SDK : le temps des interrogations

Christophe Laporte |
Les règles imposées par Apple pour le développement d’applications sur l’iPhone suscitent des interrogations croissantes chez les développeurs.

La limitation la plus fréquemment pointée du doigt (lire Les premières recommandations d’Apple aux développeurs) concerne le fait qu’Apple interdise la possibilité aux applications de s'exécuter en tache de fond. Cela rend tout de suite moins pratique les logiciels de messagerie instantanée par exemple. Toutefois, un programmeur est parvenu sans le moindre problème à faire fonctionner son projet en tâche de fond.

Selon lui, c’est plus une directive d’Apple en terme de conception d’applications qu’une limitation technique. Reste à voir si la marque à la pomme tolérera ce genre d’usage dans la même pratique.

Autre limitation de taille imposée par Apple : il est interdit de mettre au point une application utilisant des plug-ins, appelant d’autres frameworks ou d’autres API ou permettant de lancer d’autres exécutables. Autrement dit, dans l’état des choses, Sun ne peut pas porter Java sur l’iPhone. L’annonce de la société américaine hier ressemble à un passage en force et à une manière de tester Apple sur le sujet. Cela est valable pour Java, mais également pour Air ou encore Silverlight.

Malgré ces différentes restrictions, les développeurs sont très intéressés par la plate-forme d’Apple. On a récemment appris qu’un éditeur travaillait à une solution de VOIP pour l’iPhone et l’iPod touch et que Gameloft compte commercialiser 15 jeux d’ici la fin de l’année.

[MAJ] Retrouvez notre dossier pour tout savoir du SDK iPhone !
avatar fabricepsb | 

Le iPhone deviendra monotâche : vive iPhone OS 9 !
Quant aux jeux, on a longtemps espéré que le passage aux puces intel et les bonnes ventes de mac contribueraient à augmenter le nombre de jeux sur mac. Que dalle oui : l'avenir est aux jeux sur téléphone. Dommage et ce sera d'autant plus vrai que les jeux sur Windows sont en train de reculer inexorablement face aux consoles.
Vous voulez des logiciels ? n'achetez pas un mac mais un iPhone !
Déprimant :-(

avatar manny78 | 

Ce qui est déprimant ce sont ces raleurs qui investissent sans arrêt les forums?.

Si cela ne te convient pas va voir Sony, Microsoft, Nokia mais arrêter de pleurnicher.

Trouver moi une société qui innove autant en ce moment et on en reparlera. Parce que pour l'instant c'est une des seules sociétés qui fait bouger le marché.

Alors les pleurnicheurs bien blotti chez eux à rien foutre DEHORS.

avatar oomu | 

hum..

jsuis pas très chaud pour du multitache sur un mobile. y a rien de mieux pour en faire une brique . on n'est pas face à un ordinateur de bureau avec plein de boutons partout, un gros processeur et un terminal pour tuer le process de pid 2536 qui est à 99% d'occupation cpu et qu'il faut donc killer comme tout le monde sait

(le moniteur système c'est pour les faibles, na!)

enfin bref, quand on supprime la tâche de fond, ca simplifie la vie de l'utilisateur et la stabilité de la machine. Au concepteur de faire en sorte que son programme se ferme correctement et restaure le travail en cours

en fait, la possibilité de laisser en tâche de fond devrait être une opération mûrement réfléchie, indiquée dans l'API avec des conséquences. Seul des logiciels tels de tchat devrait avoir cette possibilité.

enfin bref, je ne pense pas que ces appareils doivent être considérés comme des ordinateurs surpuissants.

pas en 2008

avatar kubernan | 

Le titre de la news ne me semble pas correspondre au sujet. Où sont les interrogations ? Apple est parfaitement claire au sujet du développement d'application sur iPhone. Que ce soit en terme de ressources (occupation mémoire, arrêt des applications quand on la quitte etc..), de programmation réseau, d'interaction utilisateur.

Pour ceux qui s'étonnent il faut leur rappeler que l'iPhone n'a pas pour vocation d'héberger des applications complètes au sens desktop du terme. Il 'agit surtout et avant tout d'offrir des applications lights lesquelles n'ont pas besoin de ressources faramineuses pour fonctionner.

