iPhone : pas pour les pros ?

Christophe Laporte |
L'institut d'études Gartner déconseille aux responsables informatiques de prendre en charge iPhone. La raison ? Apple n'a pas l'intention d'adapter son appareil aux besoins de l'entreprise. Gartner déplore l'absence de pare-feu sur le téléphone, l'impossibilité de détruire à distance les données sur l'appareil si celui-ci est perdu ainsi que l'absence de prise en charge de solutions comme Microsoft Exchange et Lotus Notes. L'analyste reconnaît toutefois que iPhone est un très beau produit, mais qu'il est avant tout conçu pour le grand public. Pourtant, AT&T et Apple n'ont pas caché leur intention à terme de partir à l'assaut du monde de l'entreprise.

Tags
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Parfois ces analystes, je me demande pour QUOI ils sont payés : réfléchir ou dire n'importe quoi? Là les petits chouchous nous font une fixette sur le iPhone qui sera proposé au grand public. Mais si Apple décide de s'attaquer au monde professionnel, personne ne leur interdira d'apporter des modifications à la bête, ou d'en sortir une deuxième génération. Au rythme ou ça va, pourquoi pas...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Pas pour les pros… employé de grosses structures. Sachant qu'ne France par exemple, le principal employeur est l'artisanat (au sens large) : j'ai un paquet de copains pros, en libéral ou dans des boites de taille raisonnable qui sont déjà dans les starting-blocks pour acquérir un iPhone… Dans ces conditions et sous la pression des utilisateurs, je vois bien les responsbales IT être obligés de s'accomoder eux, plutôt que les employés, du phénomène et de trouver des solutions pour permettre la réception/l'envoi sécurisés d'e-mails en dehors des serveurs Exchange ;-) Pour la première fois qu'Apple a le moyen d'investir l'entreprise sans subir la disparité de part de marché des OSes, on peut être sûr que l'iPhone est la mine chargée d'ouvrir la brêche dans le rempart Dell-Windows… :-D
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Je crois que Gartner dit une connerie Je ne croit pas que détruire les données soit réellement toujours possible à distance. D'ailleurs en fait j'aimerais savoir combien de téléphone propose cette fonction, ce qui répondra à la question : pour qui Gartner travaille-t-il? Même chose pour les autres fonctionnalités. Maintenant, il y a peut-être d'autres raisons qui rendent ce téléphone impropre à la consommation. Je ne l'ai pas vu, donc je n'en sais rien.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
ben comme flash, java ou autre, le parefeu et les demandes faites plus haut sont tt a fait justifiables.. un produit doit evoluer, on verra bien nous-meme: le temps qu'il sorte en france, les americians auornt essuye les platres..
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Que de fautes ... Je suis désolé.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Je crains que Gartner n'ait pas tort. L'absence de support d'Exchange condamne l'iPhone en entreprise, pour le moment en tous cas.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
les personnes de mon entourage qui utilise des portables professionnels ne se servent que d'une seule fonctionnalité : la messagerie blackberry. <br /> En plus, je pense que l'iPhone va supporter les serveurs exchange contrairement à ce qu'affirme Gartner. Il suffit d'activer le support IMAP sur un serveur exchange. Il faut attendre la sortie de l'iPhone pour le confirmer.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
oups, je parlais du blackberry pour montrer que l'iPhone possède la même fonctionnalité et que c'est surtout ça qui intéresse la classe business.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Ben quand exchange marchera correctement ça sera déjà bien. Car il a un peu de mal quand les boites mails dépassent le giga de données....
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Pour les anglophones qui veulent lire un article intelligent sur cette question : <br /> http://www.roughlydrafted.com/RD/RDM.Tech.Q2.07/34C8BD5D-E210-4A62-BE6F-FD21 E046A397.html Qui a dit que l'iPhone n'est pas prêt pour l'entreprise ? Gartner ne semble pas faire des études très fiables...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Les protocoles standard fonctionnent bien et existent en version sécurisée. Nul besoin de se plier aux protocoles propriétaires Exchange et consorts. <br /> Par contre, cela demande effectivement que les services info s'adaptent à l'utilisateur plutôt que l'inverse. Les analyses les plus fines soulignent d'ailleurs que le vrai problème de l'iPhone en entreprise, c'est l'état réel du rapport de force entre utilisateurs et informaticiens.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
D'après la vidéo de 20 minutes, - je ne peux avoir l'heure en permanence sur l'écran même s'il est en veille - comment gère-t-on les raccourcis le plus rapidement possible ?
