Fermer le menu
 

Toujours pas de nouveau Mac Pro à cause du Thunderbolt 3 ?

Stéphane Moussie | | 14:00 |  256

Qu'attend Apple pour rafraîchir le Mac Pro, si tant est qu'une mise à jour est bien au programme ? C'est la question que les utilisateurs professionnels sont en droit de se poser après presque trois ans d'immobilisme. Car, faut-il le rappeler, le Mac Pro tubulaire n'a pas été pensé pour être évolutif, contrairement à son prédécesseur. Et pour couronner le tout, sa fiabilité lui fait défaut.

Image Paul Hudson CC BY

Alors qu'Apple avait lâché des bribes d'infos sur le cylindre dès 2012 pour rassurer la communauté (« nos clients professionnels sont très importants pour nous [...] ne vous inquiétez pas, nous travaillons sur quelque chose de vraiment génial », avait répondu Tim Cook à une personne soucieuse), les utilisateurs font cette fois-ci face à un silence assourdissant.

Le seul indice un tant soit peu tangible auquel on peut s'accrocher remonte à novembre 2015, quand un bidouilleur a trouvé dans El Capitan un nouvel identifiant, AAPLJ951, similaire à celui du Mac Pro actuel (AAPLJ90,1), et la mention de 10 ports USB-C.

Les Xeon v4 Broadwell, des pierres d'achoppement ?

Qui dit USB-C, dit Thunderbolt 3, au moins en partie. On n'imagine pas une autre connectique majoritaire que le Thunderbolt 3 dans le prochain Mac Pro : la technologie a été lancée l'année dernière, les MacBook Pro Touch Bar en sont largement garnis et le cylindre ne compte que sur l'extension externe. Rester maintenant sur du Thunderbolt 2 serait malvenu.

La connectique du Mac Pro actuel.

Mais justement, est-ce que ce n'est pas le Thunderbolt 3 qui « bloque » une mise à jour actuellement ?

On l'a dit, le Thunderbolt 3 a été lancé l'année dernière, en même temps que Skylake, la sixième génération de processeurs Core, en fait. C'est ainsi que, un an avant les MacBook Pro 2016, on a vu débarquer des PC (portables) avec processeur Skylake et ports Thunderbolt 3.

Oui mais voilà, les processeurs Xeon utilisés par le Mac Pro ont un temps de retard sur les puces Core grand public. Les Xeon E5 v4, les derniers en date qui ont été lancés en mars dernier, reposent sur l'architecture Broadwell, qui précède Skylake (pour rappel, le Mac Pro a des Xeon E5 v2 Ivy Bridge).

Un problème pour la prise en charge du Thunderbolt 3 ? En théorie, non. Intel avait indiqué lors du lancement que le protocole n'était pas associé à Skylake. Sur le papier, à condition d'avoir le contrôleur Alpine Ridge, un ordinateur équipé d'un processeur (Core ou Xeon) Broadwell est compatible avec le Thunderbolt 3.

En pratique, tous les ordinateurs Thunderbolt 3 ont des puces Skylake à notre connaissance. En août 2015, Alienware avait dévoilé des portables Thunderbolt 3 avec processeurs Broadwell (et même Haswell, plus ancien), avant d'annoncer quelques jours plus tard qu'ils seraient finalement motorisés par Skylake.

Pas de nouveau Mac Pro, parce que pas de Thunderbolt 3, parce que pas de Xeon E5 Skylake ? C'est possible. Il faut savoir qu'Intel gère étroitement le Thunderbolt. Si Apple voulait réaliser son propre contrôleur, comme elle le fait depuis peu avec les SSD, il n'est pas sûr qu'elle puisse le faire. Intel est le seul fabricant de contrôleurs Thunderbolt 3 (Alpine Ridge) à l'heure actuelle.

Le Thunderbolt 3, objet de toutes les précautions

À cela s'ajoute l'exigence d'Apple vis-à-vis du Thunderbolt 3. Des personnes bien au fait de la technologie nous ont indiqué que le constructeur a attendu qu'elle se stabilise avant de s'y investir pleinement. Ce serait une des raisons pour lesquelles les nouveaux MacBook Pro sont sortis si tardivement.

