Fermer le menu
 

Test de Antidote HD

Anthony Nelzin-... | | 14:45 |  18


Une correction améliorée

Les dictionnaires ne servent pas qu'à préciser le sens d'un mot, ils aident aussi le moteur de correction, notamment pour le dictionnaire des cooccurrences. Les cooccurrences sont des combinaisons se formant autour d'un mot, dont l'association est fréquente, presque idiomatique ; par exemple, autour du mot « pomme » se construisent les segments « pomme verte » et « pommes frites », « pomme de discorde », « pomme de pin » et « pomme d'api », ou encore « tomber dans les pommes », « croquer la pomme » ou « servir avec des pommes ».

Antidote%20-%20Dictionnaires

Le nombre de cooccurrences a été très largement augmentée, grâce à un long travail d'une section entièrement dévolue à cet effet d'analyse des textes (notamment ceux tombés dans le domaine public). Le nombre de ces segments de phrase ayant considérablement augmenté, Antidote est devenu plus intelligent. Plus intelligent, mais pas encore assez — si pour Antidote, une mère ne peut pas être démontée, on peut par contre croquer sa paume verte… Haute détection peut-être (oui, ce sera le troisième sens de HD), mais pas toujours.

Si le sens d'un texte pose donc encore des problèmes à Antidote (mais de moins en moins au fil des versions), le logiciel de correction de Druide s'est largement amélioré sur la lecture des phrases complexes. On remarque ainsi beaucoup moins de plantages de type « Analyse partielle », indiquant que sur des phrases complexes (longues, entrecoupées de relatives, d'incises, etc.), Antidote n'a pas réussi à s'en sortir. De fait, et même s'il faudrait tester cette fonction sur un grand nombre de textes pour en tirer une conclusion générale, Antidote s'en sort beaucoup mieux qu'avant avec les relatives et les pronominales, ce qui permet de faire chuter de manière impressionnante le nombre de faux-positifs détectés — ou au contraire d'augmenter la détection correcte de fautes qui seraient autrefois passées au travers des mailles du filet, comme la construction suivante :

Antidote%20-%20Correcteur%20-%20%C2%AB%20Sans%20titre%20%C2%BB

Si Antidote RX serait passé à côté (ou aurait été capable de voir une erreur sur une phrase parfaitement écrite), Antidote HD a correctement identifié la construction volontairement alambiquée de la phrase, et la préposition du COD — ce ne sera malheureusement pas toujours le cas (Druide admet humblement que la quête d'une correction entièrement automatisée et sans faux-positifs est vaine), mais les choses deviennent franchement intéressantes. Détection de plus d'erreurs, et chute globale du taux de faux-positifs, Antidote HD est donc une belle évolution sur le plan de la qualité de correction par rapport à RX — le Prolexis, très bon à ce jeu-là, semble avoir été rattrapé, si ce n'est dépassé sur les constructions complexes.

Un mot sur les logiciels compatibles avec Antidote HD : si quelques uns possèdent une palette dédiée (Microsoft Office), la plupart accèdent à la correction via le menu contextuel. Très rares sont ceux qui obligent de passer par le menu des services. Si la plupart gèrent parfaitement Antidote, certains n'intègrent pas l'API qui est nécessaire à l'interaction avec le logiciel de Druide : c'est le cas de Mellel, qui n'est pourtant pas le logiciel de traitement de texte le moins utilisé, qui annulera toute la mise en forme appliquée au texte lors du passage dans Antidote.

L'Anti-Oups !
Il y a un logiciel Apple avec lequel Antidote s'intègre encore plus finement : Mail. La fonction « Anti-Oups ! » d'Antidote HD permet en effet de lancer automatiquement une correction orthographique au moment de l'appui sur le bouton d'envoi. Une fois cette correction orthographique terminée, Antidote va plus loin, et vérifie si vous faîtes mention d'une pièce jointe dans votre courriel…

Test%20du%20Anti-Oups!

