Fermer le menu
 

10 enseignements à tirer du keynote Hello Again

Christophe Laporte | | 12:00 |  197

Il aura donc fallu attendre la toute fin du mois d'octobre pour qu’Apple se penche sérieusement sur le Mac. Cela en dit long sur les motivations du constructeur pour sa gamme d’ordinateurs, après de longs mois à se demander s'il se passait quelque chose dans les coulisses de Cupertino. À travers cet évènement, Tim Cook a cherché à démontrer qu'Apple accordait toujours une grande importance à ses ordinateurs. Chacun se fera son propre avis.

Le PowerBook n’est pas le premier portable d’Apple

Ce keynote a commencé par un mensonge. Le PowerBook n’est pas le premier portable d’Apple, mais il est vrai que lorsqu’il a été présenté en 1991, c’était très probablement le premier portable moderne, celui qui allait servir de base pour les années à venir.

Pour autant, il serait absurde d’oublier le Macintosh Portable qui a vu le jour deux ans plus tôt. Certes, avec un poids de 7,2 kg, il s'agissait plus d'un transportable que d'un portable. Apple n’en est peut-être plus fière, mais il a tout de même servi à envoyer le premier mail spatial. Si l’histoire de cette machine vous intéresse, nous vous recommandons chaudement la lecture de cet article : 1989, lorsqu'Apple annonçait un Mac en l'assemblant sur scène !

Quoi qu’il en soit, l’image mise en avant par Apple permet de mesurer le chemin parcouru. Et il n’y a pas que le design qui a évolué. Phil Schiller a indiqué que son nouveau joyau était environ 6,8 millions de fois plus rapide que le premier PowerBook… Une comparaison qui n'a pas vraiment de sens, mais l'anecdote est amusante.

Touch Bar : la grande mue du clavier ne fait que commencer

Après la prise jack sur l’iPhone, Apple a décidé d’en finir avec les touches de fonction. Touch Bar est incontestablement la principale nouveauté des MacBook Pro. Apple a pris un soin particulier à s’assurer un large support des éditeurs. Les principales applications (de Photoshop à Word en passant par Pixelmator) prendront très rapidement en charge ce second écran Retina.

Il s’agit là d’un premier pas. Après les touches de fonction, il ne serait pas étonnant qu’Apple s’attaque à l’intégralité du clavier. L’intérêt du fabricant pour les touches E-Ink n’est pas anodin, même si on serait bien surpris que le constructeur californien adopte cette technologie telle quelle (lire : Le futur Magic Keyboard, avec des touches E-Ink ?) .

Pour en revenir à la Touch Bar, les plus anciens se souviendront peut-être de Control Strip dont il semble être le digne héritier. Apparue avec System 7.1, cette petite barre d’icônes que l’on pouvait déplier dans l'OS permettait d’accéder rapidement à toute une série de fonctions : son, définition, accès réseau… Les développeurs à l’époque avaient la possibilité de créer des petits modules supplémentaires.

Control Strip n'a pas survécu à l’avènement de Mac OS X et de son (imposant) Dock. Le voici réincarné matériellement et beaucoup plus polyvalent.

MacBook Pro Retina 2016 : le premier Mac hybride Intel/ARM

Certains estiment sans même les avoir testés que Touch Bar et Touch ID sont des gadgets. Pourtant, ils montrent une direction fondamentale dans laquelle Apple va s’inscrire dans les prochaines années.

Le MacBook Pro 2016 n’est plus un PC comme un autre, reposant en très grande partie sur des composants que l’on trouve chez la concurrence, ce qui a d’ailleurs permis l’éclosion des hackintosh.

Pour se distinguer, mais surtout pour avancer là où elle en a envie, Apple développe depuis quelques années ses propres processeurs. On l’a vu avec les puces Ax sur les iPhone / iPad et les puces Sx pour l’Apple Watch. Cette année, la firme de Cupertino nous a clairement montré qu’elle ne comptait pas s’arrêter en si bon chemin, notamment avec le système sur puce W1 qui facilite l’appairage entre les terminaux iOS, les AirPods et les casques Beats équipés.

