Fermer le menu

Test du NAS Drobo 5N

Anthony Nelzin-... | | 13:00 |  53

Figurez-vous que nous n’avons jamais testé de produits Drobo en bonne et due forme, alors que le spécialiste du stockage externe a longtemps ciblé la même clientèle qu’Apple. En attendant le 5C, un RAID USB-C présenté comme le parfait compagnon des nouveaux MacBook Pro, nous nous sommes « remis à niveau » avec le 5N, le NAS de Drobo.

Un NAS qui clignote dans tous les sens

La première impression compte, et la première impression dégagée par le Drobo 5N est positive. Loin des NAS façon PC premier prix, le 5N semble avoir été conçu avec soin et attention. Le capot frappé du logo Drobo cache les cinq baies recevant autant de disques. Il ne faut pas d’outil pour retirer le capot, maintenu par des aimants, il n’en faut pas non plus installer les disques, qui se glissent dans leur logement.

Une rangée de diodes horizontale indique le taux de remplissage du système complet, et une rangée de diodes verticale indique l’état de chaque disque. Lorsque le 5N se remplit, un voyant passe à l’orange (à 85 %) ou au rouge (à 95 %) pour signaler qu’un disque pourrait être remplacé par un modèle de plus grande capacité. Le clignotement vert et jaune signale une optimisation des données, tandis que le clignotement rouge signale la panne d’un disque.

En bas, les diodes bleues indiquent le taux de remplissage du système. À droite, les diodes indiquent létat de chaque disque : le disque du haut, de 500 Go seulement, pourrait être remplacé par un disque plus spacieux pour éviter la congestion.
En bas, les diodes bleues indiquent le taux de remplissage du système. À droite, les diodes indiquent l’état de chaque disque : le disque du haut, de 500 Go seulement, pourrait être remplacé par un disque plus spacieux pour éviter la congestion.

Ces diodes sont emblématiques, mais elles peuvent être atténuées, voire désactivées, si elles dérangent. Vous ne pourrez pas faire grand-chose contre le bruit généré par les disques et le ventilateur, comparable à celui des appareils Synology et Qnap « professionnels », mais supérieur à celui des NAS « domestiques » (env. 30 dB). Drobo permet de ralentir les disques en cas d’inactivité, mais pas de couper plus agressivement le refroidissement.

Ces réglages s’effectuent non pas au travers d’une interface web, mais par le biais d’une application, le Drobo Dashboard. Avantage, inconvénient ? C’est sans doute une affaire de gout : il est plus difficile d’administrer un 5N à distance, mais il est plus facile d’administrer plusieurs Drobo dans une même interface. Et quoiqu’elle ne soit pas véritablement native, l’application s’intègre convenablement à macOS.

La gestion des disques dans le Drobo Dashboard.
La gestion des disques dans le Drobo Dashboard.

Au-delà du RAID

Ainsi, elle est capable d’envoyer une notification en cas de problème avec l’un des cinq disques. Cette configuration n’est pas la plus courante dans le monde des NAS, où l’on passe souvent de quatre à six baies, mais forme le cœur de la gamme de Drobo. Elle autorise des modes RAID flexibles et sécurisés, comme le RAID 5 et le RAID 6, à ceci près que Drobo utilise son propre système RAID.

Une « alerte jaune » du Drobo Dashboard.
Une « alerte jaune » du Drobo Dashboard.

BeyondRAID, c’est son nom, s’accommode de disques de capacités différentes, encaisse un nouveau disque ou un échange sans broncher, et permet de passer à un fonctionnement de type RAID 5 (tolérance de la panne d’un disque) à un fonctionnement de type RAID 6 (tolérance de la panne de deux disques) d’un clic. Sa flexibilité vaut à Drobo la loyauté de nombreux clients, qui peuvent mettre à jour leur matériel sans changer de disques.

Mais son fonctionnement est parfois obscur : Drobo parle de « couche de virtualisation » placée « au-dessus d’un RAID traditionnel », qui « choisit l’algorithme de protection adapté selon la disponibilité des données », et peut ainsi « écrire des blocs de données alternant entre les différents niveaux de protection RAID. » Autrement dit, BeyondRAID fait sa soupe.

