Fermer le menu
 

Pas d’abonnement pour Scrivener et iA Writer

Nicolas Furno | | 20:02 |  23

L’annonce du changement de modèle économique pour l’éditeur de texte Ulysses et son passage à l’abonnement obligatoire a fait couler beaucoup d’encre numérique (lire : Ulysses passe à l’abonnement, c’est grave docteur ?). Sans revenir sur le débat lui-même, voici deux informations qui peuvent vous intéresser si vous cherchez une alternative sans abonnement.

Du côté de la rédaction de longs documents, Scrivener prépare une mise à jour majeure et elle sera payante. Ce qui veut dire que son concepteur préfère rester au modèle traditionnel des mises à jour payantes plutôt que l’abonnement. Il s’agira de la première mise à jour payante depuis six ans, autant dire que c’était le moment rêvé pour passer à un abonnement si tel était l’objectif. Manifestement, ce ne sera pas le cas.

Scrivener 3 sera une mise à jour payante, sans abonnement récurrent. Cliquer pour agrandir
Scrivener 3 sera une mise à jour payante, sans abonnement récurrent. Cliquer pour agrandir

Si vous écrivez plutôt des documents courts, iA Writer est un autre concurrent d’Ulysses et lui non plus ne devrait pas adopter l’abonnement. Une mise à jour majeure est en préparation actuellement et elle sera gratuite pour les utilisateurs actuels. Ses créateurs nous ont expliqué qu’ils avaient envisagé le modèle de l’abonnement, sans résultat pour le moment. Pour justifier le tarif récurrent, le logiciel devrait en faire plus en échange et il n’y a pas de fonction associée qui justifierait ce changement à l’heure actuelle.

Naturellement, cela pourrait changer, les créateurs d’iA Writer ont pris soin de ne pas fermer cette porte. Néanmoins, ils ont envisagé le changement comme pour Ulysses et ont refusé cette voie, sans doute pour un bon moment encore. Au passage, le prix pourrait augmenter pour les nouveaux clients après la sortie d’iA Writer 5 donc si vous voulez essayer l’app, c’est le moment. Comptez 11 € sur macOS et 4,5 € sur iOS.

iA Writer en action, pendant la rédaction de cette news. Cliquer pour agrandir
iA Writer en action, pendant la rédaction de cette news. Cliquer pour agrandir

Si l’abonnement ne vous dérange pas, n’oubliez pas Setapp. Ce service qui se présente comme le Netflix des apps permet d’utiliser plusieurs logiciels macOS sans limite pour 10 € par mois. Dans le lot, on retrouve Ulysses (lire : Marre des abonnements aux logiciels ? Il y a un abonnement pour ça : Setapp).


Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


23 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar iBatman5s 11/08/2017 - 20:17 via iGeneration pour iOS

iA Writer me paraît le remplaçant naturel de Ulysses, reste à voir ce que Bear a dans le ventre (mais avec un abonnement à 15€ par an...). Avez vous des informations sur la date de sortie de iA Writer 5 et si il y a des nouvelles fonctionnalités qui ont fuitées ?

avatar macstaw 11/08/2017 - 20:24 via iGeneration pour iOS

@iBatman5s

J’utilise les deux, et jusqu’à présent Ulysses également.
Bear a encore des carences (TOC, footnotes,…)
Je pense que iA writer (qui est multimarkdown) remplacera chez moi Ulysses, en complément avec Typora (gratuit et multimarkdown)et Marked 2.
J’aurai aussi un œil sur l’évolution de scrivener qui intègre, je crois, une gestion documentaire et de notes.

avatar Nicolas Furno macG 11/08/2017 - 20:31 via iGeneration pour iOS

@iBatman5s

Pas vraiment d’infos, mais ils ont l’air de vouloir simplifier encore la version actuelle. Ils avaient été vers beaucoup de complexité avec la 3, j’imagine que peu à peu, ils veulent revenir à la simplicité des débuts ?

