Fermer le menu
 

2017, une année sans saveur pour le Mac ?

Christophe Laporte | | 10:33 |  70

À l’occasion de sa communication autour du Mac Pro, Apple a laissé entendre ce que l’on pressentait depuis un certain temps déjà. En effet, les analystes tablaient sur une année 2017 plutôt plan-plan pour le Mac. Indirectement, on vient d’en avoir la confirmation.

Car sans le dire, Apple a d’une certaine manière fait part de sa feuille de route pour les mois à venir. Si on ajoute à cela celle d’Intel, on commence à avoir une idée assez précise des choses :

  • Le Mac Pro : cela a le mérite d’être clair, il ne faut rien attendre avant 2018. Peut-être aura-t-on droit à une présentation de ce que nous concocte Apple d’ici la fin de l’année, comme elle l’avait fait pour le précédent modèle. Mais à vrai dire, on en doute… En attendant, le modèle actuel a été légèrement remis au goût du jour et l'une des deux nouvelles configurations est disponible à la vente.
  • Le Mac mini : il vit encore ! Apple, à son sujet, a toutefois juste indiqué qu’il occupait une place importante dans son catalogue. Elle est surtout d'ordre psychologique puisqu'elle permet d’avoir dans sa gamme un ordinateur à 549 €. Après tout, c’est 140 € de moins qu’un iPad Pro. Reste que pour l’heure, Apple ne va pas changer de braquet sur cette machine. Elle restera au catalogue et aura le droit à sa petite mise à jour lorsqu'Apple en aura envie.
  • L’iMac : au final, c’est le seul Mac qui pourrait évoluer de manière significative cette année. Apple a promis que certaines configurations seront taillées pour les pros. À défaut d'en savoir plus, on peut espérer qu’Apple accélère la transition vers le tout-Retina et que les disques durs dans ces monoblocs soient enfin remplacés au minimum par des Fusion Drive. En début d’année, on lui prédisait un passage à l’USB-C et de nouvelles options graphiques proposées encore et toujours par AMD.

Sur le front des portables, Apple s’est bien gardée de faire la moindre révélation ou même allusion. Après tout, c’est bien normal, ces machines nomades représentent au minimum 80 % de ses ventes d’ordinateurs. Mais là, c’est davantage la feuille de route d’Intel et les indiscrétions de certains analystes bien informés qui permettent de se faire une idée précise de la situation :

  • Le MacBook Air : pour nous, c’est le nouveau MacBook Pro SuperDrive 13”. Un peu comme le Mac mini, il est là davantage pour occuper un segment tarifaire que pour évoluer. C’est le seul portable Apple qui se rapproche un peu des 1000 €. D’ailleurs, son successeur a été annoncé par Apple : il s’agit du MacBook Pro 13” sans Touch Bar.
  • Le MacBook Pro : les bruits concernant la machine la plus populaire de la gamme avaient de quoi faire languir : il était question de prix qui seraient revus à la baisse, de 32 Go de RAM sur certaines configurations en option ou encore d’un successeur à la puce T1. Vu le planning d’Intel, il ne semble pas qu’Apple soit en mesure d’offrir certains changements avant début 2018. On peut espérer au mieux d’ici là un petit speed bump et pourquoi pas un petit effort tarifaire comme la Pomme l’a fait sur les iPad.
  • Le MacBook : peut-être au final la principale inconnue de la gamme actuelle. En le dotant d’un port USB-C / Thunderbolt 3, Apple changerait la donne pour cette machine. Mais c’est le flou le plus total à son sujet. Initialement, il était question d’une sortie d’ici l’été avec des processeurs légèrement plus puissants.

Apple peut toujours nous surprendre, mais vu comme les choses sont parties, 2017 risque de ne pas être un cru exceptionnel pour le Mac d’un point de vue matériel, sauf si on nous prépare une surprise comme un clavier externe avec Touch Bar. Reste à savoir ce que la firme de Cupertino nous concocte sur le plan logiciel. De ce point de vue, les changements pourraient être plus importants avec notamment l’arrivée d’APFS qui va sans doute pousser Apple à revoir certains pans de son système.

Pour ce qui est de l’actualité produits, si le Mac n’est donc pas appelé à jouer les premiers rôles à court terme, on est également en droit de se demander ce qu’Apple nous prépare avec l’iPad. Est-ce qu’on a déjà tout vu pour cette année avec le réaménagement de la gamme le mois dernier, ou Apple s’occupera-t-elle de la famille "Pro" au second semestre ?

L’Apple Watch poursuit son petit bonhomme de chemin, sans qu’on en sache beaucoup plus sur les intentions d’Apple dans ce domaine. De son côté, l’Apple TV pourrait enfin évoluer et se mettre notamment à la 4K (lire : Apple TV : la 4K HDR dès cette année ?).

Bref, tout laisse à penser que la grosse annonce cette année risque d’être du côté de l’iPhone. Mais cela n’a rien de surprenant, cela fait des mois que l’on entend parler de l’iPhone des dix ans. D’autre part, avec le Galaxy S8, Samsung a placé la barre assez haut. Apple peut difficilement se contenter d’une simple révision du modèle actuel.

