Fermer le menu

wwdc 2012

Toute l'actualité sur wwdc 2012

Apple publie les vidéos des sessions de la WWDC

| 20/06/2012 | 04:58 |  

Quelques jours à peine après la fin de la WWDC 2012, Apple a déjà publié les enregistrements des sessions. Pour accéder aux vidéos, il suffit d'un compte développeur gratuit : on pourra ensuite les consulter sur le site web d'Apple ou dans iTunes.

Plus de cent sessions sont disponibles : elles couvrent des sujets variés autour d'iOS et d'OS X, notamment les nouveautés d'iOS 6 et de Mountain Lion, mais aussi sur Safari, le développement web ou encore l'iBookstore.

La publication rapide de ces vidéos répond à la vente en moins de deux heures des tickets et permet à ceux qui n'avaient pu se déplacer de pouvoir se documenter, même si ce n'est qu'un des aspects de la WWDC.

Apple décerne ses Design Awards

| 12/06/2012 | 01:50 |  

En ce premier jour de WWDC, Apple a décerné ses Design Awards, qui récompensent les meilleurs apps pour OS X et iOS distribuées via les App Stores. Les gagnants sont cette année :

Catégorie étudiants

Catégorie OS X

Catégorie iPhone

Catégorie iPad

Beaucoup de jeux donc, mais le gestionnaire de projets Daylite, récemment mis à jour avec une interface native a par exemple eu le droit à une mention rapide.

WWDC 2012 : toutes les nouveautés Apple

| 12/06/2012 | 00:35 |  

Apple a présenté ce soir de (très) nombreuses nouveautés, certaines sur scène, d'autres par simple communiqué de presse. Voici un résumé, pour être sûr de n'avoir rien raté.

MacBook Air
Les MacBook Air n'évoluent pas extérieurement, mais sont de manière globale plus rapides : ils passent aux puces Ivy Bridge et adoptent l'USB 3.0. Tous les modèles disposent de base de 4 Go de RAM et d'une puce graphique Intel HD 4000. La gamme se décompose ainsi :

  • 11" Core i5 à 1,7 GHz (turbo 2,6 GHz), 64 Go de SSD, 1 049 € ;
  • 11" Core i5 à 1,7 GHz (turbo 2,6 GHz), 128 Go de SSD, 1 149 € ;
  • 13" Core i5 à 1,8 GHz (turbo 2,8 GHz), 128 Go de SSD, 1 249 € ;
  • 13" Core i5 à 1,8 GHz (turbo 2,8 GHz), 256 Go de SSD, 1 549 €.

Acheter%20MacBook%20Air%2011%20et%2013%20pouces%20-%20Apple%20Store%20%28France%29

Tous ces processeurs sont dotés de deux cœurs, mais disposent de la fonction Turbo Boost : en cas de besoin, ils peuvent monter jusqu'à 2,6 GHz sur le 11" et 2,8 GHz sur le 13" sur un seul cœur. Plusieurs options sont disponibles : on peut passer à 8 Go de RAM et à un processeur Core i7 à 2 GHz. La webcam passe en 720p, le port Magsafe a été revu, mais ni le Wi-Fi ni l'écran n'évoluent.

MacBook Pro
Apple a revu les MacBook Pro 13" et 15" : le MacBook Pro 17" n'existe plus. Comme les MacBook Air, les MacBook Pro adoptent Ivy Bridge, et l'USB 3.0, mais n'évoluent sinon pas. Les modèles 13" sont dotés d'un processeur double-cœur et d'une puce graphique Intel HD 4000 intégrée :

  • 13" Core i5 2,5 GHz (turbo 3,1 GHz), 4 Go de RAM, 500 Go DD, 1 249 € ;
  • 13" Core i7 2,9 GHz (turbo 3,6 GHz), 8 Go de RAM, 750 Go DD, 1 549 €.

skitched

Les modèles 15" sont dotés d'un processeur quatre-cœur, d'une puce graphique Intel HD 4000 intégrée et Nvidia GeForce GT 650M (512 Mo de mémoire sur le premier modèle, 1 Go sur le deuxième) :

  • 15" Core i7 2,3 GHz (turbo 3,3 GHz), 4 Go de RAM, 500 Go DD, 1 879 € ;
  • 15" Core i7 2,6 GHz (turbo 3,6 GHz), 8 Go de RAM, 750 Go DD, 2 279 €.

Là encore, une gamme d'options est disponible pour ajouter de l'espace de stockage, ou passer à un SSD ou à un processeur plus puissant. Les modèles 4 Go peuvent passer à 8 Go, mais Apple ne propose pas d'option 16 Go pour les modèles 8 Go.