Ne vous inquiétez pas en tout cas, vous comptez sur moi pour les nouvelles de ce côté. :-)



avatar C1rc3@0rc 12/08/2017 - 00:46

@iBatman5s

Euh Ulysses est plus un concurrent de Scrivener que d'IA Writter en terme de fonction.
J'imagine que beaucoup de monde qui utilise Ulysses pour ecrire des bouquins, des scenario, des document académiques et scientifiques,... vont passer a Scrivener dont la nouvelle version promet beaucoup pour ces utilisations.

A l'inverse IA Writter va recuperer ceux qui ecrivent du texte "au kilometre" et qui font de la prise de notes en situation de mobilité... et bien sur tous les fana du Markdown

Au final, si Ulysses ne va pas perdre tous ces clients (necessité de garder des projets editables...) il va en voir beaucoup partir.

avatar pat3 12/08/2017 - 13:14 via iGeneration pour iOS

@C1rc3@0rc

"Euh Ulysses est plus un concurrent de Scrivener que d'IA Writter en terme de fonction.
J'imagine que beaucoup de monde qui utilise Ulysses pour ecrire des bouquins, des scenario, des document académiques et scientifiques,... vont passer a Scrivener dont la nouvelle version promet beaucoup pour ces utilisations."

Il y a pléthore d'éditeurs markdown sur le marché, au-delà des iA Writer et Byword d'une part, et de Scrivener d'autre part. Je pense que pour les projets type bouquin Scrivener va prendre beaucoup de clients à Ulysses (nombreux sont ceux qui avaient hésité entre les deux, voire qui possèdent déjà les deux), mais pour les travaux plus courts types articles ou billets, voire journal, des outils comme Write (), avec ses versions iOS et MacOS synchronisées via iCloud ou Dropbox, ou Smartdown () et ses outils d'édition spécifiques (statistiques, nombre de mots à atteindre, chapitres pliables - comme avec les éditeurs de code) risquent aussi de faire du mal.
Ce serait génial, en prolongement de ces discussions, que vous fassiez un article comparatif sur les différents éditeurs de markdown (en sortant des sentiers battus, iA Writer et Byword) et leurs workflows (je pense à Editorial, Multimarkdown Composer et Converter, à ceux que j'ai cité et à ceux dont parle Urban Bike). Il y aurait de quoi faire une belle série, avec appel à témoins, interviews de développeurs… voire un gros Timeline sur l'arrivée et le développement du markdown… Série de rentrée, pour nous distraire de la furie des nouveaux 📱 et du Keynote de septembre ?

avatar C1rc3@0rc 15/08/2017 - 02:04

+1

Commentaire tres constructif et plein de bonnes idees.

avatar phil3 11/08/2017 - 20:25 via iGeneration pour iOS (edité)

Je trouve iA très fonctionnel, très bien intégré au système, et très réactif lorsqu'on leur signale un problème.

Et il est à la fois sur Mac et iphone.

avatar l3aronsansgland 11/08/2017 - 20:53 via iGeneration pour iOS (edité)

Ulysses avait indiqué, il y a un an, qu'ils ne passeraient pas au système d'abonnement. Ce Tweet a été ressorti par un des (très nombreux) utilisateurs pas content sur leur fil de discussion.
Comme quoi les choses sont vouées à évoluer.

avatar Florian Innocente macG 11/08/2017 - 23:52 via iGeneration pour iOS

@l3aronsansgland

Ben vu qu’ils ont dit que le sujet est revenu sur la table tous les mois pendant 2 ans, on peut ressortir des tas de tweets où ils disaient qu’ils ne le feraient pas c’est pas pour cas qu’ils n’avaient pas le droit de changer d’avis.

avatar C1rc3@0rc 12/08/2017 - 00:39

Oui, les editeurs dans un premier temps, face a l'irrationalité du modele s'en defendent, et puis il y a la pression d'Apple, le fait de voir des gros y aller et la simplicité et la croissance des revenus...

Le modèle de l'abonnement est un attrape-couillon de premiere.
S’abonner pour un service est logique, s'abonner pour acquérir un produit est illogique. Un logiciel de traitement de texte n'est pas un service!