Cette exigence s'est d'ailleurs manifestée par l'incompatibilité des portables avec certains périphériques Thunderbolt 3 lancés antérieurement. Car Apple ne se contente pas de la certification Intel, elle a des exigences plus strictes, comme l'emploi d'un contrôleur USB-C plus récent.

Qui plus est, on nous a raconté que Cupertino avait fait une razzia sur des composants liés au Thunderbolt 3 pour les MacBook Pro, sans qu'on sache si cela a pu avoir un impact sur un éventuel nouveau Mac Pro.

La lumière au bout du tunnel ?

Mais cette semaine, Intel a peut-être allumé la lumière au bout du tunnel. Le fondeur a annoncé succinctement l'arrivée des Xeon E5 v5 à la mi-2017.

Non seulement cette nouvelle génération sera basée sur l'architecture Skylake qu'Intel semble requérir pour le Thunderbolt 3, mais en plus elle va augmenter le nombre de lignes PCIe, ce qui sera plus que bienvenu, puisque le Mac Pro en manque déjà.

Le cylindre dispose en effet de 40 lignes de PCIe 3.0 actuellement, dont 32 sont accaparées par les deux GPU. Ne restent donc que 8 lignes, alors qu'il en faudrait 12 pour les 6 ports Thunderbolt 2 (ils demandent chacun 2 lignes PCIe 3.0). Apple a une astuce : un commutateur pour « transformer » les lignes PCIe 3.0 en un plus grand nombre de lignes PCIe 2.0 (lire : Mac Pro : les ports, c'est important, et pourtant…).

Cliquer pour agrandir

Imaginez maintenant le casse-tête avec 6 ports Thunderbolt 3 requérant chacun 4 lignes PCIe... L'avantage du Xeon E5 v5 Skylake, c'est qu'il a 48 lignes PCIe 3.0 au lieu de 40, ce qui permettrait de gérer déjà pleinement 4 ports Thunderbolt 3.

Intel pourrait lancer cette nouvelle génération de Xeon autour du Computex 2017, fin mai, soit quelques jours avant la WWDC… mais ne tirons pas de plan sur la comète.

Si notre hypothèse autour du Thunderbolt 3 venait à se confirmer, cela n'excuserait pas pour autant la stratégie d'Apple vis-à-vis des professionnels. Laisser végéter une gamme dépassée sans donner d'informations sur l'avenir n'est pas un signal… du tonnerre.

Catégories: 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


256 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar béber1 18/11/2016 - 18:39

awk
"Marché en récession depuis de nombreuses années, au capacité d'investissement de plus en plus limitée 😎"

Constat fait, question :
faut-il l'abandonner ? (le marché des micro-ordinateurs classiques, de bureau)

avatar awk 19/11/2016 - 00:12

@béber1

Un des soucis c'est que nous ne sommes plus face à un acteur confidentiel mais face à une entreprise écoulant plus de 18M de machine par an.

Le MacPro n'a plus qu'une raison d'être : FCPX 😎

avatar béber1 19/11/2016 - 09:54

"Le MacPro n'a plus qu'une raison d'être : FCPX 😎"

C'est bien là le problème.
C'est même un terrible constat, car il y avait par le passé des pans entiers (DAO, MAO, PAO-publicité, journaux, édition,etc.-, bref les domaines de la création.) dans lesquels les Macs étaient, sinon dominants, très présents.(d'ailleurs, beaucoup de ces logiciels de création sont né sur Mac)

Si on on en arrive à : "Le MacPro n'a plus qu'une raison d'être : FCPX 😎"
deux questions à cette contraction :
- était-ce inévitable (les évolutions naturelles du marché) ?
- ou est-ce qu'Apple n'a pas fourni les efforts nécessaires pour conserver ses parts dans ces domaines professionnels ?

Pour l'avoir vécu de l'intérieur, je dirais les 2, avec une prépondérance de la seconde.



avatar awk 19/11/2016 - 11:17 (edité)

@béber1

Plusieurs aspect sur ce que tu mets en avant.

En premier lieu, l'économie de bien des secteurs que tu met en avant est aujourd'hui assez précaire et très loin d'être porteuse. ((DAO, MAO, PAO-publicité, journaux, édition,etc.-, bref les domaines de la création.)

