Interview d'Eric Bachard

Christophe Laporte |
OpenOffice 2.0 est l'un des projets open-source les plus importants. Son but est simple et ambitieux à la fois : être une alternative viable à Microsoft Office. Le succès de ce genre d'initiatives commence à inquiéter les éditeurs qui ne s'attendaient pas à pareille concurrence. Dernier exemple en date et pas des moindres : le Trésor public a décidé d'abandonner Microsoft Office au profit d'OpenOffice, un choix qui lui permet au passage d'économiser la coquette somme de 29 millions d'euros.

Alors que la version 2.0 de cette suite bureautique pour Mac est quasiment finalisée, nous avons posé quelques questions à Éric Bachard, l'un des leaders de l'équipe portage sur notre plate-forme. Il nous explique entre autres quels sont les avantages de cette suite, comment fonctionne un tel projet et comment la suite va évoluer à l'avenir.

- Comment arrive-t-on à se retrouver responsable d’un tel projet ?

Cela ne m’avait même pas effleuré l’esprit, et je ne pensais pas du tout à ça quand Martin Hollmichel (le «maestro» ), m’a proposé d’être «co-lead» avec lui.

L’important est surtout de se concentrer sur tout ce qu’il y a à faire, et il y a vraiment beaucoup à faire dans le port Mac. D’ailleurs, responsable, c’est un bien grand mot. OpenOffice.org est un projet communautaire, chacun y tient le rôle correspondant à ce qu’il y a apporté.

Je suis aussi très proche des communautés francophone, dirigée par Sophie Gautier (que je salue au passage), et allemande.

- Est-ce votre activité professionnelle principale ?

Dans la vraie vie, je suis professeur (de physique), et je travaille à l’UTBM, qui est une école d’ingénieurs.

- Quels sont les avantages selon vous d’OpenOffice par rapport à la suite de Microsoft ?

Je ne suis pas capable de comparer OpenOffice.org à MS Office, mais je peux énumérer ce qui me plaît avec le logiciel OpenOffice.org :
- c’est un logiciel libre : on peut le recopier, l’installer plein de fois sans être un pirate ;
- le format des fichiers est ouvert, pérenne et fiable ;
- Il n’y a pas de spywares dedans ;
- il est multi OS (Mac OS X, Linux, Windows, Solaris...), multi architectures (x86, ppc, alpha, ...).

...et il fonctionne de mieux en mieux. Même avec Mac OS X !

Pour la qualité, nous n’avons pas à rougir, et nous faisons des progrès tous les jours.

- Peut-on quantifier la part de marché d’OpenOffice et Star Office ?

Aucune idée sur le nombre exact de postes installés, mais il doit être conséquent. Par exemple, certains ministères et institutions françaises utilisent déjà OpenOffice.org. Le contribuable que je suis apprécie.

Sauf erreur de ma part, Louis Suarez Potts (autre leader du projet, et membre du conseil communautaire), dans une récente interview, a avancé le nombre de 49 millions de téléchargements *avant* la sortie d’OpenOffice.org 2.0.

De plus, OpenOffice.org est traduit en plus de 40 langues différentes. Pour plusieurs systèmes d’exploitation, et plusieurs architectures différentes.

Pour faire court : le nombre d’utilisateurs est en augmentation constante, tout simplement :)

- Ainsi que le nombre de personnes travaillant dessus ?

Difficile de répondre, et je n’ai pas d’idée précise, car c’est très compliqué : dans OpenOffice.org, tout est projet, et il y a autant besoin de gens faisant du marketing, que de codeurs, que de testeurs ...

- Sur Macintosh, on a l’impression qu’il est assez difficile de trouver des développeurs s’impliquant dans de tels projets. Qu’en est-il ?

Ce n’est pas facile, mais c’est aussi de la faute du projet OpenOffice.org : la taille de ce projet, pas de documentation complète et claire de l’API, des modifications continues du code, tout cela ne facilite pas les choses. Même si certains se sont approchés un jour, je comprends qu’ils aient eu du mal à s’accrocher. Bienvenue à ceux qui souhaitent nous aider :-)

Cela s’est franchement arrangé ces derniers temps, et j’ai des contacts très sérieux. D’ailleurs, la communauté Mac est aussi une communauté de qualité, et elle ne fait que s’agrandir elle aussi :-)

- Est-ce que la communauté open source trouve ses marques petit à petit sous Mac ?