avatar Anonyme (non vérifié) | 

avatar Anonyme (non vérifié) | 
je "crains" qu'apple en a rien à foutre de l'avis du gartner ou des "pros" je dis entre " " parce que de mon point de vue apple a raison. les bidules "pro" c'est nul. exchange c'est nul (je le sais, j'en administre) le monde de l'entreprise c'est nul (et pour cause)<br /> et on s'en contre-fout. les employés vont débarquer avec des iphones dans mon réseau et je le gérerai d'une manière ou d'une autre. (faut dire, j'en aurai un, alors hé! le réseau va le gérer, pas de soucis...) hé ben vi, on bosse pas tous dans des structures ultra-rigides avec la chemise codifiée et licenciement pour branchement de clé usb non réglementaire. (quoique j'aimerais interdire aux employés le branchement de clé usb ou de portables sur des prises réseau. mais ma direction est trop gentille) - quand des gens ont débarqué avec leur pda tout pourriX, leur débilephone et autre bidule, et bien on leur a donné les infos de proxy pac, de imap ssl, de ssh, de wifing pour qu'ils se _démerdent_ évidemment que l'iphone n'a pas de firewall, justement notre réseau a un firewall pour isoler d'internet (en fait, on en a plusieurs, selon les sous réseaux qu'on a segmenté) évidemment que ZIPOphone a pas d'anti virus, c'est pour cela que le réseau wifi chez nous est bridé et séparé physiquement du réseau interne (aucune borne wifi branchée dessus) et que tous les postes branchés en interne ont un antivirus, le serveur de mail aussi, le firewall aussi, etc. etc etc etc ETC !!! je _hais_ gartner. ils vivent et parlent dans le monde merveilleux de BusinessLand, les sociétés de 60 000 employés mondiaux au système informatique rigide depuis 30 ans. ha ben vi , la vie est belle là. Mon boulot y serait simple, il consisterait à dire, d'un sourire radieux : NAN. et ce genre de boîte vous paye LE BUSINESSPhone à la con et vous laisse votre FUNphone à vous. <br /> l'iphone saura se connecter à du zexchange. suffit d'activer IMAP, faut savoir qu'en imap, un serveur pafexchange est en quelque sorte en mode appauvri. pas de partage de calendrier, pas d'appropriation de boîtes etc. mais y a tous les services imap fondamentaux. en ce qui me concerne, c'est une bonne chose. exchange est un sac de noeuds. mieux vaut construire ses services sur des bases séparées et claires. (et oui mOssieur, on peut très bien simuler le tout dans outlook sans que madame tartampion le sache) enfin moi ce que j'en dis... toute façon, apple est pas là pour vendre un bidule iBusiness, ils sont là pour vendre des tonnes de iBidules et faire un iSuccés iPopulaire<br /> ils veulent PAS vendre au businessMan, ils veulent vendre à SES enfants. c'est clair et limpide. ils veulent PAS que les gens synchronisent leur "calendrier de boulot", ils veulent que les gens y mettent des tonnes de musiques achetées depuis itunes. ils veulent PAS que les médias et les gens se disent "ho un nouveau smartphone super bidule", au contraire, ils veulent que les gens se disent que c'est PAS un smartphone, que c'est PAS business, que c'est PAS un truc chiant. ils veulent PAS des feuilles de calculs excels. ils veulent du "amazing, insanely great, wiiiiiiz bang" et des chiens qui font du skate.<br /> et en ce qui me concerne, c'est exactement ce qu'il faut faire.<br /> java sur un iphone ? bouarf, exactement le contraire de ce que veut apple : NON aux programmes incontrôlés et balancés par l'utilisateur. elles ne sont pas justifiables car contraire à ce qu'apple veut vendre et que l'immense majorité des clients ont rien à fiche. pourquoi un parefeu, vu que l'iphone exécutera RIEN au delà de safari (dont le jscript est limité à 5s d'occupation de l'iphone, va être dur de faire un résident en jscript...) ?