Eu suite nombre de c'est pratiques ne nécessites pas forcément des déluges de puissance et peuvent être effectué sur d'autre machines que des Mac Pro

En fin si on regarde ce qui fait le gros du marché de la station de travail puissante, Apple n'a jamais eu une place de choix sur ces marchés : CG 3D, CAO/CFAO, Simulation, Calcul Scientifique, usage industriels pour la R&D ...

- était-ce inévitable (les évolutions naturelles du marché) ?
- ou est-ce qu'Apple n'a pas fourni les efforts nécessaires pour conserver ses parts dans ces domaines professionnels ?

Apple c'était fait une place de choix sur une série de niches porteuse en leur temps (PAO, Pré-Prese, Illustration 2D, MAO, Pot-production ...)

Apple n'est en rien responsable de l'évolution économique de ces secteurs

Et je crois qu'Apple aurait eu le plus grands mal à se faire une place sur ce qui est aujourd'hui le moteur des usages des station de travail puissante : L'industrie et l'ingénierie.

Reste donc la post-production video qui elle même est trés loin d'être au mieux de sa forme économique.

avatar awk 19/11/2016 - 00:14

@béber1

"le marché des micro-ordinateurs classiques, de bureau"

avatar béber1 19/11/2016 - 10:32

awk

donc si je te comprends bien : exit aussi les iMac

avatar awk 19/11/2016 - 11:18 via iGeneration pour iOS (edité)

@béber1

Nullement pour l'instant cela résiste très bien 🙃 Et c'est un sacré exploit d'avoir une offre de Desktop ayant cette attractivité dans ce qu'est le marché en 2016

avatar pocketalex 18/11/2016 - 18:55

@awk : mais marché non négligeable tout de même, surtout pour Apple

C'est un marché dangereux à abandonner, nombre de boites de prod sont équipées en mac pro + imac (l'iMac 5K est une excellente station de montage 4k) + macbook pro

Si le Mac Pro disparait du marché, ce sont des PC qui le remplaceront , et les boites vont pas partir dans du matos hétérogène, multiplier les softs PC + MAC, les soucis de formats de fichier et Cie, c'est trop de complications à gérer, et un vas-y que je te pousse à passer en PC sur toutes leurs machines

Le Mac comme outil de création va en prendre un sacré coup dans l'aile et c'est désastreux en terme d'image et de dommages collatéraux

Le marché des créatifs digitaux solo friqués est sympa, porteur, mais pas sur que ce soit une base d'utilisateurs solide, Apple à tout à gagner à rester dans les gammes pro

Lacher les geeks, je veux bien, mais lacher les pros ... jeu dangereux

avatar awk 19/11/2016 - 00:18 (edité)

@pocketalex

"mais marché non négligeable tout de même, surtout pour Apple"

D'un point de vue purement comptable pour un constructeur écoulant plus de 18M de machines, non ce n'est pas dangereux de déserter ce marché 😎

Sur tout ce qui est traitement lourd macOS est depuis très longtemps marginal, seul le secteur de la vidéo résiste.

et attention ce n'est pas parce que le Mac Pro disparaitrait que les usages de Digital Content Creation seraient pour autant abandonné au contraire, mais ces usages ont très fortement évolué sur ces dernières années et n'ont plus du tout la forme qu'ils avaient il y a dix ans.

Ce n'est pas Apple qui change, mais le monde 😎

avatar béber1 19/11/2016 - 10:30 (edité)

awk
"Sur tout ce qui est traitement lourd macOS est depuis très longtemps marginal, seul le secteur de la vidéo résiste."

raison de cette marginalité progressive ? (je devine les réponses)

"et attention ce n'est pas parce que le Mac Pro disparaitrait que les usages de Digital Content Creation seraient pour autant abandonné au contraire"

remplacé par quoi ? (tu sais que j'ai de l'imagination)
un de mes dogmes : le marteau numérique est et sera toujours indispensable, de même que l'écosystème logiciel -au sens large- pour des ancrages solides et pérennes

"D'un point de vue purement comptable pour un constructeur écoulant plus de 18M de machines, non ce n'est pas dangereux de déserter ce marché 😎"

Je rejoins pocketalex :
abandonner le monde professionnel, et/ou s'en remettre aux seuls iMac et portables, et par extension sur le marché des iMobiles, est très risqué et dangereux.

avatar awk 19/11/2016 - 11:24

@béber1

Sur les raisons je l'ai évoqué plus haut, mais on peut le résumer ainsi : Apple c'était fait une place au soleil sur une petite portion des usages nécessitant de la puissance en accompagnant l'émergence de nouveaux usages porteurs qui sont aujourd'hui des Eldorado du passé.

