Fermer le menu
 

Google aimait bien Nest mais surtout ses équipes

Florian Innocente | | 08:55 |  25

Nest c'est bien, mais les gens qui y travaillent c'est encore mieux. D'après des confidences obtenues par TechCrunch, Google était intéressé en premier lieu par les équipes de Nest, bien avant son thermostat et son détecteur de fumée. Tony Fadell se verrait confier la charge de travailler sur des appareils de différente nature et débordant du cadre que s'était fixé sa petite entreprise.

Matt Rogers, cofondateur de Nest et ex de l'équipe iPod/iPhone, Larry Page et Tony Fadell

Sa startup s'est développée avec de très nombreux éléments venus d'Apple et cette somme de compétences a pesé dans la balance. Ces individus ont eu l'habitude de concilier logiciel et matériel pour des produits de qualité, vendus partout dans le monde et dans des volumes records. TechCrunch parle aussi d'une carte blanche en matière de budget donnée à cette équipe pour le développement de nouveaux produits. Signe que Google entend bien rester les deux pieds dans le secteur matériel.

Une volonté que Larry Page a jugé utile de rappeler dans son annonce de revente de Motorola Mobility. Il a cité à cette occasion deux domaines en particulier, les produits pour la maison et l'informatique vestimentaire (lire Google garde les idées folles de Motorola).

Catégorie : 
Tags : 

Les derniers dossiers

25 Commentaires

avatar béber1 31/01/2014 - 09:31

"Google était intéressé en premier lieu par les équipes de Nest, bien avant son thermostat et son détecteur de fumée."

ben ça alors....

avatar Crunch Crunch 31/01/2014 - 09:41

Evidemment...
Quel vendu, que ce Tonny Fadel... Aller cher le pire ennemi d'Apple !

avatar Hari-seldon 31/01/2014 - 09:50via iGeneration pour iOS

@Crunch Crunch :
non c est le concurrent d Apple qui est venu a lui ;-)

avatar Crunch Crunch 31/01/2014 - 11:03

Et... quand un ennemi vient nous voir. On n'est pas obligé d'accepter !!!

avatar oomu 31/01/2014 - 20:50

ce sont des entreprises

pas des guerres avec des morts pour anéantir un idéal de vie.

Okay, le mac c'est bien et faut qu'il puisse exister, mais un Salarié n'a pas voué sa vie à une Culture quand il se fait embaucher par une entreprise.

En l'occurrence, Fadell a quitté Apple il y a des années, il a d'abord travaillé dans une entreprise qui ne concurrence pas Apple. Il n'est donc pas parti en traitre pour hop subitement être dans l'équipe d'en face, pile sur un produit concurrent.

Il a le droit maintenant de travailler dans une autre société, même Google, sans qu'on ait à le juger. C'est pas comme s'il allait révéler des secrets industriels d'Apple à Google.

-
Rappelez vous qu'Apple, Google et d'autres ont négocié en secret entre elles pour rendre impossible aux employés de changer d'employeur. Pratique évidemment illégale aux USA qui casse injustement une carrière. Cette histoire continue de provoquer des remous.

Quand on sait que dans cette région sont concentrées les meilleures entreprises informatiques, il serait resté quoi aux ingénieurs ? Déménager dans un autre Etat pour une entreprise pas encore dans le coup ? Voir un tout autre domaine d'activité ou chômage ? La logique à terme était celle là.

Sans la liberté de changer d'employeur, même pour un concurrent, vous supprimez la possibilité à un travailleur de défendre son expérience, son expertise et justifier un salaire meilleur. Vous donnez un pouvoir considérable à l'employeur. Un pouvoir injuste car une grande entreprise pourra consacrer du temps pour rendre difficile l'employabilité des gens. COMME CELA FUT DEMONTRE par les ACTES même d'Apple.

Bref NAON : Il a parfaitement le droit de travailler pour Google (ou Samsung) sans qu'il soit considéré comme un collaborateur avec l'ennemi. Et il vous faut éviter d'avoir cette mentalité. C'est du pain béni pour ceux qui veulent profiter du travail d'autrui à bas coût.

avatar colossus928 31/01/2014 - 11:55

Pire ennemi ?
et Samsung tu les mets où ?

Au final, si il jouit d'une certaine liberté, qu'il obtient du budget pour la recherche de nouveaux produits innovants (ciblés par Google), et qu'en plus de ça, il est racheté plus de 3 Milliards de dollars...

Je vois pas trop les raisons pour lesquelles il aurait dû refuser la proposition.

Si il avait été chez Samsung, là... ok ça aurait été un peu tendax.

avatar debione 31/01/2014 - 13:11

Samsung n'aurait rien fait du tout si Google n'avait pas lancer une copie de iOS... Une des pires colère de SJ n'est pas le Galaxy et sa ressemblance à l'iphone mais bien Androïd...

Faudrait peut-être pas oublier que si Google n'avait pas été là, ils auraient du faire avec leur os maison, et la c'est 5-6 ans de retard qu'ils prenaient.... Faut pas tout mélanger...

avatar colossus928 31/01/2014 - 16:32

En attendant, à la barre on a Samsung et Apple

avatar oomu 31/01/2014 - 20:55

alors, c'est vrai

mais ça ne concerne pas Tony Fadell.

