Fermer le menu
 

10 enseignements à tirer du keynote Hello Again

Christophe Laporte | | 12:00 |  197

Il aura donc fallu attendre la toute fin du mois d'octobre pour qu’Apple se penche sérieusement sur le Mac. Cela en dit long sur les motivations du constructeur pour sa gamme d’ordinateurs, après de longs mois à se demander s'il se passait quelque chose dans les coulisses de Cupertino. À travers cet évènement, Tim Cook a cherché à démontrer qu'Apple accordait toujours une grande importance à ses ordinateurs. Chacun se fera son propre avis.

Le PowerBook n’est pas le premier portable d’Apple

Ce keynote a commencé par un mensonge. Le PowerBook n’est pas le premier portable d’Apple, mais il est vrai que lorsqu’il a été présenté en 1991, c’était très probablement le premier portable moderne, celui qui allait servir de base pour les années à venir.

Pour autant, il serait absurde d’oublier le Macintosh Portable qui a vu le jour deux ans plus tôt. Certes, avec un poids de 7,2 kg, il s'agissait plus d'un transportable que d'un portable. Apple n’en est peut-être plus fière, mais il a tout de même servi à envoyer le premier mail spatial. Si l’histoire de cette machine vous intéresse, nous vous recommandons chaudement la lecture de cet article : 1989, lorsqu'Apple annonçait un Mac en l'assemblant sur scène !

Quoi qu’il en soit, l’image mise en avant par Apple permet de mesurer le chemin parcouru. Et il n’y a pas que le design qui a évolué. Phil Schiller a indiqué que son nouveau joyau était environ 6,8 millions de fois plus rapide que le premier PowerBook… Une comparaison qui n'a pas vraiment de sens, mais l'anecdote est amusante.

Touch Bar : la grande mue du clavier ne fait que commencer

Après la prise jack sur l’iPhone, Apple a décidé d’en finir avec les touches de fonction. Touch Bar est incontestablement la principale nouveauté des MacBook Pro. Apple a pris un soin particulier à s’assurer un large support des éditeurs. Les principales applications (de Photoshop à Word en passant par Pixelmator) prendront très rapidement en charge ce second écran Retina.

Il s’agit là d’un premier pas. Après les touches de fonction, il ne serait pas étonnant qu’Apple s’attaque à l’intégralité du clavier. L’intérêt du fabricant pour les touches E-Ink n’est pas anodin, même si on serait bien surpris que le constructeur californien adopte cette technologie telle quelle (lire : Le futur Magic Keyboard, avec des touches E-Ink ?) .

Pour en revenir à la Touch Bar, les plus anciens se souviendront peut-être de Control Strip dont il semble être le digne héritier. Apparue avec System 7.1, cette petite barre d’icônes que l’on pouvait déplier dans l'OS permettait d’accéder rapidement à toute une série de fonctions : son, définition, accès réseau… Les développeurs à l’époque avaient la possibilité de créer des petits modules supplémentaires.

Control Strip n'a pas survécu à l’avènement de Mac OS X et de son (imposant) Dock. Le voici réincarné matériellement et beaucoup plus polyvalent.

MacBook Pro Retina 2016 : le premier Mac hybride Intel/ARM

Certains estiment sans même les avoir testés que Touch Bar et Touch ID sont des gadgets. Pourtant, ils montrent une direction fondamentale dans laquelle Apple va s’inscrire dans les prochaines années.

Le MacBook Pro 2016 n’est plus un PC comme un autre, reposant en très grande partie sur des composants que l’on trouve chez la concurrence, ce qui a d’ailleurs permis l’éclosion des hackintosh.

Pour se distinguer, mais surtout pour avancer là où elle en a envie, Apple développe depuis quelques années ses propres processeurs. On l’a vu avec les puces Ax sur les iPhone / iPad et les puces Sx pour l’Apple Watch. Cette année, la firme de Cupertino nous a clairement montré qu’elle ne comptait pas s’arrêter en si bon chemin, notamment avec le système sur puce W1 qui facilite l’appairage entre les terminaux iOS, les AirPods et les casques Beats équipés.