Quant à se que j'évoque sur l'évolution des pratiques dans le Digital Content Creation, il s'agit de la démocratisation des savoir-faire sur ces métiers qui fait que de plus en plus de professionnels ont aujourd'hui dans le cadre de leur travail recours à des outils de Digital Content Creation divers et nombreux, à des niveau de complexité d'amateur éclairé mais dans le cadre professionnel.

C'est ce qui est appelé le PROAM qui a fait beaucoup de mal aux spécialiste de ses pratiques en réduisant leur champ d'intervention aux productions les plus complexe, qui est aujourd'hui extrêmement porteur et sur lequel Apple a de nombreuse cartes à jouer.

avatar béber1 19/11/2016 - 12:07

"dans le cadre de leur travail recours à des outils de Digital Content Creation divers et nombreux, à des niveau de complexité d'amateur éclairé mais dans le cadre professionnel.

C'est ce qui est appelé le PROAM qui a fait beaucoup de mal aux spécialiste de ses pratiques en réduisant leur champ d'intervention aux productions les plus complexe."

Oui, c'est ce que j'ai pu constater.
Si on prends les animatics de films publicitaires par ex., avant les agences sollicitaient des roughmans pour les seules parties graphiques, et studios spécialisés pour le montage et les animations.
Aujourd'hui, ce sont certains roughmans qui font tout de A à Z

avatar awk 19/11/2016 - 13:00 (edité)

@béber1

La maitrise de base des logiciels de la CC devient aussi importante que celle d'office sur bien des profils de postes.

De plus en plus de ressources sont amené à faire un peu de traitement photo, un peu de PAO, un peu de graphisme, un peu de son, un peu de post-prod ... en complément de leur coeur de métier.

La proportion de contenus produits par des spécialistes ne cesse de diminuer ... c'est à cette réalité très porteuse qu'Adobe et Apple se sont adapté.

Sur ces usages le mac a de très belle carte à jouer 😎

Les spécialiste du Digital Content Création ne sont plus les reines du bal 😎Est beaucoup le vive très mal

avatar cv21 19/11/2016 - 13:06

Les solutions de prise de vue et montage sur iPhone commencent à devenir "intéressantes"...et j'ai les boules ;-))

http://videonline.info/lecon-de-tournage-avec-liphone-par-un-pro-de-cnn/

Au dessus, c'est la vidéo qui me rassure, en dessous moins :

http://videonline.info/movie-spirit-lappli-de-montage-la-plus-avancee-po...
http://videonline.info/movie-spirit-lappli-de-montage-la-plus-avancee-po...
http://www.city-producer.fr (vu au Satis)

avatar awk 19/11/2016 - 13:13 via iGeneration pour iOS

@cv21

??? Pourquoi as-tu les boules ?

avatar cv21 19/11/2016 - 15:25

@awk
J’ai les boules car je vois bien que les directeurs techniques et de chaînes envisagent ce type de solutions pour tourner. Pour ma part, je trouve que c’est un atout pour transmettre (avec des limites) et pour des montages in situ. Bref, pas du tout le même regard sur l’usage d’un tel outil.

Quelques exemples, avec accident grave en pleine cambrouse et une intrusion dans une centrale nucléaire par Greenpeace. Dans les deux cas, j’arrive en premier car je ne suis pas loin.

Usage de l’iPhone : envoi de photos, nickel, en prenant soin de ne pas montrer les personnes écrasées dans les véhicules (et là mauvais oeil et 10 remarques des gendarmes et pompiers...bon ça j’ai l’habitude et comme il y en a toujours un de connu ils peuvent faire confiance car pas le genre de la maison), centrale ou le périmètre de sécurité est très loin...et là, mais t’as pas d’autres photos ? T’as des infos ? Tu peux pas faire une itw et l’envoyer ? ...ben y’a pas de réseau les photos c’est pas mal non et pour l’instant personne ne veut me parler car je viens justement de les faire ces photos, il va falloir être patient, si je fais une itw iPhone le gars ou la femme pas sûr qu’il accepte d’en faire une deuxième avec la cam...car la situation est tendue pour l’instant car c’est le début...la où le smartphone est bon c’est que l’info est déjà en ligne.