Comme le dit oomu, l'iPhone n'est pas un ordinateur portable.

avatar Kaneda Corp | 

@oomu

On nous aurait menti???? C'est pas vraiment du OSX dedans, finalement on peut pas tout faire voir pas grand chose...??? L'iphone a largement de quoi faire tourner ce genre de programme, tout l'intérêt de l'iphone c'est d'avoir été conçus non pas tant comme un téléphone x ou y mais comme une station (informatique) mobile...(enfin c'est comme ça qu'on nous l'avais présenté, et c'est comme ça qu'il m'est apparu quand j'ai pu l'utiliser)

Reste que j'aimerais bien savoir comment tu développe un logiciel de messagerie sans tache de fond...??
(ce genre de logiciels sans multitache et tache de fond, c'est aussi pratique q'une roue carrée).

@Manny78
T'es né avec APPLE tatoué sur le frond et un code barre sous les aisselles ou t'es trotrolleur???

avatar kubernan | 

Kaneda Corp : "On nous aurait menti???? C'est pas vraiment du OSX dedans, finalement on peut pas tout faire voir pas grand chose...???"

Le fait qu'OS X soit intégré dans l'iPhone ne change rien à l'affaire. La plate-forme matérielle n'est pas la même qu'un macBookPro. Enfin, les recommandations d'Apple ne signifient absolument pas qu'on puisse rien faire, il faut juste réfléchir un peu.

Dans ton esprit, station mobile = ordinateur portable en rikiki ? Il ne s'agit pas de cela du tout.

Tu sembles confondre multitâche et tâche de fond.

avatar slainer68 | 

Je ne pense pas qu'Apple va interdire Sun de porter et de distribuer leur machine virtuelle Java. Vu qu'Apple veut pouvoir imposer aux entreprises l'iPhone, une machine Java sur l'iPhone serait un gros boost.

avatar Ganzolo | 

Quand on voit comment l'option de mail "relevé le courier tous les Quarts d'heure" bouffe la batterie de l'iphone... faut pas s'étonner de cette limitation

avatar dernotte | 

Et si finalement, le iPhone, pour Steve, c'est un nieme cheval de troie pour amener les gens au vrai Mac. Il sort un SDK, qui offre un grand nombre d'API identique au Mac (Core animation, OpenGL, ...), le tout se programme en Objective-C (Apple est le seul -presque- a encore supporter ce langage herite de NextStep), le SDK ne tourne que sur Mac. Bref apres qu'un developpeur lambda ait compris comment programmer le iPhone, il a toutes les connaissance pour developer sur Mac. Si le iPhone est ouvert a Flex, ou Java, le switch vers la programmation Mac est moins evidente.

avatar kubernan | 

@dernotte : "Et si finalement, le iPhone, pour Steve, c'est un nieme cheval de troie pour amener les gens au vrai Mac. "

nième ? C'est quoi les autres chevaux de Troie ?
vrai Mac ? C'est quoi un faux Mac ?

"Il sort un SDK, qui offre un grand nombre d'API identique au Mac". Elle est bonne celle là, il aurait fallu être débile pour réinventer la roue et ne pas s'appuyer sur des technologies OS X déjà éprouvées.

Sur le fond tu as raison, cela peut inspirer des developeurs pour des applications desktop.

avatar fabricepsb | 

manny78 a écrit :
[quote]Ce qui est déprimant ce sont ces raleurs qui investissent sans arrêt les forums?.

Si cela ne te convient pas va voir Sony, Microsoft, Nokia mais arrêter de pleurnicher.

Trouver moi une société qui innove autant en ce moment et on en reparlera. Parce que pour l'instant c'est une des seules sociétés qui fait bouger le marché.

Alors les pleurnicheurs bien blotti chez eux à rien foutre DEHORS.[/quote]
Innovation ??? mais l'innovation dont tu parles n' a rien de technologique mon pauvre manny78. Ce SDK n'était même pas prévu au lancement de l'iPhone. Ce SDK a été lancé seulement pour contrer le développement des iphones jailbreakés. C'est juste une réaction d'Apple qui cherche maintenant à protéger un relais de croissance en ouvrant un peu les portes. Je dis un peu parce que si c'est pour rendre arbitrairement l'iPhone monotâche quelle belle innovation !!!
Pourquoi les développeurs de logiciels pour Mac OS X peuvent-ils concevoir leur soft en multitâche et pas les développeurs pour le iPhone. Chez toi l'innovation c'est le retour en arrière alors ?
Certes je "râle" comme tu le dis si bien mais il faut rester cohérent. J'espère au moins que ce SDK pour iPhone suscitera des vocations pour le développement de nouveaux logiciels pour Mac OS X et nos ordinateurs mac : tu sais ces machines qui nous permettent de faire des choses contrairement aux téléphones portables qui ne servent qu'à payer des factures pour "communiquer"