La nouvelle puce T1 joue un rôle clé dans le MacBook Pro 2016. Elle pilote la Touch Bar, sert au fonctionnement de Touch ID (elle intègre notamment l’enclave sécurisée) et contrôle la caméra FaceTime. Une sorte de coprocesseur assez indépendant, parce qu’il utilise une variante de watchOS. Tout cela explique en bonne partie la hausse tarifaire intervenue sur cette gamme, mais nous y reviendrons plus tard.

Fréquemment, nous évoquons la possibilité qu’Apple remplace les processeurs Intel par une puce ARM de son cru. Pour le moment, elle utilise une démarche hybride. T1 utilise une architecture ARM 32 bits (lire : La Touch Bar des nouveaux Mac est pratiquement une Apple Watch).

C’est sans doute un premier pas. Les Mac du futur pourraient avoir une architecture beaucoup plus décentralisée qu’à l’heure actuelle. Pour Apple, c’est un facteur de différenciation évident. C’est aussi un retour aux sources. Cette architecture ressemble à ce que faisait NeXT à la fin des années 80. L’autre société de Steve Jobs avait été la première à équiper un ordinateur d’un DSP qui déchargeait le processeur de toute une série de tâches. Il était utilisé notamment pour tout ce qui touchait à l’audio.

Pour rappel, en 2008, Apple réalisait une acquisition fondamentale, celle de PA Semi, un concepteur de processeurs basse consommation. C'était le début de l’aventure de la conception de puces à un niveau beaucoup plus poussé, une aventure qui a donné naissance aux puce Ax, Mx, Sx, Tx et Wx. Sachant qu’il y a encore 21 lettres de libres dans l’alphabet, on a hâte de voir la suite !

Catégories: 
Tags : 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


197 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar Raph0658 02/11/2016 - 13:04 via iGeneration pour iOS

Pour le Powerbook, c'est surtout pour que ça fasse 25 ans... 27 ans c'est moche comme anniversaire

avatar rikki finefleur 02/11/2016 - 13:40 (edité)

On peut résumer aussi en
hello dollars ! Ça c'est si on est méchant...

Perso, et c'est rare , je voulais féliciter tim cook pour
- avoir tenu 1h30 de présentation, avec comme nouveauté la touche de raccourci sur un clavier
- Vendre un 15 pouces avec un prix de départ à 2 700 euros (hors adaptateur et AppleCare), ce qui est assez balaise en 2016

et tenir 1h30 avec cook sans dormir , l'exploit est parfois du coté du fauteuil.

avatar macbook60 02/11/2016 - 13:36 via iGeneration pour iOS

PLUS pratique



avatar macbook60 02/11/2016 - 13:37 via iGeneration pour iOS

Décidément le correcteur
* plus pratique qu'un 💻

avatar Infherny 02/11/2016 - 13:42 via iGeneration pour iOS

Très bon article , perso je trouve que l'avantage mac c'est la durabilité de leur produit. J'ai mon MacBook Pro Retina depuis 3 ans maintenant et je n'ai aucun problème avec niveau performance en tant qu'étudiant. Ce qui me pousserais à changer ma machine serait uniquement l'attrait de la nouveauté et j'avoue que ces nouveaux MacBook Pro me font envie.

avatar youpla77 02/11/2016 - 13:44

L'enseignement que j'en tire, c'est qu'Apple a abandonné les macs de bureau...
Le mac mini n'a pas bougé depuis 2 ans, même son prix n'a pas bougé.
L'iMac ça fait un an, la conf était déjà pas au top à l'époque.
Le Mac Pro ça va faire 3 ans sans mise à jour.

avatar Doctomac 02/11/2016 - 14:25

l'iMac ne pouvait être mis à jour, il n'y a pas de nouveau proc. Les Kaby lake pour desktop ne seront dispo que l'année prochaine.

avatar awk 02/11/2016 - 19:48 via iGeneration pour iOS

@Doctomac

Pour être précis c'est surtout le chipset qui manque à l'appel 🙄

avatar Doctomac 02/11/2016 - 14:01

" Chez Apple, on n'est pas loin de penser que les ordinateurs de bureau sont morts et que le MacBook Pro représente plus que jamais l'ordinateur nec plus ultra : la machine ultime pour le commun des mortels."