MacBook Pro avec écran Retina
Le MacBook Pro avec écran Retina est la principale nouveauté de cette WWDC : c'est un MacBook Pro plus fin, sans lecteur optique, et doté d'un écran d'une définition de 2880 x 1800 pixels. Par bien des aspects, il remplace le MacBook Pro 17" : c'est le modèle qui propose le plus de définition, qui est le mieux doté, et par lequel les nouveautés sont inaugurées. Il embarque ainsi un processeur à quatre cœurs, 8 Go de RAM, et une carte graphique Nvidia GeForce GT 650M avec 1 Go de VRAM accompagnant la puce Intel HD 4000.

  • 15" Retina Core i7 2,3 GHz (turbo 3,3 GHz), 256 Go SSD, 2 279 € ;
  • 15" Retina Core i7 2,6 GHz (turbo à 3,6 GHz), 512 Go SSD, 2 899 €.

skitched

Quelques options sont disponibles, comme le passage à 16 Go de RAM (200 €) — utile puisque la RAM est désormais soudée. Sur le modèle haut de gamme, vous pourrez aussi passer à un processeur i7 cadencé à 2,7 GHz (250 €), ou à un SSD de 768 Go (500 €). Notez que le MacBook Pro Retina est une machine originale dans la gamme d'Apple : il dispose de deux ports Thunderbolt et d'un port HDMI, en plus de ses deux ports USB 3.0 — attendez-vous à retrouver cette configuration dans les modèles 13" de l'an prochain.

Mac Pro
Les Mac Pro ont discrètement été mis à jour : comme prévu, la gamme se résume désormais à deux modèles standard et un modèle serveur. Cette mise à jour, silencieuse, est très mineure et ne répond en rien aux doutes sur la perennité de cette machine :

  • Xeon quadricœur 3,2 GHz, 6 Go de RAM, 1 To DD, 2 599 € ;
  • bi-Xeon hexacœur 2,4 GHz, 12 Go de RAM, 1 To DD, 3 899 € ;
  • serveur Xeon quadricœur 3,2 GHz, 8 Go de RAM, 2 x 1 To DD, 3 099 €.

Toutes ces machines sont dotées d'une carte graphique ATI Radeon HD 5770 avec 1 Go de VRAM, et disposent bien entendu d'un grand nombre d'options — mais n'incluent ni le Thunderbolt, ni l'USB 3.0.

Mais aussi
Apple a présenté de nombreux nouveaux accessoires et périphériques en toute discrétion. Par exemple, la borne AirPort Express ressemble désormais à un Apple TV blanc : compatible avec le Wi-Fi dual-band, elle est proposée à 99 €.

APX

La Smart Case est une Smart Cover qui protège aussi le dos de l'iPad. Fabriquée en polyuréthane, elle est disponible en six couleurs (rouge, noir, gris, rose, vert, bleu), peut être gravée, et est proposée à 49 €.

iPad%20Smart%20Case%20-%20Polyur%C3%A9thane%20-%20Gris%20clair%20-%20Apple%20Store%20%28France%29

Plusieurs adaptateurs font leur apparition pour prendre en compte les nouveautés matérielles :

  • l'adaptateur Thunderbolt vers Ethernet Gigabit, notamment destiné au MacBook Pro Retina, proposé à 29 € ;
  • l'adaptateur Thunderbolt vers FireWire sera disponible fin juillet pour 29 € ;
  • le convertisseur MagSafe vers MagSafe 2 coûte 10 €.

Convertisseur%20MagSafe%20vers%20MagSafe%C2%A02%20-%20Apple%20Store%20%28France%29

Voilà pour les nouveautés matérielles. Mais entre la bêta d'iOS 6, la version presque finale de Mountain Lion, et les nombreuses autres mises à jour, les nouveautés logicielles sont encore plus nombreuses.

Nouveaux MacBook Pro et iOS 6 : Apple montre les crocs

| 11/06/2012 | 21:08 |  

Nouveaux MacBook Pro, Mountain Lion, iOS 6 : on connaissait le programme du keynote inaugural de la WWDC 2012. L'ordre a été respecté, mais les détails ont été d'une rare densité et montrent une Apple plus ambitieuse que jamais.


L'App Store, un petit pays
Disponible dans 120 pays, et bientôt 152, l'App Store est une véritable petite puissance économique selon Tim Cook : 400 millions de comptes sont désormais enregistrés avec une carte bancaire — pour mettre le chiffre en perspective, le plus grand réseau social du monde, Facebook, compte 800 millions de membres. Il regroupe 650 000 apps, dont 225 000 pour l'iPad, qui ont été téléchargées 30 milliards de fois (on était à 25 milliards en mars) : les développeurs ont perçu pas moins de 5 milliards de dollars.

