Fermer le menu
 

Témoignage : l'iPad Pro et le Pencil plutôt qu'une Wacom

Florian Innocente | | 11:15 |  80

Et voilà le stylet Apple

Apple ose ici ce que tous les autres fabricants ont ignoré : concevoir un stylo ! C’est pourtant tellement évident : long pour les grandes mains — c’est mon cas — et fin comme un crayon à papier, un critérium, un Rotring… une circonférence à laquelle nous sommes tous habitués.

L'Apple Pencil

De plus, la longueur du crayon est un réel avantage au vu de la taille de cet écran lorsqu'on veut toucher un lien ou un menu sans bouger la main. On a juste à étirer les doigts qui tiennent le stylet. Et aussi — surtout même — pour faire des gestes amples lorsqu'on dessine.

J’ai lu pas mal de choses à propos de l’absence de boutons et de la gomme. J’avoue que sur Procreate (app de dessin à 5,99 €) ou avec les apps Adobe que j’utilise, l’interface permet d’avoir sous la main gauche ou en raccourcis (tapotement à 2/3 doigts) ce qu’il faut pour annuler/effacer — je retrouve là mes habitudes avec les Intuos Pro et leurs boutons programmables Express Keys.

Malgré son aspect satiné ce Pencil ne glisse pas et sa pointe est la plus agréable que j’ai utilisée : fine mais pas pointue, ferme mais pas dure (adieu les insupportables bruits de l'Adonit ou de l'Adobe Ink qui font « claquer » la vitre de l’iPad). Elle glisse sans déraper, la prise en main est évidente et intuitive pour qui a déjà tenu un crayon.

Par contre l’histoire du stylet qui lorsqu'il roule va s'arrêter en plaçant automatiquement le logo Apple en haut est une idiotie : par un effet d’inertie, pour peu qu’il soit posé sur une surface très lisse et/ou légèrement inclinée, il roule tout seul… Pour le maintenir en place, j'ai donc précommandé le Quarter Dock, que j'ai découvert via iGen et qui se fixe sur le port Lightning.

Le Pencil est lesté de manière à ce que le nom du produit pointe toujours vers le haut.

J'aimerais savoir aussi quel est l'individu qui a eu l'idée absurde — pour ne pas dire débile — de coller à ce stylet une prise mâle et non femelle pour la recharge ? Il est évident que l'on ne va pas laisser le stylet accroché deux heures sur l'iPad avec les risques d'arrachement que cela comporte et l'encombrement ingérable que ce couple esthétiquement contre-nature génère. Tout ça pour au final fournir un adaptateur riquiqui, encore un accessoire de plus à gérer/perdre. Enfin, ne pas savoir où en est la charge du stylet (une petite led sur le v2 ?) est bien dommage.

crédit : Macworld US

En première conclusion, il ne me reste plus qu’à apprendre à dessiner puisque j’ai désormais trouvé l’outil pour cela ! Il manque encore, inévitablement, le contact du papier (les écrans haptiques iront-ils dans ce sens ? Ce serait top).

Adieu Wacom ?

Qu’en est-il de la « fonction » palette graphique ? La réponse tient dans un mot : Astropad (9,99 €). Avec cette app, l’iPad Pro remplace sans problème une Wacom. Cela demande juste de s’habituer au fait que le curseur de l’écran du Mac ne s’affiche pas lorsqu’on déplace le stylet au-dessus de l’iPad, contrairement à ce que fait une palette.

Astropad

Il faut donc régulièrement jeter un oeil sur la tablette pour voir où se situe la pointe du stylet (le temps de créer d'autres repères spatiaux ?) ; ensuite retour des yeux sur l’écran du Mac (ou pas, si l’on supporte la pixelisation qu’Astropad génère sur l’écran de l'iPad Pro, par exemple lors du déplacement d’un texte dans InDesign). Mais rien de rédhibitoire. Avec un peu de chance une prochaine mise à jour d’Astropad fera apparaître le curseur et diminuer encore cette pixelisation disgracieuse.

Une seule frustration, le ratio de l’iPad Pro qui ne permet pas d’afficher tout l’écran du MacBook Pro sans laisser deux bandes noires en haut et en bas de l'écran.

C’est bluffant de se dire qu’une fois finies les manip' dans Adobe, je vais fermer Astrolab et disposer d’une tablette. Une fois encore, l’iPad grâce à iOS forme la fonction — l'app occupant l'écran tout entier — et rien d’autre.