Kaneda Corp a écrit :
[quote]@Manny78
T'es né avec APPLE tatoué sur le frond et un code barre sous les aisselles ou t'es trotrolleur???[/quote]
J'espère pas pour lui

avatar Philactere | 

[...][i]aux téléphones portables qui ne servent qu'à payer des factures pour "communiquer"[/i]
Hihihi il y en a au moins un dans ce fil qui a compris à quoi servait un téléphone...

avatar Un Vrai Type | 

@Kaneda Corp :
Non tu peux rien faire, y'a même pas de USB pour brancher mon clavier, pour dire comme OS X est nul dans l'iPhone.

@dernotte :
On peut parler si tu veux de la modernité des langage, mais Objective C (et en version 2.0 encore plus) est supérieur à C++ et C# (et même Java). J'espère que l'impression de "vieux truc recyclé" dans ton discours était involontaire...

@ fabricepsb :
Ne raconte pas n'importe quoi. Il est EVIDENT qu'Apple n'a pas voulu se lancer dans le vide avec l'iPhone, mais il est aussi EVIDENT que le SDK était prévu depuis longtemps qu'ils ont prévu aussi une commercialisation tout azimut etc...
Comme je l'ai expliqué plusieurs fois, Apple ne vend pas un iPhone (ni un iPod d'ailleurs) elle vent un nouveau modèle économique. Et ça ne se fait pas seul (sauf sur un marché naissant, comme l'iTMS) ça ne se fait pas du jour au lendemain etc... L'iPhone est très récent.

Maintenant, je veux bien parler technique, mais commencez par vous renseignez sur ce qui est non recommandé.

L'iPhone a des limitations en puissance, mais pas seulement, il est limité en mémoire (ce qui explique qu'il faut éviter qu'un logiciel tourne en tâche de fond, puisqu'il n'y a pas de swap et que lancer 15 applications en tâche de fond éteindront simplement l'iPhone. Pouf comme ça.)
Le logiciel de chat on besoin de multitâche mais pas de tâche de fond nécessairement...

Ce n'est pas interdit de concevoir une application en multitâche, ni d'en LANCER plusieurs en même temps.
Quand à Mac OS 9, comment comparer cette gestion du multitâche barbare à celle de mac OS X ?

Enfin bref, il me semble que vous avez confondus pas mal de chose quand même dans vos réactions...

Dernier point : "il est interdit de mettre au point une application utilisant des plug-ins, appelant d’autres frameworks ou d’autres API ou permettant de lancer d’autres exécutables."
Mais chaque application à un bac à sable...

avatar the_nuru | 

Pour résumer et surtout arreter le genre d'opinion plein de sceptisisme qui veulent la révolution mais en ne faisant rien et en critiquant tout ce qui va dans ce sens.

Le SDK est une prémière, apple a fait très fort, permettre à des sociétés comme des particuliers motivés de pouvoir librement utiliser l Iphone comme une plateforme multitache et multimédia montre bien que l'Iphone est bien loin dans la categorie des smartphones, le seul et unique à permettre une évolution dans le sens et le souhait du consommateur.
Coté jeu, on verra bien, le marché du mobile touche plus de monde que celui de l'informatique car il y a plus d'utilisateur de telephone portable que d'ordinateur, dans le meme foyer vous pouvez avoir 1 ordi et 1 telephone par personne.
Bref business affaire ou pas, pour nous cela permet d'apporter à l'iphone une revolution et le rendre adapté à tous les besoins : loisir, busines, ...
Personnellement je trouve que apple fait tres fort, esperons que cela embarquera du monde

avatar Kaneda Corp | 

@ kubernan et Un vrai Type
Ah la mauvaise foi.
Vous reprenez le morceau de phrase ou je suis ironique et vous prenez pas le bout ou je dis ce que je pense tout ca pour me faire passer pour un anti-mac...