La nouvelle puce T1 joue un rôle clé dans le MacBook Pro 2016. Elle pilote la Touch Bar, sert au fonctionnement de Touch ID (elle intègre notamment l’enclave sécurisée) et contrôle la caméra FaceTime. Une sorte de coprocesseur assez indépendant, parce qu’il utilise une variante de watchOS. Tout cela explique en bonne partie la hausse tarifaire intervenue sur cette gamme, mais nous y reviendrons plus tard.

Fréquemment, nous évoquons la possibilité qu’Apple remplace les processeurs Intel par une puce ARM de son cru. Pour le moment, elle utilise une démarche hybride. T1 utilise une architecture ARM 32 bits (lire : La Touch Bar des nouveaux Mac est pratiquement une Apple Watch).

C’est sans doute un premier pas. Les Mac du futur pourraient avoir une architecture beaucoup plus décentralisée qu’à l’heure actuelle. Pour Apple, c’est un facteur de différenciation évident. C’est aussi un retour aux sources. Cette architecture ressemble à ce que faisait NeXT à la fin des années 80. L’autre société de Steve Jobs avait été la première à équiper un ordinateur d’un DSP qui déchargeait le processeur de toute une série de tâches. Il était utilisé notamment pour tout ce qui touchait à l’audio.

Pour rappel, en 2008, Apple réalisait une acquisition fondamentale, celle de PA Semi, un concepteur de processeurs basse consommation. C'était le début de l’aventure de la conception de puces à un niveau beaucoup plus poussé, une aventure qui a donné naissance aux puce Ax, Mx, Sx, Tx et Wx. Sachant qu’il y a encore 21 lettres de libres dans l’alphabet, on a hâte de voir la suite !

Catégories: 
Tags : 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


197 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar Pobla Picossa 02/11/2016 - 14:21

Tu peux me citer un port tout petit, vraiment universel, qui aurait été proposé par le passé ?

avatar awk 02/11/2016 - 20:46 via iGeneration pour iOS

@macinoe

Tu as l'impression, tu as souvent des impressions, mais on ne va pas loin avec des impressions plus encore quand elles ne reposent que sur des fantasmes et des aigreurs 😎

avatar lll 02/11/2016 - 15:03

Si l'USB-C est une innovation, alors il en était de même du HD-DVD. Le terme exact dans ce cas ne serait-il pas plutôt "choix" ?

L'avenir ne peut que donner raison à l'abandon de supports et le rappeler tient de la lapalissade. Mais par pitié, évitez de tout de suite penser qu'un choix fait par Apple est raisonnable et doit être imposé au monde entier...



avatar awk 02/11/2016 - 20:47 via iGeneration pour iOS

@lll

Si tu en es a comparer avec le hd-dvd c'est que tu n'as vraiment rien compris 😳😳😱😱

C'est proprement hallucinant de faire des comparaison aussi idiotes 😫

avatar awk 02/11/2016 - 19:07 via iGeneration pour iOS

@simnico971

C'est une évidence toute l'industrie est en train de basculer sur cette norme qui n'est en rien l'émanation de la volonté d'Apple est qui est l'aboutissement d'un long chemin 😎

avatar Chanteloux 03/11/2016 - 05:09

Plus tard.... dans quelques années... l'usb-c sera une évidence pour tous..... on lit ça partout... Ok c'est sans doute vrai...
Et je rajoute: en attendant on se fait chier et on dépense un max de pognon. Et en plus, quand l'usb-c sera une évidence pour tous, Apple nous proposera (imposera) autre chose. Vous n'avez pas remarqué? Quand un standart s'impose enfin, il devient très vite obsolète.

avatar MarcMame 03/11/2016 - 08:53 via iGeneration pour iOS

@Chanteloux

Plus tard.... dans quelques années... l'usb-c sera une évidence pour tous..... on lit ça partout... Ok c'est sans doute vrai...
Et je rajoute: en attendant on se fait chier et on dépense un max de pognon.
----------------------
Mais enfin, personne ne t'oblige à te précipiter sur cette machine !!
Si ça ne te convient pas tu fais comme tout le monde, tu attends sagement que le USB-C soit devenu LE standard répandu partout et sur tout les appareils.
Et si tu ne peux pas attendre, tu prends une machine de l'ancienne génération qui te conviendra mieux (et te coutera moins cher accessoirement...)

