle et c'est pas vraiment le cas (qualité des transmissions, disponibilité, ... et j'en passe) 2/ plusieurs secteurs ne peuvent se permettre une telle approche (confidentialité, temps de transfert / volume des données, compatibilité et pérénnité) alors oui la décentralisation se fera pour certaines choses (et c'est déjà le cas) mais on est encore loin de la disparition des stations de travail, et puis ce ne sera pas la première fois que l'industrie informatique vend une mode pour revenir en arrière ensuite dans ce contexte les questions soulevées par RMS sont pertinentes ... @wolf: euh tu vois pas la différence entre applis web et serveur de mail (à ce sujet IMAP est un standard) ??? il ne faut pas confondre un service et une appli ... enfin il faudrait éviter justement
avatar Fingah | 
@ligouane & pommefred: l'exemple de la voiture est mal choisi ... ce que tu mets dans ta voiture (tes sacs dans le coffre) tu en restes maître (tu peux les retirer pour les mettre dans une autre voiture); avec les applis google tes données sont gérées sous un format dont tu ne connais rien ou presque ... et dans 5 ans google dit (j'exagère pas la peine de s'énerver): "google docs maintenant c'est 50€/mois et la conversion 10€ par Mo" on fait comment ? le problème est moins l'outil utilisé que la manière dont tes données sont gérées par ce produit ... à ce sujet une lecture des CGU des services google peut faire couler qq sueurs froides
avatar julien.alkaza | 
[quote]à ce sujet une lecture des CGU des services google peut faire couler qq sueurs froides[/quote] Il y a eu un article (je ne me rappelle plus où) sur les CGV de certains "gros" sites. Certains (facebook je crois) annoncent que toutes les photos uploadées par les utilisateurs peuvent être vendues!!! Donc en effet, il faut faire gaffe à l'évolution des sociétés qui se basent sur cette démarche. Mais la situation est la même pour n'importe quel autre type de services...
avatar oomu | 
l'exemple de "imap" est très MAL trouvé. il ne s'applique absolument PAS au cas des applications déportées. Dans le cas d'une application déportée, vous n'avez pas un accès direct à vos données. Vous l'avez VIA une interface web que le gentil fournisseur vous fournit le gentil fournisseur vous fournit ce qu'il veut . dans le cas de IMAP, ce n 'est qu'un PROTOCOL TRES STANDARDISE (et ULTRA-gratuit à suivre) pour accèder à vos courrier. vous faites ce que VOUS voulez de VOS courriers, que cela soit via une application locale (Mail.app) ou une interface web distante (gmail, horde/imp, etc ) BREF MAUVAIS exemple. - Stallman n'est pas un "Ayatollah" d'abord il n'a jamais écrit de fatwah, ensuite sa position a évoluée avec le temps ensuite vous êtes bien contents d'utiliser os X (bouh le méchant libriste qui a interdit à Apple d'utiliser gcc et les gnutools... heu.. ha ben non ! il a autorisé parce qu'il VEUT cet usage) - ensuite, comme moi devant mon boulanger, Stallman a des opinions, vous êtes libre d'y adhérer ou pas. par contre, il a pondu quelque chose d'utilisé mondialement, cela fait que les journalistes écoutent. mais après, on s'en lave les mains. y a pas de flingue. y a pas de bouton rouge "je vais tuer tous les unix si vous m'écoutez pas hahahah" il peut PAS faire disparaître "gcc" ou "emacs" ou la "glibc" ou tout vos petits programmes et le capital d'Apple même si ca lui prenait y a pas de soucis les opinions de stallman ne vont pas voler vos bières apple ne risque rien faut pas vous mettre sur la défensive, il soulève des points, les même que depuis les années 70 qui sont : "Et les DROITS des utilisateurs dans tout ça ?! " vous voyez, il dit pas "flickr c'est nul et moi je l'effacerai, rien à fiche des gens, hahahahah" , il dit "les droits des utilisateurs dans tout cela semble être une régression "
avatar oomu | 
d'autres libristes, avec tout autant d'opinions que moi devant la gamelle de mon chat disent "certes, mais Stallman est alarmiste, avec plein de beaux protocols ouverts et plein de logiciels libres cotés serveurs, les gens auront confiance et accès à leurs données et le monde sera BO !"
