Fermer le menu
 

Intel : le Xeon E3 pour un futur MacBook Pro ?

Mickaël Bazoge | | 12:56 |  48

Intel a réservé une petite surprise hier en dévoilant au monde des Xeon E3 destinés aux ordinateurs portables. La version « de bureau » (Xeon E5) de ces processeurs est bien connue sous nos latitudes, puisqu’elle équipe les Mac Pro. Une déclinaison portable pourrait donc intéresser Apple, pour par exemple équiper des MacBook Pro haut de gamme.

Ces processeurs Xeon E3-1500M v5 ont sur le papier tout pour plaire : ils sont basés sur la nouvelle architecture Skylake lancée il y a quelques jours (et d’abord destinée aux Mac de bureau), intègrent le support de l’USB Type C (USB 3.1 Gen 2, donc capable de pulser 10 Gb/s), ainsi que du Thunderbolt 3. Cette nouvelle connectique est parfaitement adaptée aux processeurs Skylake, mais elle nécessite un contrôleur externe. Intel ne dit pas si ce Xeon E3 comprend par défaut un tel contrôleur.

Tout cela permet d’imaginer un MacBook Pro particulièrement puissant et à la connectique à la pointe du progrès. Malgré tout, le fondeur s’est surtout contenté d’une annonce alléchante sans donner trop de détails. On ignore ainsi l’enveloppe thermique (TDP) des puces — un facteur évidemment très important pour un portable — ainsi que les caractéristiques précises de ce Xeon.

De plus, si l’histoire nous apprend quelque chose, c’est que les processeurs Intel destinés à un usage « grand public » se limitent à quatre cœurs, et il devrait en être de même pour la famille E3. Ars Technica prévient donc qu’il ne faudra sans doute pas s’attendre à sentir battre sous le trackpad d’un futur MacBook Pro plus de quatre cœurs.

Catégories: 
Tags : 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


48 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar R1x_Fr1x 09/08/2015 - 13:02

Bon ba c'est pas pour tout de suite qu'on aura des MBP haut de gamme sans option four à pizza.

avatar C1rc3@0rc 10/08/2015 - 22:05

+1
A noter que peu de core dans une architecture x86 c'est plutot bon signe. Il faut en effet diviser le nombre de Core par le TDP pour avoir une estimation de la frequence de base "tenable", ce qui va donner en clair la puissance reelle de la machine.
En gros pour un meme TDP, 4 core seront plus rapides et surtout plus longtemps que 6 core.

Idealement, pour un portable puissant faudrait un Core i7 4ghz 2 core et avec un vrai GPU en plus. On aurait ainsi une machine qui assurerait au moins 2ghz par core au minimum, reelement capable de monter a 4Ghz en monocore (turboboost) et de le tenir plus que quelques minutes.

Mais faut pas esperer se passer de ventilateur pour autant, c'est pas de l'ARM!

avatar dandu 09/08/2015 - 13:14 (edité)

Y a déjà des Xeon E3 "portable", les V4 en Broadwell.

Mais globalement, les Xeon E3, c'est des Core i5/i7 avec le nom Xeon et le support de la mémoire ECC, et c'est tout. Donc un Core i7M "Skylake" ou un Xeon E3 v5, c'est exactement la même chose.

Et pour le support du Thunderbolt 3, c'est a priori via la puce Alpine Ridge (comme tous les Skylake).



avatar Sostène Cambrut 09/08/2015 - 13:43

@dandu

"Mais globalement, les Xeon E3, c'est des Core i5/i7 avec le nom Xeon et le support de la mémoire ECC, et c'est tout"

Il me semble que la gestion de la mémoire EEC a toujours été la différence fondamentale avec le i7

Et ce que l'article ne dit pas c'est que ce Xeon gère aussi la toute dernière RAM, à l'inverse du i7.

"De plus, si l’histoire nous apprend quelque chose, c’est que les processeurs Intel destinés à un usage « grand public » se limitent à quatre cœurs"

Par définition la déclinaison Xeon n'est pas grand public. Et sachant qu'on trouve de l'octocore mobile en ARM, c'est peut-être le moyen qu'a trouvé Intel pour ne pas se faire voler ce marché de niche.

avatar Stardustxxx 09/08/2015 - 13:53

@Sostène Cambrut
"Et ce que l'article ne dit pas c'est que ce Xeon gère aussi la toute dernière RAM, à l'inverse du i7"
Tu parles de la DDR4 ?