Nouveaux MacBook Pro : quand l'iPad, le MacBook Air et le MacBook Pro font des cochonneries ensemble
C'est Phil Schiller, le vice-président du marketing d'Apple, qui a eu la lourde tâche d'annoncer ce que beaucoup attendaient : une mise à jour de l'intégralité de la gamme d'ordinateurs portables d'Apple.

skitched

Comme prévu, les MacBook Air passent aux processeurs Ivy Bridge, et pourront ainsi atteindre 2,0 GHz avec les puces double-cœur Core i7, voire 3,2 GHz avec Turbo Boost. L'accent est mis sur une augmentation générale des performances : les MacBook Air passent à la vitesse supérieure avec jusqu'à 8 Go de RAM, jusqu'à 512 Go de SSD, deux ports USB 3.0 et une webcam FaceTime HD. Ils sont toujours disponibles en deux modèles dans chaque taille d'écran :

On pourra doubler la dotation en RAM (4 Go par défaut) et passer à un processeur Core i7 en option.

skitched

Les MacBook Pro ont le droit au même traitement : ils peuvent être dotés de puces Ivy Bridge quatre cœurs cadencées à 2,7 GHz atteignant la bagatelle de 3,7 GHz sur un cœur avec Turbo Boost, et embarquent des ports USB 3.0. Les 13" utilisent une carte Intel HD Graphics 4000 avec :

  • 4 Go de RAM, un processeur Core i5 2,5 GHz et 500 Go de disque dur (1 249 €)
  • ou un processeur Core i7 2,9 GHz, 750 Go de disque et 8 Go de RAM (1 549 €)

skitched

Tandis que les 15" passent à :

  • une carte GeForce GT 650M 512 Mo de VRAM en plus de la carte intégrée avec un processeur Core i7 quadricœur cadencé à 2,3 GHz et 4 Go de RAM (1 879 €)
  • ou 1 Go de VRAM avec un processeur Core i7 quadricœur cadencé à 2,6 GHz, 8 Go de RAM et un disque de 750 Go (2 279 €).

Mais alors que ces machines ne sont qu'une évolution de la gamme existante, tout le monde attendait un nouveau modèle.

skitched

Il s'appelle « MacBook Pro de nouvelle génération » : c'est un mélange de MacBook Air, de MacBook Pro et d'iPad. Du MacBook Air, il reprend la finesse (1,8 cm) et le poids plume (2 kg). De l'iPad, il reprend l'écran Retina : il affiche 2880 x 1800 pixels sur 15,4", soit une résolution de 220 ppp — une mise à jour d'OS X et des principales applications Apple prend en charge le mode HiDPI nécessaire au quadruplement du nombre de pixels. Voilà qui fera plaisir à certains : l'écran est 75 % moins brillant que celui des MacBook Pro. Des MacBook Pro justement, ce nouvel ordinateur reprend son apparence générale.

skitched

Mais à l'intérieur, il est à l'opposée de ce qu'était le MacBook Pro : c'est une machine totalement fermée, à la manière du MacBook Air. La batterie offrant 7h d'autonomie domine l'intérieur, et tous les composants sont soudés — au moins sont-ils de dernière génération, des processeurs Core i5 et i7 à la carte GeForce GT 650M en passant par le SSD pouvant atteindre 768 Go et la mémoire pouvant monter à 16 Go. La conception interne a été entièrement revue, Apple utilisant de nombreux composants personnalisés : les ventilateurs ont notamment été positionnés de manière à optimiser le flux d'air et abaisser au maximum leur niveau sonore. On retrouve en grande partie l'éthos de l'Apple du début des années 2000, qui n'hésitait pas à concevoir des composants spécifiques sans se soucier de la compatibilité avec le monde PC : sur ce point, Tim Cook parachève la vision de Steve Jobs d'une informatique sans maintenance, au détriment des bidouilleurs.

skitched

Apple a revu sa dotation en ports, et fait montre d'un certain pragmatisme : ce modèle est doté de deux ports USB 3.0, de deux ports Thunderbolt, d'un port HDMI (une première sur les portables de la marque), d'un emplacement SD, d'un nouveau port MagSafe. Pourquoi deux ports Thunderbolt ? Tout simplement parce qu'Apple veut le placer comme le port universel sur lequel brancher tous les périphériques. La firme de Cupertino proposera ainsi deux adaptateurs, le premier pour ceux qui ont encore besoin du FireWire 800, l'autre pour ceux qui ne jurent que par l'Ethernet. Petite déception d'ailleurs : ce nouveau MacBook Pro n'embarque pas une puce Wi-Fi 802.11ac, mais se cantonne au n : le reste de la machine est d'ailleurs très similaire aux MacBook Pro tel qu'on les connaît depuis des années.

skitched

Le prix est à la hauteur des ambitions d'Apple : 2 279 € pour le modèle doté d'un processeur Core i7 quatre cœurs à 2,3 GHz, 8 Go de RAM et GeForce GT 650M 1 Go. Le prix de la modernité diront certains.

skitched

Mountain Lion prêt à rugir
La base installée d'OS X a atteint 66 millions d'utilisateurs — c'est mieux que jamais, mais c'est aujourd'hui une goutte comparée à l'océan d'appareils iOS. 26 millions d'entre eux sont passés à Lion en neuf mois : le temps est venu de passer à Mountain Lion.