En cas de problème matériel, il n’est pas possible de récupérer les données sans acheter un nouveau Drobo, système propriétaire oblige. Plus régulièrement, la propension de BeyondRAID à réorganiser les données pour un oui ou pour un non ralentit les opérations, et empêche la manipulation des disques qu’il est censé faciliter.

Un coup d’accélérateur

Mais BeyondRAID n’est pas la seule raison d’acheter un 5N : le NAS à cinq baies de Drobo est en fait un NAS à six baies, la sixième pouvant accueillir un SSD au format mSATA. Il ne s’agit évidemment pas d’ajouter du stockage, ces barrettes n’offrant que quelques centaines de gigaoctets tout au plus, mais d’accélérer les transferts de fichiers. Drobo parle d’ailleurs… d’« accélérateur ».

Sans cet accélérateur, le 5N offre déjà de bonnes performances. Ou plutôt, il offre les performances que l’on attend d’un NAS de son rang, c’est-à-dire qu’il permet de saturer la connexion Ethernet Gigabit en lecture et de (presque) saturer les disques en écriture. On peut bien sûr regretter qu’il ne possède pas plusieurs ports Ethernet, que l’on pourrait agréger pour augmenter les débits avec des disques très rapides ou des SSD, et que BeyondRAID n’offre pas l’équivalent d’un RAID 0, qui permettrait de multiplier les performances.

La connexion Ethernet Gigabit est saturée en lecture (env. 115 Mo/s), tandis que les disques sont presque saturés en écriture (env. 66 Mo/s).
La connexion Ethernet Gigabit est saturée en lecture (env. 115 Mo/s), tandis que les disques sont presque saturés en écriture (env. 66 Mo/s).

Logiquement, l’accélérateur ne décuple pas les débits. Il permet certes de grappiller encore quelques Mo/s en écriture, mais là n’est pas son principal intérêt. Non, sa valeur réside surtout dans sa capacité à mettre en cache les fichiers les plus utilisés, et ainsi à « lisser » les débits lorsque l’on travaille directement sur le NAS. Cela vous fait penser au Fusion Drive ? L’accélérateur ne fonctionne pas exactement de la même manière, mais le principe de tiering est le même.

Laccélérateur permet de grappiller quelques Mo/s en écriture (env. 74 Mo/s), mais surtout de « lisser » les débits lors du travail sur le NAS.
L’accélérateur permet de grappiller quelques Mo/s en écriture (env. 74 Mo/s), mais surtout de « lisser » les débits lors du travail sur le NAS.

Son effet ne se fait pas forcément sentir lorsque l’on manipule de petits fichiers, mais lors d’un montage vidéo en 1080p60 par exemple, il fluidifie considérablement les opérations. L’addition d’un accélérateur n’est pas absolument nécessaire donc, mais permet d’encore améliorer le confort de travail. Et comme un SSD de 128 Go au format mSATA vaut moins de 70 €…

Un NAS sérieux

Face à ces bonnes performances, on en oublierait presque que le 5N est plus vieux encore que le Mac Pro, puisqu’il est commercialisé depuis décembre 2012. Drobo a fait des efforts pour le maintenir à la page, jusqu’à développer une application iOS pour y accéder à distance, et une autre pour y décharger ses photos et vidéos. Mais force est de constater qu’Asustor, Qnap, et surtout Synology font beaucoup mieux avec leurs apps dédiées aux différents types d’usages et de médias.

Et puis ce n’est pas au dos du 5N que vous trouverez un port HDMI, quelle étrange idée, ni même un simple port USB, allons soyons sérieux. Drobo cible les indépendants et les PME… mais fournit quand même un serveur DLNA/UPnP, Plex, et des utilitaires de téléchargement plus ou moins légal. De fait, le catalogue des « Drobo Apps » est assez fourni, contenant même la seule version de Crashplan installable sans une offrande aux divinités des volcans de Java.

Un extrait du catalogue des Drobo Apps.
Un extrait du catalogue des Drobo Apps.

Au total donc, le Drobo 5N apparait comme un bon compromis entre les boitiers quatre baies multimédia comme le Qnap TS–451 (env. 429 €) et les boitiers cinq ou six baies professionnels comme le Synology DS1515 (env. 650 €). Ce n’est certainement pas le NAS le plus avancé du marché, mais il offre de très bonnes performances, propose une sélection d’applications tout à fait honorable, et a fait preuve d’une robustesse à toute épreuve pendant nos tests.