avatar MarcMame 03/11/2016 - 08:58 via iGeneration pour iOS

@Chanteloux

Vous n'avez pas remarqué? Quand un standart s'impose enfin, il devient très vite obsolète.
--------------
Tu me rappelles depuis combien de temps l'USB est un standard ?
Son connecteur n'a pas évolué depuis 1998 ! (Je ne parle pas des déclinaisons)
18 ans et tu trouves qu'il devient trop rapidement obsolète ?
Quel matériel informatique datant de 18 ans utilises tu encore aujourd'hui ?

avatar Chanteloux 03/11/2016 - 10:59

@macmame
Le connecteur usb n'a pas évolué en 18 ans????
USB, USB-3, miniUSB, microUSB, USB-C, et cet USB carré pour certaines imprimantes...
À vue de nez, je compte au moins 6 cables USB, différents et non interchangeables...
Tout un standart.....

avatar MarcMame 08/11/2016 - 10:07 via iGeneration pour iOS

@Chanteloux

Le connecteur usb n'a pas évolué en 18 ans????
USB, USB-3, miniUSB, microUSB, USB-C, et cet USB carré pour certaines imprimantes...
À vue de nez, je compte au moins 6 cables USB, différents et non interchangeables...
-----------------
C'est marrant, il me semblait bien avoir écrit que JE NE PARLAIS PAS DES DÉCLINAISONS !
Tous les connecteurs que tu cites ne sont que des déclinaisons en form-factor.
Tous ces cables se terminent avec un connecteur USB standard à l'autre bout. TOUS !
Sauf l'USB-C.
Je maintiens : pas d'évolution depuis 18 ans.

avatar Chanteloux 08/11/2016 - 11:29

@MarcMame....
Vous trichez! Vous trichez! Vous déformez le sens des mots juste pour prétendre avoir raison! Les déclinaisons SONT des évolutions! L'utilisateur moyen s'en fout de vos manipulations linguistiques: son cable marche, ou ne marche pas, et des deux bouts... C'est ça qui compte pour lui, et c'est bien normal... Le reste, c'est de la littérature...

avatar Elmediterraneo 02/11/2016 - 12:31 via iGeneration pour iOS

100% d'accord avec tout ce qui a été dit. L'avenir du Mac pour les 25 prochaines années c'est la mobilité. Puces ARM conçues par Apple et optimisées pour macOS, des performances qui surpasseront les Intel les plus puissants, combo touch bar + trackpad + touch ID pour piloter son Mac, une gamme restreinte au MacBook. Je pensais encore a des iMac en Thunderbolt 3 mais ca sent le sapin pour ces machines qui ne peuvent pas sortir d'un bureau.

avatar MarcMame 02/11/2016 - 15:10

@Elmediterraneo : Puces ARM conçues par Apple et optimisées pour macOS, des performances qui surpasseront les Intel les plus puissants, combo touch bar + trackpad + touch ID pour piloter son Mac, une gamme restreinte au MacBook.
-------------------------
Moi ça me ferait gravement chier de ne plus pouvoir démarrer mon Mac sous Windows.
On a attendu ce miracle tellement longtemps que si c'est pour revenir à Virtual PC et SoftWindows ce sera sans moi.

avatar awk 02/11/2016 - 19:08 via iGeneration pour iOS

@Elmediterraneo

Des projections à 25 ans 😱 Tu n'as peur de rien toi 😳

avatar Malouin 02/11/2016 - 12:34 (edité)

Bravo pour votre analyse ! Je retourne au travail pour me payer cette super "station de travail des temps modernes" !

avatar occam 02/11/2016 - 14:07

Plus 1.
Excellent tour d’horizon de MacG. Merci, Christophe.

Une question se dessine en toile de fond : qu’est-ce qu’Apple veut vendre, à l’avenir ?
Des machines, des objets, des systèmes, des outils ou des solutions ?

Et à qui ?

L’illisibilité de la gamme dont fait état l’article est conforme à l’illisibilité croissante de l’objectif stratégique. (Le but ultime étant de faire toujours plus de fric, c’est entendu ; mais comment ?)

Apple était bien placé dans la course à fournir des outils et des solutions. Est-ce encore le cas ?