skitched

iCloud, qui compte 125 millions d'utilisateurs, est partie prenante de Mountain Lion. Si on savait déjà que sa prise en charge serait profonde et que les applications Notes, Rappels et Messages avaient fait le voyage depuis iOS, on ne savait pas qu'Apple mettrait à jour les applications de la suite iWork pour qu'elles prennent nativement en charge la fonction Documents dans le nuage, même si on s'en doutait. Les développeurs peuvent doter leurs applications des fonctions d'iCloud grâce à un SDK complet, comme Apple l'avait déjà annoncé.

skitched

On connaissait déjà les principales fonctions de Mountain Lion, mais Apple avait gardé sous silence l'arrivée d'une fonction de dictée, à la manière de l'iPhone et de l'iPad. À vrai dire, on l'avait repéré dans Safari : elle devrait s'activer en appuyant sur les deux touches Commande à la fois. On pourra par l'exemple l'utiliser avec le Centre de notifications : si une notification Twitter s'affiche, vous pouvez répondre au tweet en question dans le centre de notifications, en tapant ou en dictant.

skitched

Apple a revu Safari, qui arrive dans une nouvelle version plus rapide et disposant d'un champ d'adresse et de recherche unifié, mais aussi de l'intégration iCloud. Le nuage sera mis à contribution pour synchroniser signets et historique, mais aussi les onglets, qui disposent désormais d'une fonction TabView qui n'est autre qu'un CoverFlow pour les onglets et ressemble beaucoup aux onglets de MobileSafari.

skitched

PowerNap est aussi une nouvelle fonction : elle ne sera disponible que sur la nouvelle gamme et une partie de la précédente, car elle nécessite une fonction dédiée permettant de connecter le Mac au réseau même lorsqu'il est en veille. Ainsi, même pendant la veille, le Mac pourra mettre à jour ses documents via iCloud, et même se sauvegarder. Cette fonction n'est pas sans rappeler le Whispersync d'Amazon, qui permet de mettre à jour les Kindle même lorsqu'ils sont en veille.

skitched

On connaissait déjà le Game Center pour OS X, on sait désormais qu'il permettra les parties à plusieurs entre plusieurs plateformes : on pourra ainsi faire une partie entre un Mac et un iPad. Le Mac, d'ailleurs, pourra envoyer son image à un Apple TV, puisque le mode miroir AirPlay est une fonction de Mountain Lion. Autre nouveauté concernant les écrans, la possibilité de passer en mode plein écran sur n'importe quel moniteur. Un OS qui compte en tout 200 nouvelles fonctions, dont de nombreuses sont d'ores et déjà connues, et certaines sont dédiées au marché chinois, une priorité pour Apple.

skitched

Petite surprise : OS X Mountain Lion sera finalement disponible le mois prochain pour 15,99 € sous la forme d'une mise à jour depuis Lion ou Snow Leopard sur tous les Mac personnels. Un aperçu pour les développeurs pour ainsi dire finalisé est disponible dès aujourd'hui. Il sera enfin offert à tous ceux qui achètent un Mac aujourd'hui.

iOS 6 : l'OS de la maturité ?
365 millions d'appareils iOS sont désormais dans la nature : plus des deux tiers sont sous iOS 5, très peu utilisant une version antérieure à iOS 4. Le défilé de statistiques est impressionnant : Apple envoie 7 milliards de notifications push par jour, les 140 millions d'utilisateurs iMessages envoient 1 milliard de messages par jour, et iOS 5 a généré 10 milliards de tweets.

skitched

Dans iOS 6, Siri a appris à donner les résultats sportifs et à compiler des statistiques sur les joueurs — au moins pour le basket et le baseball, deux sports dont les ligues sont déjà partenaires d'Apple au sein de l'Apple TV. La présentation des demandes de renseignements autour de restaurants a été revue et est plus complète, et intègre désormais OpenTable pour réserver depuis Siri, une fonction qui ne devrait fonctionner qu'aux États-Unis. En matière de critiques cinématographiques et de planification de séances ciné, Rotten Tomatoes a été inclus — et, surtout, Siri sait enfin lancer des applications ou envoyer un tweet ! Enfin, Siri sera intégré aux tableaux de bord de certaines voitures (aucune de marque française), et il sait désormais parler italien, espagnol, mandarin (avec plusieurs accents), coréen et gère de nouveaux accents français et anglais. Reste que tout cela restera inutile tant que l'assistant d'Apple sera aussi lent et aussi peu fiable qu'actuellement — au moins est-il désormais disponible sur l'iPad de troisième génération.

skitched

Comme prévu, Facebook fait son entrée dans iOS 6 sous la forme d'un service système, à la manière de Twitter. L'intégration est très similaire à celle de l'autre réseau social, de l'envoi de photos au partage de divers contenus en passant par une API pour les développeurs. On remarque néanmoins que l'on pourra désormais envoyer un tweet ou poster depuis Facebook directement depuis le Centre de notifications. L'entrée de Facebook dans iOS signifie la disparition de Ping : le réseau social d'Apple est remplacé par Facebook dans l'iTunes Store, et sa présence dans l'App Store est renforcée.

