Fermer le menu
 

OS X à marche forcée, Apple doit-elle ralentir la cadence ?

Nicolas Furno | | 15:59 |  105

Apple a-t-elle perdu la tête à sortir un nouvel OS X et un nouvel iOS chaque année ? L’idée est dans l’air du temps depuis quelques mois déjà — c’était l’un des arguments de notre développeur motivant son passage à Linux, par exemple —, mais elle a trouvé un écho bien plus important quand Marco Arment a publié un article à ce sujet sur son blog. L’actuel développeur d’Overcast, le co-créateur de Tumblr et l’ancien développeur d’Instapaper ne dit rien de très original, mais son ras-le-bol a été largement repris et commenté… y compris par des ingénieurs d’Apple.

Son idée est assez simple : Apple a toujours été une entreprise très marquée par le marketing, mais depuis quelques années, le marketing a pris le dessus sur la recherche de qualité. Selon lui, cette inversion est la cause principale pour expliquer la baisse de qualité d’OS X et du logiciel en général conçu par Cupertino. À vouloir sortir un nouveau système majeur tous les ans, et à vouloir en plus y intégrer de nombreuses nouveautés, Apple perd de vue que ce n’est pas ce que ses clients souhaitent :

Nous avons besoin que nos ordinateurs, téléphones et tablettes fonctionnent bien pour pouvoir profiter de nouvelles fonctions ajoutées graduellement, à un rythme réaliste.

Sans remettre en cause quelqu’un en particulier au sein de l’organisation, Marco Arment pointe du doigt le rythme de sorties pour iOS et OS X qu’il juge irréaliste et le choix de maintenir ce rythme pour offrir des nouveautés en permanence. En réaction à son article, deux développeurs d’Apple ont apporté un éclairage très intéressant.

Le premier témoignage provient d’un ancien employé de la firme qui a travaillé sur OS X jusqu’à la sortie d’OS X Lion. Il a donc connu la transition de Bertrand Serlet — senior vice-président en charge d’OS X depuis le début du système et jusqu’en 2011 — à Craig Federighi, qui a pris sa place à cette date. Au-delà du changement de tête, le nouveau vice-président devenu depuis l’unique responsable du logiciel chez Apple a imposé une nouvelle méthode de travail aux développeurs.

Avant lui, OS X était développé en gros blocs massifs : tous les groupes travaillaient en même temps sur une nouvelle version, et ils soumettaient tous leurs ajouts, sans concertation. Cette pratique avait comme inconvénient majeur de générer des versions très instables en interne. Cet ancien développeur évoque le cas de Snow Leopard, considéré encore aujourd'hui par beaucoup comme la version d’OS X la plus stable qui soit, mais qui a été apparemment un calvaire à tester et débugger en interne.

Ainsi, Xcode — l’outil de développement d’Apple — a été inutilisable pendant des dizaines de versions à cause d’un bug, bloquant tous les développeurs qui en dépendaient.

En clair, ce n’est pas parce que l’Apple des années 2000 ne voulait pas se précipiter que l’on attendait plusieurs années pour avoir une nouvelle version majeure de Mac OS X. C’est parce que la nouvelle version avait très souvent du retard, à cause de cette organisation très souple. Dans l’intervalle, Apple publiait des mises à jour mineures pour son ancien système d’exploitation, ce qui expliquait ce sentiment de stabilité, certes, mais ce n’était pas forcément quelque chose de positif.

À cette époque, selon ce développeur, OS X était stable, parce qu’il était vieux et en retard : les pilotes, les outils UNIX de base, les versions de WebKit utilisées par Safari, QuickTime… on restait bien plus longtemps sur des composants dépassés. Et pendant ce temps, le développement des nouvelles versions était infernal, et la première version nécessitait souvent une mise à jour mineure très rapide pour corriger ses bugs.

L’arrivée de Craig Federighi a complètement bouleversé l’organisation interne d’Apple, du moins pour OS X. Un système de « sprint » a été mis en place : les développeurs devaient travailler selon un cycle composé du développement proprement dit pendant deux semaines, puis des corrections de bugs pendant une semaine. Après une dizaine, voire une quinzaine de ces cycles, la fonction développée était prête à être publiée.

