Fermer le menu
 

Tesla développerait ses propres puces pour la conduite autonome

Nicolas Furno | | 09:45 |  10

Pour développer sa conduite autonome, Tesla exploite pour le moment des puces fournies par Nvidia pour la partie matérielle. Les processeurs graphiques nécessaires au traitement des données collectées par les capteurs des véhicules et à la prise de décision sont conçus par Nvidia. Le constructeur automobile spécialisé dans l’électrique travaille manifestement sur sa propre solution toutefois, comme en témoignait déjà l’embauche de Jim Keller en janvier 2016.

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

Ce spécialiste des processeurs a travaillé pour Apple sur les premières puces A4 et A5 avant d’être embauché par AMD. Depuis près de deux ans, il est vice-président du groupe d’ingénierie matérielle pour Autopilot chez Tesla et c’est lui qui serait à la tête de l’équipe chargée de développer des processeurs maison. D’après CNBC, il dirigerait actuellement plus de cinquante personnes, dont plusieurs ingénieurs venus de chez AMD.

Toujours selon cette information, Tesla serait sur le point de finaliser cette solution maison et elle serait basée sur des technologies fournies par AMD. D’après les sources de CNBC, le constructeur aurait reçu les premiers prototypes et il serait en train de les tester. GlobalFoundry pourrait se charger de les produire, son CEO a d’ailleurs glissé au détour d’une conférence que Tesla pourrait compter parmi ses clients.

[MàJ 21/09/2017 12h31] : GlobalFoundries a depuis démenti l'information, indiquant que les propos de son CEO ont été déformés.

Voici à quoi ressemble le module de calcul d’une Model S récente, basé sur les puces graphiques de Nvidia (source). Cliquer pour agrandir
Voici à quoi ressemble le module de calcul d’une Model S récente, basé sur les puces graphiques de Nvidia (source). Cliquer pour agrandir

Ce nouveau matériel permettrait à Tesla de moins dépendre d’un seul partenaire pour un composant essentiel à sa stratégie. Rappelons que l’entreprise d’Elon Musk a promis une conduite totalement autonome pour 2019 et on peut comprendre qu’elle cherche à ne dépendre de personne. Le prototype actuel serait encore basé sur des propriétés intellectuelles d’AMD, mais c’est sûrement la première étape vers une puce spécialisée développée entièrement en interne.

Catégories: 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


10 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar Pierre H 21/09/2017 - 10:26

"Tesla exploite pour le moment des puces fournies par Nvidia pour la partie matérielle. Les processeurs graphiques nécessaires au traitement des données collectées par les capteurs des véhicules et à la prise de décision sont conçus par Nvidia."

Oui et c'est en partie pour ça qu'on n'a plus de Nvidia sur Mac, parce qu'Apple fait un caprice et les fait payer d'avoir pris quasiment tout ce marché sans l'attendre.

avatar otop 21/09/2017 - 10:44

"Oui et c'est en partie pour ça qu'on n'a plus de Nvidia sur Mac, parce qu'Apple fait un caprice et les fait payer d'avoir pris quasiment tout ce marché sans l'attendre."

Non , Apple utilise amd parceque c'est moins cher.

avatar fte 21/09/2017 - 12:18 via iGeneration pour iOS

@otop

Apple a aussi utilisé AMD à une période parce que ni les puces Nvidia ni Intel ne savaient gérer une dalle 5K d'un morceau. Si si, il y a d'autres motivations que le pognon.



avatar C1rc3@0rc 22/09/2017 - 01:08

@otop

Apple a certes un meilleur levier de negotiation des tarifs face a AMD qui est agonisant que face a Nvidia qui est leader sur le GPU que ce soit pour l'affichage ou le calcul GPGPU. Mais il n'y a pas que la question du prix d'achat du GPU, il y a surtout 2 elements principaux:

- plusieurs series de GPU Nvidia qui ne tenaient pas les montées en temperatures dans les Mac et entrainaient des reparations/echanges de generations de Mac et des class actions. Apple n'aime pas devoir assurer le support technique et les Mac devaient avoir une reputation de fiabilité.

- ne pas avoir un fournisseur leader plus puissant et qui dispose de brevets et de contrats qui contrarient les revirements et strategies d'Apple.

C'est que Nvidia c'est le leader, a la fois commercial mais surtout technologique sur:
- le GPU
- le GPGPU
- le SoC ARM embarqué
- le principal associé d'IBM sur le POWER et l'OpenPower
- le leader incontournable dans les secteurs des jeux, rendu video, montage, effets speciaux, calcul scientifique,...

Il faut rajouter aussi que depuis des annees Nvidia produit les GPU qui disposent de la meilleurs efficacité energetique. Et dispose aussi d'une tres haute competence dans la conception d'architecture ARM.

Apple a deja assez de mal a gerer ses relations avec Samsung alors ce serait pire de rajouter Nvidia.
Et maintenant qu'Apple se met a produire des GPU pour ses SoC ARM, il est encore plus improbable de voir Apple refaire entrer Nvidia sur ses materiels...

avatar codeX 21/09/2017 - 12:09

Va falloir nous donner la marque de ta boule de cristal

avatar R1x_Fr1x 21/09/2017 - 15:11 via iGeneration pour iOS

Développer ses propres puces est extrêmement coûteux et long. Même à supposer que les meilleurs ingénieurs d'AMD et Intel rejoignent Tesla c'est pas demain la veille qu'ils voleront de leurs propres ailes.

