Fermer le menu

Test de l’écran Iiyama Prolite XB2779QS

Anthony Nelzin | | 18:30 |  16

Avec son Prolite XB2779QS, Iiyama ambitionne de proposer une alternative aux écrans d’Apple. Il fait mieux que vaguement ressembler à un iMac : il embarque une dalle 27 pouces AH-IPS rétroéclairée par DEL d’une définition de 2 560 x 1 400 px, et coûte deux fois moins cher que le Thunderbolt Display équivalent. Trop beau pour être vrai ? La réponse dans notre test du Prolite XB2779QS.

Un vague air d’iMac… mais seulement de loin

À quelques mètres, le Prolite XB2779QS ressemble furieusement à un iMac : même dalle brillante bord à bord, même « menton » gris souligné par un logo, même pied intégrant un passe-câble… Les similarités s’arrêtent là et dès que l’on s’approche, on se rend compte que les matériaux sont le premier poste de dépenses sur lequel Iiyama a fait des économies.

De loin, le Prolite XB2779QS ressemble un peu à l’iMac. Iiyama assume cette « ressemblance » et destine cet écran aux utilisateurs de Mac.
De loin, le Prolite XB2779QS ressemble un peu à l’iMac. Iiyama assume cette « ressemblance » et destine cet écran aux utilisateurs de Mac.

De fait, vous ne trouverez pas d’aluminium soudé par friction-malaxage sur le Prolite XB2779QS, mais seulement du plastique. Et pas forcément du beau plastique, façon iPhone 5c ou Nokia Lumia — non, c’est plutôt du plastique granuleux, façon PC beige du milieu des années 1990. La qualité de construction est exemplaire et rien ne bouge ni ne grince, mais la qualité de finition fait un choc : on a vu des écrans à 200 € avec une apparence plus qualitative.

Ce bouton d'allumage… n'en est pas un : les touches sont capacitives. Ce n'est qu'un détail, mais il participe à l'impression assez « cheap » de l'ensemble. Notez les traces de doigts et la poussière sur la dalle, apparues en déplaçant l'écran. Autant dire qu'il va falloir garder un chiffon microfibre à portée de mains…
Ce bouton d'allumage… n'en est pas un : les touches sont capacitives. Ce n'est qu'un détail, mais il participe à l'impression assez « cheap » de l'ensemble. Notez les traces de doigts et la poussière sur la dalle, apparues en déplaçant l'écran. Autant dire qu'il va falloir garder un chiffon microfibre à portée de mains…

Des ports, mais pas trop

Le Prolite XB2779QS se rattrape un peu sur la connectique : il intègre non seulement un port HDMI et un port DisplayPort, mais aussi des ports DVI et VGA. Il possède aussi une anecdotique paire d’enceintes d’appoint, ainsi qu’une prise casque et une entrée ligne.

HDMI et VGA limitent la sortie à 1920 x 1080 px : pour profiter de la définition native, il faut obligatoirement passer par le DVI ou le DisplayPort, ce qui n'est pas un problème sur Mac. Les enceintes 2W font joli sur la fiche technique, mais elles ne sont ni très puissantes ni de très bonne qualité.
HDMI et VGA limitent la sortie à 1920 x 1080 px : pour profiter de la définition native, il faut obligatoirement passer par le DVI ou le DisplayPort, ce qui n'est pas un problème sur Mac. Les enceintes 2W font joli sur la fiche technique, mais elles ne sont ni très puissantes ni de très bonne qualité.

Mais Iiyama a tenu son budget en faisant l’impasse sur le hub USB pourtant commun sur les écrans full HD du même prix, a fortiori sur les autres ports qui font la force du Thunderbolt Display. C’était soit la dalle 2 560 x 1 400 px soit le reste, Iiyama a clairement fait son choix.

Une belle qualité d’image

Et franchement, c’est un bon choix : la qualité d’image du Prolite XB2779QS est excellente. Certes, la dalle brillante est brillante. Très. De fait, on en prend plein les yeux… mais pas uniquement à cause des reflets. En sortie de carton, nous avons mesuré le ∆E de cet écran juste en dessous de 3 : autant dire que le commun des mortels sera incapable de voir la différence entre les couleurs affichées à l’écran et les « vraies » couleurs.