Pourquoi les editeurs tentent d'y passer les uns apres les autres?
Parce que cela rapporte plus que l'achat de licence en augmentant la captivité de l'utilisateur, parce que cela permet de mieux controler l'obsolescence programmée, de mettre l'ecosysteme sous pression de cette obsolescence...

si on fait une liste, pour les editeurs on a comme avantages:
- un utilisateur qui va devoir payer un "impot" d'usage régulièrement
- une simplification de la gestion de versions (une seule version a maintenir les precedentes etant obsoletes)
- un meilleur controle de l'utilisateur: le seul utilisateur est celui qui paye sa dime a periode reguliere
- une captivité plus efficace de l'utilisateur: des qu'il arrete de payer, il perd son acces a ses données

Pour Apple, le principal avantage c'est évidement le renforcement de l'obsolescence programmée avec la disparition des utilisateurs qui utilisent des anciennes versions de soft avec une ancienne version de l'OS. Plus il y a d’éditeur en mode abonnement, moins il y a d'utilisateur qui utilisent des soft capables de tourner sur des anciennes versions de l'OS...

L'autre avantage c'est la réduction de la fragmentation et de l’évaluation du nombre d'utilisateur.
Il n'y a donc plus besoin de maintenir plus de 2 versions de l'OS et chaque utilisateur est un utilisateur qui paye en permanence, et donc qui va changer de machine sur des cycles controlés par l'obsolescence a la fois de l'OS et des applications en abonnement.

Les inconvénients pour l'utilisateur et l'informatique c'est évidement l'augmentation de l'obsolescence programmée, la perte d'information, la captivité croissante et la précarisation de la notion d'investissement informatique.
L'outil informatique perd sa qualité d'outil et devient un produit de consommation de niveau de celui du divertissement.

avatar ShowMeHowToLive 12/08/2017 - 10:17 via iGeneration pour iOS

@C1rc3@0rc

Tout à fait. À moins qu'il y ait un service associé comme avec Evernote.
Après pour celui qui utilise un logiciel quotidiennement ça ne pose pas de problème mais pour une utilisation ponctuelle...

avatar ShowMeHowToLive 12/08/2017 - 10:20 via iGeneration pour iOS

@C1rc3@0rc

L'informatique est quand même plus intéressant aujourd'hui. On a quand même beaucoup d'alternatives gratuites ne serait ce dans les apps de l'OS alors qu'avant il fallait acheter beaucoup plus de logiciels ou pirater.

avatar Spuolg 12/08/2017 - 12:26 (edité)

Ce qui donne de l’intérêt à quelque chose est donc sa gratuité, ou du moins, son faible prix ?

avatar Rigat0n 12/08/2017 - 17:49 via iGeneration pour iOS

@C1rc3@0rc

Ce concept d'obsolescence programmée était déjà bien con à la base, mais alors appliqué à des logiciels il en devient d'une débilité édifiante.
Pour toi le fait de pouvoir utiliser un logiciel régulièrement mis à jour n'est pas un service ? Tu ferais quelle tête si au passage à iOS 11 tes applis payées, "des produits" comme tu dis s'arrêtaient de fonctionner ? Après tout tu as acheté le produit compatible iOS 10, pas le suivant ! Tu penses que des fées ajoutent régulièrement des fonctions à ton soft ?
Les éditeurs passent à l'abonnement parce qu'au lieu de passer d'une situation précaire où les revenus peuvent varier énormément d'une période sur l'autre, ils auront une source de revenus relativement stable et prévisible. Personne ne passe des mois à travailler sur des features sans une forme de certitude que les utilisateurs vont payer à un moment où à un autre.
Comme très bien expliqué dans l'article sur Ulysses, si le logiciel est utile et que l'éditeur fait son travail de mises à jour, cela ne change quasiment rien : au lieu de payer régulièrement des MàJ payantes, les utilisateurs paient un abonnement, et le bilan comptable est le même. Si le logiciel n'est pas assez utile, débarrassez vous en.