Cette organisation plus stricte limitait les gros développements et les refontes globales. En contrepartie, elle a permis à Apple de tenir ses engagements de temps et de ne plus avoir autant de retard. On imagine que sans cette réorganisation, l’entreprise n’aurait jamais pu imposer les sorties annuelles pour OS X, comme pour iOS. Et, toujours d’après ce témoignage, ce changement était une bonne chose : en interne, le développement d’OS X Lion a été beaucoup plus agréable que celui de son prédécesseur. Et il juge de son point de vue d’utilisateur, que les mises à jour successives, jusqu’à OS X Yosemite, ne sont pas de moins bonne qualité par rapport à 10.5 ou 10.6. Puisque chaque version ne reste pas longtemps, on a tendance qu’à retenir les bugs, mais cela ne veut pas dire qu’il n’y en avait pas quelques années en arrière.


Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


105 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar Tournicoti 06/01/2015 - 19:38

Perso, sur mon MBP mid-2009 (un peu modifié: 8Go et fusion drive 128+500) je n'ai pas de gros ralentissement, sauf pour Safari qui est devenu très lent (pages qui ne s'affichent pas complètement et qui mettent qqfois plus de 30 sec pour s'afficher, alors que sur FF ça marche normalement). Démarrage et extinction plus lents, un peu moins de fluidité, mais pas trop méchant.

Mais je suis d'accord avec le fond de l'article, il faut savoir calmer le jeu. Des nouvelles fonctions sympas ne doivent pas faire oublier la fiabilité.

PS: par contre coté iOS8 sur mon iPad Air, j'ai nettement plus de plantages d'appli qu'avant.

avatar Un Type Vrai 06/01/2015 - 19:44

Je peux aisément faire une liste de bug plus longue pour chaque version majeure de Mac OS X que celle que vous pouvez pondre contre Yosemite.

Par exemple : Mail et le Wifi SONT DEJA BUGGUE A MORT et NON CORRIGE dans votre superbe fantomatique "Snow Leopard".

Oui, MOI je n'ai JAMAIS eu de soucis de Wifi ou avec Mail. Mais mes parents ont 2 Macbook Pro (plus récents que les miens) et s'arrachent les cheveux à chaque mise en veille.
L'un des MBP est sous Yosemite, et l'autre sous Snow Leopard (et c'est ce dernier le pire).

Bref, Yosemite a t'il effacé les disque firewire connecté lors d'une mise à jour ? Non !!!

Alors vos bugs de 3ième degré, vous les vomissez uniquement parce que c'est le présent et que l'homme a une mémoire qui tend à ne retenir que le positif.

D'ailleurs, Renault, c'était mieux avant, la politique, c'était mieux avant, la vie de famille c'était mieux avant, l'internet c'était mieux au début, le camping c'était le panard y'a 30 ans...

A moins que vous soyez un poil objectif et finalement, globalement, on a PLUS de fonctionnalités et AUTANT de bugs. C'est donc mieux... maintenant ?

avatar JoKer 06/01/2015 - 19:48

En entreprise c'est pas bon les mises à jour annuelle.
On a pour principe d'avoir un parc le plus homogène possible.
On se retrouve donc dans des situations où on avance des budgets d'une années sur l'autres pour acheter des Mac avant qu'ils soient vendus avec la nouvelle version de Mac OS X.
C'est ridicule.



avatar Un Type Vrai 06/01/2015 - 19:48

PS : Pondre 3 articles sans sources autre que les "on dit" pour imposer un point de vue est pathétique.

Dans la même veine, j'ai entendu la semaine dernière dans le couloir un type dire "Si Apple continue, Apple finira par couler".
Merde, j'avais pas entendu ça depuis 2010 au moins.
Mais quelque soit la quantité d'encre, de commentaire, d'avis et d'articles sur la fin d'Apple depuis 1990 c'est juste PAS arrivé. C'était juste du fantasme (et quand on est journaliste, on évite de mettre du fantasme dans un article soit disant informatif...)