Je crois que c'est pas possible. Un MacBook Pro ne pourra jamais remplacer une station de travail comme un MacPro, notamment pour le calcul intensif. Certes, cela correspond à une activité de niche mais c'est un fait.

Un MacPro peut embarquer jusqu'à 128 Go de mémoire, des cartes graphiques bien plus puissantes avec bien plus de mémoire vidéo et plus de core processeurs. Tout ce qui qui n'est pas possible de mettre dans un portable.

Le MacPro actuel est un formidable produit d'ingénierie mais Apple a fait une erreur en pensant qu'un ordinateur où on ne pourrait pas par exemple changer la carte vidéo, allait convaincre les "pro". Comme le G4 cube à son époque, cela n'a pas été le cas, sauf qu'à l'époque les clients pouvaient se rabattre sur un G4 tour classique.

De ce fait, je ne crois pas que l'on peut comparer les futurs performances commerciales du MacBook Pro avec celle du Macpro. Les nouveaux MacBook Pro sont dans la lignée des précédents alors que le Macpro a fait une cassure dans ce qui était le concept d'une tour pro.

Je pense qu'Apple est en train de revoir sa copie et qu'un nouveau MacPro sera présenté l'année prochaine. Une idée intéressante que j'ai pu lire serait de fusionner le MacMini avec le MacPro en proposant un ordinateur modulable avec une gamme de prix et de spécifications techniques qui vont du MacMini au MacPro. Pourquoi pas !

avatar LogBoy 02/11/2016 - 18:59

@Doctomac

"Je pense qu'Apple est en train de revoir sa copie et qu'un nouveau MacPro sera présenté l'année prochaine. Une idée intéressante que j'ai pu lire serait de fusionner le MacMini avec le MacPro en proposant un ordinateur modulable avec une gamme de prix et de spécifications techniques qui vont du MacMini au MacPro. Pourquoi pas !"

J'espere que tu vois juste mais je pense que tu rêves un peu, à mon avis il y a de grande chance qu'ils laissent tout simplement tomber ce secteur. On verras, je garde un léger espoir, en attendant je vais me monter un hackintosh dans un futur proche. ^^

avatar mk3d 02/11/2016 - 14:07 via iGeneration pour iOS

Hausse de prix, perte de ports, hello hacintosh

avatar Chopper77 02/11/2016 - 14:08

Personnellement, les Mac de bureau et les Mac portables ne s'adressent pas au même public.

Les Mac de bureau ne peuvent pas disparaître, car ils offrent une plus grande sécurité dans un environnement familial et professionnel (l'Ordi de la maison, de la boîte, etc.).

Le problème se situe, je pense, dans le renouvellement. Aujourd'hui, tu peux facilement garder 6-8 ans. Là où le portable peut, par moment, s'user plus rapidement (cycles de batterie, transport. etc)

Le mac mini se vend peu -- et encore, il faudrait des chiffres --, c'est principalement par son quasi-invisibilité. Dans un AppleStore, Fnac ou Darty, les vendeurs le proposent jamais. La taille et la discrétion sont de véritable atouts mais également un "défaut" pour la vente.

Pourtant, tu joues la carte de la famille ou de la petite PME, Apple pourrait accaparer facilement le marché, car il est robuste, économique, silencieux et puissant (celui avec le SSD, pas la config avec le plateau à 5200 tr). Et, il est facilement transportable

avatar awk 02/11/2016 - 19:43 via iGeneration pour iOS

@Chopper77

Tu as une drôle de justification pour l'existence d'une offre 😱

Une offre commerciale existe tant qu'elle a un potentiel commercial suffisant

Et le segment du desktop s'effrite régulièrement et sans discontinuer depuis des années 😎

Ce n'est pas Apple qui change mais le monde

Et hormis sur certaines niche où Apple ne peut se placer car elle sont accaparées par Wintel, le Desktop attire de moins en moins de clients quelques soit l'attractivité de l'offre.