7
10
Drobo 5N

  • Installation sans outil

  • Excellentes performances

  • Interface d’administration sobre mais efficace


  • Mériterait un deuxième port Ethernet

  • Fonctionnement de BeyondRAID parfois obscur


Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


53 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar House M.D. mer, 23/11/2016 - 13:19 via iGeneration pour iOS

Vu la catastrophe au niveau stabilité qu'est BeyondRAID, je ne retournerai jamais chez ce fabricant... mon ancien colocataire a failli y perdre 8 To de données, du fait d'une table de partition corrompue... Je préfère largement investir quelques euros de plus dans du Synology, chose qu'a fini par faire cet ami d'ailleurs...

avatar fautedegout mer, 23/11/2016 - 13:24

Question technique : en quoi une table de partition corrompue peut etre imputable au fabricant de matériel ?

avatar byte_order mer, 23/11/2016 - 15:35

Le fabricant d'un NAS est également l'éditeur du firmware.
Et le firmware ici gère BeyondRAID, techno RAID propriétaire, qui peut parfaitement, le cas échéant, faire n'importe quoi parfois, ce qui peut parfois corrompre tout ou partie des disques d'un RAID.



avatar House M.D. mer, 23/11/2016 - 15:35 via iGeneration pour iOS

@fautedegout

Tout simplement au format propriétaire du RAID utilisé dans les Drobo qui est loin d'être infaillible, je vous enjoins à lire les nombreux témoignages de crash RAID irrécupérable sur Drobo un peu partout sur le net.

avatar occam mer, 23/11/2016 - 13:56 via iGeneration pour iOS

@House M.D.

Synology devrait payer des commissions à Drobo. Il n'y a pas de meilleur argument de vente pour Synology que d'être passé par la case-désastre Drobo.

Et tant qu'on y est, qqn pourrait montrer à Drobo comment faire du SSD caching proprement.

avatar Corentin Cras-Méneur mer, 23/11/2016 - 15:06

Pareil ici. J'ai utilisé des produits Drobo depuis pas mal de temps et j'ai eu tous les ennuis possibles.
Les corruptions sont fréquentes—en tout cas avec les DAS (et je les soupçonnes liées à l mise en veille du Mac). De plus, quand un souci survient, les rapports d'erreurs sont critiques (et cryptés avec les modèles plus anciens) et on ne peut pas savoir ce qu'il se passe réellement.
Dès que j'ai eu à remplacer du matériel, je suis aussi passé (avec joie) à Synology.

avatar vince29 mer, 23/11/2016 - 13:20

on trouve des SSDs de 240go à moins de 55 euros

avatar MacGyver mer, 23/11/2016 - 13:58 (edité)

envoie un mail a Tim Cook pour lui dire

avatar marc_os jeu, 24/11/2016 - 12:11

@ MacGyver
Oui, car bien sûr, ces SSD à 2 balles sont tout aussi performants.
Tsssss.

avatar nmeunier mer, 23/11/2016 - 13:41

Les débits sont vraiment très mauvais face à des Synology de la même catégorie...

avatar pocketalex mer, 23/11/2016 - 23:55

Si tu es en réseau Gigabit Ethernet, tu auras du mal à dépasser les 100/110 Mo/s, débit qu'offre ce NAS ainsi que les Syno

Edit : en écriture, ça plafonne à 60Mo/s ... effectivement c'est pas folichon, surtout pour du RAID

avatar guersouf mer, 23/11/2016 - 13:45 via iGeneration pour iOS

Ça ma éviter de perdre du temps a lire l'article je suis aller directement chercher le prix et les points inconvénient

avatar Jazzride mer, 23/11/2016 - 14:00

synology : increvable, aucun souci en 7 ans.

avatar MacHouis mer, 23/11/2016 - 14:13

Je n'aime pas tapper sur une marque, mais il faut parler de la fiabilité qui n'est pas abordée dans cet article.
Après trois Drobo 5N en SAV en moins d'une année (trois fois le même bien sûr), j'ai jeté l'éponge. Même si les gens de chez Drobo étaient adorables, leur produit manque cruellement de fiabilité.
Et malheureusement, c'est la première chose que j'attends d'un NAS...