L’immense informaticien Edsger Dijkstra (à qui l’on doit, avec Niklaus Wirth, la notion de “programmation structurée”) avait coutume de demander aux importuns :
« Are you part of the solution set, or are you part of the problem ? »

Apple est en passe de devenir “part of the problem”.
Et cela, malgré les indéniables innovations de détail soulignées dans l’article.

Postscriptum:
Michael Tsai donne un tour d’horizon des premières réactions au keynote :
http://mjtsai.com/blog/2016/10/27/new-macbook-pros-and-the-state-of-the-...
J’ai rarement vu des réactions aussi négatives de la part de gens qui défendent la cause d’Apple depuis des lustres.
Et cela concorde avec les premiers retours reçus personnellement.

avatar ludobubner 02/11/2016 - 17:35 (edité)

@Christophe
Merci pour ce bel article. Excellent analyse de la situation. Bravo.

@Occam
+ 1
Tu poses les bonnes questions. Comme toi, j'ai rarement vu autant de réactions négatives de la part de personnes qui d'ordinaire vont dans le sens d'Apple.

avatar awk 02/11/2016 - 20:50 (edité)

@occam

Toujours délicat de ne pas être en accord avec une contribution citant Edsger Dijkstra 👁

Là où tu vois une illisibilité, je ne vois qu'une inévitable segmentation de l'offre au regard des niveaux de vente et paradoxalement de la faible diversité des proposition en comparaison avec les autres acteurs de l'industrie.

L'offre reste largement la plus lisible du marché 😉

avatar awk 02/11/2016 - 20:53 (edité)

@occam

"Une question se dessine en toile de fond : qu’est-ce qu’Apple veut vendre, à l’avenir ?
Des machines, des objets, des systèmes, des outils ou des solutions ?

Et à qui ?

Je ne parviens pas à voir en quoi ces questions ont changé sur ces derniers mois ?

Le mouvement d'abandon de certaines cibles historique a commencé il y a longtemps, tout comme celui de migration vers de nouvelles cibles.

Je ne vois vraiment pas où se trouve la rupture que tu sembles pointer du doigt ?

avatar awk 02/11/2016 - 20:55 (edité)

@occam

"J’ai rarement vu des réactions aussi négatives de la part de gens qui défendent la cause d’Apple depuis des lustres."

J'ai comme le sentiment que certains ouvrent les yeux sur des processus initié depuis bien longtemps, comme s'ils se rendaient enfin compte qu'ils ne sont plus pour Apple les reine du bal

avatar deltiox 02/11/2016 - 12:35 via iGeneration pour iOS

Pour moi
Le principal enseignement est confusion/transition

La gamme actuelle me paraît incompréhensible.
Un ordinateur haut de gamme (et les prix d'Apple sont dans ce segment) doit être polyvalent. 4 ports identiques et faire fi de l'équipement existant, donc ne pas accompagner une transition, je ne comprends pas.
Les hausses de prix tres fortes, là encore je ne comprends pas ce que cherche Apple.

Apple me semble ne pas savoir ce qu'elle veut faire avec sa gamme iMac/Mac Mini et Mac Pro.

Bref, une transition, mais vers quoi ?

Tim Cook me déçoit fortement
Je ne vois aucune vision, aucune cohérence, si ce n'est une augmentation des tarifs selon moi injustifiée et la quasi volonté de ne pas pouvoir faire évoluer les machines avec cette politique du tout soudé/collé

avatar jazz678 02/11/2016 - 13:48 via iGeneration pour iOS

@deltiox

"Les hausses de prix tres fortes, là encore je ne comprends pas ce que cherche Apple."

Simple: vendre...

avatar awk 02/11/2016 - 19:32 via iGeneration pour iOS

@jazz678

En faisant de la marge si non cela ne sert à rien 😝

avatar awk 02/11/2016 - 19:10 via iGeneration pour iOS

@deltiox

Va voir les gammes des fabricants Wintel 😜

avatar Chanteloux 03/11/2016 - 04:53 (edité)

Les prix Apple sont haut de gamme, certainement pas les machines, quand on les compare à leur équivalents PC. Mais ça satisfera au moins les bobos, fiers de montrer leur Mac, sans oublier de mentionner son prix bien sûr...

Pages