En fait tu cries bêtement à l'arnaque parce que tu es incapable de t'avouer une chose très simple : les App Store nous ont habitué à obtenir le beurre et l'argent du beurre quand il s'agit de logiciels. Des logiciels dont le prix dépasse rarement 12€ et mis à jour à vie. Bien sûr. Sauf que derrière ces logiciels il y a des éditeurs et des gens qui bossent et que c'est viable pour personne. Est-ce que ça me fait plaisir ? Non, moi non plus, je vais pouvoir foutre Ulysses iOS payé 25€ à la poubelle parce que l'utilisation que j'en fais ne justifie pas que je m'y abonne. Mais à un moment les développeurs doivent être payés pour un travail qu'ils font en continu et pas QUE quand tu cliques sur "acheter".

avatar pat3 12/08/2017 - 20:59 via iGeneration pour iOS

@Rigat0n

"Comme très bien expliqué dans l'article sur Ulysses, si le logiciel est utile et que l'éditeur fait son travail de mises à jour, cela ne change quasiment rien : au lieu de payer régulièrement des MàJ payantes, les utilisateurs paient un abonnement, et le bilan comptable est le même."

Sauf que 1) le prix demandé pour l'abonnement est une augmentation, 2) l'abonnement t'empêche d'utiliser une ancienne version.

Exemple: tu fais ta thèse avec Ulysses, trois ans minimum en sciences humaines, avec la version payée en une fois, tu l'achètes en début de thèse et tu la gardes jusqu'à la fin (sauf bugs, qui devraient de toute façon être réglés avec une/des mises à jour mineures), comme tu conserves ordi et OS pour stabiliser ton environnement.
Et je ne parle pas du cas où ton ordi est déjà un peu ancien quand tu démarres ta thèse, et où ton environnement est stable, mais à la limite de ses capacités.

avatar LeGrosJeanLou 12/08/2017 - 21:57

@Rigat0n

Je ne suis absolument pas d'accord avec toi.

J'ai acheté Ulysses macOS et iOS comme j'avais acheté Day One 1 et 2 macOS et iOS. Des logiciels assez chers pour de simples traitements de texte, mais fort pratiques pour mon usage spécifique donc je n'ai absolument pas rechigné à payer.

Aujourd'hui j'ai toujours accès à ces logiciels qui fonctionnent encore et j'en suis ravi. Je pourrais même conserver le vieux Mac sur lequel j'écris ce message rien que pour conserver l'usage de ces logiciels.

Si j'avais payé un abonnement aujourd'hui je n'aurais plus rien.

Ce modèle est une arnaque en règle et une véritable prise d'otage de l'outil de travail. Si tu veux bosser t'es condamné à payer jusqu'à la retraite. Et si alors retraité t'es un jour pris d'un petit coup de nostalgie et que tu veux te remettre à bosser, pour toi, pour le plaisir, bah tu l'as bien profond.

J'ai grandi dans un milieu de charpentier de marine. Je ne peux pas imaginer mes vieux bougres se faire priver de leurs rabots et maillets juste parce qu'il faut bien payer le marchand d'outils. La vie ne marche pas comme ça.

Non, décidément je ne peux pas accepter ça.

avatar yasuo87 13/08/2017 - 12:51 via iGeneration pour iOS

@Rigat0n

J’espère donc que tu ne met pas à jour ton mac/iPhone/iPad/Android ou peu importe ce que tu utilises puisque le prix initial ne couvre pas les MAJ futures et que ces MAJ sont gratuites.

avatar C1rc3@0rc 15/08/2017 - 02:29

@Rigat0n

«Ce concept d'obsolescence programmée était déjà bien con à la base, mais alors appliqué à des logiciels il en devient d'une débilité édifiante.»

Va falloir que tu expliques pourquoi et qu'est ce qui te permet d'ecrire cela. L'obsolescence programmée est une pratique scélérate reconnue par la loi.

«Pour toi le fait de pouvoir utiliser un logiciel régulièrement mis à jour n'est pas un service ?»

Non, c'est un devoir et une responsabilité de l'editeur. Il faut un peu connaitre la loi et faire aussi preuve de bon sens. Losqu'on ecrit un logiciel, on a des responsabilités et des devoirs legaux.

J'achete un logiciel pour sa fonction, cette fonction est dépendante d'un OS et d'une machine.