Oui et non.

- Pourquoi ?

Ce sont deux mondes très différents : les utilisateurs issus de la communauté open source (je préfère dire libre), essentiellement Linux et probablement *BSD, n’ont pas toujours les mêmes exigences que l’utilisateur «type» de Mac OS X.

Les mentalités aussi sont différentes. Quelqu’un qui a l’habitude de Linux sera moins regardant sur le look, mais plus sur la souplesse et les possibilités d’utilisation, de personnalisation.

- Pensez-vous que la transition vers Intel va changer la donne ?

Oui, j’en suis convaincu.

- Ce passage à Intel, justement, est-ce une bonne chose pour la communauté open-source ou, est-ce plus de travail ?

C’est du travail en plus, c’est clair. Dire si c’est une bonne chose, je ne sais pas (j’aime bien le PowerPC... )

Au passage, j’en profite pour signaler le projet Cusoon qui nous aide énormément. Cette association a par exemple financé le projet Base (3000 euros). C’est aussi grâce à eux que nous avons pu louer la machine Mactel (1500 euros). Je les en remercie chaleureusement.

Mais d’autres projets nous aident, comme le projet allemand Team OpenOffice.org de qui a contribué à l'achat d’un Power Mac G5 utilisé en tinderbox + la seconde machine Mactel (avec participation partielle de Cusoon).

- Où en est l’adoption d’OpenOffice par les utilisateurs Mac par rapport aux autres plates-formes ?

Je ne sais pas d’où cela vient, mais les utilisateurs Mac refusent d’installer X11 pour OpenOffice.org, alors qu’ils le font sans problème pour d’autres applications dont ils ont besoin. J’avoue ne pas comprendre.

Tout ce que je peux dire, c’est que nous avons beaucoup travaillé pour la 2.0, et je pense sincèrement que nous arriverons à quelque chose de satisfaisant très bientôt. Les versions actuelles de développement (m133 par exemple), avec l’extraction des polices natives Apple remportent déjà un franc succès.


- Il se dit qu’à l’avenir, vous allez travailler à une version Aqua d’OpenOffice. Qu’en est-il ?


Pour l’instant, il n’y a pas de version aqua, même si nous avons déjà fait beaucoup de progrès avec quelque chose qui n’utilise pas X11.

Ensuite, cela risque d’être très long : même si une version n’utilisant pas X11 fonctionne, cela n’en ferait pas une application «Mac OS X» avec un comportement comme celles que les Mac Users connaissent avec les applis Cocoa, par exemple. Le problème vient du fait que OpenOffice.org est un framework complet (il fabrique ses fenêtres, ses boutons, ses menus...etc.), de même que Cocoa.

Nous aurons donc à mélanger deux frameworks qui ne fonctionnent pas de la même manière (procédural contre objet) et cela ne donnera pas quelque chose de très stable. Certaines parties seront même à repenser très profondément (beaucoup de code est concerné). Cela va prendre du temps, et demandera beaucoup de ressources.

Le plus important, c’est de mettre les choses à plat, de faire ce qu’il faut, le mieux possible, et dans l’ordre : il s’agit d’un logiciel libre.

- Est ce que le regain de concurrence sur ce marché (on a maintenant pléthore de traitements de texte sous Mac OS X) ne joue pas en défaveur d’OpenOffice ?

OpenOffice.org est une suite bureautique complète (surtout la version 2.0). Le fait qu’il y ait de la concurrence est une chose saine, quand cette concurrence est loyale. En fait, il y a une évolution continue, et les logiciels de demain ne ressembleront peut-être pas aux logiciels d’aujourd’hui.

Mais à mon humble avis, le plus important est le format des fichiers utilisés. Que ce soit de la musique, un texte, une présentation, ou autre chose...

- Quel autre projet open-source sur Mac vous séduit particulièrement et pourquoi ?

Peut-être the Gimp parce que ce logiciel a su s’adapter, même à Mac OS X. Sinon, j’ai surtout pas mal de contacts avec certains développeurs de fink, parce que très présents sur IRC.

- Avosmac vient de lancer un magazine dédié aux solutions open source (lire notre interview à ce sujet). Que pensez-vous de ce genre d’initiatives ?

