Fermer le menu
 

Firefox s’ouvre les portes de la réalité virtuelle avec le support de WebVR

Mickaël Bazoge | | 16:54 |  1

Firefox est désormais pleinement compatible avec WebVR. Cette API est un standard ouvert qui, une fois intégrée dans un navigateur, permet à l’internaute de profiter de contenus en réalité virtuelle simplement en chaussant un Cardboard (pour les butineurs mobiles) ou un casque Vive ou Oculus Rift. Mozilla planche sur WebVR depuis 2015, mais la version 55 de Firefox prend finalement en charge ce standard dans sa mouture 1.1.

Firefox 55 permet de vivre des expériences VR avec les casques de Facebook et de HTC, incluant les contrôleurs de ces deux dispositifs ainsi que le Vive Tracker. Plus besoin de télécharger des add-ons ou de bidouiller pour s’en prendre plein les yeux. Pour les créateurs, Mozilla conseille l’utilisation d’A-Frame, un framework pour mettre au point du contenu en réalité virtuelle à expérimenter depuis Firefox (et les autres navigateurs WebVR).

Edge, le navigateur de Microsoft, a grillé la politesse au panda roux en avril (mais le support est très limité), et WebVR est aussi pris en charge dans Chrome pour ses propres plateformes Carboard et Daydream. Cette page recense les différents niveaux de compatibilité des navigateurs web. Hélas, le Mac est exclu pour le moment. Cela changera quand Safari aura intégré WebVR, ce qui ne saurait tarder (lire : Avec WebVR, Safari pourrait s'ouvrir aux expériences de réalité virtuelle).

Firefox 55 active également par défaut le comportement “clic-to-play” pour le contenu Flash ; l’utilisateur devra de lui même lancer la lecture de contenus dans ce format, le navigateur pourra ensuite conserver ce choix par la suite. Il s’agit de réduire l’usage CPU et de RAM de Flash qui n’en finit plus de mourir.

Catégories: 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


1 Commentaire Signaler un abus dans les commentaires

avatar lmouillart 09/08/2017 - 02:26

Pour ceux qui comme moi n'utilisent que Chrome/Chromium depuis un bout de temps, je dois dire que Firefox 54 était encore un peu trop lent.
Firefox 55 & 56 beta avec un peu de tuning dans about:config commencent à être sympa, et comme nombres d'utilisateurs de Chrome/Chromium, je suis plus qu'agréablement surpris par ce qui va devenir Firefox 57 avec la nightly actuelle.

Niveau benchmark c'est selon les cas à l'avantage de l'un ou de l'autre. Par contre à l'utilisation (vitesse et réactivité) la future version 57 est tout aussi agréable a utiliser que l'offre de Google.