L'idéal, ça reste la mise à jour en continu et pour un système d'exploitation, une MAJ par an, ça reste dans un monde moderne un bon choix. (d'ailleurs, j'attends votre article assassin sur Google Chrome...)

avatar lambdachronicles 06/01/2015 - 19:52

Je trouve votre point de vue intéressant. Pour ma part mes macs (j'ai eu du book, de l'imac, du mini, du pro) ont toujours plus ou moins planté un jour ou l'autre, et avec vraiment tout le recul aujourd'hui que je peux avoir sur toutes les versions, pas plus pas moins que mes machines sous windows. Je vous parle même pas des crash complet en plein session musicale avec ubuntu il y a dix ans maintenant.... En fait je crois que tout ça c'est de la pignole. Le jour ou les ordi ne se vautreront plus c'est pas pour demain, même si il ne sortent qu'une version tout les demi-siècle. Sur ce, je vais peigner la girafe, je suis déjà loin loin loin.

avatar bxlt 07/01/2015 - 22:23

Désolé de te contredire, j'ai un macbookpro 2011 toujours sous snow leopard et je n'ai jamais planté une seule fois (l'utilisation de ma machine étant plutôt intensive) !

avatar jipeca 06/01/2015 - 20:22

"Un Type Vrai".. Je commence a comprendre, c'est de l'auto suggestion désepérée.

avatar Un Type Vrai 07/01/2015 - 09:22

Tu peux penser que c'était mieux avant, mais c'est de l'auto suggestion...

avatar béber1 07/01/2015 - 11:44

c'est surtout pas de le penser, c'est surtout de l'avoir vécu…héroïquement

avatar olaola 06/01/2015 - 20:36

Il y a pas un lien aussi simple entre fréquence de sortie et qualité. Au contraire d'ailleurs certaines domaines (les navigateurs par exemple) c'est le phénomène inverse qui a lieu.

Ce qui a déstabilisé pas mal c'est l'importance qu'a pris iOS qui a "volé" beaucoup de ressources et rebelotte avec l'Apple Watch, dans les équipes coeur Apple est toujours en sous effectif, c'est pas nouveau mais quand il faut encaisser des grosses nouveautés qui accaparent les équipes ça devient dur, très dur.
Je me suis précipité pendant des années sur les dernières versions maintenant c'est terminé j'ai même pas mis Yosemite sur ma machine principale, les tests que j'ai pu m'ont pas enthousiasmé. Il y a pas d'alternatives qui conviennent mieux à mes besoins donc j'envisage pas de quitter le mac, mais je suis un peu déçu de l'évolution niveau soft (et niveau hardware aussi avec les derniers mac mini d'ailleurs).

avatar DarKOrange 06/01/2015 - 20:55 via iGeneration pour iOS

On va finir par savoir que MacG n'est pas contente de Yosemite et considère qu'une itération par an c'est trop...

avatar bxlt 06/01/2015 - 23:40

Le problème avec le paradygme "1 système par an", c'est que chaque année, y'a pas vraiment de nouveautés bien intéressantes. Y'a même parfois des regressions sur des choses qui marchaient mieux avant, comme si toute cette machinerie n'avait plus trop de décideur.
C'est souvent le cas des logiciels qui sont plus ou moins "finis" auxquels les développeurs s'ingénient à rajouter des nouvelles fonctions "indispensables" dont la plupart des gens n'ont rien à faire. Par exemple, je trouve le centre de notification totalement inutile (d'ailleurs je l'ai désactivé) et il me gêne pour accéder à Spotlight, qui dans Yosemite s'est décidé à chercher sur le web : est-ce vraiment une bonne idée ?
Dans le même genre, pour éviter de perdre de la place (un peu rare sur mon SSD), je ne trouve pas vraiment indispensable la sauvegarde en local de Time Machine (virée elle aussi).

avatar Domsware 06/01/2015 - 23:52 via iGeneration pour iOS

@bxlt :
Time Machine n'est pas fait pour être utilisé en local mais sur un disque externe : sinon cela n'est que très peu utile !

Quand à la recherche de Spotlight, ce comportement est finement paramètrable dans les Préférences.

avatar bxlt 07/01/2015 - 01:35

Mais depuis Lion ou Montain Loin (je ne sais plus trop), Apple a inventé une sauvegarde en local de Time Machine qui se fait en arrière plan, sans demander quoi que ce soit à personne (ce qui prend de la place sur le HD ou SSD) pour rendre plus rapide la véritable sauvegarde sur un disque externe !

avatar ziggyspider 06/01/2015 - 21:49 (edité)

Oui !

avatar zorg2000 06/01/2015 - 21:53

Ce qui me gène le plus avec les nouveaux OS c'est que ce ne sont généralement que des outils qu'ils auraient pu simplement implémenter dans une base stable (celle de SL par exemple) et non pas refourguer tout un OS avec des fonctions en moins.

