Fermer le menu

Vers un procès Apple/Adobe ?

Nonoche | | 16:45 |  35

Selon Steven J. Vaughan-Nichols d'ITWorld, qui cite des sources proches de la société de San Jose, Adobe pourrait intenter une procédure judiciaire à l'encontre d'Apple dans les semaines à venir, suite à l'éviction de Flash par les dernières règles d'utilisation de l'App Store.

Il est vrai que certains employés d'Adobe n'ont pas caché leur agacement (lire : Evangéliste Adobe : « Apple, va te faire…»), même John Dowdell invitait sur Twitter les personnes de qualité qui travaillent chez Apple et qui souhaitent faire partie d'une "entreprise plus éthique" à venir chez Adobe.

Le directeur technique d'Adobe a cependant minimisé l'impact de l'affaire, sur son blog (lire : SDK iPhone : le directeur technique d'Adobe relativise), comme lors d'une interview accordée à All Things Digital.

Kevin Lynch souligne qu'il ne s'agit que d'une fonctionnalité parmi tant d'autres de la suite CS5, et que l'iPhone n'est qu'un écran parmi tant d'autres sur lesquels Flash sera bel et bien disponible. Il rappelle qu'Adobe et Apple sont de vieux partenaires qui continuent de collaborer sur nombre de sujets, certes avec plus ou moins de succès et de bonne entente, mais il semble hors de question de monter au créneau et de muscler l'argumentaire (lire : Apple/Adobe : une vieille histoire d'amour/haine).

Cependant il ne manque pas d'insister sur les décisions changeantes d'Apple (il veut d'ailleurs y voir une chance de rédemption pour Flash sur l'App Store d'ici à la sortie d'iPhone OS 4.0), le directeur technique d'Adobe ironise en se demandant si Apple n'exigera pas un jour « de coder les applications d'une main tout en faisant tournoyer un poulet de l'autre. »

Plus sérieusement, il déplore la politique "protectionniste" d'Apple et y voit une mauvaise chose pour les consommateurs. Il n'oublie d'ailleurs pas de souligner que les contenus en Flash seront disponibles sur les plateformes concurrentes, et que ce pourrait être dommageable pour Apple elle-même. Cependant, rien jusqu'ici ne semble indiquer que l'absence de Flash sur l'iPhone, l'iPod touch et l'iPad soit dissuasive pour le grand public.

Dans ce contexte, il semble peu probable qu'Adobe se risque à lancer des hostilités ouvertes en justice, d'autant qu'on voit mal sur quelles bases juridiques la société pourrait fonder sa plainte : Apple n'étant pas en situation de monopole, elle est parfaitement libre de choisir le contenu de son magasin, comme n'importe quel autre commerçant. On aura le fin mot de l'affaire dans quelques semaines si du moins l'information de Vaughan-Nichols se vérifie.

Catégorie : 

35 Commentaires

avatar UnAm 13/04/2010 - 16:57

énorme, ils ont les boules Adaubie ^^

PS: au fait, personne ne parle du téléphone de Micromou? ah non, mieux vaut attendre la fin de semaine histoire de lâcher les grosses bêtes velues :D

avatar viriathe 13/04/2010 - 16:59

Adobe, une société plus éthique ??? !!!

avatar Nonoche 13/04/2010 - 17:00

@ UnAm : cf 9 news plus bas :

http://www.macg.co/news/voir/150741/microsoft-lance-ses-propres-telephones

avatar majipoor 13/04/2010 - 17:02

Après la lecture du très bon article suivant (en anglais)

http://www.macworld.com/article/150539/2010/04/apple_world.html?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+tidbits_main+%28TidBITS%3A+Mac+News+for+the+Rest+of+Us%29

Il est pour moi clair que Apple a fait ce qu'il fallait. Il s'agit d'une guerre entre deux entreprises pour contrôler la plateforme iPhoneOS: il n'y a aucun argument valable pour moi pour estimer que Apple doit céder le contrôle à Adobe.

