Fermer le menu
 

TSMC attendra 2018 pour éventuellement venir aux États-Unis

Nicolas Furno | | 22:30 |  1

Depuis l’arrivée de Donald Trump à la tête des États-Unis, l’idée de produire les produits Apple sur le sol américain se pose dans l’industrie. Récemment, Pegatron indiquait pouvoir produire dans le pays à condition que le constructeur paie la différence. Aujourd'hui, c’est un autre sous-traitant Apple qui s’est exprimé, avec moins d’assurance toutefois.

Photo Reuters. Cliquer pour agrandir

TSMC, l’un des principaux fournisseurs de processeurs pour iPhone, iPad et autres produits Apple, réserve sa décision jusqu’à l’année prochaine. Ce n’est qu’en 2018 que cette entreprise taïwanaise décidera de déménager aux États-Unis, sachant qu’elle perdra alors en souplesse. Un porte-parole a ainsi expliqué à Reuters qu’en cas de problème, TSMC pouvait mobiliser des milliers de personnes très rapidement en Asie, alors que ça ne serait pas possible en Amérique du Nord.

Si TSMC choisissait de s’installer aux États-Unis, son investissement dépasserait les 15 milliards d’euros.

Source : Mac Rumors

Catégories: 
Tags : 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


1 Commentaire

avatar C1rc3@0rc 20/03/2017 - 23:53

Autant pour Pegatron s'installer proche de la source de consommation peut avoir un interet (economie sur le transport), autant pour TSMC c'est absurde.
D'un coté les composants produit ne pesent que quelques dixieme de gramme a quelques grammes et le coût de transport jusqu'a l'assembleur n'est rentable que sur une masse, et de l'autre coté les matériaux de production (dont les wafer) ont tout intérêt a bénéficier d'un transport centralisé. S'il faut s'amuser a expédier les wafer aux 4 coins de la planète et multiplier les chaînes qui risquent de tourner a 40 ou 50% de leurs capacité, ça va faire une perte sèche dans les coûts de fonctionnement et d’amortissement qui vont se répercuter sur le cout de production et donc le prix de vente.

En plus une fonderie c'est pas ça qui va absorber des masses de populations en sous-emploi et sous-qualifiées...

Aller une idee pour Trump: imposer que tous les composants des produits fabriqués aux USA soient eux-meme produit aux USA. C'est la fin de l'industrie electronique et informatique americaine en 2 -3 ans.

Cliquez ici pour nous signaler un commentaire.