Bref, je suis passé chez Syno et depuis 4 ou 5 ans il ne s'est pas arrêté... Pas une fois...

Je suis aussi d'accord avec les commentaires qui disent que le Syno est plus rapide en lecture écriture. Mon 1511+ sature le giga ethernet en lecture (120Mo/s). Le Drobo était très instable et variait de 10 à 60Mo/sec...

avatar bambou55 mer, 23/11/2016 - 14:22

J'ai aussi eu le premier modèle à 4 baies avec interface FW800 que j'ai payé une fortune....

J'avais trouvé l'idée géniale de pouvoir évoluer le stockage de cette manière...

Puis j'ai lu sur internet les problèmes possibles, surtout en cas de coupure de courant et je me suis acheté un NAS Synology tout en laissant les DD indépendants, sans RAID. Un RAID quelqu'il soit sans ondulateur est suicidaire...

avatar Olivenere mer, 23/11/2016 - 14:39 via iGeneration pour iOS

@bambou55

Tout l'intérêt des NAS ne réside-t-il pas dans les RAID ?

Perso j'ai un syno ds211 (qui commence à traîner la patte....), un DD m'a lâché, j'étais bien content que l'autre n'ait pas encore lâché ! (Ce qui n'a pas traîné, les 2 DD ayant été acheté en même temps, et même marque...).

avatar bambou55 mer, 23/11/2016 - 15:25

oui et non... dans ton cas, la panne d'un DD ne te fais pas perdre les données mais en cas de coupure de courant pendant la construction du RAID, toutes les données peuvent être perdues...

Le RAID n'est pas une sauvegarde mais permet la continuité en cas de perte de DD !

avatar Crunch Crunch mer, 23/11/2016 - 14:39

Idem pour moi... (désolé Drobo).
Je suis directement passé sur du Synology sur les conseils d'amis informaticiens.

avatar 421 mer, 23/11/2016 - 15:02 via iGeneration pour iOS

Merci pour l'article et les commentaires.
Je recherche un NAS pour usage domestique : alternative Time capsule, stockage photo et vidéos avec interface simple et accès sécurisé à distance, une proposition ?

avatar byte_order mer, 23/11/2016 - 15:42

Regardez côté Synology, qnap, asustor.
Et gardez systématiquement en tête qu'en plus de l'achat d'un NAS il faut immédiatement financer l'achat également d'un support de sauvegarde (a minima donc un disque externe USB3 ou eSATA) et, idéalement, un petit onduleur pour protéger le tout.

Un NAS n'est pas un serveur de sauvegarde. Le RAID vous protège *uniquement* de la panne d'un disque ou 2, mais pas d'erreur de manipulation ni d'un court-circuit ni du vol ni de l'incendie ni de l'inondation ni, plus bêtement, d'une erreur humaine ayant supprimer des tonnes de données précieuses.

Qui dit NAS dit mettre en place une vraie politique de sauvegarde régulière de son contenu sous peine de tout perdre un jour...

avatar House M.D. mer, 23/11/2016 - 15:49 via iGeneration pour iOS

@byte_order

D'où la maxime bien connue dans le domaine, RAID is not a backup...

avatar calotype mer, 23/11/2016 - 19:19

ou encore RAID is dead...

avatar pocketalex mer, 23/11/2016 - 23:57

@byte_order

Que de bons conseils que j'invite à lire et à suivre !!!

@calotype

😂 😂 😂

avatar Crunch Crunch mer, 23/11/2016 - 16:00

Synology "DS216play" -> Voilà qui devrait te convenir.
Cela-dit cela ne sera jamais aussi simple a gérer qu'un Time Capsule.