S'il y a un bug c'est une malfaçon, un vice de production, voire un vice de conception, soit l'editeur s'expose a payer un dedomagement, soit il s'engage a fournir un correctif. Le modele economique en cours qui fait consensus c'est de fournir un correctif. Cet engagement peut etre illimité dans le temps, c'est la loi. Cela peut etre aussi limité par contrat, mais il ne s'agit alors que d'une tolerance pour l'utilisateur, il pourrait tres bien attaquer tout editeur dont un soft presente des bug... et gagner!

Si le soft n'est pas certifié explicitement et contractuellement pour une machine particulière et une version de l'OS en particulier, alors légalement l'utilisateur est en droit d'attendre que tant qu'il a une machine de meme marque avec l'OS de la même famille (et au moins retro-compatible) son application doit continuer a fonctionner. C'est la loi. Si l'application ne tourne plus sur le nouvel OS c'est a l'editeur qui soit n'a pas codé comme recommandé son logiciel de fournir un correctif, soit d'attaquer l'editeur de l'OS qui ne tient pas ses responsabilités.

«! Tu penses que des fées ajoutent régulièrement des fonctions à ton soft ?»
Je n’achète pas un soft pour les fonctions qu'ils pourrait avoir un jour, j’achète un soft pour les fonctions qu'il me permet d'utiliser lors de son acquisition.

J'ai 2 machines, une de production et une de developpement/experimentation.
La premiere j'ai du la passer de MacOS SL a 10.11 parce que les soft que j'avais ne tournaient plus sur 10.6. Mais tous les editeurs ont mis a jour leurs soft pour... MacOS 10.10 minimum. Donc je n'ai aucun besoin des gadgets de 10.10 et suivant, je hait son flat design et je maudit ses ralentissements et bug mais pas le choix (ou alors passer sur Linux definitievement).

Les fées, j'attends qu'elle me sortent un OS qui est stable, rapide, tourne au moins aussi bien que le precedant sur ma machine qui est parfaitement fonctionelle. Personne ne m'a dit: tu achetes ce Mac pour 3 ans, 5ans 10ans. Je l'ai acheté, il fonction, j'attend donc que mon environnement informatique fonctionne tant que la machine fonctionne. Les editeurs me contraignent a mettre a jour. Ce n'est pas un choix. Mais ils ont le devoir que s'ils m'imposent ça pour des raisons techniques, ce n'est pas a moi de payer, je l'ai deja fait.

S'ils vendent sous leur seuil de rentabilité dans un temps d'usage dependant de la duree de vie de la machine ou de l'OS, c'est leur probleme, pas le mien et ce n'est pas a moi de payer pour leurs incompetence.

avatar Xap 11/08/2017 - 21:20 via iGeneration pour iOS

J'utilise Bear en remplacement de l'app Notes. Le prix me fais ch*** mais elle est tellement agréable à utiliser que je reviendrai pas en arrière.

avatar Florian Innocente macG 11/08/2017 - 23:50 via iGeneration pour iOS

J’aimerai bien dans iA Writer 5 des rubans d’icônes comme dans les précédents Word. C’est pratique et joli par la même occasion.

avatar occam 12/08/2017 - 15:54 via iGeneration pour iOS

@innocente

Pour avoir suivi l'évolution d'Oliver Reichenstein bien avant iA, je vous parie qu'il ferait harakiri avec un Surface Book alcantaré rosé-or plutôt que de mettre des rubans Office-flonflon dans iA Writer.

De son interview faisant date, dans The Verge :
« Metaphors are good if they simplify things. Metaphors that draw attention to themselves are detrimental, and double metaphors in a user interface are suicide bombs.

What I wanted to see for as long as I can remember is a perfectly white user interface. It’s incredibly hard to do with backlit devices, but it is possible. »

https://www.theverge.com/2012/7/24/3177332/ia-oliver-reichenstein-writer...

avatar occam 11/08/2017 - 23:51 via iGeneration pour iOS

Pas d'abonnement pour Scrivener et iA Writer...
...et pas d'orchidées pour miss Blandish.

avatar ataredg 16/08/2017 - 06:53

Une autre alternative multi plateforme et qui jouit d'une bonne réputation chez les gens d'en face est Write! app (à ne pas confondre à avec Write qui semble très buggué) : https://writeapp.co/
Je n'ai pas testé, mais elle semble vraiment interessante.