<br /> c'est PAS un ordi de poche! c'est un IPOD new gen. un ibidule qui fait téléphone, ipod et web, point. c'est PAS le newton2. c'est un ibidule aux fonctionnalités _définies_ et strictes que l'utilisateur ne peut pas changer. > Pour la première fois qu’Apple a le moyen d’investir l’entreprise sans subir la disparité de part de marché des OSes, je vais faire hurler et pleurer : je crois que vous devez assumer cette Vérité : Apple ne cherche pas à conquérir le "l'entreprise". ils font le minimum (os x serveur, xserve) pour qu'os X client soit une plateforme de travail viable. Ainsi ils font final cut server pour que final cut studio soit ZE plateforme vidéo. Apple se FICHE de mon domaine de travail par exemple (le data center linux-windows pour gros serveurs web+fichiers), totalement ils s'en fichent. ils s'en fichent mais royalement des serveurs B2B aussi. on peut se rouler dans la boue en pleurant mais c'est ainsi. ils ont RIEN qui soit approchant à une gestion de réseau, à un truc snmp, à un domino/note, à une solution de backup massif, un progiciel de décision, etc.<br /> Filemaker a été séparé d'apple, Webobjects mis en retrait, etc etc. <br /> Que voulez vou de plus ? que Steves Jobs lui même vient vous dire "ben non, l'iphone, on s'en fout s'il est pas business-friendly, on va gager le max pognon avec tout ce qui est pas business" ? - Apple vise la "station de travail" scientifique, graphiste, bureautique, admin unix(moi par exemple). pour l'entreprise. ca oui. tout à fait oui. mais surtout massivement la Famille et le particulier. et cela leur réussit. (excellente marge)
avatar Anonyme (non vérifié) | 
"Les analyses les plus fines soulignent d’ailleurs que le vrai problème de l’iPhone en entreprise, c’est l’état réel du rapport de force entre utilisateurs et informaticiens." ha que voilà une reflexion intéressante.<br /> et je vous le dis au passage, offrez des chocolats à votre DSI :)
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Lizandre dit: "Par contre, cela demande effectivement que les services info s’adaptent à l’utilisateur plutôt que l’inverse. Les analyses les plus fines soulignent d’ailleurs que le vrai problème de l’iPhone en entreprise, c’est l’état réel du rapport de force entre utilisateurs et informaticiens."<br /> Je suis d'accord avec cela... Le problème est politique, pas technique...Gartner and co vivent en parti sur les conseils de décisoinels qui ne jurent eux même que par la standardisation Microsoft..c'est aussi visible en France et partout ailleurs, et cela n'a rien de rationnel et ne recoupe aucune étude sérieuse sur la sécurité ou autre...le but est juste de basher TOUS les concurrents de windows qui sortent des solutions estampillées windows, des serveurs de fichiers windows etc, etc... Le monde de la micro en entreprise est juste verrouillé A PRIORI par une pensée unique qui a décidé, et c'est cocasse, que seul windows représente une solution adaptée à l'entreprise...ce n'est étayé par aucune analyse sérieuse, juste sur un rapport des forces du marché qui donne le monopole à Microsoft et qui voit les entreprises choisir une solution globale, quitte à tuer les autres compétiteurs... Apple, avec ses solutions et ses formats plus ouverts, sa plateforme Unix, son absence de Virus, l'ergonomie de ses produits DEVRAIENT être plus souvent choisi dans un contexte où la sécurité et la productivité règnent...mais le mythe perdure d'un produit inéadapté pour le monde de l'entreprise, et ce mythe est trés LARGEMENT entretenu par des boîtes comme Gartner, Zdnet, et des gars comme Thurrot, Lederle et autres qui passent leur temps à chercher la faille dans les produits à la pomme alors qu'ils se montrent d'un extraordinaire aveuglement dés qu'il s'agit de Microsoft qui pourtant accumule les problèmes.... Seule la pressiondes utilisateurs changera la donne...il faut JUSTE que l'iphone soit un succés phénoménal, que les cadres les préfèrent aux solutions seulement "windows compliant", et ce sera plié...les IT DEVRONT s'adapter...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Gartner, ils me font rigoler. En gros, depuis que le Mac existe, chaque année, ils annoncent la mort d'Apple. Bon, pas depuis 3-5 ans, mais je me souviens de la période 1990-2000, c'était quasi systématique: "n'achetez pas d'actions Apple, on ne lui voit aucun avenri sérieux". Rigolo, a posteriori, non ? Thibaud

CONNEXION UTILISATEUR