Mais une fois l'interface comprise (l'OS de Synology) c'est pas si compliqué

J'utilise mon Synology pour partager mes photos en famille, ains que regarder mes films avec Plex.
Parfait !

avatar iPop mer, 23/11/2016 - 15:52 via iGeneration pour iOS

Pas mal cet article. Il manque juste les visuels des applications iOS et c'est tout bon.

avatar deltiox mer, 23/11/2016 - 15:52 via iGeneration pour iOS

Ma préférence va au NAS 416PLAY de chez synology

avatar Rayban mer, 23/11/2016 - 16:18 via iGeneration pour iOS

NAS Synology DS415+ avec un baie Raid de chez ICY (disque facilement interchangeables, plus simple encore que sur le NAS où il faut enlever le capot de protection) ... Drobo il y a une pléthore de forum qui déconseille fortement ...

avatar pifpaf mer, 23/11/2016 - 16:49

pffffff " Loin des NAS façon PC premier prix, le 5N semble...." sérieux ça va être ça tout le temps désormais le style MacG,..........

avatar pocketalex mer, 23/11/2016 - 23:59

@pifpaf

ou encore "Ces diodes sont emblématiques ..."

Ben oui, les fameuses diodes du Drobo ... mythiques même

avatar byte_order jeu, 24/11/2016 - 16:34

Et elles font pas du tout "NAS façon PC premier prix". Mais alors pas du tout du tout...
^_^

avatar ashka mer, 23/11/2016 - 17:40

On reste sur un NAS plutôt cher pour ce que c'est, qui rencontre de gros problèmes de fiabilité, qui tourne sous un logiciel RAID propriétaire qui empêche une migration facile en cas de panne et qui favorise la perte des données, et des performances assez déplorables, là où un Synology pour un peu plus cher fournit une meilleure performance, une interface agréable, beaucoup d'applications, une bonne intégration Time Capsule, le tout avec une fiabilité impressionnante... mon 412+ est à 3 ans sans aucune panne.

avatar Crunch Crunch mer, 23/11/2016 - 18:08

Bon ben...
Du coup, vu les commentaires, Drobo en prend pour son grade là...

Courage à eux, pour progresser. La concurrence a du bon :-)

avatar Nicolas Hoizey mer, 23/11/2016 - 18:17

Mon Drobo S de seconde génération tourne 24h/24 depuis début 2011 sans autre soucis qu'un câble d'alim cramé, ce qui ne m'a d'ailleurs pas fait perdre de données.

En plus de 5 ans, j'ai augmenté la capacité des disques, j'en ai deux qui ont flanché et que j'ai dû remplacer, mais je n'ai jamais rien perdu.

avatar calotype mer, 23/11/2016 - 19:28

Perso je serais ravis que macg ai la possibilité de tester l'un des seul NAS thunderbolt existant au monde d'apres mes recherches; et c'est chez Qnap qu'ils existent. Il me semble que macg en avait parlé - billet d'annonce sans test- .

C'est la serie TVS-xxxT, genre le TVS-682T .
J'ai pas tout compris mais il me semble que ce NAS peut en plus fonctionner comme un DAS. Enfin si le test le confirme je suis acheteur.

Qnap si vous m'entendez, pour Noël, envoyez un modèle de test à macg !!

avatar chezyom mer, 23/11/2016 - 20:26 (edité)

@calotype
(Adieu affreux Youri !)

Sans deconner, cette serie de chez QNAP peut effectivement être utiliser en DAS.
Ils ont des ports pour ajouter des cartes 10GB ethernet...
Il y a meme des emplacements pour y mettre des SSD pour faire du cache ou de l'acces hyper rapide.

J'ai 2 NAS de cette marque... Un qui a plus de 8 ans, et l'autre 5... Pas grand chose a redire... Un firmware un poil foireux une fois... Mais réponse en ligne assez rapide d'un mec à Taiwan. Sinon ça tourne H24 sans soucis.

Je suis en train de voir pour en commander 4 TVS1282 pour un client... Sur le papier c'est exatement ce qu'il faut... Mais j'aimerai bien le voir en vrai et pouvoir le tester avant... Pas simple à trouver faiclement en démo.

Si c'était à refaire, je reprendrais ça direct. J'ai jamais eu de Syno mais je pense que l'on est dans la meme veine. Mais c'est vrai, c'est du bon matos et ça tourne pas mal du tout.