Les processeurs Skylake supportent la DDR3 et la DDR4.

La différence entre le Xeon et le i7 c'est bien le support ECC, le nombre de coeur, et les caches L1, L2, L3. La micro architecture est la même.

avatar Sometime 09/08/2015 - 14:59 via iGeneration pour iOS

@Stardustxxx :
Il y a quelques autres différences intéressantes, mais surtout exploitables sur plateforme non mobile c'est vrai

avatar Le docteur 09/08/2015 - 14:03 via iGeneration pour iOS

C'est triste pour nous, mais l'avancée ce serait de voir débouler des machines sous ARM.

avatar noooty 09/08/2015 - 14:24 via iGeneration pour iOS

@Le docteur :
Nous en serions désarmés...

avatar Thibs69 09/08/2015 - 14:48 via iGeneration pour iOS

@Le docteur :
Si ça arrive, Mac pour moi c'est terminé.

avatar fousfous 09/08/2015 - 14:52 via iGeneration pour iOS

@Le docteur :
C'est ce qui va arriver mais ce sera enfin une délivrance niveau performance et consommation

Pas envie d'avoir une puce de 200W qui transforme un MBP en grille pain...

avatar NestorK 09/08/2015 - 16:35 via iGeneration pour iOS

@fousfous :
Délivrance niveau performance ?

1/ tes besoins perso dépassent ce que peut aujourd'hui te délivrer un bon core i7 ? Pour souhaiter un changement en ARM tu n'utilises clairement pas ton Mac pour de la productivité intensive, me trompe-je ?

2/ Intel a beau avoir calé sur son x86, la débauche de puissance est loin devant en sa faveur. Si si.

avatar bonnepoire 09/08/2015 - 14:58 (edité)

Intel stagne. Il n'y a aucune raison que Arm ne propose pas un jour des performances au moins identiques. Apple fait quand même des processeurs Arm très puissants comparés à la concurrence.
Si on compare leurs dual core à ceux de Intel, ils n'ont pas à rougir.

Evidemment, ce qui ferais chier, moi compris, c'est le fait que ça nécessiterait de racheter des logiciels. Mais rien ne dit qu'il faudra repayer de nouvelles licences. Certains perçoivent Arm que comme des processeurs de tablette d'il y a 4 ans. Avec l'A8 on en est loin quand même.

Quand on voit ce que Apple fait avec un dual core 1,38Ghz, on peut raisonnablement penser, vu la consommation et la dissipation de chaleur, que plusieurs quad ou octo core dérivés de l'A8 ou son ses successeurs peuvent faire des merveilles. Si en plus IBM s'en mêle...

avatar Sometime 09/08/2015 - 15:04 via iGeneration pour iOS

@bonnepoire :
Il ne faut pas oublier qu'Intel dispose de licences ARM. Et leurs ingénieurs sont au moins aussi compétents que ceux d'Apple, donc on peut imaginer que le jour ou ils abandonneront le x86, il pourront se débrouiller. Enfin la question c'est dans quelle mesure ils planchent sur ARM dans leurs labos

avatar ErGo_404 09/08/2015 - 14:51

Quel est l'intérêt de la mémoire ECC? Ou du moins, quel en serait l'intérêt sur un Macbook pro ?

avatar Sometime 09/08/2015 - 15:09 via iGeneration pour iOS

@ErGo_404 :
C'est une vraie question

avatar Fabeme 09/08/2015 - 18:45 via iGeneration pour iOS

@ErGo_404 :
L'intérêt de la mémoire ECC réside dans son faible taux de plantage quand celle-ci est sollicitée longuement. Sur des opérations serveur donc (qui ne peuvent pas se permettre de planter à tout va) mais aussi sur des opérations de rendu (des monteurs vidéo par exemple peuvent trouver un intérêt à se monter une station de travail en ECC). Certains Mac utilisent de l'ECC, principalement le MacPro aujourd'hui puisqu'il utilise les Xeon.
Après, si tout cela était très vrai il y a 10 ans, aujourd'hui, pour peut que l'on ai une mémoire de qualité, les erreurs renvoyé par la ram sont gérables par les systèmes modernes.