Bilan, la grosse artillerie des autres tv/radios arrive avec les moyens de transmission...et les infos en direct. Pendant ce temps, 2, 3, itw dans ma cam, pas pris le risque d’aller rejoindre les intrus de la centrale car sinon pas de sujet le soir...grrr.

Transmission/montage : J’aurais aimé, un iphone qui récupère des proxys de la cam. Ainsi j’aurais eu le temps de monter, peut-être transmettre si il y avait 2 cartes GSM ou une solution pas à 10000€ et surtout en rentrant retrouver mon montage «version simple/cut» ,tout fait, grâce au fcpxml (ça, retrouver son montage dans fcpx, ça existe déjà ! et c’est cool).

avatar cv21 19/11/2016 - 15:28

(suite)
Tournage : Si les caméscope de news ont tous quasiment la même présentation depuis des années ce n’est pas pour rien ! Ces rigs et machins, cela implique de tourner différemment (limité?) et je trouve le résultat moyen (sauf gros moyens et type de tournage posé). Rien ne vaut une cam classique pour tourner et un banc de montage pour monter, cela ne retire en rien les qualités des smartphones mais au final il y a un spectateur...merci de penser à lui. Si le smartphone pouvait se plugger et non se substituer à la cam ça serait mieux. Le smartphone pour le côté rapide et la cam/banc de montage pour le qualitatif.

Autre cas, smartphone avec Osmo : ben ça se connecte ou pas en wifi...grrr, tournage terminé car batteries à sec, et au bout de 4 mois Osmo en réparation car c’est bien fragile tout ces trucs.

GPU, gros boitiers, etc...si cela existe encore ce n’est pas pour rien. Les machines/solutions grand public et les smartphones sont désormais top pour faire pas mal de chose je le conçois mais des machins bien fichus pour des usages bien particuliers et un résultat qualitatif que ce soit dans le son ou l’image pour l’instant cela me semble encore utile. J’aimerais que ce soit encore possible sur mac pendant de longues années. Le côté «sympa» des iphone, «élégant» de l’iMac et «original» du mac pro, j’aime beaucoup, dans l’absolu ça marche et c’est bien là l’essentiel mais quand j’entends que le smartphone peut totalement remplacer la cam et le banc de montage, oui j’ai les boules car cela sous-entend balancer rapidement du «vide et moche» et perdre du temps à ça, alors qu’il pourrait être intégré différemment. La confusion avec les atouts d’un banc de montage fixe et balaise m’achève. ;-)) Désolé pour le décalage avec l’article...

avatar awk 19/11/2016 - 15:29 via iGeneration pour iOS

@cv21

Je ne cautionne pas plus que toi bien des évolutions mais il faut avouer qu'il semble impossible de les freiner 😏

avatar cv21 19/11/2016 - 16:21 (edité)

C'est clair que l'on ne peut pas les freiner...
Chaque semaine, un email des sujets les plus vus sur le site, pour peu qu'il y ait eu un conducteur contre un arbre ou un pavillon en flamme, la brève avec les photos d'iPhone 5S est dans le top 5 !

avatar feefee 18/11/2016 - 18:56 via iGeneration pour iOS

Bon Ben heureusement qu'il y en a encore ici qui parlent pas pour ne rien dire .
Toujours les mêmes , mais bizarrement ce sont pas eux qui manquent de vrais arguments . Mais c'est amusant , triste mais amusant ....

avatar feefee 18/11/2016 - 18:56 via iGeneration pour iOS

@feefee

Et toi tu fais quoi la ?

avatar feefee 18/11/2016 - 18:57 via iGeneration pour iOS

@feefee

Moi c'est pas pareil et je t'emmerde .

avatar feefee 18/11/2016 - 18:57 via iGeneration pour iOS

@feefee

Je te signale !💀

avatar béber1 18/11/2016 - 19:04 (edité)

Halte au flood schizophrène !! 😝

avatar pocketalex 19/11/2016 - 19:27 (edité)

après les membres du forum qui se frittent entre eux, grande nouveauté, les membres du forum qui s'auto-frittent tous seuls 😂

Pages