…mais que vous avez oublié de la joindre, situation très, très classique. Après quelques tests, ce filtre fonctionne avec une variété de formules différentes, et a même tendance à se déclencher sur la simple présence du verbe « joindre » dans un courriel. Malheureusement, l'Anti-Oups ! n'a pas encore de pouvoirs télépathiques, et est incapable de détecter le besoin d'une pièce jointe dans un courriel n'en faisant pas mention…

Pour finir
Si Antidote HD ne peut pas encore prétendre à l'omniscience, et que seule la relecture humaine patiente et attentive peut atteindre le zéro-fautes, le logiciel de Druide aide grandement cette tâche pénible et répétitive. Sa nouvelle interface permet une correction bien plus rapide, en incluant enfin des fonctions demandées depuis des années, et en présentant les outils d'une manière plus simple et plus organisée. Si le moteur de correction bloque toujours sur les constructions complexes (insérez un point-virgule, une paire de parenthèses et un pronom dans une phrase, et elle virera au rouge de manière inutile), il a fait un réel bond en avant, détectant plus de fautes réelles, et étant moins enclin à en trouver là où il n'y en a pas — merci les cooccurrences, et l'amélioration de la détection des pronoms. Les dictionnaires et guides sont toujours d'aussi bonne qualité, le nouveau dictionnaire historique étant certainement l'un des plus plaisants qu'il nous a été donné de consulter depuis longtemps. Bref, une excellente évolution par rapport à la version RX, qui vaut largement le prix demandé : 45 € pour la mise à jour, 120 € pour la version complète.
8.5
10
Antidote HD est édité par Druide. Configuration - Mac OS X 10.4.11 - Compatible 64 bits
- Intégration de fonctions demandées depuis longtemps
- Nouvelle interface pratique et efficace
- Richesse des outils d'analyse
- Richesse des dictionnaires et des guides
- Baisse notable du nombre de faux-positifs
- Parfois lent sur de très longs textes
- Beaucoup de cooccurrences non reconnues dans le fil du texte
45 € (mise à jour depuis la version RX) 120 € (version boîte) - En promo actuellement à 95 € chez Amazon.fr

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


18 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar Aughta mar, 15/12/2009 - 16:22

A quand une mise à niveau sur iPhone alors !?

avatar melaure mar, 15/12/2009 - 17:04

Dans la news de MacGé, c'est écrit : Interface revue, moteur d'analyse amélioré et dictionnaires ajoutés, la dernière version HD du correcteur orthographique et grammatical Antidote est arrivée lestée de nouveautés [b]signficatives[/b]. [b]Cette assistant[/b] à l'écriture a encore quelques faiblesses mais il progresse. Les détails dans notre test d'Antidote HD. Antidote n'a pas l'air si efficace ;)

avatar Gepat mar, 15/12/2009 - 17:32

Melaure, quel oeil ! :) Moi j'utilise Antidote depuis plusieurs années et j'en suis vraiment très content. Par contre, je viens de commander un nouvel iMac et je vais devoir encore appeler le Canada pour qu'ils m'envoient un nouveau numéro de série ... j'hésite pour cette nouvelle version. Je ne suis pas franchement convaincu qu'elle vaille bien ses 45 euros. Si ??


avatar Le docteur mar, 15/12/2009 - 18:18

Dommage surtout qu'il devienne nécessaire pour avoir une correction digne de ce nom sur Mac : Apple vient de passer stupidement au double dictionnaire (orthographe rectifiée + traditionnelle), un grand merci à OOo qui a ouvert le bal sur cette sale manie que tous les éditeurs reprennent. Ce qui est amusant c'est que Druide aussi prétend nous aiguiller vers ce choix si on les laisse faire... Mais au moins c'est réglé en un clic.

avatar DrFatalis mar, 15/12/2009 - 18:20

J'utilise "l'ancien" antidote et j'en suis à peu près satisfait. Sauf que lorsqu'un mot est mal orthographié (et que l'on a fait l'erreur partout), il est impossible de les corriger tous. Cette fonction était présente dans le correcteur... d'Appleworks! (et même claris works). Alors se glorifier d'y arriver à la version 7 du logiciel... Malgré tout, j'aurais volontiers fait la mise à jour. MAIS il apparaît que le n° de série "indispensable" (ils savent qu'il existe un truc appelé "informatique", chez Druide ?) n'est même pas lisible en totalité sur un Mac (avec le cher petit windows, pas de problème, vous, utilisateurs de macs, vous êtes des peks). Alors je me passe de pareille équipe de bras cassés même pas fichus de corriger un bug aussi visible. Amateurisme confondant, foutage de G... fatal.

