Druide joue la carte de l'ouverture

Christophe Laporte |
Comme prévu, Druide propose au téléchargement une révision d'Antidote RX. Cette révision [RX5 - 33 Mo (depuis RX4) - 55 Mo (depuis RX1) - UB - FR] offre la prise en charge de Keynote 2, 3 et 4, Numbers, Pages 3, NeoOffice 2 (Writer, Calc, Impress et Draw), OpenOffice.org 2 (X11) (Writer, Calc, Impress et Draw), Thunderbird 2, Nisus Writer Pro, Adobe InDesign CS 3 et Adobe Illustrator CS 3. RX5 est également compatible avec Safari 3 bêta ainsi qu'avec Leopard.

Les analyseurs d’Antidote ont été réécrits afin de tirer pleinement parti des ordinateurs à processeurs/coeurs multiples. L'éditeur indique que l'analyste de texte peut aller jusqu'à huit fois plus vite. Antidote est rappelons-le un logiciel d'aide à la rédaction qui comprend un vérificateur orthographique et grammatical, un dictionnaire, ainsi que de nombreux guides relatifs au bon usage de notre langue.

avatar Anonyme (non vérifié) | 
ah s'il pouvez couter un peu moins cher.... Il est à combien à l'Apple Expo ?
avatar Anonyme (non vérifié) | 
"pouvait" Oups!
avatar Anonyme (non vérifié) | 
il semble que la mise à jour te sera particulièrement utile :D
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Une merveille que cet Antidote !!
avatar Anonyme (non vérifié) | 
C'est vrai, Antidote est une merveille, mais pourquoi sortir une MàJ trois mois avant la sortie d'Office 2008 ? On va avoir droit à une RX6 avec plusieurs mois de retard...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
69 euros, c'est pas cher pour la qualité d'utilisation, et la complexité de développement de ce produit. C'est le prix d'un anti-virus sur Window.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
69$, c'est la mise à niveau. Il y a une promotion sur Amazon jusqu'au 30 septembre, il est vendu 95.20 euros au lieu de 119 euros.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Si vous trouvez Antidote cher, allez jeter un œil sur Prolexis diamant à 307 euros. Je l'utilise depuis des années et depuis la version OSX c'est une vraie galère, les adaptateurs (qu'il faut acheter pour rendre compatible le soft avec chacun des logiciels que l'on veut utiliser) plantent régulièrement, ils se désactivent et se réactivent sans qu'on sache pourquoi. L'installation et les multiples réinstallations (obligatoire vue les problèmes) sont un vrai cauchemar. Et je ne parlerai pas de leur politique commerciale lamentable, bref il n'y aura plus pour moi de mise à jour vu que je migre sur Antidote.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@ immaxweb : Je me garderai bien de porter un jugement sur Antidote que je n'ai pas. Mais je m'inscris en faux pour ProLexis que j'utilise depuis le début. La vitesse d'exécution laisse toujours pantois. Les paramétrages permettent de régler une infinité de cas. Cher ? peut-être mais pas pour des pros de la PAO. Les plantages chez toi sont peut-être à chercher ailleurs. Ne pas généraliser svp trop rapidement, merci.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Tout a fait d'accord avec Languedoc. J'utilise Prolexis depuis 3 ans : que du bonheur et un excellent support.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Je l'utilise en PAO depuis de nombreuses années et là j'en ai marre. D'ailleurs je ne suis pas le seul à avoir des problèmes avec Prolexis. Je l'ai testé sur des installations système nickel, toutes neuves en installant en premier prolexis avec ses softs dédiés : toujours les mêmes problèmes. Certes la vitesse est excellente, mais bon... Jette un œil à Antidote, je pense que sa richesse te confondra. Si je délaisse prolexis ce n'est pas pour ses fonctions mais pour tout le reste.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
La révision d'Antidote RX5 ne coûte rien aux possesseurs de RX4. Antidote ou ProLexis? Je travaille avec les deux. Antidote pour son interface, la pertinence de ses suggestions, son aide à la rédaction, ses dictionnaires, son utilisation dans de nombreux logiciels (sans qu'il n'en coûte plus cher), le prix. ProLexis pour son correcteur typographique imbriqué dans InDesign et QxPress; il reconnaît et applique l'espace fine, espace insécable et autres, particulières à chacun de ces logiciels, ce que ne fait malheureusement pas Antidote.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Ouaip, c'est d'ailleurs encore un truc qu'Antidote devrais proposer la correction Typo, et là se serait parfait, sinon, je l'utilise depuis quelques mois et c'est un super soft, dommage qu'il ne fasse pas d'autre langues aussi.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
L'ouverture, ce n'est pas nouveau chez Druide : Antidote s'installe à partir du même CD sur Windows, OS X ou Linux et fonctionne depuis longtemps avec la version Windows de OpenOffice. Pourtant, cette nouvelle est une bonne surprise : je leur avais envoyé un courriel pour m'étonner que les logiciels libres Open/neoOffice ne soient pas pris en charge sous Mac, alors qu'ils l'étaient sous les autres systèmes. Voici leur réponse en mai dernier : « Nous avons tenté d'intégrer Antidote à OpenOffice et NeoOffice pour Macintosh, sans succès. La programmation d'Antidote sur Macintosh et très différente de celle sur Windows ou Linux aux niveaux des intégrations. En l'état technique actuel d'Antidote, d'OpenOffice et NeoOffice, nous ne pouvons prévoir quand Antidote pourra y être intégré.» Apparemment, ils ont fini par y arriver... Il ne manque plus que l'intégration à Firefox (ce qui ne saurait tarder puisque Thunderbird est déjà reconnu), mais cela peut être contourné grâce au menu "dock" d'Antidote qui corrige le contenu du presse-papier. Je suis traducteur et je me sers d'Antidote comme aide à la relecture. Je relis au fur et à mesure dans Antidote, donc tant qu'il va plus vite que moi, la vitesse importe peu. Par contre, j'apprécie : -la simplicité de l'interface, qui reste la même quel que soit le programme d'où est tiré le texte à relire -la qualité des suggestions; -le fait que les suggestions sont argumentées (même lorsque le logiciel se trompe, il est bon de savoir pourquoi) -les corrections typographiques de base : espaces insécables avant certains signes de ponctuation, remplacement des guillemets anglais par des guillemets français. il me reste à explorer plus en détails les nombreuses options et à consulter plus systématiquement les guides/dictionnaires.

CONNEXION UTILISATEUR