skitched

On en oublierait presque que l'iPhone est aussi un téléphone : l'app Téléphone est mise à jour pour la première fois. Si l'on est occupé, on peut désormais répondre à un appel en envoyant un message prédéfini, une fonction héritée des Nokia des années 1990, et surtout programmer un rappel automatique (dans une heure, lorsque je rentre à la maison…). Le Centre de notifications pourra être dompté grâce à la fonction « Ne pas déranger » qui existe déjà dans Mountain Lion. On pourra désormais programmer des fenêtres horaires pendant lesquelles ne pas être dérangé par les notifications push, notamment la nuit, ou ignorer des appels répétés d'une même personne, ou d'un groupe de personne (un début de liste noire dans iOS, enfin). Enfin, on pourra désormais passer des appels FaceTime en 3G, et, surtout Apple ID et numéro de téléphone sont désormais unifiés.

skitched

Safari a aussi été revu dans iOS : il est désormais responsable de deux tiers des connexions mobiles au web. Il hérite lui aussi des onglets iCloud ou de la Liste de lecture accessible sans connexion, et peut enfin accéder à la bibliothèque de photos pour les téléverser sur un site. Apple propose désormais un système de bannières intelligentes qui permettra d'avertir un utilisateur de la disponibilité d'une application native pour un service qu'il consulte dans Safari — ou de l'ouvrir directement si elle est déjà installée. MobileSafari peut enfin passer en mode plein écran en mode paysage. Bizarrerie : la version mobile de Safari conserve un champ de recherche dissocié du champ d'adresses.

skitched

Le Flux de photos peut désormais être partagé : un utilisateur pourra partager certains de ses albums, et l'on pourra alors commenter les photos et dire qu'on les aime. Des fonctions qui semblent provenir de Facebook, mais sont en fait proposées par Apple, qui semble toujours espérer pouvoir percer dans le social.

skitched

Comme prévu, Mail.app hérite de la fonction VIP qui permet de faire ressortir des messages de certains utilisateurs, avec une boîte de réception dédiée. Apple ne propose pas encore de système de fichiers, mais propose enfin d'insérer une pièce jointe photo ou vidéo depuis un mail. Enfin, elle implémente le fameux « tirer pour rafraîchir » de Twitter et les signatures par compte.

skitched

Apple a présenté Passbook, le premier élément de ce qui semble être un portefeuille numérique : cette application peut stocker les cartes-cadeau, les cartes de fidélité, les places de cinéma ou d'avion, et intègre un système de rappel pour ces deux dernières fonctions.

skitched

Les développeurs disposent d'une API pour intégrer leurs propres services au sein de cette application. De là à penser que le prochain iPhone sera doté d'un système de communication en champ proche, il n'y a qu'un pas que l'on franchira aisément. En attendant, on se contentera de codes QR.

skitched

iOS est déjà un des systèmes mobiles parmi les plus accessibles, si ce n'est le plus accessible, mais Apple compte accentuer son avance. Guided Access est un système qui permet de désactiver certaines fonctions d'une application pour en faciliter l'accessibilité : Apple évoque par exemple un parent qui voudrait simplifier une application pour son enfant autiste et lui éviter par exemple de revenir à l'écran d'accueil par erreur.

skitched

Tout le monde l'attendait : Apple a présenté une nouvelle application Plans. Elle n'utilise pas les services de Google mais intègre de nombreuses sources de données, par exemple Yelp pour les recommandations de points d'intérêts, ou les technologies de C3 pour une représentation aérienne 3D avec rendu en temps réel de nombreuses villes dans le monde.

skitched

skitched

skitched

Elle intègre le système de circulation en temps réel qu'Apple construit depuis iOS 3, avec un système de rapport anonyme d'incident routier. iOS dispose (enfin !) d'un système de navigation GPS intégré, qui a la particularité de fonctionner sur l'écran verrouillé et d'être intégré à Siri.

skitched

skitched

skitched

Remarquons enfin que les boutiques d'Apple ont été redessinées.

Bref, un keynote d'une rare richesse et d'une rare densité. Et pourtant, Tim Cook et ses adjoints n'ont pas eu le temps de présenter toutes les nouveautés. A la réouverture du store, de nouveaux produits sont apparus : une évolution très superficielle des Mac Pro (pas d'USB 3, pas de Thunderbolt), une nouvelle borne AirPort Express ainsi qu'une Smart Case, une Smart Cover qui protège également le dos de l'iPad.