Voici donc ma nouvelle configuration « en mobilité » : Astropad sur l’iPad Pro connecté en Wi-Fi (sans aucun lag) et Duet Display (qui bugue sévère avec l’iPad Pro) sur l’iPad mini qui me sert de second écran et se voit fixé avec le Mountie de Ten 1 Design (25 $). Pour le rangement de ce grand iPad, j'ai opté pour une housse Inateck (23 €, comme pour mon MacBook Pro 15" et mon iPad mini) qui permet d'incliner l'iPad Pro pour de petites sessions de saisie et de plus longues pour le visionnage... et de ranger le stylet !

Je ne cache pas qu’il va me falloir un certain temps pour m’habituer à cette configuration, mais ce fut déjà le cas lors du passage de la souris à la palette graphique. Et que l’absence de curseur dans Astropad est rédhibitoire pour les autres tâches (surf, bureautique, Finder…). J’ai bien essayé Remote Mouse HD mais les lags ont eu raison de ma motivation.

Pour finir, quelques mots sur le son. Apple fait là quelque chose d'incroyable au vu de l'objet. Je suis un « Bose maniaque » et j'avoue que j'ai écouté le son sur l'iPad sans faire la moue. Mieux, l'écran bien en face, la stéréo est là avec les basses en bas et les aigus en haut. Sur un film, c'est bluffant… Et plutôt puissant. Ce n'est certes pas décisif, mais c'est un argument de plus pour celui qui veut faire un peu de vidéos/podcasts voire du monitoring audio sans casque ou enceinte. Et puis entendre sa musique sortir de sa feuille de papier (l'iPad Pro est vraiment fin !) est assez amusant.

Le texte original a été édité sur la forme, ndlr


Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


80 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar DavidAubery 13/01/2016 - 19:06 via iGeneration pour iOS

@YARK :
Tu as sur Astropad 8 raccourcis paramètrables depuis l'application installée sur le Mac, un peu comme sur l'Intuos d'ailleurs. Plus les 4 touches shift, control, art et command.
Mon rêve : qu'Astrolab fasse une appli pour l'iPhone avec juste des raccourcis comme la télécommande aimantée de la Cintiq.

avatar YARK 13/01/2016 - 19:29

Merci.
Bon, je vais quand même attendre la V2.
Mon banquier n'est pas contre cette patience...

avatar zorg2000 14/01/2016 - 09:42 (edité)

Le Mac comme le PC ont des modes "full screen" totalement identiques à l'Ipad.

De très nombreuses application l'ont également, sur PC tu tape F11 et tu as un plein écran sans aucunes barres etc..... Comme l'Ipad. Apparement tu ne maîtrise pas beaucoup les basics des interfaces des différents systèmes ou tu es encore sous snow léopard.



avatar YARK 14/01/2016 - 10:25 (edité)

Aucun rapport avec ma question...

avatar waldezign 13/01/2016 - 14:41 via iGeneration pour iOS

Beau témoignage.

avatar jackhal 13/01/2016 - 17:10

Une bonne fois pour toute : ce Top 50 n'a AUCUN SENS.
Les CVE sont tagués n'importe comment, du coup ce comptage ne reflète rien du tout. Par exemple, "Mac OS X" se tape des failles d'Acrobat Reader qui existent dans un tag Windows, mais pas dans le tag Windows 7. OS X récolte des failles de PHP qui n'est pas actif par défaut. Pourquoi pas puisqu'il est effectivement livré avec, mais dans ce cas pourquoi on n'ajoute pas les failles du navigateur fourni avec l'OS qui a quasiment 100% de chances d'être lancé au moins une fois, lui ? Parce que ce sont des "applications" ?

Mention spéciale à Fedora également qui a 2x moins de failles de sécurité que le noyau Linux.

Bon enfin bref, il faudrait un peu plus de rigueur dans la construction de cette base de données parce qu'en l'état actuel c'est un peu n'importe quoi.

avatar joneskind 13/01/2016 - 16:49

@jackhal

Je crois que tu t'es planté d'article mon petit lapin ^-^

Sinon je suis d'accord !

avatar jackhal 13/01/2016 - 17:09

Carrément ^^
J'ai ouvert plusieurs news MacG à lire, le site des CVE pour m'appuyer sur du concret, et après quelques passages entre applis et onglets, voilà le résultat.

avatar gattuz 13/01/2016 - 17:06

Merci pour ce témoignage.