Les développeurs sont malheureusement pris entre le marteau et l'enclume: certains sont des victimes collatérales d'une bataille inévitable, bataille qui voit Apple lutter pour garder le contrôle de LEUR plateforme et Adobe cherchant à capitaliser sur une plateforme crée par d'autres.

Non seulement Apple a fait le seul choix possible, mais ils sont moralement dans le droit de le faire car c'est LEUR plateforme. Adobe joue ici le rôle d'opportuniste de service.

Et une fois de plus, les dévelopeurs Flash ne sont pas personnellement visés: ils ont juste fait un choix qui les fait entrer en contradiction avec la stratégie que Apple se doit d'adopter pour le bien de cette société (et je défie quiconque de me donner le nom d'une société qui ne pense pas avant tout à son propre bien).

Je suis sûr qu'il y en aura plein de pas d'accord avec moi, mais pour moi, j'affaire est close.

Ceci étant dit, une idée intéressante pour une entreprise serait de développer un environnement cross-plateforme basé sur l'Objective-C ou le C++: pouvoirporter une application native iPhone sur une autre plateforme serait un moyen de résoudre le problème :)

avatar UnAm 13/04/2010 - 17:09

merci Nonoche x)

avatar Funji 13/04/2010 - 17:12

@ Majipoor:
Rien qu'au nom du site, on peut voir que ta source a l'air très impartiale…

avatar markeron 13/04/2010 - 17:12

Je suis webdesigner. Je développe en Flash mais aussi en HTML/CSS et je m'intéresse aux technos comme l'Ajax ou JQuery. Pourtant je ne me sens pas affecté par la décision d'Apple. Je ne vois pas leur décision comme une atteinte à ma liberté. J'ai l'habitude de développer pour 7 navigateurs différents. L'iphone et l'ipad m'obligent à réfléchir à des alternatives pour tous ces nouveaux publics. Ca s'appelle l'accessibilité et Flash n'a jamais été très accessible pour certains publics, alors...

avatar oomu 13/04/2010 - 17:20

je n'y crois pas à un procès ou à sa réussite

sinon des dizaines d'entreprises auraient attaqué nintendo et sony ET gagnés il y a +10 ans.

encore une fois, c'est un cas classique de propriété intellectuelle et de commerce et de droits sur leurs propres magasins.

(sony ou nintendo jettent des jeux et éditeurs avec des critères qui ne regardent qu'eux, que des fois ils communiquent même pas, et rien n'est possible contre).

bref, tout comme Arnauld de La Grandière

avatar MachX 13/04/2010 - 17:30

"Plus sérieusement, il déplore la politique "protectionniste" d'Apple et y voit une mauvaise chose pour les consommateur"

Moi ce que je déplore, c'est le monopole d'Adobe qui est une mauvaise chose pour le consommateur.

avatar Psylo 13/04/2010 - 17:36

Il ya quelques année tout le monde gueulait contre l'hégémonie et les pratiques douteuses de Microsoft, maintenant qu'Apple fait pire, tout le monde applaudit. C'est pathétique. Bêêêêê.

avatar JustThink 13/04/2010 - 17:40

@markeron
Tu es sûr d'être un "vrai" webdesigner car AJAX n'est pas une techno...

avatar christian 13/04/2010 - 17:41

Au lieu de s'attaquer à Apple, s'ils commençaient d'abord par s'attaquer à cette daube lourde et leeeeeente à démarrer qu'est Flash.
Chaque fois que je me retrouve sur un site avec des animations Flash, cela prend un temps fou à se charger...

avatar oomu 13/04/2010 - 17:53

"Ceci étant dit, une idée intéressante pour une entreprise serait de développer un environnement cross-plateforme basé sur l'Objective-C ou le C++: pouvoirporter une application native iPhone sur une autre plateforme serait un moyen de résoudre le problème :)
"

pour être technique. L'important n'est pas le langage (et à ce niveau là, C++ n'est pas du tout le langage de Cocoa), mais le "cadre" (framework).