Toute plateforme confondues, plus de 90% des particuliers indiquent que leur prochaine machine sera un Laptop 😎

avatar awk 02/11/2016 - 19:45 via iGeneration pour iOS

@Chopper77

Le Mac Mini est estimé à moins de 500k unités par ans soit moins de 3% des ventes de Mac 😎

avatar Glop0606 02/11/2016 - 14:13

Merci pour l'analyse. Il y a pourtant un point que je ne partage pas du tout à savoir l'abandon de tous les ports actuels utiles. Par exemple l'HDMI est pour moi le port video/audio standard. Pas besoin de le changer, Il peut tout faire et surtout on le retrouve sur les appareils communs comme une télévision/Ampli. Le port SD Card est aujourd'hui aussi un standard et fonctionne parfaitement. Le port USB classique est encore le plus utilisé et ça ne fait pas de mal d'être compatible avec 99% de la population. Les adapteurs sont une régression. Quand j'ai switché pour Mac à l'époque où les macs s'ouvraient à Windows, le macbook pro était une machine certes onéreuse mais elle ne faisait aucun compromis entre le passé et le futur.

avatar MarcMame 02/11/2016 - 15:37

@Glop0606 : Il y a pourtant un point que je ne partage pas du tout à savoir l'abandon de tous les ports actuels utiles. Par exemple l'HDMI [...] Le port SD Card [...] Le port USB classique [...] Les adapteurs sont une régression.
----------------------------------
Si tout va bien (et comme Apple semble le penser), dans 3 ans tu ne te poseras plus la question car tous ces éléments auront un port USB-C et tu n'auras plus besoin d'aucun adaptateur ni de te demander si tu as le bon cable pour tel ou tel accessoire.

Si tu n'es pas prêt à essuyer les plâtres (je ne le suis pas) tu vas attendre sagement que le marché se mette au tout USB-C avant de changer d'ordi.

C'était déjà la même chose avec l'iMac de 1998, ou ceux qui ont investi dans une TV HD quand il n'y avait aucun programme en HD ni BluRay...

avatar Glop0606 02/11/2016 - 16:27

Peut-être et surtout dans un idéal consumériste. Dans la réalité j'ai des appareils (TV, Appareils photos) très performants qui ont 2-3 ans (USB, SD Card). Aucun besoin d'en changer et d'en 3 ans je choisirai l'ordinateur qui me permettra encore de les utiliser facilement. Tout le monde peut se tromper, même Apple :)

avatar MarcMame 03/11/2016 - 10:00

@Glop0606 : Peut-être et surtout dans un idéal consumériste. Dans la réalité j'ai des appareils (TV, Appareils photos) très performants qui ont 2-3 ans (USB, SD Card). Aucun besoin d'en changer et d'en 3 ans je choisirai l'ordinateur qui me permettra encore de les utiliser facilement. Tout le monde peut se tromper, même Apple :)
--------------------------------------

Dans 3 ans tu achètes un ordi qui aura encore tous les formats de connecteurs dont tu as besoin et 3 ans plus tard tu changeras TV et appareils photos (qui auront 9 ans) qui auront tous de l'USB-C que tu ne pourras plus connecter à ton ordi vieux de 3 ans... sans adaptateurs !
Ce n'est qu'une histoire de temps. Tout changement est chiant à vivre durant les périodes de transitions. Ce n'est pas la première fois et ne sera pas la dernière.
Mais je comprend parfaitement qu'on n'ai pas envie de suivre aveuglément les changements drastiques et brutaux (du hardware comme du software) qu'impose Apple. Personnellement je ne suis pas client, je le serais peut-être dans 3 ans, on verra bien.

avatar awk 02/11/2016 - 19:46 via iGeneration pour iOS

@Glop0606

Tu as le hdmi 😱

avatar Kost91 02/11/2016 - 14:16 via iGeneration pour iOS

Je viens de vendre mon MBPr 15' de 2012 en espérant acheter le nouveau. À 2699€, ce sera sans moi Mr Cook, nous ne sommes pas des vaches à lait.

avatar Doctomac 02/11/2016 - 14:16

Par contre, je trouve la gamme portable relativement claire.
L'ultraportable : le MacBook
Le Mac portable plus puissant en deux tailles : les MacBook pro
Le ticket d'entrée : le MBA.