Images The Verge

Promotions : les éditeurs fêtent la WWDC [MàJ]

| 11/06/2012 | 11:05 |  

La WWDC ouvre ses portes aujourd'hui à San Francisco et certains éditeurs de logiciels en ont profité pour fêter l'évènement avec des promotions. L'occasion de faire quelques excellentes affaires, à condition de ne pas trop attendre…

Le gestionnaire de tâches extrêmement complet OmniFocus [1.10.2 / Démo – Français – 62,99 € (promo à 31,99 €) – The Omni Group] est vendu temporairement à moitié prix. L'occasion idéale de franchir le pas et d'acheter cette solution complète de gestion de tâches, l'éditeur ne proposant que très rarement des tarifs promotionnels sur ses logiciels. Si OmniFocus for iPhone (15,99 €) n'a pas droit à une promotion, OmniFocus for iPad (15,99 € au lieu de 31,99 €) est également vendu moins cher.

OmniFocus n'est pas le seul logiciel de l'éditeur a être en promotion : c'est le cas aussi d'OmniGraphSketcher [1.2.2 / Démo – US – 23,99 € (promo à 11,99 €) – The Omni Group] spécialisé dans le dessin de graphiques mathématiques.

Autre éditeur, autre promotion : Pixelmator [2.0.4 / Démo – Français – 23,99 € (promo à 11,99 €) – Pixelmator Team] est également vendu moitié moins cher. Cet éditeur d'images fait aujourd'hui figure de référence en alternative aux poids lourds de la catégorie, Photoshop en tête. À ce prix-là, c'est une excellente affaire.

Dans un autre registre, le lecteur de flux RSS Reeder [1.1.6 – US – 7,99 € (promo à 3,99 €) – Silvio Rizzi] célèbre également la WWDC avec un tarif réduit de moitié. Si vous utilisez Google Reader et que vous voulez accéder à vos flux sur le Mac, cette application est également une valeur sûre, surtout à 3,99 €.

Byword [1.5.1 – Français – 7,99 € (promo à 3,99 €) – Metaclassy, Lda.] est l'un des meilleurs éditeurs de texte minimaliste sur Mac et il est aussi vendu temporairement moitié moins cher. La déclinaison iOS n'a pas droit à une promotion supplémentaire, mais Byword [1.0.3 – US – 3,99 € (promo à 2,39 €) – iPhone/iPad – iOS 5 – Metaclassy, Lda.] est déjà vendu à un tarif réduit sur l'App Store iOS. Dans la même catégorie, OmmWriter Dāna II [Version 1.0 – US – 3,99 € (promo à 1,59 €) – 97,5 Mo – Herraiz Soto & Co.] est lui aussi moitié moins cher.

D'autres logiciels encore à moitié prix ce matin sur le Mac App Store, dont MindNode Pro [1.8.1 – Français – 15,99 € (promo à 7,99 €) – IdeasOnCanvas GmbH] qui crée des cartes heuristiques ; Fantastical [1.3.1 – Français – 15,99 € (promo à 7,99 €) – Flexibits Inc.] qui ajoute un calendrier complet dans la barre de menus ou encore l'éditeur vectoriel Artboard [1.5 – US – 20,99 € (promo à 10,49 €) – 66,1 Mo – Mapdiva, LLC].

La promotion moins importante, mais le logiciel en vaut la peine : 1Password [3.9.5 – Français – 39,99 € (promo à 31,99 €) – OS X 10.7 – Agilebits Inc.] perd quelques euros. Ce logiciel sauvegarde tous vos mots de passe de manière sécurisée et vous permet de les utiliser sans risque dans votre navigateur. Sur l'App Store iOS, 1Password Pro [3.6.5 – US – 11,99 € (promo à 9,99 €) – iPhone/iPad – Agilebits Inc.] baisse également de deux euros pour la semaine.

Promotion du même ordre enfin pour Sketch [2.0.2 / Démo – US – 39,99 € (promo à 31,99 €) – Bohemian Coding], un éditeur vectoriel spécialisé dans la conception d'interfaces pour Internet ou pour d'autres applications Mac ou iOS.

[MàJ 11/06/2012@14h44] : l'excellent Soulver [2.2.7 / Démo – Français – 15,99 € (promo à 9,99 €) – Acqualia] rejoint la liste des logiciels en promotion. Si vous cherchez un logiciel de calcul à la fois simple d'utilisation et très puissant, c'est un excellent choix. Soulver for iPad [1.6 – Français – 3,99 € (promo à 2,39 €) – iPad – iOS 5 – Acqualia] est elle aussi en promotion.

WWDC 2012 : le point sur les rumeurs

| 10/06/2012 | 16:02 |  

La conférence des développeurs (WWDC) ouvre ses portes demain et ce jusqu'à la fin de la semaine. Cette journée s'annonce riche en annonces et en nouveautés. On s'attend à ce que les responsables d'Apple présentent de nouveaux Mac, iOS 6, ainsi que des choses relatives à iCloud.