COCOA est le framework.

Historiquement, il supportait 2 langages : objective C (sur lequel beaucoup de concepts de cocoa reposent) et java

puis apple a déprécié java et l'a abandonné.

Mais franchement, on aurait PERL-Cocoa, Apple laisserait faire. Ce n'est pas la grammaire, la "syntaxe" en elle même qui compte, mais les classes/bibliothèques/runtime/outils qui font un logiciel iphone/ipad.

Le point est qu'Apple doit maintenir Cocoa comme unique Cadre de développement pour créer sur Iphone/Ipad afin de pouvoir introduire fonctionnalités et intégrations matérielles sans se préoccuper de la concurrence et de dépendances à une technologie tierce et pouvoir faire avancer l'iphone/ipad.

Le langage n'est pas le vrai enjeux.

-
cela dit, il y a une grande intégration entre Cocoa et Objective-C. Cocoa serait du bricolage avec certains autres langages.

avatar oomu 13/04/2010 - 17:55

"pouvoirporter une application native iPhone sur une autre plateforme serait un moyen de résoudre le problème"

je l'ai répété inlassablement, année après année, mais ceci fut tenté depuis 15 ans, avant même l'iphone existe.

Cela s'appelle "GNUstep"

gnustep.org

GNUstep étant une autre réimplémentation de openstep/cocooa , c'est potentiellement la base pour cocoa touch.

c'est un logiciel libre, mais y a aussi un autre projet (encore moins avancé) sous licence BSD (j'ai oublié le nom).

2 remarques :

1: aucun industriel établi ne s'y est intéressé
2: apple a fait tout ce qui est possible pour compliquer la vie de ces projets.

avatar Yohmi 13/04/2010 - 17:58

Quand je pense que ce qui a beaucoup aidé Firefox a prendre du poids, ce sont ses extensions. Quand je pense qu'il y a des années de ça, les bloqueurs de Flash étaient déjà très populaires… et que maintenant certains osent prétendre que mettre de côté Adobe équivaut à tirer sur une ambulance… ça me fait froid dans le dos. Le débat est sans fin, il y a deux camps : ceux qui estiment qu'un programme doit être deceloppé en fonction de la plate-forme qui l'accueille, et ceux qui s'en contremasturbent. Je vous laisse le soin de deviner lesquels des deux sont des branleurs.

En ce qui concerne un hypothétique procès, je n'y crois pas. Personne n'aurait rien à y gagner dans l'histoire (ne serait-ce que pour des raisons de lenteur du système juridique).

avatar oomu 13/04/2010 - 18:00

dans le cadre de gnustep, vous avez une version gnu du runtime objective C (très important), des classes (dont quelques unes modernisées à la cocoa) et des versions des outils de développement (dont un interface builder assez proche de celui d'apple)

A l'origine le projet gnustep suivait la spécification écrite par Next/Sun. (rappelons que next se fit racheter par apple)

bon.. il manque grosso modo 10 ans de boulot payé pour réussir à rattraper apple (qui sera parti dans la stratosphère en 10 ans.. ). Mais les gens derrière ce projet méritent d'être salués.

avatar oomu 13/04/2010 - 18:01

http://etoileos.com/news/

ceci est un projet qui peut vous intéresser. Lire les articles permet de saisir l'ampleur du travail que c'est.

avatar boussiko 13/04/2010 - 18:04

pour ceux qui veulent rejoindre le groupe anti flash

http://www.facebook.com/pages/Killing-Adobe-Flash-Switching-to-HTML5/318378660886?ref=search&sid=1176310720.609114288..1

avatar oomu 13/04/2010 - 18:06

Yohmi, Mozilla/Firefox répondait à un besoin réel.

Non seulement, xul est une bonne fondation pour faire des logiciels web, mais Firefox était vraiment le meilleur navigateur au moment où Microsoft a considéré le web comme un terrain rasé et contrôlé.