J'attends la V2 (novembre?) avec touch id2 et 3d touch. Un allégement du poids serait pas mal pour la mobilité.

avatar DavidAubery 13/01/2016 - 18:01

J'ai passé pratiquement 2 heures dans la position montrée sur la photo qui illustre l'article. Au bout du compte, ce n'est pas le poids de la tablette qui m'a engourdi, mais les jambes croisées ;-) Ceci étant, tu as raison je ne cracherai pas sur des grammes en moins, y compris pour le sac, mais il faudra que ce soit significatif sans perte d'autonomie comme d'hab' quoi. Ceci étant, c'est franchement déjà bluffant quand tu as l'iPP et dans les mains et que tu le soupèse. Très éloignée de la sensation brique que m'avait fait l'iPad1.

avatar Grug 13/01/2016 - 20:19

à la vue de l'addition, et des limitations décrites (beaucoup trop de bidouillages — recharge stylet, logiciel tiers, fonction tablette…), je ne suis malheureusement pas convaincu du choix de l'ipadpro, pour une utilisation pro, du moins en ce qui me concerne.

En comparaison, une Cintiq companion 2 (avec windows dessus) coute plein pot €1.399,90.
soit grosso modo à peine plus que le prix de ipadpro + stylet…
pour un vrai ordinateur (sous windows, c'est vrai ;-) qui permet d'avoir une vraie logithèque (Photoshop™, Clip Studio Paint…) et une vraie cintiq (avec un stylet qui ne se recharge pas ;) et sans surcouts (adaptateurs divers).

avatar zorg2000 13/01/2016 - 20:43

Tu as parfaitement raison, c'est là le gros soucis de l'Ipad pro, sans compter que si tu branche ta wacom companion sur un Mac elle devient une wacom ordinaire + clée USB.

J'ai revendu ma vieille Cintiq 12" pour 150 euros et acheté un 13HD a 600€ neuve, je trouve assez malhonnêtete son raisonnement quand au prix. On en trouve facielement à petit prix sur Ebay.

Il voulait juste juste un Ipad pro et se cherche une raison de la dépense c'est tout.

avatar nosifone 13/01/2016 - 20:56

Personnellement, j'ai une Companion 2 (i7 512gb) et elle est au placard depuis que j'ai reçu mon iPad Pro. A mon avis, la recharge du Pencil est un faux problème, car même si il est vrai que le stylet de la Companion n'a pas besoin d'être rechargé, il faut garder à l'esprit que la batterie de la Companion tient seulement 4/5h à tout péter (en économie d'énergie)... Au moins, l'iPad pro et son Pencil tiennent chacun + de 10h. A l'usage, l'Apple Pencil a donc 2x plus de batterie que le Pro Pen.

avatar DavidAubery 13/01/2016 - 21:50

Je ne sais pas si le stylet de la Companion est le même que celui livré avec les Intuos mais ce dernier m'a toujours laissé une impression mitigé par son revêtement et son épaisseur. J'avoue n'avoir jamais eu plaisir à l'utiliser alors que celui d'Apple avec son gabarit crayon et sa matière plastique est vraiment agréable.

avatar arnaud06 13/01/2016 - 23:15 via iGeneration pour iOS

@DavidAubery :
Bonsoir David,

Bienvenue au club ;-) Merci pour ton témoignage très complémentaire du mien car on utilise pas du tout les mêmes applications ni le même mode de travail.

Cela démontre bien la versatilité de cet iPad qui est un peu à l'ordinateur ce que le couteau suisse est aux outils.

Pour ma part je ne recharge jamais le Pencil en l'accouplant avec l'iPad et je suis bien d'accord que l'adaptateur femelle/femelle livré avec le Pencil est absolument minuscule et parfaitement idéal à perdre, tout comme le capuchon aimanté qui protège la prise sur le stylet.

Pour ma part il a donc sa place permanente dans une poche à fermeture éclair de ma sacoche ... Seul façon d'espérer ne pas le perdre.