Les professionnels de l’image passeront tout de même un petit coup de sonde, Iiyama n’ayant pas étalonné l’écran à l’usine. Ils apprécieront toutefois la couverture à 135 % du spectre sRGB et à 92,7 % du spectre Adobe RGB, ainsi que les excellents angles de vision (178° sur les deux axes) qui assurent une bonne homogénéité du rendu. Notons par ailleurs que la luminosité maximale dépasse les 430 cd/m² : une fois ramenée à un niveau plus raisonnable (niveau 8 sur 50), le contraste parvient à se maintenir à un bon niveau de contraste de 950:1.

Une bonne ergonomie

À cette belle colorimétrie répond une bonne ergonomie, un point d’autant plus important qu’il s’agit du principal défaut des écrans Apple. L’écran du Prolite XB2779QS peut être pivoté jusqu’à 17° vers le haut de 45° à gauche ou à droite. Mieux, son pied est réglable en hauteur sur 13 cm, sachant que l’écran atteint au minimum 43,5 cm de haut.

Bien sûr, c’est encore et toujours la dalle brillante qui posera des problèmes de ce point de vue. Il faudra particulièrement veiller à la position de l’écran par rapport aux sources lumineuses pour minimiser la fatigue visuelle. Iiayama a poussé le mimétisme avec les écrans Apple jusqu’à reproduire leurs points noirs…

Pour conclure

Le Prolite XB2779QS est assurément un excellent écran, mais un écran seulement, là où le Thunderbolt Display est un véritable hub. Qu’il singe l’iMac jusqu’à reprendre sa dalle brillante sera rédhibitoire pour certains, mais ne doit pas faire oublier ses excellentes qualités ergonomiques et colorimétriques. Sa finition un peu légère est la seule véritable ombre au tableau — mais pour à peine plus de 500 €, on pouvait difficilement en demander plus.

8.5
10
Test de l’écran Iiyama Prolite XB2779QS 2014-02-10t18:30:00+01:00 Anthony Nelzin

  • Bonne colorimétrie

  • Bonne ergonomie

  • Prix raisonnable pour ce type de dalle


  • Qualité de finition très perfectible

  • Dalle brillante

16 Commentaires

avatar Pat4e5 lun, 10/02/2014 - 18:48

Je l'ai acheté il y a 2 mois. Je suis satisfait vu le prix auquel est vendu cet écran, mais n'occultons pas certains points noirs non évoqués dans l'article :

- les menus OSD d'une autre époque, pas pratiques
- les boutons capacitives ne réagissent pas toujours du premier coup et sont fort peu pratiques
- des fuites de lumières sont largement visibles lors d'affichage d'images sombres
- les haut parleurs, ne comptez pas la-dessus
- l'écran n'est pas parfaitement horizontale, il est un peu penché selon la hauteur de l'écran souhaité

Et comme cité dans l'article, les traces de doigts à chaque fois qu'on touche l'écran pour le déplacer, et sont difficiles à effacer

avatar Pat4e5 lun, 10/02/2014 - 19:00

Et surtout ne vous faites pas avoir comme moi au début. Pour bénéficier de la définition de 2560 x 1400 il faut absolument un câble mini display port (la prise thunderbolt de votre mac) vers display port (l'entrée moniteur).

Si vous utiliser l'adaptateur vendu par Apple (29€)´ le mini display port vers DVI, vous n'aurez pas la définition de 2560 x 1400 mais uniquement du 1920 x 1080 (c'est comme si vous utilisiez du VGA).

Pour affichez la résolution de 2560 x 1400 en DVI et en passant par la prise thunderbolt de votre mac, il faudra absolument acheter l'adaptateur Dual-Link d'Apple facturé 99€ ! Et en plus cet adaptateur occupera un port USB et donc une prise thunderbolt.