C'est la gamme desktop qui n'est pas claire du fait de l'absence de renouvellement.

avatar Pobla Picossa 02/11/2016 - 14:18

Franchement, le soir de la présentation, je me suis demandé si, me concernant, ce serait "Hello again" ou "Hello Goodbye"...
Depuis, j'ai complètement changé d'avis : cette histoire de port unique, c'est une vraie révolution, et le seul moyen de faire une révolution c'est d'employer un peu de violence...
Franchement, je vois 1000 fois plus de courage dans le port unique imposé que dans la suppression du port Jack dans l'iPhone.
Ce MacBook Pro est une machine du futur proposée dans le présent. Ca va coincer au début, puis rapidement les constructeurs vont mettre de l'USB-C partout et après, ce sera le bonheur. Finis les adaptateurs, finis les câbles de X modèles différents !
Le risque pour Apple étant d'être trop en avance sur son temps et de se planter. C'est pour ça qu'on peut vraiment parler de courage.
Ca me fait penser au petit MacBook : il avait été tellement critiqué à sa sortie que récemment, ayant besoin de remplacer mon MacBook Air, je m'étais pris une Surface 4. Je m'en suis mordu les doigts. Le gadget le plus mal fichu que je connaisse. J'ai fini par prendre un MacBook et j'ai découvert un ordi magique, fin, léger, productif, qui ne me quitte plus.

avatar Dr. Kifelkloun 02/11/2016 - 17:07

@Pobla Picossa
"Ce MacBook Pro est une machine du futur proposée dans le présent. Ca va coincer au début, puis rapidement les constructeurs vont mettre de l'USB-C partout et après, ce sera le bonheur."
Tout à fait d'accord, mais j'attends juste que... Apple commence à donner l'exemple avec les iPhones et iPad ;-)
Dans le nouveau contexte voulu par Apple, le Lightning n'a plus sa place IMO.
Mon iPad Pro 9.7, produit pourtant "dernière génération" de Apple, est sous Lightning avec vitesse USB2... Même les iPhones 7 tous frais sont toujours sous USB2.
Donc j'attends avec impatience que Apple se propulse lui-même dans le futur selon Apple. Si le USB-C est la nouvelle interface, qu'ils le prouvent avec tous leur produits.

avatar Kornmuse 02/11/2016 - 14:38 via iGeneration pour iOS

monsieur Laporte si vous estimer que la surface studio est un jouet obsolet pour épater la galerie et mettez les desktop au rencard et bien vous vous mettez bien le doigt dans l'œil...

Je trouve inadmissible de la part de Macge de faire un article qui enterre directement les desktop, c'est n'importe quoi. Si chez macge vous bossez sur des laptop tant mieux, mais il y a plein d:activité professionnelles qui demandent pour un confort logique d'utilisation, l'usage d'un desktop.

Personnellement quand je lis que vous souhaitez bien du courage à Windows avec sa surface pro, j:ai bien envie moi de leur dire bravo.

Je suis utilisateur et client d'Apple depuis 1995 date à laquelle vous étiez certainement sur pc et vous moquiez bien d'Apple en ces temps difficiles. Aujourd'hui, plus de 20 ans apres apple nous sort des produits qui riment avec n'importe quoi.

Par exemple acheter un iPhone 7 et un MacBook Pro, on rentre à la maison et sans adaptateur impossible d'utiliser son iPhone. Recharger et en même temps écouter de la musique sur l'iPhone impossible. Ce matin même j'ai voulu brancher mes écouteurs lightning sur mon MacBook Pro ahhhhh non c'est vrai le jack c'est nulle.

Non décidément après 20 ans de fidélité je pense pour la première fois me tourner vers autre chose.

avatar macbook60 02/11/2016 - 14:44 via iGeneration pour iOS

@Kornmuse

Il faut bien une transition

Pages