Comme dit plus haut, en slidant depuis le haut tu auras immédiatement dans les widgets l'état de la batterie de tous les objets connectés en Bluetooth sur l'iPad.

avatar zorg2000 14/01/2016 - 09:45

Et tu la laisse au placard, si tu n'en fait rien je la prends, elle est très dur a trouver d'occasion.
A la rigueur ton témoignage sur son usage et les raisons qui te font passer à l'Ipad pro seraient plus pertinents que le témoignage au dessus.

avatar nosifone 14/01/2016 - 10:49

C'est essentiellement pour le dessin, mais je n'ai pas vraiment un usage "professionnel" de ma Cintiq ou de mon iPP. C'est surtout pour le plaisir en mode canap le soir ou pendant la pause de Midi.

Pour moi, la Companion a vraiment bcp trop de défauts (surtout quand on voit le prix de la bête). Elle est trop lourde, son autonomie est catastrophique, les ventilateurs tournent à plein régime continuellement, le revêtement de la dalle (bien qu'agréable pour dessiner) créer un voile flou sur l'image, les gestes multi-touch et les express key fonctionnent une fois sur 2 (et encore), naviguer dans windows sans le Pro Pen est une horreur, le Stand bien que fonctionnel est en toc, les mises à jour Windows à chaque démarrage me font perdre un temps fou, etc...

Le seul avantage qu'on pourrait trouver à la Companion, c'est la possibilité d'utiliser ses applications professionnelles Desktop, mais personnellement, l'absence d'une version Photoshop complète sur l'iPad pro ne m'a jamais posé de problème. Je préfère largement avoir une application comme Procreate sur l'IPP qui reste pour moi beaucoup plus efficace car complètement pensé pour le tactile ( malgres q'elle soit un peu moins complète en fonctionnalités)

avatar Pyrrhus 13/01/2016 - 20:49

Suis passée au magasin, super déçue. Je voulais retoucher des photos mais les logiciels inclus sont pouravs. Je voulais prendre des notes avec le stylet, word ne marche pas avec le stylet. Pas de reconnaissance d'écriture, Pas plus de capacité que l'Iphone 6S. 128Go c'est super short pour une plaque pareille. Cet Ipad Pro sera intéressant à sa 4ème version, quand on pourra vraiment travailler dessus.

avatar arnaud06 13/01/2016 - 23:25 via iGeneration pour iOS

@Pyrrhus :
Le problème de l'espace de stockage se gère très facilement avec les services de cloud publiques ou même en cloud privé avec un NAS. Extrêmement simple d'usage et les applications permettent de gérer ses fichiers dans une arborescence de type Finder (ou explorateur Windows). Évidemment cela nécessite d'être connecté à interne.

avatar DavidAubery 15/01/2016 - 09:19 (edité)

@Pyrrhus : en plus du cloud, j'utilise une clé lightning/USb de 32 Go. Environ 50€ ce qui reste cher mais m'a permis de choisir ma quantité d'espace et de plus d'avoir une solution lors de l'absence de réseau. C'est aussi extrêmement pratique pour passer d'un iDevice à un autre ou à un Mac/PC.

avatar RickD 13/01/2016 - 21:00

Merci, j'hésite encore et votre analyse est très pertinente. Mais je croyais utiliser l'iPad Pro entre autre comme second moniteur. Pouvez-vous spécifier pourquoi Duet Display ne fonctionne pas bien? Merci!

avatar Pyrrhus 13/01/2016 - 21:05

Non, on ne peut pas l'utiliser comme la Wacom en second moniteur.

avatar DavidAubery 13/01/2016 - 21:33

Merci à vous. Duet se connecte et se déconnecte, se lance sans jamais se connecter ou de nombreux lags dans les affichages. Bref, complètement instable (testé sur Mac Mini et MBP15). Je n'ai pas ces problèmes avec mon iPad Mini. Je pense qu'une mise à jour de Duet devrait résoudre tout cela. À ce moment là, cela fera un superbe deuxième écran.

avatar xDave 14/01/2016 - 18:55

Dues display est en beta sur le support de l'iPP.

avatar DavidAubery 14/01/2016 - 18:58 via iGeneration pour iOS

@xDave :
Yes, j'ai eu un mail de la Hotline car j'ai vu entre temps que depuis début décembre il était censé fonctionner avec l'iPP j'ai donc suivi leur procédure hachement balaise à savoir dèsinstaller/réinstaller l'appli ;-) et à première vue cela semble suffisant. Le rouge le monte aux joues.

Pages