On ne peut que féliciter ce genre d’initiatives. J’achète de temps en temps Avosmacs, et je dis un grand merci à ceux qui font connaître les logiciels libres. En effet, si quelque chose fait quelquefois défaut aux logiciels libres, c’est bien le faire savoir «organisé».

- Pour faire tourner des solutions dites libres, comment situez-vous Mac OS X par rapport aux autres plates-formes ?

En ce qui me concerne, aucun problème : tout ce dont j’ai besoin est là, avec énormément de choses en commun avec Linux (que j’utilise toujours beaucoup), et je ne suis pas dépaysé en utilisant Mac OS X.

Pour l’utilisateur «classique» - comprendre pas habitué à utiliser la ligne de commande - , ce n’est pas la même chose. Par exemple, Apple n’a pas été très sympa avec la version de X11 fournie avec Tiger : de meilleurs choix des paramètres par défaut lors de l’installation auraient permis d’éviter plein de problèmes, comme ceux que régulièrement abordés sur les forums à propos de X11.

- Est-ce qu’Apple vous soutient d’une quelconque manière dans ce projet ?

Le projet du port d’OpenOffice.org sous Mac OS X accepterait avec plaisir qu’Apple l’aide matériellement.

Par exemple, si j’avais quelques machines à disposition (genre quelques macs mini + écrans), je pourrais proposer à des étudiants de l’école dans laquelle je travaille, de s’impliquer dans le développement d’OpenOffice.org sur Mac OS X : ce serait à la fois formateur, utile et chargé de symboles positifs.