Enfin, cela fait des mois maintenant que Tim Cook insiste lourdement sur la réalité augmentée (lire : Tim Cook : « Apple investit énormément dans la réalité augmentée ») . La dernière fois que le patron d’Apple évoquait autant un sujet particulier, cela a donné l’Apple Watch. Cette réalité augmentée va-t-elle être la grande tendance pour les prochains iPhone ?

Catégories: 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


70 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar Ridge33 05/04/2017 - 11:08 via iGeneration pour iOS

Perso, je m'inquiète pas et ça donne de la stabilité dans les produits achetés mais pour l'instant, je trouve que ça manque un peu de peps dans les annonces. Comme pour les êtres humains, on appelle ça la maturité.

avatar debione 05/04/2017 - 11:25

Il faut faire gaffe avec la maturité, car il n'y a qu'un pas entre mur et blet...

avatar kitetrip 05/04/2017 - 11:22 (edité)

Apple est devenu comme Porsche.
Chez Porsche, les modèles les + vendus sont... les 4x4. Hé oui. Les sportives (car un 4x4 ne sera jamais sportif) restent des produits de niche servant juste à redorer le blason des autres produits Porsche.
Chez Apple c'est pareil. L'entreprise vend principalement des iPhones. Le Mac sert juste pour la réputation.



avatar oomu 05/04/2017 - 11:48

et pour développer sur iphones

avatar byte_order 06/04/2017 - 14:24

*pour* iphones, pas *sur*.

avatar Nom d'utilisateur 05/04/2017 - 12:22

Apple est devenu comme Porsche.

Sur point de vu de la réussite économique c'est bien vrai.

avatar moon21 05/04/2017 - 11:42

est-ce que les gains de puissance justifient de changer de machine si souvent ?

avatar Nom d'utilisateur 05/04/2017 - 12:33

non la puissance ne compte pas, les usages oui

avatar iPat 05/04/2017 - 11:56 via iGeneration pour iOS

c'est pour nous permettre de mettre de l'argent de côté (en attendant les prochaines augmentations de tarifs ?), ce sera une révolution (un Mac Pro en forme de pyramide ?) comme d'hab quoi

avatar stemou75 05/04/2017 - 11:57 via iGeneration pour iOS

Mon sentiment c'est qu'il y a quand un gros problème chez Apple parce que dans les années 2000-2010 il y avait chaque année une mise à jour de Mac OS X et Mac OS X serveur, de toutes les suites logicielles iWork iLife et de tous les logiciels pro, des Mac fixes serveurs et portables, des accessoires écrans routeurs sauvegarde et des lancements d'iBidules iPod iPhone iPad. Sans parler du passage à Intel, de Boot Camp, des logiciels pour Windows comme Safari, etc....

Apple n'a jamais eu autant de moyens financiers, n'a jamais autant dépensé en R&D et c'est l'encéphalogramme quasi plat depuis la présentation de l'Apple Watch fin 2014. Même le projet automobile semble au point mort. Ça me fait penser à Microsoft de l'ère Ballmer....

avatar iPop 05/04/2017 - 12:25 via iGeneration pour iOS

@stemou75
toutes les suites logicielles iWork iLife

J'en doute, la suite de 2009 est resté longtemps au tableau avant d'être réécrite complètement en 2013-2014.
Petite mise à jour ce mois ci pour iWork.
Mais bon avec le Campus en construction, ça aide pas.

avatar alfatech 05/04/2017 - 12:13 via iGeneration pour iOS

toujours un titre "à clic" et les chialeurs qui embrayent.

avatar Nom d'utilisateur 05/04/2017 - 12:20

👏👏👏

avatar macfredx 05/04/2017 - 23:29 via iGeneration pour iOS

@alfatech

👍

avatar Noam 05/04/2017 - 12:27

Je parie plutôt sur une correction des MacBook Pro Touch Bar avec du Kaby Lake, amélioration de la batterie mettre la même architecture en couche successive que sur le MacBook, et une baisse de prix
Une mise à jour bienvenue et tout à fait honorable

avatar Nom d'utilisateur 05/04/2017 - 12:32

"Le MacBook Pro : les bruits concernant la machine la plus populaire de la gamme avaient de quoi faire languir : il était question de prix qui seraient revus à la baisse, de 32 Go de RAM sur certaines configurations en option ou encore d’un successeur à la puce T1. Vu le planning d’Intel, il ne semble pas qu’Apple soit en mesure d’offrir certains changements avant début 2018. On peut espérer au mieux d’ici là un petit speed bump et pourquoi pas un petit effort tarifaire comme la Pomme l’a fait sur les iPad."