Le hic, à titre perso, il faut vendre un rein pour s'en payer un !

avatar Anthony Nelzin-... macG jeu, 24/11/2016 - 16:17

@calotype : « Qnap si vous m'entendez, pour Noël, envoyez un modèle de test à macg !! » : je vais faire en sorte qu'ils t'entendent. Mais vraiment parce que tu as demandé, hein, pas du tout parce que c'est un monstre qui va être très amusant à tester.

avatar macfredx jeu, 24/11/2016 - 16:30 via iGeneration pour iOS

@Anthony

" pas du tout parce que c'est un monstre qui va être très amusant à tester."

Non, pas du tout... 😁😉

avatar calotype ven, 25/11/2016 - 16:52

Génial et merci !!! qui ne tente rien, n'a rien !
Au cas où j'anticipe les points de test qui m'intéressent :
- Fonction DAS via thunderbolt mais surtout de savoir si cette fonction n'est pas partitionnée / indépendante. L'idée c'est de pouvoir bosser directement dessus via thunderbolt comme un DAS, tout en bénéficiant des propriétés du NAS à savoir pourvoir accéder ( au moins lire ) à ces MÊME données à distance.
- Que ce passe t il si on connecte DEUX macs vu qu'il y a deux ports thunderbolt, comme cela se comporte?
-Test plus précis et tout aussi intéressant: bosser directement dessus via thunderbolt des fichiers RAW avec lightroom et comparer avec le même taf en local en terme de latences. Si c'est trop spécifique pour vous alors quelque choses du même style et plus généraliste genre montage video HD ou 4K de l'iphone avec imovie... Mais par pitié si vous testez sur des photos, du RAW , pas de jpeg :) merci.

- Enfin voir si tout fonctionne aussi bien avec un macbook usb-c et un adaptateur usb-c car au vu du prix de la bête et du futur le thunderbolt va finir comme le firewire d'ici 4-5 ans. Donc autant savoir d'avance si l'on ne perdra pas le potentiel du joujou avec nos future machine usb-c. ( Tout devrait rouler, mais rien ne vaut un vrai test )

Question au passage est ce que l'usb-c est limité, comme le thunderbolt (hors version optique), à des dimensions de 2-3 mètres max ?

avatar Bigdidou jeu, 24/11/2016 - 03:30 via iGeneration pour iOS

"Un NAS qui clignote dans tous les sens"

Un NAS Noel, quoi.
J'ai un système raid Drobo TB pour disques 2'5, il fonctionne comme un charme depuis 1 an, et j'aime bien son environnement logiciel, pratique, discret, efficace.

avatar samroud jeu, 24/11/2016 - 09:10 via iGeneration pour iOS

Petite question, à quoi sert l'ajout de plusieurs ports ethernet sur un NAS??

avatar chezyom jeu, 24/11/2016 - 09:35

Faire du port trunking... 1 port pour la montée, 1 pour la descente par exemple...
Ou mettre plusieurs classe d'IP sur le meme NAS sans avoir recours à des VLAN par exemple.

avatar marc_os jeu, 24/11/2016 - 12:21 (edité)

@ chezyom
Moi pour monter ou descendre, je prends les escaliers ou l'ascenseur.
En ce qui concerne les données, mon Mac en envoie et en reçoit.
Habitant au 3ème étage, quand je reçois des données celles-ci montent, et celles que j'envoie descendent ! ;-)

avatar pocketalex jeu, 24/11/2016 - 13:25

d'ou la notion importante de débile montant et débile descendant

Je plaisante, humour, rien de méchant, je voulais juste la placer 😚

avatar marc_os jeu, 24/11/2016 - 14:34

@ pocketalex
Sans oublier les dahus des montagnes !
Il y a ceux qui tournent à gauche avec les pattes de gauche plus courtes, ceux qui tournent à droite avec les pattes de droite plus courtes, ceux qui montent avec... (devinez ! ;-), sans oublier ceux qui descendent !

avatar byte_order jeu, 24/11/2016 - 16:38

Ou a affecter certains services sur un port Ethernet exclusivement afin de ne pas parasiter la bande passante de l'autre (et vice versa).

avatar Guims jeu, 24/11/2016 - 11:11

Un drobo 5, un drobo 5D et un drobopro pour au total ± 6 Tb de données sauvegardées dessus depuis ± 5 ans (je ne sais plus trop). Branchés sur onduleur, et partagés sur serveur 24/24 h, 365/365 j.