avatar oomu | 
"ligouane [01/10/2008 13:49] @mocmoc Certes. Mais si on va par là, on devrait aussi construire sa propre bagnole, non ? " non. Si on va par là, vous laisseriez une personne garder chez lui toutes vos possessions et vous les donner de la manière qui lui chante ha , et surtout, vous le laisseriez lui dicter le contrat et les conditions. comprenez bien que plus la technologie permettra de déporter les choses, plus il faudra de NORMES GRATUITES , de services OUVERTS, de LOIS et de REGULATIONS (le mot qui fait peur, je l'écrirais en lettre gothique si je pouvais) ce qui n'est en RIEN contradictoire avec une exploitation commerciale ou associative de services réseaux.
avatar Frenchie | 
Cet après midi, je regardais un documentaire sur la vie et la mort de la voiture de Général Motors, la EV1 (voiture électrique). Ils expliquent comment les gouvernements américains successifs ont favorisé puis saboté l'avenir de cette bagnole qu'on rechargeait chez soi avec une simple prise et qui satisfaisait 95 % des automobilistes américains (150 à 200 km entre deux recharges) et dont le seul entretien consistait à surveiller les pneus, comme pour toute bagnole et à recharger le liquide de lave-glace. Rien d'autre. Ni essence, ni filtres, ni huile et surtout ni pétrole. Vendues en leasing, elles ont toutes été récupérées par GM et compactées. Devinez à qui cette politique a profité ! Bon, ça date de 2005. A l'époque GM se lançait dans les Hummers et par une sorte de justice divine, GM est en train de boire la tasse. L'informatique et Internet, c'est pareil. Le but est de faire gagner plus possible de fric aux grosses compagnies.
avatar jjrmusic | 
Moi je suis d'accord à 200% avec Richard Stallman ! Je partage d'autant plus ce point de vue que je suis avec un iMac sous OS X et des logiciels propriétaires. Chaque fois que je le peux j'en vire un, mais comme j'aime la contradiction j'en garde aussi, que j'adore … En tout cas oui Stallman a raison d'attirer notre attention sur le fait que confier nos données à d'autres n'est pas sain. Peut-être est-ce une illusion naïve que de croire qu'on pourra s'en passer. Mais l'idée d'avoir les logiciels chez moi avec mes données me convient bien mieux dans son principe. Vieux sentiment de défiance ou sagesse ?
avatar marctiger | 
" Certes. Mais si on va par là, on devrait aussi construire sa propre bagnole, non ? " http://lh3.ggpht.com/marctiger/SORzS1JLGZI/AAAAAAAACDc/aGlpN8iL8Mg/s512/Ikea-Voiture.jpg ;-))
avatar def13 | 
Complètement d'accord avec oomu. Le "cloud computing" c'est un "beau" mirage. Partager ses données c'est une chose, mais que deviennent les droits de la propriété intellectuel et autres d'ailleurs ??? Exemples : MySpace vit grâce au jeune artistes qui rêvent de gloire et de paillettes et qui balancent leurs morceaux sur la toile sans forcément être bien au courant de leurs droits ... Autre exemple, celui d'un photographe (amateur) qui balance sa galerie d'image sur Flickr et qui ne peut pas contrôler qui télécharge ses images et pourquoi faire ... Sans oublier le "super edvige" : FaceBook, qui ne sert franchement à rien, à par se faire des amis virtuel dans le "cloud computing" ... le summum !!! Avec le "cloud computing", les gens vont progressivement oublier ce vieil adage : "Pour vivre heureux, vivons cachés". Et les multi-nationale s'y emploie bien tous les jours
avatar JLG47 | 
Il fut un temps (que les moins de 20 ans …) ou l'"utilisateur final" ne disposait que d'un "terminal passif" et était sous la dépendance totale d'un "ordinateur central" assurant le stockage des données et le fonctionnement des logiciels. Autant dire que le maître du jeu était celui qui contrôlait l'ordinateur central (suppression de donnée, censure d'utilisation, …). Cloud ressemble furieusement a ce mode de fonctionnement très seventises. Mais Cloud est bien pratique et existe depuis WEB2 (comment fonctionne le présent forum?). Je ne suis pas disposé à lui confier autre chose que ce que j'ai envi de partager (agenda collectif, forum; …), pour le reste, je le garde dans ma besace (heu!! mon iBook!)

CONNEXION UTILISATEUR