avatar Yohmi mar, 15/12/2009 - 19:16

@DrFatalis Sur la version actuelle, un simple clic droit sur le mot incriminé, et le menu contextuel laisse apparaître en première place l’option « Corriger les cas identiques ». Concernant le numéro de série, c’est effectivement dommage, d’autant plus que ce dysfonctionnement n’a pas été corrigé dans cette nouvelle mouture. Toutefois, je ne sais plus quel intervenant nous en avait fait part sur ce même site, mais contacter directement Druide Informatique permet a priori d’effectuer la mise à jour sans encombre.

avatar flette mar, 15/12/2009 - 22:06

@ Gepat Franchement ça vaut la peine, + simple, + complet, j'adore l'anti oups.

avatar Khefin mar, 15/12/2009 - 22:09

@DrFatalis "Alors je me passe de pareille équipe de bras cassés même pas fichus de corriger un bug aussi visible. Amateurisme confondant, foutage de G... fatal." Quand j'ai acheté Antidote HD, le numéro était affiché en fin de commande. Druide me l'a ensuite renvoyé par mail avec la confirmation de la commande. Après si tu ne gardes aucune trace de tes achats, c'est pas uniquement la faute de Druide. Sinon, je suis content de cette mise à jour. Il y avait une promotion en plus lors de la sortie de cette version. L'anti-oups et la correction d'une erreur répétitive sont bien pratiques.

avatar Doctor who mer, 16/12/2009 - 06:05

Antidote est un très bon logiciel et je l'utilise depuis longtemps. Cette version présente de notables améliorations, malheureusement elle a de gros problèmes d'intégration, notamment avec xPress, elle ne fonctionne pas avec xPress 7.5 chez moi, ni d'ailleurs avec Firefox. J'ai acheté la mise à jour dès sa sortie et communiqué le problème aux concepteurs du bidule : ils connaissent le problème, mais apparemment n'arrivent pas à le corriger. Gênant...

avatar Alex56 mer, 16/12/2009 - 06:37

Comme melaure, il aurait fallu l'utiliser sur l'article, ça aurait permis de détecter une horreur comme "usabilité". Je l'utilise tous les jours avec Thunderbird et Firefox.

avatar melaure mer, 16/12/2009 - 09:55

D'habitude je ne relève pas les fautes parce que vu le nombre de news qu'ils font, ils bossent dur et vite. Mais comme ça parlait d'un logiciel de correction, c'est tout de suite plus drôle ;)

avatar TomCom mer, 16/12/2009 - 11:22

MacGé est très au-dessus de la concurrence en matière d'orthographe, il faut le souligner même quand on vient de signaler une faute dans une brève, comme c'est mon cas. Merci en tout cas pour ce test. J'utilise Antidote depuis la version Prisme, il me semble, et j'hésite un peu à faire la mise à jour parce que je ne m'en sers presque plus. Au fil des versions, Antidote me donne l'impression d'être devenu un correcteur de québécois imprégné de la culture politiquement correcte américaine, et cela me les brise menu, pour rester à peu près poli. Pire, l'analyse reposant sur la ponctuation, elle incite à un académisme forcené, et le recours au style oral ou poétique (sans ponctuation) créera immanquablement une panique à bord. Bref, c'est un logiciel plus utile aux illettrés moyens qu'à la correction professionnelle, le dictionnaire n'est pas d'aucune utilité comparé aux ressources du Trésor de la langue française du widget Dictionnaire, et il ne reste plus guère que les outils de révision pour justifier la mise à jour, le correcteur me faisant perdre plus de temps qu'autre chose, car il n'est pas plus doué que moi pour détecter les exceptions à l'accord du participe passé, quand il n'invente pas des règles sorties d'on ne sait où. Certes, vous dites que l'analyse a fait des progrès, mais j'aimerais une version de démonstration pour m'en convaincre avant de lâcher 45€, un prix il est vrai très modique pour une mise à jour qui durera trois ou quatre ans, et il faut également souligner la compatibilité maximale avec toutes sortes de logiciels, là ou Diagonal prend les utilisateurs de Prolexis pour des vaches à lait.

avatar Anonyme (non vérifié) jeu, 17/12/2009 - 20:54

@Alex56 : oh, ne t'inquiète pas, j'ai passé un coup d'Antidote sur mon texte, comme toujours. Le « usabilité », il est de moi, et j'assume complètement ce choix.