+ Le fond de ma pensée c'est que l'iphone c'est que l'Iphone n'est pas un simple téléphone.
+ Et dans ce cadre ca me fait bizzare que finalement c'est plus qu'un vulgaire téléphone pas si puissant que ca...
+ Et ca d'autant plus bizzare que c'est des PRO APPLE et pas n'importe lequel qui dit ça...Oomu
+ D'ou mon ironie qui était censée faire remarque que ceux qui dans d'autre fils de discussion passe leur temps à dire combien l'Iphone c'est génial, sont capable de retourner la veste dès lors qu'il s'agit de défendre une nouvelle position de la direction d'Apple.

L'iphone c'est une plus qu'un téléphone, c'est une borne multimedia mobile design et intuitive... c'est ce que Oomu Shenmue... arrêtaient pas de dire...
Finalement la direction d'Apple veut pas de tache de fond... ah ben les même sont là pour dire l'inverse, finalement l'iphone c'est pas si puissant...
Vous êtes pas des macmaniques vous êtes Apple direction adeptes... c'ets pas les macss quivous intéresse c'est la sainte parole de la direction de Mac pas grave si un jour c'est blanc un jour c'est noir.

Moi je défend une position assez simple et claire, et qui à priori tient du trol pour vous:
L'IPHONE c'est bien.

Ca c’était pour la forme.

avatar Kaneda Corp | 

Pour le fonds:
Celui qui vient se poser devant moi pour me dire qu’un Iphone n’a pas la capacité de faire une tache de fond ou du multitâche. (Multitâche peut faire plusieurs tache donc une devant et une dans le fond…). En l’occurrence Oomu… il insulte quand même votre intelligence et bien plus grave la mienne.
Entre fan d’informatique on a tous en mémoire des configurations d’Atari, Amiga, Commodore et Macintosh qui pouvaient le faire avec même pas 1/5 de la puissance d’un iphone.

Aujourd’hui encore je peux aller taper des macros Excel sur un ordinateur de 1998 de 333mhz tout en téléchargeant et en écoutant des MP3 (ordinateur tournant sur windows… avec tout le gâchis de puissance et mémoire que cela entraîne)

Alors quand on sait que les Iphone font plus du double de puissance que cet ordinateur,
Que c’est sous Mac donc moins goinfre que Windows,
Que les programmes sur Iphone sont des programmes light…
Et qu’on me dit qu’un Iphone est pas assez couillu pour faire fonctionné MSN messenger... alors que n’importe quel pauvre téléphone à 9€ le peut. J’appelle ça se foutre de ma geule…

Tous les PDA font tourner des appli qui tournent en tache de fonds… tous … et on en est pas encore à s’extasier de cette prouesse… à dire olalah mon dieux mais c’est très difficile ça… il faudrait bien expliquer toutes les conséquences avant de commettre l'irréparable… oh mon dieux….

QUI PEUT CROIRE CA???

Enfin perso a la limite si Apple veut pas de Java et consorts, je m’enfou ils font ce qu’ils veulent, c’est pas Java qui me fera acheter ou pas un Iphone… et si ca permet de garder l'Iphone stable et sain pas de prob.
Mais à priori et si cela se confirme cette limitation n’est pas technique comme la relevé un programmeur mais plutôt marketing ou stratégie d’entreprise, c’est juste pour empêcher les Java… de venir sur l’Iphone…
Dans ce cas suffit de le dire, plutôt que de dévaloriser son propre produit qui ne le mérite pas (en tout cas pas dans ce domaine).

avatar Un Vrai Type | 

@Kaneda Corp :
0) Il me semble avoir répondu (que ce soit hier ou il y a 6 mois) sur le côté TECHNIQUE. Je n'ai que faire de Steve Jobs, je SAIS qu'il ne décide de presque rien chez Apple (contrairement à ce que tentent de faire croire les sites de rumeurs, mais les sites de rumeurs GAGNENT de l'argent en mentant, c'est leur COMMERCE, pas le miens). Bref, venons en aux points intéressant :
1) L'iPhone FAIT du multitâche, il n'y a AUCUN soucis la dessus et c'est le même multitâche que celui de Mac OS X. Je n'ai pas vu de limitations quelconques. C'est ce qui permet à un logiciel de chat de parler à plusieurs personnes par exemple.
2) Apple bloque (avec raisons ou pas, mais voici les raisons TECHNIQUES et PRATIQUES) les tâches de fonds.
En effet, comme TOUT système d'exploitation, Mac OS X doit réagir lorsque la RAM et le disque dur sont pleins.
Sur un système BSD, certains processus sont tués pour éviter la cessation de service.
Sur l'iPhone, qui n'est PAS un serveur, il a été décidé que l'iPhone s'éteindrait.
Est-ce stupide ou un caprice de Saint Steve Jobs ?
Savez vous que la "Ram" et que le "Disque dur" sont la même chose sur l'iPhone (a savoir la mémoire flash) ?
Savez vous que le choix est soit d'éteindre la machine, soit de supprimer des données ?
Et savez vous que le choix d'Apple est un choix réfléchi par des gens qui connaissent un peu mieux les capacité de l'iPhone que vous ?

