Des nouvelles de P.A. Semi

Christophe Laporte |
Si Apple n’avait pas choisi de se rapprocher avec Intel, elle aurait très probablement collaboré avec P.A. Semi. Les deux sociétés avaient d’ailleurs peaufine actuellement PA6T-1682M, un processeur PowerPC qui se distingue par un ratio performance par watt. Gravé en 65 nm, ce processeur 64 bits dual-core comprend 2 Mo de mémoire cache de niveau 2, 2 contrôleurs de mémoire DDR2 (un par core), et consomme entre 5 et 13 Watts à 2 GHz. Les premiers échantillons sont sortis des usines il y a quelques jours. La commercialisation de PA6T-1682M devrait donc intervenir prochainement.

Tags
avatar Anonyme (non vérifié) | 
54 bits ?? mais c incroyaaable :))
avatar Anonyme (non vérifié) | 
54 bits ?? mais c incroyaaable :))
avatar Anonyme (non vérifié) | 
chapeau bas pour la consomation, manque plus cas voir au niveaux performances mais maitenant que nous somme passer sur intel on ne peu rechanger tt notre syteme maintenant mais pour un apple tv sa pourrais etre in terressant niveau puissance vu les carractéristiques par rapport au pentium m
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Seulement 54 bits ? Ça doit être dur à faire fonctionner
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Y'en a qui ne savent pas bien lire on dirait car il est pourtant bien écrit 64 bits dual-core dans l'article...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Même si le choix du passage vers Intel a certainement été difficile psychologiquement pour Apple (et, disons-le, certains utilisateurs de Mac), il s'avère déjà une décision rentable et très payante qui semble avoir ouvert des portes depuis longtemps fermées pour Apple... ce qui ne serait pas arrivé avec un processeur de P.A. Semi ou un autre. Le processeur Intel est venu combler un déficit de crédibilité pour Apple (c'est dommage à dire, mais c'est ça).<br /> Le passage à Intel rehausse aussi l'image de marque de Apple en permettant une comparaison d'égal à égal avec les OS de la compétition. Par exemple, il a amené un certain nombre d'utilisateurs à réaliser que l'absence de virus sur le Mac est réellement une question de qualité de l'OS et non dû à une simple barrière technologique (le processeur). Et il a également permis de constater qu'un même ordinateur brillait davantage sous Mac OS que sous Windows, démontrant l'impact de la lourdeur de Windows dans l'utilisation d'une machine. Et plus personne ne peut se cacher derrière les différences de processeurs pour tenter d'expliquer cette différence.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Je sais ça a été corrigé entre temps mais bon faut pas charier (!).

CONNEXION UTILISATEUR