Le keynote démarrera à 19 heures (pour la France). Comme d'habitude, nous vous tiendrons informés minute par minute via notre page spéciale. À tous ceux qui seront dans les transports, ou qui préféreront suivre d’un oeil France-Angleterre, pensez à télécharger si ce n'est déjà fait MacG Mobile pour iPhone ou bien iGeneration pour iPad

Le keynote doit durer une heure trente. Chose nouvelle, par rapport à d'habitude, la société californienne n'a pas dévoilé le ou les noms des personnes qui vont l'animer. En toute logique, Tim Cook devrait accueillir les milliers de développeurs qui ont fait le déplacement jusqu'à San Francisco, avant de laisser le soin à Phil Schiller, Scott Forstall et à quelques autres de présenter les différentes nouveautés.

On rappellera non sans nostalgie que c'est Steve Jobs qui avait dirigé le keynote de la WWDC 2011. C'est le dernier special event auquel participa le cofondateur d'Apple.

Comme avant chaque événement d'Apple, les rumeurs n'ont pas manqué. Les différentes bannières flottant dans le hall du Moscone Center donnent sans doute un aperçu du menu qui nous attend demain.

iOS 6 : le gros morceau du keynote
Le doute n'est plus permis : iOS 6 sera la grande attraction logicielle de cette WWDC. Les rumeurs concernant cette mouture vont bon train.

L'une des grandes nouveautés supposées de cette version concerne l'application Plans. Apple devrait présenter un logiciel revu de fond en comble qui a la particularité de ne plus s'appuyer sur Google Maps (pour en savoir plus, lire : Maps pour iOS 6 : premiers éléments d'interface).

Sundance - c'est le nom de code d'iOS 6 - devrait également accueillir Facebook en son sein. Apple proposerait une intégration similaire à celle de Twitter (lire : Le nouveau Plans présenté à la WWDC ?). Il se murmure également qu'avec cette version du système, Siri ferait enfin son apparition sur l'iPad (lire : Une esquisse du prochain Siri pour iPad). Concernant Siri, on espère également qu'Apple mettra à disposition des développeurs un SDK afin qu'ils puissent l'intégrer à leurs apps.

Sur la forme, iOS 6 pourrait aussi apporter des changements, l'interface du système n'a guère varié et quelques éléments récents laissent à penser qu'un rafraîchissement est en cours. Nul besoin de bêtas pour discerner une direction commune entre iPhoto et l'application fournie récemment aux développeurs qui assisteront à la WWDC 2012 (lire : iOS 6 : évolution d'interface et emprunts à OS X).

A gauche, l'appli de la WWDC de 2011. A droite, celle de 2012. On ne serait pas surpris également si cette version du système adoptait plusieurs fonctionnalités apparues dans Mountain Lion. On pense à la synchronisation des onglets à l'aide d'iCloud, à la possibilité de couper facilement les notifications ou encore à la fonction VIP de Mail (lire : OS X Mountain Lion : aperçu de Mail 6).

Si Apple cesse d'utiliser Google Maps dans son logiciel Plans (lire : Le dessous des cartes), ce n'est semble-t-il pas la seule mauvaise nouvelle dans iOS 6 pour le géant de l'internet. En effet, Apple offrirait à ses utilisateurs en Chine la possibilité d'utiliser Baidu comme moteur de recherche par défaut sur ses terminaux iOS (lire : Apple s'éloigne toujours plus de Google).

Enfin, il se murmure qu'Apple pourrait également présenter une nouvelle solution pour les développeurs afin de remplacer l'UDID. Il s'agit d'un outil de suivi pour les applications. Celui-ci permettra aux développeurs et aux régies publicitaires de récupérer des données précieuses tout en garantissant aux utilisateurs un meilleur respect de leur vie privée (lire : Apple : un nouvel outil de suivi pour les développeurs ?).

En attendant qu'Apple lève le voile sur les derniers secrets d'iOS 6, voici une vidéo réalisée par Joost Van Der Ree qui montre comment Apple pourrait améliorer l'interface de son système d'exploitation (lire : iOS 6 : des pistes pour améliorer l'interface).

OS X Mountain Lion : une présentation rapide ?
En toute logique, Apple devrait présenter rapidement Mountain Lion. Apple avait dévoilé son système d'exploitation en février, par surprise, sans organiser d'événement particulier.

Il ne serait pas étonnant qu'Apple s'arrête quelques minutes sur certaines nouveautés comme le centre de notifications, Messages, Rappels ou encore le Game Center. Rappelons que ce dernier doit en théorie sortir à la fin de l'été. On espère qu'Apple à cette occasion donnera plus de détails sur sa commercialisation.

Reste à savoir si Apple a dévoilé l'ensemble de son jeu concernant OS X 10.8 ou si elle nous réserve encore quelques surprises.

iCloud souffle sa première bougie
C'est en 2011 qu'Apple a présenté pour la première fois iCloud. Steve Jobs avait prévenu que c'était un axe de développement important pour Apple (lire : Les moteurs du data center d'Apple). Steve Jobs avait plaisanté "Si vous pensez que nous ne prenons pas cela au sérieux [iCloud], vous vous trompez."

En février, Tim Cook ne l’avait pas démenti en déclarant lors d'une rencontre avec les analystes qu'iCloud constituait un socle de développement d'Apple pour la décennie à venir (lire : Tim Cook et la stratégie d'Apple).