Je le REDIS (mais c'est lourd). Authoriser les tâches de fond, c'est autoriser que l'installation d'une 15ième application entraîne l'extinction de l'iPhone.

3) La contrainte de la mort :
Ho mon dieux, un programmeur va devoir SAUVER l'état de son application quand on al quitte et RESTAURER son état quand on la relance !
Le pauvre...
Comme dans les applet Java (mais java, c'est de la merde non ?) ou pire encore, comme les widgets et 99% des applications avec document !
Mon dieu, Apple quels bandes de méchants !

avatar ipascm | 

Juste pour la premiere remaque, tache de fond n'est pas synonyme de mutitaches..., Il va falloir revoir vos bases de programmations pour avoir sorti un truc comme ca...

Avant d'affirmer quelque chose, on vérifie (dictionnnaire, wiki, forums), ou alors c'est pour ce plaisir de poster...

avatar ipascm | 

juste pour renforcer Kenada corp :

en 68 la puissance (pas mémoire) de la NASA équivalait à celle d'un 486 DX4 100 (pour ceux qui se souviennent de ce processeur).

Je serai curieux de savoir quelle est la puissance exacte des procs de l'iphone (ipod touch), ca serait marrant tout de meme...

voila pour la petite histoire

avatar Un Vrai Type | 

@Kaneda Corp :
Tous les PDA ont un système qui gère les tâche de fond ?
Tous ?
C'est bien connu que ça n'a JAMAIS été une contrainte. Juste lol.

Ce qu'il faut savoir :
- Lancer une application tierce depuis une application, est le système des vers et trojans. L'interdire, est une bonne idée.
- Sur un écran de la taille de l'iPhone, et vu qu'on ne peux voir qu'une seule application à la fois, il ne sert à rien d'avoir une application graphique en tâche de fond.
- Un chat fonctionne parfaitement sans tâche de fond.
- De toute façon, un processus en tâche de fond ne pourrait pas envoyer d'information à l'application en train de s'afficher.

Ce qui veut dire que la limitation d'Apple c'est que Growl ne sera pas porté sur l'iPhone et que sans lancer un logiciel, vous n'aurez pas d'information dessus (sauf que justement, je n'ai pas regardé le SDK en détail, mais je pense qu'Apple permettra tout de même de modifier l'icône d'une application, c'est de toute façon la seule notification visible).

Ha non, j'oubliai les autres limitations : Pas de limewire ou d'emule pendant que vous êtes dans Mail.app...

avatar james85 | 

La doc technique explique que c'est pour le bien de l'utilisateur que l'iPhone ne sera pas multitâche (dès qu'on parle de "bénéfice pour l'utilisateur", j'ai tendance à me méfier parce que c'est souvent une excuse bidon qui masque le vrai problème) : en gros la doc dit que c'est pour que l'utilisateur n'ait pas une expérience négative en switchant d'une application à une autre ([i]It’s important to make sure that users do not experience any negative effects because of this reality. In other words, users should not feel that leaving your iPhone application and returning to it later is any more difficult than switching among applications on a computer.[/i])

On croit rêver : on n'est pas sur un téléphone avec une interface multitouch révolutionnaire ? Les types d'Apple sont infoutus de trouver un mouvement de doigt qui permettent de défiler les applis séquentiellement ? ou qui fasse apparaître un panneau avec les applis ?

Soyons indulgent : une seule appli tourne en même temps, admettons. Mais il est aussi indiqué que les applis sont arrêtées dès que l'utilisateur téléphone. Pourquoi ? Encore un problème ergonomique ? On a besoin de l'écran pour téléphoner ? Et on ne parle pas là uniquement du mec qui va être ennuyé parce qu'il a perdu sa partie de casse-briques : on parle aussi des professionnels qui ne pourront pas utiliser une application dédiée à leur métier en même temps qu'ils auront leur client ou leur fournisseur en ligne. Téléphoner, discuter, raccrocher, utiliser l'appli, téléphoner, discuter, raccrocher, ...