avatar Anonyme (non vérifié) | 
Citation : "Je ne sais pas d’où cela vient, mais les utilisateurs Mac refusent d’installer X11 pour OpenOffice.org, alors qu’ils le font sans problème pour d’autres applications dont ils ont besoin. J’avoue ne pas comprendre." Sans doute en partie parce que NeoOffice permet d'avoir OpenOffice.org (v 1.1 il est vrai) sans X11.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
euh... faudrait pas lire trop vite non plus : jamais il n a été dit que OS X n etait qu un look "Quelqu’un qui a l’habitude de Linux sera moins regardant sur le look"
avatar Anonyme (non vérifié) | 
"Non cher camarade, OS X c’est un LOOK AND FEEL qui est bien incommensurablement supérieur à ce que linux offre aujourd’hui ou offrira demain d’ailleurs." Qui vivra verra...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Punaise mais c est pas possible de cracher comme ça sur quelqu un qui dit simplement "Quelqu’un qui a l’habitude de Linux sera moins regardant sur le look" alors qu Apple a, elle aussi, du progrès a faire côté look & feel justement ! J adore OS X comme vous mais je trouve aussi que les ingés de Cupertino pourraient ainsi "se casser l'oignon" à corriger 2, 3 trucs bien nuls genre : - les looks complètement disparates de Safari, Mail (le summum), iTunes, Finder - la vitesse de rafraichissement lamentable (ca me feel les boules) - l ecriture des infos des volumes sur le bureau qui n affiche que la moitié des infos Bref, restons objectif ...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
concernant l'adoption de Open Office et Star office (la version de sun) Tous les lycée de la région paca sont equipés en StarOffice. rare sont les postes avec des Word (oui ca existe !) sinon, comptez tous les bahu en paca * le nb de machine (dans le mien ca fait 300)
avatar Anonyme (non vérifié) | 
"dire qu’il y a des chercheurs en ergonomie des interfaces qui se cassent l’oignon à Cupertino pour s’entendre dire qu’OS X ce n’est qu’un "look"..." Ben il serait de bon ton qu'Apple applique à la lettre leur Design Guideline pour tous leurs programmes. Car plus les versions d'OS X avance et plus on se retrouve avec x présentations différentes qui ont tendance à dénaturé l'esprit d'homogénéisation.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Avec les limitations Appleworks à une feuille je cherchais de quoi de multiplateforme et de prix abordabe. Même si je travaillais sur pc à ce moment là, mon vieux classic me servait encore. Dès le moment où Sun à mis staroffice dispo avec promesse (non tenu par eux) d'en sortir une version osX, je m'y suis mis. Aucun regrès. Maintenant, malgré ses limites, tous mes fichiers pc et mac restent compatibles. De plus, plus de problèmes de conversion majeures lorsque je reçois des fichiers words ou excel. En ce qui concerne x11, quand je n'ai pas le choix j'y recours. C'est une solution de dernier recours. Donc, pour moi, c'est la version neooffice que j'utilise. Pour la version 2, en attendant son intégration à neooffice, je préfère, tant qu'à avoir une interface X11, utiliser la version window. Ce qui est le plus intéressant dans tous ça, c'est le format opendocument. ainsi, si Apple ou un autre fait du natif cacoa, on pourra passer de l'un à l'autre sans perte, du moins en théorie, on verra. Pour les problèmes de réactivité, j'attend la sortie de la nouvelle mouture plus rapide de neooffice qui est en phase terminale de débuggage. À chaque passage, l'interface de neooffice s'améliore. On a maintenant l'aqua des menus, les icônes sont en voies d'être remplacer. Il ne restera donc que le fond gris à changer, mais ça, ce n'est pas pour demain. Après, en route pour la 2
avatar Anonyme (non vérifié) | 
sur mac il paraît qu'il est plus simple de porter KOffice. c'est sûrement la solution choisie par Apple pour remplacer AppleWorks ; apparemment les Kapplications fonctionnaient déjà en partie (souvenez-vous !) maintenant, sur un mac intel, on pourra peut-être passer de mac os x à linux, et donc il n'y aura peut-être plus d'intérêt à porter les applications, sauf s'il s'agit de les porter en Aqua. une idée : imaginons un applescript qui grâce à la programmation objet et à Léopard, permettrait d'exécuter et automatiser les tâches d'un système Windows ou Linux booté en parallèle... ça en épaterait beaucoup non ? on pourrait créer des logiciels qui ne feraient que lancer des commandes vers les logiciels d'autres systèmes scriptables, et ça fonctionnerait dans l'interface aqua.. Dans xcode il n'y aurait qu'à créer l'interface, mais les commandes seraient exécutées dans l'openoffice linux, mais le résultat serait dans Aqua. Une sorte de VLC pour les applications, à usage de l'administrateur système ou l'éducateur. ça paraît difficile quand même.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
vnc, pas vlc... raaah à chaque fois !!
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@Meu-Meu >Est-ce que OOo sous X11 reagit plus rapidement que >Neo-OfficeJ? Oui, la différence est énorme en faveur d'OOo 2.0. Même face à Neo 1.1 avec le patch 3 qui a amélioré (un peu) sa vitesse. Dernière version OOo ici : ftp://ftp2.cusoo.org/cusoo/Mac-OS-X/m138/
avatar Anonyme (non vérifié) | 
et l'installation de x11, c'est pas rassurant, ça met des dossiers appelés n'importe comment, ça fait des fenêtres moches, on a l'impression d'être revenu au temps de l'avant-windows 3.1, pour quitter ce n'est pas pomme q, et on se sent idiot parce qu'on ne connaît toujours pas le terminal... on hésite entre x11 et x86 et si par la suite on ne maîtrise pas la compilation et le portage des applis, on se retrouve avec pas grand-chose.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
>nunux> le finder ne peut terminer l'opération : certaines données de "OpenOffice.org-2.0_fr.dmg" n'ont pas pu être lues ou écrites. (Code d'erreur -36)
avatar Anonyme (non vérifié) | 
ah ce bon vieux finder toujours aussi mauvais en ftp
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Pour moi, le gros défaut c'est l'impossibilité d'utiliser simplement ses propres polices. Si (comme Gimp.app) il devient possible d'utiliser les polices du système sans conversion fastidieuse (pour les truetype; les postscript c'est visiblement pire encore), alors pourquoi pas. Dans certaines sociétés, la police utilisée fait partie de la charte graphique de la boite, d'où l'importance de leur utilisation.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Jamais content... Pensez tout de meme que de nombreux benevoles se casse litteralement les burnes pour vous pondre autre chose que cette immondisme d'office... Ok l'interface n'est pas flashy aqua et skinnable a mort. Et apres ca vous aider à ecrire des choses plus intelligentes ? Non. Apres tout si dans la masse de graphistes mac mecontents quelque uns seulement metteraient la main à la patte... Mais bon vousl le savez deja ca non ?
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Je suis passé à Open Office Mac depuis la sortie des premières versions 2.0 beta. Il est largement plus rapide que les équivalents d'Office et ainsi bien plus agréable à utiliser. Bien sûr, X11 se lance également. Mais quel est le problème ? Je tiens également à remercier Eric Bachard qui m'a plusieurs fois aidé en répondant rapidement à mes mails. Des gars comme lui, il en faudrait plus sur la plate-forme Mac ! Encore merci pour ton travail, Eric !
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Je viens d'essayer. Très bien sauf que seules les polices True type du système sont prises en compte. Comme j'uilise principalement des polices postscript (mes imprimeurs réfèrent...)
avatar Anonyme (non vérifié) | 
soyons realistes macos a plus de defauts que de qualites je m'explique 1 : j'en ai marre de redimentionner mes fenetres 2 : j'ai envie d'un mode plein ecran 3 : quand j'ai rabattu mes fenetres je ne sais meme pas ce que c'est en pratique(nom des fen. d'un coup d'oeil) 4 : pour voir des photos faut ouvrir un logiciel 5 : la calculette met au moins 15s pour s'ouvrir quand j'ai beaucoup d'appli ouvertes 6 : en fin j'adorre l'idee du pdf natif dans mac osX tout de meme 7 : enpechez mois de switcher vers windows car c'est moin le bordel si on fait pas d 'internet=(virus) car depuis 15 ans je suis sur mac et trouve qu'il ne suffit pas d'etre le premier a inventer pour etre le meilleur (dans 95% des cas utiliser un ordinateur ne veut pas dire etre informatitien et un debutant sur mac ne sait meme pas ou il faut cliquer en premier pour utiliser un mac sur Windows c'est demarrez et il sais alors pour le mac : debutants s'abstenir mais c'est mon avis et le mac c'est comme ma femme je l'aime mais je ne sas pas pourquoi sans doute l'espoir qu'elle devienne un jour parfaite
avatar Anonyme (non vérifié) | 
-si sur le PC pour demarrer, c'est le bouton demarrer, pour l'éteindre c'est aussi le bouton demarrer!!! Alors pour tous ceux qui ont tenté de l'ouvrir et ont réussi grace à cette superbe idée, l'aventure s'arrete la puisqu'il ne fermeront (d'après ta version) jamais leur fichier. -Pour lire des photos sur un PC, par définition, c'est aussi un logiciel qui le fait (plus vite il est vrai) -moi, je n'ai surtout pas envie d'un mode plein écran... -redimensionnez tes fenetres est similaire sur PC si tu n'est pas en plein ecran,pour 1 et 2, il s'agit donc de la meme plainte. - on ne t'empechera pas de switcher vers Windows car c'est ton probleme, tu est libre, et de plus on n'a pas de pouvoirs chez Apple pour réaliser tes demandes. - si la calculette est trop longue, passes une gamme au dessus ou achetes de la ram -tu cites donc dans ton discours trois réels defauts (pour toi). Si cela te permets de dire que le mac a plus de défauts que de qualités, c'est qu'il n'a que deux qualités (c'est le chiffre juste en dessous de 3). Si tu n'as trouvé que ça, je pense qu'il va te falloir relire l'aide en ligne pour apprendre à t'en servir. Pour ta femme, elle aussi doit t'aimer pour les mêmes raisons :-)))
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Flup, NeoOffice marche bien, On peut utiliser simplement ses propres polices tout comme avec Seashore (Gimp simplifié mais en Cocoa).
avatar Anonyme (non vérifié) | 
PP, si tu n'as pas d'internet, tu ne peux pas mettre Windows à jour puisqu'il faut OBLIGATOIREMENT passer par le système de Màj automatique désormais !
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Merci toto J'utilise déjà Neooffice, mais j'aurais aimé plus de rapidité. Pour Gimp, l'avantage de la version Gimp.app est de donner accès à toutes les polices du système (TT + postscript), même si on reste sous X11. Si Openoffice pouvait intégrer ça (ou Neooffice devenir aussi rapide que son cousin), ce serait génial.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Merci pour vos réactions, je voulais savoir à quel point vous l'aimiez vous votre systhème mon frère qui est pro wind. m'a dit que apple devrai vendre des mac avec seulement windows dessu ils en vendrai baucoup+ qu'actuellement, lui même en achèterai un et là il deviendrai n° 1 des constructeurs informatique c'est pas une bonne idée pour redevenir N°1 ça ?
avatar Anonyme (non vérifié) | 
des macs sans macOs on en vendrai plein comme jamais on en a vendu 2 : j'ai 1024 mo sur 1 pbook 1,5ghz même sans rien d'ouvert la calculette n'est pas spontanee c'est la puissance de calcul d'un mac quand un pc user voit ça il est content d'avoir 1 pc témoignage vécu. après ta beau lui dire que le mac c'est mieux il te prend pour 1 malade
avatar Anonyme (non vérifié) | 
"apple devrai vendre des mac avec seulement windows dessu ils en vendrai baucoup+ qu’actuellement" Hum, hum, j'en doute fort. Apple = software + hardware. Encore un fantasme d'étudiant qui veut s'la pêter avec une machine super design avec son warez de Zin.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Dieu merci la puissance de calcul d'une machine ne se résume pas à la vitesse de lancement de ses applications. Je suis plus productif sur Mac que sur Windows (j'ai pas dit PC, je connais les mérites de Linux), et ce n'est pas qu'à cause du matériel. Et je connais les deux depuis 13 ans...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
en matière de traitement de texte je dis merci à apple, je suis étonné que personne n'ai parlé ici de Pages, même s'il n'intègre pas de tableur, la suite iWork se débrouille fort bien ! Je dirais même un modèle d'ergonomie, et comme ça a été dit plus haut je ne parle pas seulement du look, j'ai essayé de m'aventurer dans X11 un jour pour essayer the gimp et openoffice ... franchement j'ai sentit comme un malaise Ensuite PP je ne sais pas ce que tu as fait à ton mac pour que l'ouverture de la calculette ne soit pas instantanée, chez moi c'est le cas avec un pb 12" 1,33 et 768 de ram L'ergonomie d'un lgogiciel est quelque chose d'important selon moi, les applications linux en manquent cruellement selon moi, c'est peut-être uen fausse image et je dosi admettre il est vrai que j'ai peu d'expérience en la matière, mais je suis content que les développeurs du libre ne nous oublient pas ! certains s'y retrouvent !
avatar Anonyme (non vérifié) | 
si les mecs n'achètent pas du mac c'est à cause de Mac Os justement cependant ils rêvent de nos superbes machines en disant si mon pc pouvait être si beau, si classe, bref une oeuvre d'art Alors je dis Mactel=fin de Mac 0s si les deux boots sont possibles +de mactels vendu mais moin de macusers et certe open office=avenir=fin Ms office?
avatar Anonyme (non vérifié) | 
c'est un peu de provoq pour découvrir le vrai c'est que windows au bout d'un certain temps c'est pire que macOs ça 'améliorer voilà c'esl. ça que je veux qu'il s'ameliore surtout la gestion des fenêtres et le "envoyer vers" du menu contexte (lnventé par MS tout de même) si non l'interfale d'opeh office se concentre sur l'essentiel en fin du serieux dans un monde fantaisiste P.S. j'ai horreur du Dock on a pas trouvez pire pour enerver les gens il me derrange dans tous les logiciels sauf le Finder Masqué auto ou pas
avatar Anonyme (non vérifié) | 
vendre des macs avec windows ? ah ah ah ! ah ah ah ! AH ! AH ! AH !
avatar Anonyme (non vérifié) | 
pareil eek
avatar Anonyme (non vérifié) | 
PP : Je te rappelle quand même, et ca a été testé, experimenté, prouvé : que mac OS est plus simple et plus intuitif à utiliser que Windows. Autrement oui, les gens n'achètent pas de mac parce qu'ils ne connaissent pas mac os et qu'ils ont "peur" de ce qu'ils ne connaissent pas. (et de toutes facons l'utilisateur lambda ne se verra proposer que du PC...) Maintenant, les personnes qui achètent des mac et qui sont de plus en plus nombreuses le font justement pour mac os, la beauté de l'ordinateur passe bien souvent en second plan... Parce que mac os a des tas d'avantages sur windows en termes de conviavibilité, de simplicité, et de stabilité. Ma grand-mère n'a jamais reussi à se servir de windows, même en y passant du temps. Je lui ai offert un mac mini et... Savoir utiliser Mac os X ? Ca c'est fait très vite.

CONNEXION UTILISATEUR