La meilleure des solution consiste donc d'acheter un câble mini display port vers display port sur amazon pour 10/15€.

avatar demenla971 lun, 10/02/2014 - 19:09via iGeneration pour iOS

Bof il y a Dell aussi bien et moins cher. On reste toujours chez plasticland, mais on échappe à la dalle brillante.

avatar en ballade lun, 10/02/2014 - 19:13via iGeneration pour iOS

C est la ou on voit que la version Mac est très cher pour juste hub+ alu

avatar bibalox lun, 10/02/2014 - 19:22via iGeneration pour iOS

Le plastique cheap au pire pourquoi pas, mais la dalle brillante l'écarte définitivement des écrans à usage pro. À ce tarif là, autant se tourner du côté de chez Dell. Dommage la dalle à l'air de bonne facture...

avatar poulpe63 lun, 10/02/2014 - 19:45

C'est clair : Dell reste encore bien devant en matière d'écran :)
Ah, si Apple faisait des Mac (unité centrale) avec la même config qu'un iMac 27 pouces (sans l'écran, donc).
Un jour, peut-être... (une des prochaine "nouvelle" gamme chez Apple, cette année ? - en rêvant un peu...)

avatar skilopt lun, 10/02/2014 - 19:59

Le sifflement décrié sur les forums de hardware.fr et autres n'a pas plus cours ? Tant mieux alors ! Il apparaît qu'il serait lié à la luminosité retenue; MacGe en dit quoi du bzzzzzz ? Merci !

avatar Pat4e5 lun, 10/02/2014 - 21:11

Si si le sifflement est toujours présent pour mon cas, mais on l'oublie vite

avatar pim lun, 10/02/2014 - 21:33via iGeneration pour iOS

Diantre ! Un tel sifflement est bien connu sur les dalles d'entrée de gamme, l'avoir sur un écran à 500 € ça me ferait mal ! Comme justement un Mac est hyper silencieux ça disqualifie totalement cet écran...

Pour le Thundebolt d'Apple ce n'est pas que le prix qui pique, c'est surtout de se demander quand va-t-il passer au Thunderbolt 2, au Magsafe 2 (il faut le petit adaptateur à 10 € !), au nouveau design à bords ultra fins et à l'écran laminé pour réduire les reflets comme sur l'iMac. Payer double de prix pourquoi pas mais pas pour un écran bientôt remplacé !

avatar macbookeur75 lun, 10/02/2014 - 22:01

quitte à payer 2 fois plus cher, je préfère encore un écran apple dont la qualité est irréprochable et dont je pourrais contrôler la luminosité depuis le clavier...

un écran c'est pas juste une dalle...

avatar pecos mar, 11/02/2014 - 00:26

Bon.
D'après ce que je suis en train de lire, article+commentaires, je crois que vous êtes très (trop) gentils, macg.

Mais enfin, un peu plus de critique, quoi !

"bzzz" quand on règle correctement la luminosité, écran de travers, fuites de lumière avec les images sombres, dalle ultra brillante, plastique toc...

Vous en voulez plus pour enfin qualifier cette "chose" de manière correcte ?

Mais c'est de la... "MERDE".

avatar iJoke mar, 11/02/2014 - 00:51

arretez de chouiner, vous voulez un écran qui affiche bien vos couleurs ou qui soit joli sur votre bureau? A ce prix là il faut choisir on ne peut pas avoir l'un et l'autre

avatar jojostyle94 mar, 11/02/2014 - 08:13via iGeneration pour iOS

"... On pouvait difficilement en demander ..."

avatar Justici mar, 11/02/2014 - 08:40

Même pour 525€, je n'y penserai même pas.
Pour 300 euros de plus, je partirai pour l'écran 27" de Asus, le PA279Q.

http://www.asus.com/fr/Monitors_Projectors/PA279Q/
Une dalle IPS, un gamut à 99%, à 829€95

Il y a beaucoup d'écran sur le marché, mais Iiyama Prolite "no way"

avatar NikonosV mar, 11/02/2014 - 15:59

le précédent était mieux, il était mat
même specs

http://www.ldlc.com/fiche/PB00144879.html

les reflets ça ne rend pas moderne, on a même l'impression de revenir en arrière
pourquoi pas un écran bombé style aquarium pendant qu'ils y sont :o)