Les arguments de ceux qui soutiennent ces mesures sont "oui, mais des applications font abuser". Pourquoi partir de ce principe ? Et pourquoi oublier que les applications devront passer par le filtre Apple ? Ils ne pourront pas détecter les applications non respectueuses ?

Enfin, non, ce n'est pas normal au 21ième siècle que ce soit au développeur de gérer les arrêts et les reprises de son application. C'est le rôle d'un OS moderne.

avatar Un Vrai Type | 

@ ipascm :
En 1968, la Nasa navait pas d'interface graphique et la plupart des logiciels étaient écrit en assembleur.
Développer un logiciel coûtait une fortune.
Les machines n'étaient pas multitâche et n'avaient de de tâche de fond.
Multics avait 3 ans de développement et n'était pas encore commercialisé.

Bref, hier c'était bien mieux, ben retourne vivre hier...

En 1600 on se déplaçait en polluant nettement moins !

@ james85:
Multitâche n'est pas tâche de fond.
Multitâche n'est pas tâche de fond.
Multitâche n'est pas tâche de fond.
Multitâche n'est pas tâche de fond.
Multitâche n'est pas tâche de fond.
Multitâche n'est pas tâche de fond.
Multitâche n'est pas tâche de fond.
Multitâche n'est pas tâche de fond.
Multitâche n'est pas tâche de fond.

"Et on ne parle pas là uniquement du mec qui va être ennuyé parce qu'il a perdu sa partie de casse-briques"
Comment ? Quand tu quittes pages tu perds ton document ?

Vraiment n'importe quoi ces réactions. Est-ce que la rédaction peut faire une news qui relate la réalité, qui EXPLIQUE vraiment ce qu'Apple permet et pas et qui COMPARE avec une applet Java, Symbian ou autre ?
Pitié !

avatar ipascm | 

euh je comprends pas bien la réaction de "'un vrai type"... (enfin comme j'ai été un programmeur en assembleur, je comprends au moins la moitié de la première phrase)

enfin, pour ce qui concerne le multitaches, le premier ordinateur a en avoir bénéficié c'était en 1958 (ok des gros serveurs) mais bon ca existait (evidemment, y a pas beaucoup de particuliers qui utilisaient des ordinateurs à l'époque...) et puis après le temps partagé...

Pour finir, j'adore mon ipod touch et je suis persuadé qu'il a suffisament de puissance pour peu qu'on programme correctement, on verra ensuite avec les limitations, mais franchement, l'environnement de dev est très correct et quasi gratuit... Donc non ce n'est pas mieux avant, c'est tout le contraire de ce que je pense...

avatar Un Vrai Type | 

@ ipascm:
Tu sous entends que l'iPhone est suffisamment puissant pour faire, comme Kaneda Corp le pense, fit de toutes limites.
Me réaction cadre ton propos. En effet, un OS avec interface graphique tiens sur une disquette en 1995 et il faut 2 CD en 2008 (ou un DVD).
Régression ?
Il suffit de voir la quantité de services, applications fournies, la qualité des images etc pour se rendre compte que c'est un progrès normal.
Maintenant, il n'y a pas que la contrainte technique de la puissance, j'en vois au moins 2 autres :
1) L'iPhone est une machine limitée en ressource de stockage. Bien plus proche du "remplissage de disque" qu'un Mac.
2) Si 1 développeur a le droit aux tâches de fond, 1 000 000 de développeurs y ont droit et donc 2 000 000 applications en tâches de fond peuvent exister. (A moins qu'Apple interdise d'acheter plus de x applications en tâche de fond ?)

En 1968, les particuliers n'avaient pas d'ordinateurs. Il faudra attendre multics pour avoir le multitâche et la possibilité de programmer dans un langage non assembleur. C'est le point faible du Gamma 60 de Bull, il fallait tout faire en assembleur.

Mais au niveau puissance de calcul brut, l'iPhone est effectivement puissant comparé aux téléphones.

avatar Un Vrai Type | 

Puissant, mais peut-être moins qu'une imprimante d'entreprise moyen de gamme...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR