Apple entre à l'école

Vincent Absous |
Le site d'Apple France nous réserve une assez jolie surprise en cette fin de semaine. La Pomme française vient en effet de signer un accord-cadre avec le Ministère de l’Education Nationale, de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche visant à offrir à ce dernier, et donc aux personnels et élèves, la possibilité de toucher autre chose qu'un PC sous Windows. Le nom d'Apple vient donc s'inscrire à côté de ceux d'autres constructeurs informatiques et éditeurs : Microsoft, IBM, Sun Microsystems ou encore HP.

Jean-René Cazeuneuve, Directeur Général Apple France, a eu ces mots : "L’éducation est l’ADN d’Apple. Il a toujours été essentiel pour nous de permettre au plus grand nombre l’accès aux nouvelles technologies notamment comme outil pédagogique et d’accompagner les enseignants et les élèves dans cette démarche."

Concrètement, il s'agit, dans le cadre notamment d'un premier avenant, de fournir gratuitement des formations aux enseignants et aux personnels d'encadrement. Ce dispositif, l'ITICA (Institut pour les Technologies d’Information et de Communication Apple), est mis en place pour deux ans. Animé par des ADE, Apple Distinguished Educator, il permettra de mettre sur pied des stages de quelques heures (jusqu'à trois jours) pour travailler avec les personnes concernées sur les thèmes où l'ordinateur peut jouer un rôle dans l'enseignement : concernera l’écriture, le traitement du son et de l’image numérique, mais aussi l’enseignement des technologies de la mobilité.

Ce n'est qu'une première étape. Pour Apple, l'opportunité est évidemment de pouvoir mieux faire connaître et ses matériels et ses logiciels, et notamment son système d'exploitation "bâti sur des standards et une structuration Open Source, inter-opérables", rappelle l'accord. Nul doute qu'au-delà, ce que cherche, c'est un renforcement de sa présence dans les établissements scolaires et universitaires. La société de Steve Jobs s'engage ainsi "à soutenir la mise en place par les collectivités locales d'une infrastructure de réseau adaptée aux conditions régionales ou nationales, en proposant des solution d’équipement financièrement abordables, à destination du système Educatif, et en conformité avec la norme Wifi".

À plus ou moins longue échéance, l'accord pourrait déboucher sur une politique tarifaire plus agressive, sur le modèle, peut-être, de la Suisse où Apple, par l'intéremédiaire de Poséidon, propose des réductions importantes (jusqu'à 15 %) aux membres de la communauté éducative.

La Pomme entend bien augmenter sa part de marché dans les collèges, lycées et facultés, part de marché qui serait actuellement de 15 %, selon les chiffres de Gartner. En tout cas, on ne pourra plus dire qu'Apple ne fait rien pour faire valoir ses solutions dans le monde de l'enseignement français.

Tags
avatar Anonyme (non vérifié) | 
bonjour à tous, bravo pour cet accord mais à mon avis, il intervient trop tard, Microsoft est trop installé et linux + openoffice prend les miettes qu'il reste. Pour info, le dernier accord cadre de microsoft montre tt de même son inquiétude devant linux car les prix (voire les cadeaux) sont toujours + bas pour le monde éducatif. Quelques exemples : - pour le pc reçus en don dans les établissements, windows offert, - office 2003 à 47 euros + pour chaque office 2003 acheté à ce prix, une licence offerte à un membre du personnel de l'établissement. - etc... Pour finir avec une note optimiste : au catalogue microsoft, les versions mac d'office ou virtual pc bénéficient elles aussi d'un prix hyper bas (mais pas du cadeau pour les personnels). Rien n'empêcherait donc d'acheter des mac puisque les softs microsoft sont abordables par ce biais!! ciao
avatar Anonyme (non vérifié) | 
au moins c'est rassurant de savoir qu'il y a de sgen squi bossent dur sur le sujet, le vent tournera bien un jours…
avatar ekami | 
L'arrivée prochaine de Virtual PC 7 est une bonne nouvelle. Pour les logiciels windows ne communicant pas directement avec le hard (cartes d'acquisition....) l'association G4 ou G5 + VPC devrait arranger les affaires d'Apple. Il reste à espèrer que MS n'à pas trop ralenti VPC (comme il l'avait fait avec Office Mac 4.2.1)
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Ce n'est pas Cazeneuve (qui en 5 ans n'en a pas branlée une) qui a déclaré que l'éducation etait l'adn d'Apple mais Steve Jobs il y a quelques mois... Si Cazeneuve était doté de capacité à faire de bonnes choses, y compris générer des phrases plein de bon sens, ca se saurait ...
avatar eek | 
office 2003 : poubelle... les stagiaires n'y comprennent rien... ah ce bon vieux office 2000... je ne sais pas ce que ça changerait sur mac, à part le vocabulaire... mais au moins les pc démarreraient du premier coup avec l'écran
avatar eek | 
Les formations à la demande sont dispensées à des groupes d’au moins 5 enseignants. Pour de plus amples informations, veuillez nous envoyer un e-mail. vive le prosélytisme... est-ce qu'on trouve 5 enseignants sur mac dans un établissement...? s'il y a 100 enseignants...?
avatar Anonyme (non vérifié) | 
dans les deux colleges ou je travaille existe un parc informatique compose de .... PCs. Le reseau est defectueux, une equipe de l'academie fait la tournee pour la maintenance, ils doivent etre deux ou trois...pour toute l'academie. Autant dire qu'ils o,t du boulot, te que les profs de techno qui bossent souvent sur ordi, se retrouvent souvent a donner des cours...sans ordinateurs.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Purée, c'est bien la première fois que je vais regretter la retraite.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Enfin on va voir autre choses que des trucs gris avec W.... Une formation sur Mac?! trop fort Apple, c'est tellement simple Mac OSX que ça risque pas pas de leurs coûter bien cher.
avatar captainamo | 
Alors là je réagi et c'est bien rare lol. Je félicite apple pour cette initiative, dans 2 ans je suis prof et j'échangerai bien mon ibook actuel contre un joli power book G5 avec 15% de réduction au lieu des 6 actuel. En tout cas je peux vous dire qu'à l'université des sciences de nice nous avons un étage rempli d'emac et que de nombreux chercheurs utilise apple mais peu sont passé à os X et ca j'arrive pas à le comprendre lol
avatar Tom | 
bah un accord comme Microsoft en signe tous les matins au p'tit déj… c'est officiel, ça en impose, mais bon, ça donne le droit à Apple de continuer à vendre un peu de mac par çi par là, rien de plus. concrètement, ça change quoi cet accord ?
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Hé bien Anne, tu nous as caché que tu partais à la retraite :-) Dans l'élémentaire, je ne vois pas ce que cet accord cadre va changer. Ce sont les services informatiques ou des sociétés de conseils qui pilotent l'équipement des écoles et eux, soit ils ne connaissent pas Apple soit ils considèrent que l'offre de ce constructeur n'est pas crédible (c'est cher, ce n'est pas de l'informatique, personne ne connaît, 3 % de PDM, Apple n'en a plus pour longtemps, on ne peut pas échanger de fichiers avec les PC, etc.). Dans mon groupe d'instituteurs- animateurs-informatique, je suis le seul à utiliser un Mac et c'est considéré presque comme une tare. Quant à ceux qui nous dirigent, ils sont fondamentalement ignorants ou hostiles aux solutions proposées par la Pomme (même dans le domaine de la vidéo) ainsi qu'à celles disponibles dans le monde du libre dans le domaine des serveurs par exemple (Abuledu, SambaEdu, voir cet article ). Je ne comprends d'ailleurs pas les raisons d'une telle ignorance ou animosité. Je rêve d'avoir un Powerbook sur lequel tounerait en émulation Windows XP afin de permettre à mes collègues de connaître les deux mondes et surtout de pouvoir les comparer. Mais bon un PowerBook ce n''est pas encore à la portée d'un instit. Travailleur, travailleuse on vous exploite, on vous spolie, etc. etc. ;-)
avatar Anonyme (non vérifié) | 
tiens j'aurai appris que la TVA est à 7,6 % chez nos voisins suisses...
avatar Charles | 
Qui sont les "Apple Distinguished Educator" ? Sont-ils Apple ou externes ? Comment le devenir ?
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Je me réponds : http://www.apple.com/fr/education/ade/
avatar michel | 
zepmac : je travaille dans un service informatique, et j'adore les macs, j'en utilise un à mon travail (osx unix ,aucun problème d'intégration avec linux, ouverture à windows etc) c'est marrant, moi c'est Sun que je qualifie de boite qui va disparaitre (d'ici plusieurs années, vous avez encore le temps de ruiner vos entreprises avec du matos sun...) je suppose que tout le monde a un constructeur informatique à detester :) Apple est tellement médiatique, c'est sur que c'est plus glamour de hair apple que de casser du sucre sur Fujitsu ^^,
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Ce serait bete de ne pas en profiter ………… pour saluer des collègues. Sur la nouvelle. Un bon pas en avant pour Apple. Mais ce qui continue à manquer dans le paysage éducatif français c'est l'organisation en groupe des enseignants utilisateurs méfiants envers le monopole de Microsoft et favorables au développement de solutions alternatives. C'est l'organisation d'un groupe et la volonté de mettre en commun nos expériences, d'agir ; d'apparaitre comme un pole ; de jouer un role… Un instit de la région niçoise … et qui part à la retraite.
avatar solo | 
Super bonne nouvelle ! Par contre ce qui est "inquiétan"t c'est la génération de prof qui savent ce qu'est Apple et ce que vaut ses solutions mais qui ne peuvent pas grand chose contre le système et la génération qui va remplacer ces départ, marqué du sigle de Micro$, qui eux peuvent changer l'ordre des choses mais qui ne savent pas ce qu'est Apple... Enfin beaucoup de travail à faire mais au moins cette news annaonce un commencement :-)
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Il suffit d'apporter une fois ou deux son iMac (et encore! l'ancienne génération) au lycée pour que les élèves, et les collègues, bavent devant. C'est un peu encombrant, c'est pourquoi l'iBook est pour bientôt. Un peu pénible d'être obligé d'apporter son matériel, mais c'est la seule façon de faire entrer le Mac dans l'école, lorsque l'on n'est pas décideur.
avatar iDuck | 
Je ne sais pas si cet accord aura un impact sur les ventes de Mac mais ça mérite effectivement les félicitations du jury.
avatar tran | 
Bien vu l'initiative mais le concurrent à l'Education Nationale ça n'est pas l'hégémonique Microsoft mais les distributions Linux ne nécessitant pas de changer, dans un premier temps, de matériel et dont le coût est dérisoire vu le volume de licences. Et hormis le fait d'être du coté des non-Microsoft (sentiment diffus mais assez répandu dans les facs) les administrateurs réseaux sont souvent des Unixiens (tradition universitaire oblige) et surtout des Linuxiens convaincus par l'OpenSource et le Free Sofware ! La route est encore longue pour Apple !

CONNEXION UTILISATEUR