MDRRR
- Prix revus à la baisse selon qui ? Il vont plutôt augmenté si on regarde ce qui arrivent dans quelques semaines en France...
- 32 Go de RAM sur certaines configurations ce n'est pas du ressort d'Apple et ça ne servirait qu'a un petit groupe qui peut s'acheter le Mac Pro en supplément. OSEF
- un successeur à la puce T1pour faire quoi ??? 🤔

"il ne semble pas qu’Apple soit en mesure d’offrir certains changements avant début 2018" bin ouais coco tu peux même attendre Septembre 2018. Aucun besoin de changement sur la gamme actuelle. Kaby Lake serait bien mais 5% de perf pour le cout du changement, ca ne doit pas valoir le coup

"effort tarifaire comme la Pomme l’a fait sur les iPad" Apple n'a pas fait d'EFFORT tarifaire. Le rapport prix/composant sur l'iPad à l'air encore plus intéressant que sur l'iPad Air 2. Ya pas d'effort la. La manœuvre est clairement dirigé à vendre des iPad Pro

avatar Malum 05/04/2017 - 12:50 (edité)

Comment peut-on écrire une chose et son contraire ? MacG le peut !
Comme la volonté des commentateurs d'Apple est de dire qu'Apple abandonne le Mac, malgré les faits qui les contredisent jour après jour, il faut bien tordre la réalité pour prouver que l'on a raison. Cet article dit que l'iMac va être revu de fond en comble et donc avoir une avancée majeure et conclut en parfaite contradiction et plus pure mauvaise foi (il faut bien correspondre au titre) que seul l'iPhone donnera du goût à cette année 2017.
Par ailleurs il serait bon que MacG rapporte quelques chiffres :
la part de marché (donnée récemment) tant d'iOS que de Mac OS progresse partout dans le monde. Le fameux MacBook pro si décrié considéré comme un échec s'est vendu 20 % de plus à trimestre comparable (1er T fiscal Apple 2016/1er 2017) malgré les attaques sournoises de CR et les analyses bidon des Pathétiques, les cris perpétuels des forums. C'est comme pour la publicité autrefois des frittes McCain, ce sont ceux qui parlent le moins qui en mangent le plus, ici ce sont ceux qui ne l'ont pas qui crient comme des porcs que l'on égorge.

avatar cv21 05/04/2017 - 13:47

Je suis un adhérent de : "ici ce sont ceux qui ne l'ont pas qui crient comme des porcs que l'on égorge." J'adore la formule !

Effectivement, au boulot, j'utilise un imac late 2013 i5, disque plateau et carte graphique gtx775m2Go et j'en suis ravi ! La différence est très nette par rapport au poste perso late 2009 !

Bref, l'usage est "savoureux" et je devrais en toute confiance pouvoir sélectionner une machine plus récente dans la même crèmerie. Ben, non, ça coince et pas seulement en 2017. Pourquoi avoir perdu le goût de croquer la pomme en toute confiance ? Je n'en sais rien. Objectivement, pour le neuf, il existe actuellement un frein tarifaire mais il doit y avoir beaucoup de prises de tête et lectures diverses sur le rapport/qualité/prix/stabilité/pc super/trop fin/où va Apple/pro/pas pro/etc...qui ont un effet néfaste alors que quasiment toutes les machines actuelles pourraient me donner satisfaction imperfections comprises.

avatar harisson 05/04/2017 - 13:19

Ils auraient quand même du passer à l'usbc/thunderbolt 3 pour le rafraîchissement du mac pro 2017...

avatar MarcMame 05/04/2017 - 13:49 via iGeneration pour iOS

@harisson

Il n'y a pas de rafraîchissement. Juste un ajustement tarifaire par glissement de la gamme.

avatar harisson 05/04/2017 - 14:23

@MarcMame

"Juste un ajustement tarifaire par glissement de la gamme."

J'ai bien compris, mais ça n'a aucun intérêt.

La dynamique technologique initiée tend vers de l'usb-c/tb3 (mbp 2016) avec des modularités externes (eGPU, alim, stockage, etc), ça aurait pu faire sens jusqu'à l'attente de nouveaux design.

avatar MarcMame 05/04/2017 - 16:11 via iGeneration pour iOS

@harisson

"La dynamique technologique initiée tend vers de l'usb-c/tb3 (mbp 2016) avec des modularités externes (eGPU, alim, stockage, etc), ça aurait pu faire sens jusqu'à l'attente de nouveaux design."
----------------
Sortir une véritable mise à jour du Mac Pro n'est pas gratuite.
Vu les ventes anémiques de ce modèle, peu de chances qu'ils rentrent dans leur frais.

avatar HellTiger 05/04/2017 - 13:48

Pfiou, va falloir prendre des vacances un jour, chez MacG !!
Toutes les nouvelles version "c'est pas assez bien, c'est sans saveur, c'est passez ceci, c'est trop cela".
Vous nous faites une phase dépressive ?

Hey, smile, la vie est belle :)
Et c'est le retour du printemps !
Regardez la vie du bon coté, souriez :)

avatar MarcMame 05/04/2017 - 13:48 via iGeneration pour iOS

Concernant le Mac Pro, quand Apple parle de 2018, on sait ce que ça veux dire : une annonce en Avril pour une dispo au compte goutte en Octobre /Novembre avec les rev.1 buggées.
Rev.2 stable et en volume en Février / Mars 2019.
Rendez vous dans 2 ans !

avatar comboss 05/04/2017 - 14:05 via iGeneration pour iOS

Malheureusement les seules mises à jour auxquelles on a droit sont les MàJ tarifaires, Leaule

Pages