Apple a fait d'énormes progrès depuis l'achat de PA-Semi en 2008 (presque 10 ans!). Pour autant, les Macs sont toujours équipés Intel, même si toutes les étoiles sont alignées pour tendre vers un objectif final d'avoir des puces Maison sur tous ses appareils. Quand on voit comment sa dernière puce gère la RA et écrasent le SD835, de belles choses en perspectives.

avatar C1rc3@0rc 22/09/2017 - 01:32

@R1x_Fr1x

Oui, mais on parle d'une boite d'Elon Musk, le gars qui a reussi en quelques annees a realiser ce que la NASA et les industriels de l'aviation n'arrivaient pas a faire depuis 30 ans. Le gars qui en quelques annees a reussi a mettre sur le marché des vehicules electriques haut de gamme, devenir leader du secteur, et probablement avancer l'emergence de ce marché de plus de 10 ans.

Si y a une boite capable de faire ça en si peu de temps, c'est une boite de E.Musk.

«Pour autant, les Macs sont toujours équipés Intel»

Mauvais argument.
Si les Mac se trainent toujours des x86, c'est pour des raisons qui ne sont pas du tout techniques, mais commerciales et managériales.
On ne sait pas depuis quand Apple a detruit son pole de conception du Mac, mais ça date au moins de 2012.

Sans pole dedié au Mac impossible de concevoir des machines innovantes et fonctionnelles, a fortiori d'en changer radicalement l'architecture.

Apple dispose d'un processeur capable de motoriser les Mac, au moins les petits portables depuis l'A7 (premier 64bits), donc 2013.
Seulement, un Mac ARM c'est pas qu'un CPU, c'est d'abord une carte mere qui n'a rien a voir avec une CM pour x86 ni avec un iPhone...
Il aurait aussi fallut serieusement s'occuper du GPU, et la aussi, pas grand chose de commun avec un iPhone.

C'etait pas impossible et Apple en avait les moyens, mais pour ça il aurait fallu des equipes d'ingenieurs qui travaillent exclusivement sur le Mac et sur MacOS.

Et on sait que l'equipe qui s'occupe du Mac est une sous equipe du pole iPhone, qui a pour objectif de faire evoluer les architectures Mac existantes a minima et en intégrant des que possible le plus ce composants iOS...

Faut se rendre compte aussi d'une chose, si l'A10x est au niveau d'un Core i7 en terme de puissance en bench, son design est fait pour animer un iPhone, pas un PC de bureau. Dans un iPhone, on s'attend a avoir un processeur qui consomme le moins possible en etant capable d'etre tres reactif a la moindre sollicitation. Sur un processeur desktop, on s'attend a avoir un maximum de performance sur une longue duree, avec une consommation qui est secondaire.

Aujourd'hui, a cause de la stagnation d'un x86 artificiellement maintenu en vie, on a des SoC ARM qui ont la puissance de Core i7, donc capables d'animer des PC portables. Mais ça resulte de la montée en puissance necessaire des appareils mobiles, pas d'une conception de processeurs pour etre efficaces dans une tour...

avatar SIMOMAX1512 21/09/2017 - 16:25 via iGeneration pour iOS

Niveau rentabilité j’y crois moyen a cette histoire, tesla va avoir de plusieurs centaine de milliers de processeur par an pour équipes ces model 3 et les autres , ça fait une toute petite production.
Apple l’a fait avec les moyens illimités dont il dispose c’était facile et surtout en fait produire plusieurs centaines de millions par an et pas milliers .

avatar C1rc3@0rc 22/09/2017 - 01:41 (edité)

Ça c'est la strategie industrielle monopolistique et ultra-specialisee.
Musk lui a une autre approche: ce qui est produit par la R&D, meme les elements secondaires, doit etre rentabilisé et diffusé.
Tesla travaille sur des batteries pour rendre les vehicules utilisables, ils vendent des batteries issues des techno developpé.
Dans le cadre de Space X ils ont travaillé sur plein de problemes et solutions, ça donne Hyperloop qui n'a rien a voir avec un lanceur reutilisable...

Bref si Tesla travaille sur des processeurs, ça va forcement arriver sur d'autres secteurs que l'equipement unique des Tesla...
Si on reflechi un peu, un proc de Tesla, c'est un proc specialisé dans le traitement de tout ce qui fait qu'un drone est autonome. Y a une platée de domaines d'applications.

avatar ovea 21/09/2017 - 18:14 via iGeneration pour iOS (edité)

Alors là, c'est une énigme !

Sinon pour refaire du calcul, nul n'est question de «processeur graphique» sinon pour les calculs en géométrie projective …

On pourra supputer une boucle de mémoire spatiale temporaire extrêmement rapide, dont sont sans doute déjà pourvus les cartes graphiques … mystère ✨