avatar Anonyme (non vérifié) ven, 22/01/2010 - 01:58

Bonjour, je suis vraiment très intéressé par l'achat d'Antidote HD pour mon iMac datant de début 2009 que j'ai mis sous Snow Léopard. J'utiliserai Antidote HD comme dictionnaire, mais aussi pour corriger mes fautes. Mais les principaux endroits où j'écris sont les forums sur internet via Safari et sur MSN via aMSN. D'où mes questions : 1) Est-ce qu'Antidote me proposera ses merveilleuses corrections directement en soulignant mes fautes au moment où je rédige mes messages comme le fait safari pour l'orthographe OU BIEN, avant de les poster, vais-je devoir copier-coller mes messages dans Antidote puis les re-copier-coller dans le forum après correction ? 2) Même question concernant aMSN. Merci d'avance pour vos réponses !

avatar Grenade mar, 15/12/2009 - 16:00

Si vous tamponnez comme des malades, acheteeeeezz leeeee, il est super bien ce logiciel.

avatar Yohmi mar, 15/12/2009 - 16:05

Je suis pour ma part très satisfait de cet achat. Il est plus rapide que les versions précédentes, il est plus complet, plus pratique, et l’étymologie est vraiment un plus. Le fait de pouvoir choisir si l’on aime la langue ou pas (graphie traditionnelle ou rectifiée) est bien pratique, et les nombreux guides grammaticaux et de bon usage sont une mine d’or. Il ne manque plus qu’une seule fonction et il sera « parfait » (les guillemets étant de rigueur, parce que comme tout correcteur, il a des ratés malgré tout ^^), et j’espère bien que les druides auront la bonne idée d’inclure dans une itération prochaine tout ce qui concerne la prononciation, des guides aux transcriptions graphiques, en passant par, pourquoi pas, un transcripteur audio des termes du dictionnaire.

avatar Changi dim, 06/12/2015 - 07:10

J’ai testé en parallèle Robert Correcteur, qui me propose de devenir client en « renseignant le code client » (sic) : une faute lexicographique d’entrée (on renseigne une personne et remplit un formulaire). À l’usage, l’intégration, l’analyse laisse à désirer : même les définitions sont plus faibles.
Il n’existe qu’un point sur lequel le Robert gagne : il peut exécuter une recherche dans les dictionnaires en alphabet phonétique (guidé) ce qui comble l’absence de dictionnaires de rimes d’Antidote.
Le handicap qu’a Antidote dans les dictionnaires est une fonction réservée à quelques spécialistes : la proxémie (ou « champ lexical »). Là, il faut comparer le même service fendu par le CNRTL, en ligne qui y excelle, mais programmé en Java, il refuse désormais de tourner sous Mac OS.
Voici 6 ou 7 ans que j’utilise Antidote,. Il m’a permis de corriger plus de 1500 pages d’études universitaires dont la plupart furent publiées par es éditeurs exigeants. Autant dire que l’idée d’ajouter après la ponctuation les plus grosses fautes de styles (à affiner avec les fonctions secondes), se révèle vite devenir un réflexe.
Si j’ai un conseil à donner, c’est d’utiliser aussi la fonction édition/lecture. Regardez. La phrase au milieu d’une page : « les livres lus à droite » ne sera pas indiquée suspecte, même si c’est une coquille et que, parlant du rangement de la bibliothèque, il fallait écrire « les livres plus à droite ». Après une longue rédaction, on ne voit plus les mots, mais les idées. Or cette faute passera inaperçue si vous ne faites lire votre correction finale par Antidote : ainsi vous entendrez aussi vos faiblesses en ponctuation, en usage de synonymes, etc. Et vous pourrez corriger à la volée !
En conclusion, je ne rajouterai rien aux défenseurs d’Antidote supra ; il y a une quinzaine d’années, j’avais Correcteur 101 et ProLexis qui combinés offraient alors le meilleur choix. Désormais Le Robert se propose comme concurrent, mais ce bon dictionnaire n’est pas à la hauteur de cette proposition… dès sa présentation !

avatar Changi dim, 06/12/2015 - 07:15

Khefin, je vois ce qui vous est arrivé : vous avez confondu deux numéros qu'effectivement Druide, après un courriel, vous conseille d'utiliser là où il doivent être utilisés !