Mais, quelque soit la qualité et la force de XUL (que je recommande vivement à étudier si vous avez des solutions maisons/entreprises à développer) , il ne peut pas rivaliser avec une plateforme 100% native, intégrée, activement travaillée et qui fait synergie avec le Système ET le Matériel.

C'est franchement injuste envers les gens de mozilla de les confronter à ça.

-
je ne vois pas de branleurs dans les 2 camps. Simplement 2 conceptions différentes d'une informatique.

Par contre, les notions de "cross-plateformes", vraiment c'est de l'ingénierie. Seul l'ingénieur peut choisir l'un ou l'autre modèle.

Pour créer un Apple (une entreprise/informatique "à la apple"), Clairement, le marché a montré le modèle qui marche. (quand je dis "qui marche" c'est : les gens achètent, le produit est bon, l'entreprise arrive à en vivre, le produit évolue, s'améliore , ça "vit")

Ce n'est PAS la première fois que ce fut tenté.

avatar ThurstonMoore 13/04/2010 - 18:10

"Plus sérieusement, il déplore la politique "protectionniste" d'Apple et y voit une mauvaise chose pour les consommateurs. "

>> Quand je lis des trucs pareil je ne sais même plus si je doit rire ou pleurer. Le respect de la propriété privée il connaissent chez Adaube??

avatar majipoor 13/04/2010 - 18:17

@Funji
"Rien qu'au nom du site, on peut voir que ta source a l'air très impartiale…"

J'appelle ça du délit de sale gueule: tu juges le contenu dans l'avoir lu en fonction du nom du site (ça pourrait être la couleur de la peau dans un autre contexte) de celui qui rédige cet article.

Ton intervention a zero intérêt pour moi: lis l'article et ensuite viens parler ici des points que tu trouves partiaux.

Tu ne trouvera aucune info impartiale sur un sujet aussi polémique: alors soit tu préfère la partialité de ceux d'en face, soit tu ne peux utiliser aucune source d'information pour porter ton jugement.

Reviens quand tu auras quelque chose de pertinent à dire.

avatar NicolasO 13/04/2010 - 18:21

@oomu:
C'est un peu embettant de lire et relire la même erreur. Apple n'autorise pas d'autres langages si ils se connectent à CocoaTouch et aux frameworks natifs.

C'est ce point qui fait scandale. Je ne peux pas écrire un traducteur LISP vers Objective-C qui appelerait le framework natif et qui serait indécelable du point de vue de l'utilisateur.
La license l'interdit.

La plate-forme n'a rien à voir avec le langage utilisé.
Cela n'a donc non plus rien à voir avec Nintendo, Sony ou MS. Ils n'ont jamais imposé de langages, juste des plates-formes.

Pareillement la license d'Appe interdit de scripter son jeu en Lua, ce que font beaucoup de dev.

avatar hok 13/04/2010 - 18:24

Go Adobe go. Seulement je vois pas sur quelle base attaquer. Et Apple pourrait répliquer pour "implémentation a chier de flash sur mac os".

avatar Norbert75 13/04/2010 - 19:00

Dire qu'il suffirait qu'Adobe ne porte pas la CS6 sur Mac...

avatar majipoor 13/04/2010 - 19:22

@Norbert75

Sans revenir une fois de plus sur cette pseudo-possibilité, il est amusant de relever que si on entend très souvent le terme "abus de position dominante" à l'encontre d'Apple (alors qu'Apple n'est pas en position dominante avec 15% du marché des smartphones), je crois que si Adobe venait à agir ainsi, ce sont eux qui seraient dans cette situation: la CS domine totalement le marché de la presse et ce serait donc utiliser cette position dominante sur un produit pour faire plier Apple a accepter Flash sur l'iPhone.

Ceci étant dit, même si c'est de qu'ils décidaient de faire, je crois que ce serait une erreur fatale pour Adobe.

Pages

Connexion utilisateur