L'intérêt du Xeon résidant dans sa capacité à tenir une fréquence longtemps, je ne vois que cela comme avantage (couplé à l'ECC) sur un MacBook Pro, un modèle 15" ou 17" (enfin, on peut rêver) qui serait survitaminé, ou un iMac, ce que je crois plus probable, qui ferrait enfin correctement un rendu avec des performances au niveau...

avatar BeePotato 10/08/2015 - 00:15

@ Fabeme : « L'intérêt de la mémoire ECC réside dans son faible taux de plantage quand celle-ci est sollicitée longuement. Sur des opérations serveur donc (qui ne peuvent pas se permettre de planter à tout va) »

J’ajouterai que les plantages ne sont pas ce qu’il y a le plus à craindre avec de la RAM non ECC. La corruption silencieuse de données, avec des résultats faux sans qu’on s’en rende compte, est pire (enfin, ça dépend évidemment du type de services pour lesquels la machine est utilisée — là, je pense surtout aux serveurs de calcul).

avatar Sometime 10/08/2015 - 01:19 via iGeneration pour iOS

@Fabeme :
L'intérêt pour un macbook pro se pose toute de même. Notamment avec l'évolution positive des rams actuelles non EEC. Enfin dans un châssis de MBPro, les fréquences risquent tout de même de s'en ressentir.

avatar Fabeme 10/08/2015 - 02:43 (edité)

Mouai, je suis quand même très sceptique sur l'intérêt du truc... La finesse du MBPr impose de faire un clockdown que je pense important sur le Xeon pour que la dissipation fonctionne encore... Je pense sincèrement que la série i7 est pour l'instant la meilleur solution pour des appareils mobiles, à la fois en terme de dissipation et en terme consommation de batterie.

Je trouve déjà que le retour des puces ATI, notamment dans le MBPr 15, n'est pas une bonne idée dans cette optique... alors rajouter un Xeon... Le MBP n'est pas une station de calcul mobile... le nouveau MacPro est suffisant pour les traitements post shooting pour les productions vidéo ambulantes (J'en ai même vu quelques uns sur des shooting de série à Paris récemment lors d'un séjour)

On verra quand on en saura plus sur ces Xéon... après, si les soucis de conso et de dissipation sont vraiment réglés, faut avouer que c'est tentant ;)

avatar oomu 10/08/2015 - 10:57

l'intérêt de la ECC est d'éviter des corruptions de données (traitement de signal, calcul d'images, analyses statistiques, serveurs de stockage, etc)

quand les machines ont maintenant des 16Go et +, et qu'on leur fait traiter des choses immenses, le taux d'erreur devient une réalité concrète.

-
l'intérêt d'un Xeon, même si on ne peut pas se prononcer sur ce futur xeon "mobile", c'est qu'ils maintiennent leurs fréquences même à haute charge et température : les performances restent stables.

C'est fondamental pour si on veut faire d'un macbook pro une station de travail performante.

après, face à la compacité du Mac Pro (ha si seulement Apple pouvait être beaucoup + agressive sur cette gamme), peut être que l'intérêt est discutable.

Mais on verra si Apple en tirera quelque chose.

avatar Ginger bread 09/08/2015 - 15:50 via iGeneration pour iOS

Noel avant l heure? :)

avatar iPop 09/08/2015 - 16:53 via iGeneration pour iOS

@NestorK :
apple conserverait les Mac Pro au format Intel pour la puissance. Mais utiliserait le ARM pour le mobile.

avatar JoKer 09/08/2015 - 19:36

Et donc un logiciel comme Photoshop ne tournerait pas sur les MacBook Air ?
Es-ce que la situation est seulement tenable ?

avatar oomu 10/08/2015 - 10:57

peu crédible.

Pas sans un long travail en amont.

avatar BeePotato 09/08/2015 - 16:57

Pourquoi voir ces Xeon juste dans des MacBook Pro ? Ils conviendraient sans doute aussi pour des iMac, non ?

Pages