En toute logique, alors que MobileMe vit ses derniers jours, Apple devrait chercher à enfoncer le clou. La fonction flux de photos serait revue en profondeur de manière à permettre à l'utilisateur de partager plus facilement ses clichés. Le flux de photos pourrait également prendre en charge des vidéos (lire : Rumeur : partage de photos simplifié dans iCloud).

D'autre part, il y a un mois de cela, Apple a publié par accident pendant quelques minutes une version de développement sur son site iCloud.com qui contenait deux nouveaux services : Notes et Rappels (lire : iCloud.com : les notes et les rappels font une apparition).

Mac : enfin des nouveautés ! 
Pour beaucoup, ce sera sans doute la partie la plus attendue du special event. La plupart de la gamme Mac n'a pas évolué depuis le mois de juillet dernier. Sur ses nouveaux ordinateurs, la marque à la pomme devrait adopter les puces Ivy Bridge qui ouvrent la porte à l'USB 3.0. Parmi les autres changements fréquemment avancés, il y a le 802.11ac, une nouvelle norme Wi-Fi (lire : 802.11ac : LA nouveauté des MacBook Pro 2012 ?) ainsi que les écrans Retina (lire : MacBook Pro 2012 : Retina, USB 3 et finesse ?).

La semaine dernière, 27 références sont apparues pour le marché australien. Ces références comporteraient 14 Mac et 13 accessoires ou autres produits. Parmi celles-ci, il y aurait des références mentionnant un nouvel iPod shuffle (lire : Références et prix pour les nouveaux Mac).

Dans le lot des Mac, il y aurait à coup sûr de nouveaux MacBook Air, Mac Pro et MacBook Pro. Il reste cependant un certain nombre d'inconnues : certaines références peuvent faire allusion soit à des iMac soit à des portables.

Vendredi, Ming-Chi Kuo, l'un des rares analystes à avoir des sources fiables, évoquait une transition dans la gamme MacBook Pro avec des modèles très proches de ceux que nous connaissons actuellement (lire : Les supposées caractéristiques du MacBook Pro 13" 2012) et d'autres en rupture avec la gamme actuelle.

Les premiers auraient droit à une mise à jour légère (amélioration des performances), mais ils conserveraient les écrans actuels et leur lecteur et graveur de disques optiques.

Les seconds, qui auraient la dénomination MacBook, seraient quant à eux livrés sans lecteur optique, mais avec des écrans Retina et auraient une autonomie accrue (lire : Rumeur : le retour des MacBook pour remplacer les MacBook Pro ?).

La gamme MacBook Pro tel que nous la connaissons resterait au catalogue jusqu'en 2013. D'autre part, l'analyste de KGI rapporte que le MacBook Pro 17" est condamné à disparaitre cette année. Si la thèse de Ming-Chi Kuo s'avère exacte, il n'y aurait donc pas de nouveaux iMac dans l'immédiat…

L'Apple TV sur le point de passer à la vitesse supérieure ?

Certains rêvent d'un téléviseur Apple (lire : Le téléviseur qu'Apple doit inventer), mais ce n'est manifestement pas pour tout de suite. La prochaine étape pour Apple serait de constituer un écosystème autour de son petit boitier.

Il se dit qu'Apple pourrait dévoiler un SDK qui permettrait aux développeurs de concevoir des apps pour l'Apple TV (lire : Apple TV : des applications et des accessoires ?). Mais ce n'est pas tout, la marque à la pomme pourrait également proposer un jeu d'API destinées aux fabricants de périphériques afin de les rendre compatibles avec l'Apple TV et pilotables depuis la télécommande d'Apple ou pourquoi pas l'iPhone (lire : Rumeurs : des plans d'iPhone et une API autour de l'Apple TV).

Bien entendu, toutes ces rumeurs sont à prendre avec beaucoup de recul. N'oubliez pas que ce qui peut paraitre plausible un jour, peut ne plus l'être du tout le lendemain. Une chose est certaine, au vu de ces différentes rumeurs, on ne devrait pas s'ennuyer lundi soir.

WWDC 2012 : iOS 6 est de sortie

| 08/06/2012 | 21:16 |  

iOS 6 fait son apparition de manière très officielle chez Apple. Le hall d'entrée du Moscone Center qui accueille la WWDC est en train de s'habiller de quelques bannières mentionnant le prochain OS dans un logo à la nouvelle texture.

WWDC 2012 : le Moscone Center s'habille

| 06/06/2012 | 07:49 |  

C'est ce lundi que démarre la WWDC 2012 avec ses 5 jours de conférences pour l'essentiel placées sous le sceau du secret. Le Moscone Center se prépare, avec les premières bannières. Pas de slogan mystérieux, un simple « Là où les idées géniales vont pour faire de super choses ». Le keynote d'ouverture de la WWDC se tiendra lundi, réservez votre soirée…

Pages