Il ne fait que rejoindre une grande entreprise, après plusieurs années hors d'Apple.
Il ne doit pas son sang à Apple et rejoindre Google ce n'est pas signer pour l'armée de Satan non plus. (et j'ai vérifié).

Il n'a pas planté Apple en plein milieu d'un projet stratégique pour lequel il était responsable mais après avoir fini son plus grand projet.

Gardez un peu de mesure, et pensez aux libertés civiles tout de même.

La logique que vous appliquez à Tony Fadell, pensez qu'on pourrait aussi l'appliquer à VOUS, oui vous, et par un calculateur froid tel que moi.

avatar senze 31/01/2014 - 09:57

c'était évident que la valeur achetée c'était l'humain.
dans une certaine mesure c'est un "bon" pan du savoir faire Apple qui est acheté.

Steve doit se retourner dans sa tombe.

Cependant à ce prix là, je serais curieux de connaitre les clauses en ce qui concerne les-dits individus... sont-ils si libres que ça de "partir" au final ?

avatar Aughta 31/01/2014 - 13:02

Scott Forstall ouvre une boite, se fait racheter par Google, et la boucle est bouclée.

avatar Crunch Crunch 31/01/2014 - 14:14

Oui, mais lui il n'acceptera pas forcément de signer ;-) Personne n'est obligé d'accepter une offre de rachat. Il y a un peu de "Valeur" et "grandeur d'âme" à avoir... Se faire racheter par Google, pffff

avatar béber1 31/01/2014 - 19:26

Le silence autour de lui m'incite à penser qu'il doit -peut-être- travailler dans un secteur de recherche plutôt secret pour Apple, genre le futur ou l'après OS X.

Ce serait une sorte de mise à l'écart sous la forme d'un deal important car portant sur des projets essentiels et hautement stratégiques.

Nous verrons bien

avatar oomu 31/01/2014 - 20:57

selon ce qui a fuité, il aurait été viré en mauvais terme, violemment et on ne sait rien de son activité professionnelle actuellement.

(sauf qu'il s'est retrouvé malgré lui sur une pub pour une université.. O_o )

avatar béber1 31/01/2014 - 22:11

ok, merci.
Je n'avais pas suivi son actualité plus que ça.

Le fait qu'il soit resté quasi silencieux jusqu'à aujourd'hui peut faire poser des tas de questions.
Mais bon, s'il a fait quelques voyages pour faire un break bien mérité et été dans l'humanitaire, on peut comprendre

avatar RBC 31/01/2014 - 14:51

Il va quand même falloir en vendre des produits pour rattraper les 3 milliards ?

avatar jeantro 31/01/2014 - 17:26

qu'est ce que c'est que 3 milliard pour une boite pareil

avatar Hari-seldon 31/01/2014 - 20:03via iGeneration pour iOS

@RBC :
mais non la pub est la pour ca

avatar oomu 31/01/2014 - 20:56

la pub, le long terme, la revente d'actifs, l'investissement privé de gens qui verront à récupérer leur mise dans 20 ou 30 ans ou si accident grave. Tout va bien.

avatar OhCult 31/01/2014 - 18:25via iGeneration pour iOS

Faudrait peut être arrêter de parler d'ennemi hein. C'est des concurrents, ils sont sur les mêmes gammes de produits, mais heureusement. Si Apple était les seule, je peux vous assurer que la moitié des gens sur ce site, et moi notamment, n'auraient pas les moyens de s'acheter iPhones et autres ...
Et perso, bien que n'aimant pas les produits google, je peux vous assurer que si ils me proposaient un poste avec 3 millions à la clé, et une ambiance de travail qui doit être vraiment sympa, je sais que j'hésiterais pas.

avatar oomu 31/01/2014 - 21:00

ouais

et après les geeks se moquent des supporters de foot...

-
N'oubliez pas que même si on a des préférences, des affinités, ou un souhait de défendre une certaine vision, ce sont tous de merveilleux outils, des ordinateurs, de l'ingénierie, du travail, et rien ne justifie un tel besoin de haine ou de radicalisme.

Après tout, cela reste des informaticiens... du moment qu'ils utilisent Emacs, au lieu d'être des dingues d'utilisateurs de VI ! #oups :)

(il n'existe qu'une seule Guerre Noble, celle de *BSD vs Linux :) )

avatar béber1 01/02/2014 - 07:16

Et là j'ai choisi mon camp, celui des papys rougeaux et teigneux

avatar Crunch Crunch 31/01/2014 - 21:41

Mouais moi aussi je vendrais 3 milliards. Mais ensuite je ferais couler ma boîte, par dégoût de Google :-D !!! Le problème dans l'informatique c'est que cela manque de punk, ou de gens qui ont vraiment une vision un souhait !!!

Perso, pour RIEN au monde je vendrais à Google. Ou alors, comme je le dis plus haut. Si je vends, c'est pour faire "croire que", et ensuite je fout un bordel d'enfer chez Google. :-P Le temps de leur faire perdre du temps. Ça c'est rock an roll :-D !!!

avatar jpb02 31/01/2014 - 20:36

Et peut être qu'Apple a fait rentrer l'équivalent d'Eric T. mole (la taupe) pour connaitre les intentions de Google :-)

avatar Crunch Crunch 31/01/2014 - 20:48

Ha ha ouais, ça serais bien :-D !!!