Jamais eu de problème, à part bien sûr les DD qui ont tous claqués une fois (c'était des seagate).
J'ai donc de la chance ?
Ok ce ne sont pas des foudres de guerre, mais pour moi satisfaction presque totale sur leur produits pour mon utilisation.

Drobo bashing ?

avatar Niarlatop mar, 29/11/2016 - 02:59

J'arrive un peu tard, mais est-ce qu'il y a des possesseurs de Synology ici qui arrivent à dépasser les 30 Mo/s en lecture via un Mac sous Sierra ?
C'est le max que j'obtiens avec mon DS112, alors qu'il est sensé atteindre 90 Mo/s. Et encore, c'est en AFP ça, en SMB je plafonne à 12 Mo/s :/

avatar pocketalex mar, 29/11/2016 - 09:54 (edité)

@Niarlatop

Le DS 112 c'est un 1baie ça non ?

Sans RAID, avec un DD classique, pas gagné que tu aies des performances exceptionnelles

Maintenant, 30Mo/s c'est pas bizef, mais j'ai une question toute conne : tu utilises bien du cable réseau 5e ou 6 ? Parceque sinon, ton Syno passe direct en Ethernet 100 et non en Gigabit, et tu auras un débit à la ramasse (testé et approuvé)

D'ailleurs, c'est quoi ton réseau ? Syno relié à une box ? un switch ? un routeur wifi ? Et ta machine, elle est connectée en filaire au réseau ou en wifi, et si wifi, quelle génération (N ? AC ?) et quel débit effectif (ALT + CLIC sur l'icone Wifi dans le menu en haut à droite ) ?

avatar Niarlatop mar, 29/11/2016 - 13:35

@pocketalex :
Merci pour ta réponse ;)

C'est un 1 baie de 2012 oui, et en général le RAID 1 (duplication des données sur deux disques) n'améliore pas ou quasiment pas les performances en lecture par rapport à un disque simple.
Le soucis c'est que sous Windows les possesseurs atteignent les 90 Mo/s annoncés en lecture sans problème, alors que sous Mac je plafonne à 30 Mo/s, au mieux.

J'utilise bien du cat 5e, tout est câblé en Gigabit, de toute façon si j'étais en 100 Mbits/s je plafonnerais à 12 Mo/s (100 Mb/s = 12,5 Mo/s).

Mon Syno est relié à la Livebox 4 qui est bien en Gigabit et WiFi ac. Mon MacBook est relié en WiFi ac, juste à côté de la box avec un débit variant entre 700 et 900 Mbps, ce qui devrait au minimum me garantir du 87 Mo/s.
J'ai testé aussi avec le MacBook raccordé en Ethernet et ça ne change rien.

C'est pour ça que j'aimerais beaucoup savoir s'il y a des possesseurs de Synology (ou n'importe quel NAS) obtenant des débits proches des 100 Mo/s sur Mac, et avec quels protocoles ces résultats sont atteints.

Tu as quoi comme NAS toi ?

avatar pocketalex mer, 30/11/2016 - 10:50 (edité)

@Niarlatop

"si j'étais en 100 Mbits/s je plafonnerais à 12 Mo/s (100 Mb/s = 12,5 Mo/s)."

Figure toi qu'après avoir posté mon commentaire, je me suis dit "quand même, 100Mbps c'est pas 30Mo/s et j'ai sorti ma calculette pour diviser par 8 et arriver à 12Mo/s, mais je n'ai pas édité mon commentaire :)
Mais ce que je te raconte, ça m'est arrivé, je préfère donc laisser le commentaire pour ceux à qui cette infortune pourrait arriver

C'était en 2007, quand j'ai monté ma boite, on a acheté un Syno DS207, on l'a cablé à la box et tous bossé dessus pendant presque 2 ans, jusqu'a ce que je me rende compte que j'avais mis des cables cat5, qu'on était en 100Mbps, et qu'il suffisait de changer quelques cables à 10€ pour aller 10x plus vite 😂

Sinon mon Syno actuel, au boulot, est un DS1511+ couplé à un DX510 et relié au switch 24 ports en link aggreator, mais c'est pas trop du matos grand public ^^
Le DS207 je l'ai récupéré pour la maison, il tient les 90Mo/s environ

Pages