Je prend par exemple la synthèse vocale de Lion, c'est le phonème virginie, développée en 2000 et dispo sur windows depuis cette époque, compatible avec windows 2000 et plus. Cela n'a rien d'une nouveauté! Mais on nous la vends comme.

Ha oui j'ai aussi un Bento, Iweb et iphoto, merci de trouver un remplaçant avant de mettre au placard une application. L'abandon sans prévenir d'app qui ont été la vitrine du mac est pas sérieux, mais vraiment pas..... surtout quand il n'y a pas de remplaçant (Iweb).

avatar bxlt 07/01/2015 - 01:30 (edité)

Apple est un fabricant d'ordinateur et fait sa (confortable) marge la-dessus. Faire du soft, pourquoi pas si ça aide à faire vendre des macs (c'était le cas d'ilife, iweb,…). Mais maintenant, ils s'en foutent, les machines se vendent bien tout seules, alors pourquoi perdre des sous à développer qq chose qui n'aidera pas à en vendre davantage ?
Un autre exemple est la gestion du TRIM par OSX, pour l'instant bridée aux seuls SSD vendus (chers) par Apple : L'implémenter pour tous les SSD nécessiterait d'enlever environ 1 ligne de code dans OSX (celle qui bride le fonctionnement du TRIM sur des SSD non-Apple) ce qui demanderait environ 30s de travail. Là encore, Apple a clairement choisi ce qui lui profite !

avatar frankm 07/01/2015 - 18:26 via iGeneration pour iOS

@zorg2000 :
J'ai remplacé iWeb par Sandvox. j'ai du payer !
Mais ce logiciel est fantastique !

avatar zorg2000 07/01/2015 - 19:11

C'est pas tant qu'une solution alternative existe c'est juste que j'ai acheté mon Iweb.

avatar ArchiArchibald 07/01/2015 - 00:38 via iGeneration pour iOS

Je ne rencontre aucun problème spécifique sur aucune de mes machines ni celles de mes collaborateurs...
C'est agaçant de lire de tels articles qui font croire à un problème généralisé, ce qui est une pure fiction !

avatar Un Type Vrai 07/01/2015 - 09:26

Parait qu'on s'auto suggère que tout va bien...

avatar Ghaleon111 07/01/2015 - 11:54

Faux, voir mon post plus bas et tu veux que je te donne le sujet sur 15 pages anglais qui liste les bugs ?

avatar Darth Philou (non vérifié) 07/01/2015 - 13:24 via iGeneration pour iOS

@Ghaleon111 :
Si tu as un lien, ça m'intéresse.

Après, on ne dit pas qu'il n'y a pas de bugs. Il y a toujours des bugs.
Les questions sont : quels proportions d'utilisateurs sont touchés ? Rendent-ils le système inutilisable comme on nous le rebassine en permanence ?

avatar Ghaleon111 07/01/2015 - 16:33

J'ai çe lien de forum par exemple
http://forums.macrumors.com/showthread.php?t=1740402&page=54
Tu trouve aussi un certain nombre de choses quant tu tape bugs OS X Yosemite dans Google
Il y a beaucoup de monde concerner en tout cas
Ca rend pas le système inutilisable globalement mais c'est chiant, ca m'embête d'autant plus que j'aime bien l'os ;)

avatar Domsware 07/01/2015 - 07:36 via iGeneration pour iOS

En prenant un peu de recul, on constate qu'Apple, comme les autres développeurs d'OS doivent s'adapter à un environnement technologique externe et interne qui évolue en permanence :
- nouveaux protocoles de communication
- nouveaux appareils
- nouveaux modes d'utilisation
- nouvelles applications
- nouveaux composants
- nouveaux dangers : piratage, intrusion...
...

Bref. Les environnements externes et internes évoluent en imposant à eux seuls une marche forcée aux OS. Et ainsi il est impossible de demander à un fabriquant de stopper l'évolution d'un OS.

De plus, chaque OS installé devient de facto un exemplaire unique puisque modifié par l'utilisateur de par son utilisation et sa configuration. Ce qui rend là aussi impossible la prédiction de tous les cas possibles.

Pages